auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

> article suivant

Club ou "institution" ?

> article précédent

Liverpool 2019/20, titre définitif

> article précédent

Figo 2000, un ballon en or

Totti 2000, le grand numéro

[rétro Euro 2000 • 4/5] Il y a vingt ans, le jeune Francesco Totti réalisait son meilleur tournoi sous le maillot de la sélection italienne. 

Partager

 

Son contrôle est un peu long, au bout d'un match dans lequel il a tout donné, mais il lui permet de gagner un peu de temps. Francesco Totti aurait pu tenter le grattage de secondes au poteau de corner, mais il ne s'y risque pas. Devant Robert Pires, il préfère donner en retrait à Gianluca Pessotto.

 

Exténué au terme de ce tournoi exceptionnel pour lui et sa sélection, il revient en marchant quand Pessotto remet le ballon dans sa zone. Et il est hors-jeu. Hors-jeu qui donne l’occasion à Fabien Barthez de dégager sur la tête de David Trezeguet, pour la suite que l’on connaît

 

 

 


Vingt-trois ans et du talent

Dans cette zone du terrain, et avec les mêmes acteurs, se sont donc joués deux moments cruciaux de cette mythique finale de l’Euro 2000. Une quarantaine de minutes plus tôt, à la sortie d’un corner, Totti protège son ballon face à Bixente Lizarazu et Zinédine Zidane, qui tentent une prise à deux, libérant Pessotto de tout marquage.

 

Le joueur romain a alors le génie de temporiser, et prend au piège ses adversaires en donnant le ballon d’une délicate talonnade à son coéquipier qui centre en première intention. Marco Delvecchio ne se fait pas prier pour transformer l’offrande et ouvrir le score. Du Totti dans le texte.

 

Francesco n’a alors que vingt-trois ans et son talent enchante le tournoi. Il est très probablement le meilleur joueur azzurro en ce 2 juillet 2000. Ses inspirations et ses passes sans contrôle ont créé quelques décalages, rappelant celui qui offrit à Delvecchio l’occasion la plus dangereuse de la Nazionale, face aux Pays-Bas en demi-finale.

 

Ce match légendaire porte évidemment l’empreinte de Toldo, l’autre Francesco, mais il est aussi marqué du sceau de Totti. Partant botter le troisième tir au but de son équipe, il se tourne vers ses coéquipiers pour leur annoncer ce qu’il va faire.

 

Le capitaine Paolo Maldini tente de le dissuader, mais il n’en a cure. Totti s’élance et pique son ballon face à Edwin van der Sar, et sa panenka culottée place l’Italie en position très avantageuse pour la qualification.

 


Des accrocs au maillot

Plus tôt dans le tournoi, il a ouvert le score lors des deux matches au Stade du Roi Baudouin: d’une tête plongeante malicieuse au premier poteau contre la Belgique, et d’un joli enchaînement contrôle poitrine-reprise de volée pour tromper Bogdan Stelea en quart.

 

En concurrence avec Alessandro Del Piero, Totti a été le titulaire de Dino Zoff quatre fois sur six. Le numéro 10 de la Nazionale lui est même attribué après cet Euro fantastique. Dans la foulée, il remporte le scudetto avec l’AS Roma, équipe remarquable avec son 5-3-2 modulable concocté par Fabio Capello.

 

Cependant, l'histoire de Totti avec la sélection italienne est chahutée et semée de moments douloureux – ce Mondial 2002 et cette expulsion pour simulation au Mondial 2002, ce crachat à la face de Christian Poulsen lors de l'Euro 2004.

 

Malgré un physique diminué par une grave blessure quelques mois plus tôt, il tient sa place à la Coupe du monde 2006, distribue quelques passes décisives, transforme le penalty vainqueur face à l’Australie et décroche le titre avec une Nazionale qui prend sa revanche sur la France.

 

Il déclare abandonner le maillot national dès 2007, à 58 sélections, avant des appels du pied auxquels Marcelo Lippi ne cède pas. Totti n’aura pas été aussi irréprochable avec l’Italie qu’avec la Roma, mais elle aura vécu quelques heures passionnelles avec lui. Un héros avec des failles et des échecs, comme ce soir de juillet 2000.

 

2000, le meilleur Euro de l’histoire
Toldo 2000, un Euro pour la vie
Figo 2000, la lucarne d’or
Totti 2000, le grand numéro
Comment finir un match de coupe ?

 

 

 

 

Partager
>> aucune réaction

> sur le même thème

Toldo 2000, un Euro pour la vie

> du même auteur

Captain Tsubasa, aux origines

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


Richard N
2020-06-23

Figo 2000, un ballon en or

[rétro Euro 2000 • 3/5] Un jour, un but – Le 12 juin 2000, Luis Figo décoche une frappe limpide qui remet le Portugal dans le bon sens. 


Christophe Zemmour
2020-06-22

Toldo 2000, un Euro pour la vie

[rétro Euro 2000 • 2/5] L’Euro 2000 révèle un gardien méconnu, titulaire de dernière minute dans les cages italiennes. Francesco Toldo deviendra un héros à l’italienne. 


Stéphane Pinguet
2020-05-25

Boksic, à en perdre Alen

Arrivé à l'été à court de compétition, Alen Boksic survole une saison 1992/93 exceptionnelle qui scelle son destin et celui de l'Olympique de Marseille.  


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 17h49 - Dan Lédan : Limoges >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 17h48 - Utaka Souley : Balthazaraujourd'hui à 16h35Par contre quand je lis vos deux derniers messages, à Marco et toi,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h45 - Run : Gouiri, c'est quand meme moche. Un gros espoir. Un des gros qui n'a pas reussi a monter la derniere... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 17h39 - Balthazar : Ah, ils sont tous morts ? >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 17h37 - balashov22 : [LYON]Plaine des jeux - 05/07/20 - 10h- Loulou- Cris CoOL- balashov22On continue d'y croire ! >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 17h37 - Run : Quelques news du calendrier :"More calendar rumors: Algarve could be already done. Canada still... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h32 - Le Zouav : La convention de Chicago (qui date de 1944, et que la France a ratifié) interdit la taxation du... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 17h29 - leo : Milan de solitudeaujourd'hui à 11h03---Tout à fait. Quand à peu près tout le jeu d'une équipe... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h23 - Zazie et Zizou : Et pendant ce temps, l’OM annonce le nom de son nouveau « head of Business », Hugues Ouvrard,... >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 17h15 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Je dirais que cela dépendra grandement, en tout cas à l'heure où j'écris, de la faculté de... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)