Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

L'affaire Sacdefiel

Cela pourrait être un canular de notre Agence Transe Presse, mais Denir Balbir assigne vraiment les Cahiers du foot devant le tribunal correctionnel pour "injures publiques" et leur réclame 50.000 euros... En raison d'une chronique de Jean-Patrick Sacdefiel!
Auteur : La rédaction le 29 Jan 2008

 

Dans notre numéro anniversaire (actuellement en kiosque), nous n'avons pas manqué de rendre hommage à Jean-Patrick Sacdefiel, seul "membre" des Cahiers à être un tant soit peu starifié – peu importe son statut virtuel – au sein d'une rédaction qui fonctionne de manière très collégiale. Rien d'étonnant à cela: cette créature née de notre imagination au soir de la victoire des Bleus à l'Euro 2000, inspirée de journalistes aigris bien réels, est devenue un personnage familier, du genre de ceux que l'on aime détester, ou que l'on aime voir détester.

On peut alors s'étonner que Denis Balbir ait considéré comme réellement injurieuse une énième chronique parodique (celle du #38) – ni plus ni moins qu'un sketch – de cet énergumène inspiré du Desproges des Réquisitoires du tribunal des flagrants délires, ou du Gérard Languedepute interprété par Antoine de Caunes sur Canal+, il y a quelques années.
Car dans notre logique, être l'objet d'une chronique de JPS, sorte de repoussoir ou de contre-modèle à notre ligne éditoriale (qui ne va partager nos opinions qu'accidentellement), est un honneur... auquel les Cahiers ont eu eux-mêmes droit dès leur premier numéro, avec un texte nous qualifiant de "journalistes sportifs frustrés", de "guignols" dotés d'une "éthique de pacotille" qui se "mettent à quatre pattes" pour réaliser un "torchon", un "journal de tartuffes habité du seul esprit des beaufs à catogan". Au fil du temps, plusieurs "victimes" de notre pamphlétaire nous ont même confié leur amusement et la chronique est devenue un rendez-vous pour les lecteurs des CdF.

Et en effet, dans un journal satirique, au milieu d'une double page consacrée à la parodie (la rubrique "Comme elle vient"), précédé d'un avertissement, formulé dans des termes tellement outranciers qu'ils en perdent toute crédibilité, le billet de mauvaise humeur de Jean-Patrick ne peut décemment pas être pris au pied de la lettre. Pourtant, Denis Balbir a estimé, par la voix de son avocat, que la diatribe de JPS employait des expressions "grossières et de nature à porter atteinte à l'honneur et à la dignité" du journaliste de France Télévisions et qu'elle lui "occasionnent un préjudice moral"... Au point de justifier la demande de 50.000 euros au titre de dommages et intérêts.

Le débat ne porte même pas sur l'énormité de cette somme, mais bien sur le fond du problème: Jean-Patrick Sacdefiel a-t-il le droit "d'exister", et avec lui une façon de faire la satire d'un milieu comme celui du football professionnel et de ses médias? Nous ne plaiderons toutefois pas sur ces pages avant le procès devant le tribunal correctionnel de Metz (1) – dont ce dernier fixera la date lors d'une première audience le 6 février –, nous contentant d'en informer nos lecteurs et de faire part de notre étonnement, et même de notre consternation devant une telle démarche.

Compte tenu des circonstances, nous vous demandons évidemment d'observer de la retenue dans les réactions à cet article. Il sera surtout très utile de recevoir des lettres de soutien, par email ou par courrier, démontrant  que rien – pas même une perte de lucidité passagère – ne doit faire prendre une chronique de Jean-Patrick Sacdefiel pour argent comptant.


(1) Lieu de résidence du plaignant.

Réactions

  • Lucarelli 1 le 29/01/2008 à 14h40

    jack bauer
    mardi 29 janvier 2008 - 14h26
    Balbir va-t-il attaquer wikipedia en justice ?

    lien
    --------

    Ouais, tiens, dis, qui c'est qui l'a rédigé çui ci ? A mon avis le même qui a rédigé l'article sur les CdF dans le même Wikipédia...
    Hi hi la gomina... (C'est vrai ?)

  • Antwan le 29/01/2008 à 14h53
    La plainte déposée par ce Monsieur Balbir me fait autant de peine qu’un plongeon de Christiano Ronaldo contre la France en Allemagne. Mais ce qui me fait le plus mal, c’est qu’une fois de plus, c’est l’humour décalé et caustique qui se font sanctionner.
    Vous avez TOUT mon soutien les filles!

  • wiseman81 le 29/01/2008 à 15h02
    Osez poursuivre les Cahiers pour 1 article alors qu'on a Guy Carlier qui chronique dans son émission chaque semaine a quelque chose de vraiment invraisemblable.
    50 000€ ??? Il va falloir vendre 1666,6667 T-Shirts "Nous sommes tous des Sacdefiel" . J'en prends déjà 1.
    Sinon, c'est con mais le vainqueur du Micro de Plomb est déjà dévoilé.

    No pasaran!

  • Casimir le 29/01/2008 à 15h03
    Charlie Hebdo a bien du gagner 99% de ses procès non? Alors pourquoi pas les CDF? Denis doit regretter son passage sur F2, alors il se venge. Je le comprends aussi. Passé de Mémé à Lucas comme co-présentateur, y a de quoi devenir dingue, de quoi prendre un flingue.

  • le 29/01/2008 à 15h03
    "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire."
    Comment ? J'ai pas le droit de méler Voltaire à une sombre affaire de nombrilisme...et pourquoi donc?
    Cette farce n'ira pas au procès....sinon on passe de Voltaire à Racine!
    PS: Non Denis ! Ni Voltaire ni Racine ne sont sélectionnés en EDF.

  • la touguesh le 29/01/2008 à 15h19
    Lucarelli
    mardi 29 janvier 2008 - 14h40

    Ya un lien en bas de page qui doit te donner un indice, non ??

    Bah, sinon, tout mon soutien, toussa ... je ne me fais pas trop de soucis pour les cahiers sur ce jugement (les guignols et autres "instituts " satiriques ont rarement perdu ce genre de procés). Denis, laisse tomber, la metz est dite ...

  • 6X7 karembeu le 29/01/2008 à 15h24
    wiseman81
    mardi 29 janvier 2008 - 15h02
    Osez poursuivre les Cahiers pour 1 article alors qu'on a Guy Carlier qui chronique dans son émission chaque semaine a quelque chose de vraiment invraisemblable.
    50 000€ ??? Il va falloir vendre 1666,6667 T-Shirts "Nous sommes tous des Sacdefiel" . J'en prends déjà 1.
    Sinon, c'est con mais le vainqueur du Micro de Plomb est déjà dévoilé

    je suis un peu juste en ce moment je veux bien acheté le 0.6667

  • RabbiJacob le 29/01/2008 à 15h31
    Tout mon soutien aux Cdf dans cette épreuve.
    En signe de bonne volonté envers la Justice messine, je propose de nous faire représenter à l'audience par Maître Joël Müller.

  • Breizhilien le 29/01/2008 à 15h35
    Qu'il est taquin ce Balbir... Tu me fais une pichenette, je te mets une mandale.
    Vous avez bien évidemment tout mon soutien.

  • phil le 29/01/2008 à 15h41
    Pour ceux qui le souaitent, il est possible de réagir aux émissions sur le site de France 2, ici :

    lien

    Il y a un formulaire à remplir, les réactions ne sont pas anonymes (ce qui n'est pas plus mal). Mais rien ne nous interdit d'y faire passer le message suivant :

    ----------------
    Message pour Mr Denis Balbir

    Monsieur,

    j'apprends par le site des Cahiers du Football que vous poursuivez le
    magazine du même nom à la suite d'un article signé Jean-Patrick
    Sacdefiel que vous jugez diffamatoire et insultant. Connaissant le
    site et le journal en question, il me semble que ces poursuites sont
    déplacées. En effet, le personnage de Jean-Patrick Sacdefiel est un personnage fictif, volontairement caricatural. Il est clair que ce qu'il
    écrit ne saurait être pris au premier degré.

    C'est pourquoi je souhaite par ce mail apporter mon soutien aux Cahiers du Football. Certain que vous retirerez votre plainte, je vous prie d'accepter, Monsieur, mes sincères salutations.
    -----------------