En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Les règles auxquelles on a échappé

Elles ont été proposées au Board, souvent étudiées et parfois testées, mais toujours refusées. Tiré de Et si on changeait vraiment les règles du football, de Ludovic Tenèze. 

Auteur : La rédaction le 15 Sept 2021

 

 

L'idée d'agrandir la taille des buts, de diverses proportions, afin de contrer les tactiques trop défensives, est avancée dès 1968 et perdure dans les années 70. Le Board a estimé que la mesure risquait d'inciter les équipes à protéger encore plus leur but.

En 1971, le Pays de Galles propose de réduire la taille de la surface en alignant sa largeur sur celle de la surface de but. En 1947 et 1973, il est question de lui donner la forme d'un demi-cercle.

Jouer à dix contre dix pour compenser la hausse des performances athlétiques a été proposé par Michel Platini, à neuf contre neuf par Socrates, mais le Board n'a jamais étudié cette possibilité.

En 1995, la FA anglaise, afin d'éviter les matches nuls et de remplacer les tirs au but, suggère de réduire le nombre de joueurs en prolongation en enlevant un joueur aux équipes au début de prolongations successives de dix ou quinze minutes, jusqu'à ce qu'elles se soient départagées à la fin d'une de ces périodes.

La libre substitution des remplaçants (un joueur remplacé peut revenir sur le terrain), est proposée en 1974. Les rolling substitutions reviennent en 1999 et en 2017, pour être aujourd'hui seulement autorisées dans les divisions basses de vétérans, de femmes et de jeunes. Avec l'autorisation, supposée provisoire, des cinq remplacements, on s'en est rapproché.

La proposition de diviser le match en quatre quart-temps de 25 minutes émerge quelques années avant la Coupe du monde 1994 aux États-Unis, afin d'ouvrir de nouveaux créneaux pour la publicité télévisée. Nope.

En 1990, la Fédération de São Paulo propose un temps mort de trois minutes par mi-temps. Testée lors de la Coupe du monde féminine (avec des temps morts de 90 secondes), la possibilité est sous-utilisée, et abandonnée.

En 2000, la FIFA envisage d'obliger les joueurs d'une équipe à porter des chaussures de même couleur. Le lobby du fluo résiste.

Le but de pénalité, brièvement pratiqué en Angleterre (1883-1884), est de nouveau considéré en 1938. Le Board y penserait encore, seulement pour les "buts" arrêtés de la main par un joueur de champ.

La possibilité de réduire la zone dans laquelle le hors-jeu est jugé est souvent examinée, selon diverses modalités, de 1920 à nos jours. En 2016, Gianni Infantino imagine même de ne l'appliquer que dans les seize mètres… Le Board est toujours resté sourd.

La suppression totale du hors-jeu est préconisée par la Football Association en 1972 et, en 2016, Marco van Basten et Gianni Infantino soutiennent l'idée. Le Board soupire et roule des yeux.

Sous la forme de cartons bleus ou blancs, l'expulsion temporaire de dix minutes est retoquée en 1976 et 2002, avant d'être admise chez les jeunes en 2017.

En 1924, il n'est pas donné suite à la proposition de supprimer le mur sur les coups francs.

Depuis 1983, l'idée de reculer un coup franc de dix yards ou dix mètres en cas de contestation est maintes fois évoquée, jamais adoptée.

Jouer les touches au pied ou tirer des "petits corners"» a été expérimenté à plusieurs reprises depuis les années 70, mais on n'en a jamais constaté l'intérêt.

 

LES LOIS DU JEU ET LEUR(S) HISTOIRE(S)

« Quand le jeu se meurt, on change les règles » – entretien avec Ludovic Tenèze 
Les Bleus bétatesteurs des nouvelles règles Les règles auxquelles on a échappé

Réactions

  • L'amour Durix le 15/09/2021 à 17h27
    Il y en a une que j'adorerais voir appliquée :

    "Depuis 1983, l'idée de reculer un coup franc de dix yards ou dix mètres en cas de contestation est maintes fois évoquée, jamais adoptée."

    Avec accumulation possible sur la même action. On devrait pouvoir voir des coup francs sifflés contre un attaquant dans la surface adverse se transformer en pénalty les premiers temps.

  • Jankulowski Desailly Galasek le 15/09/2021 à 21h46
    C'est ce "board" légendaire affligé de mille maux ?

  • Gouffran direct le 16/09/2021 à 02h58
    La prolongations avec moins de joueurs existe au hockey en NHL il m semble et ça traîne pas en général.

  • theviking le 16/09/2021 à 11h06
    En Europe aussi. Mais l'impact n'est pas aussi immédiat au foot qu'au hockey (tu perds seulement 10% de tes joueurs contre 20 %)

  • Sens de la dérision le 17/09/2021 à 10h41
    Personne n'a songé à demander au Board d'interdire les maillots moches (les Cacamiseta mais aussi les maillots verts bien sûr) ?

  • Bernard Diogène le 19/09/2021 à 16h10
    - Interdiction de se mettre devant le ballon pour empêcher de jouer rapidement => carton jaune
    - Contestation de coup-franc => recul de 10 mètres
    - Venir discuter avec l'arbitre pour un oui ou pour un non => carton jaune
    - Etc.
    Le carton jaune et le recul de 10 mètres peuvent être cumulatifs.

    Bref, il suffit de regarder Verratti (par exemple) et tout un tas d'idées viennent spontanément.

  • Tetsuo Shima le 20/09/2021 à 11h53
    Bernard Diogène
    19/09/2021 à 16h10
    - Interdiction de se mettre devant le ballon pour empêcher de jouer rapidement => carton jaune
    - Contestation de coup-franc => recul de 10 mètres
    - Venir discuter avec l'arbitre pour un oui ou pour un non => carton jaune
    ---
    Tes points 1 et 3 font déjà partie de la Loi 12 :

    Un joueur doit être averti s’il commet l’une des infractions suivantes :

    •?retarder la reprise du jeu ;
    •?manifester sa désapprobation en paroles ou en actes ;
    •?ne pas respecter la distance réglementaire lors de l’exécution d’un corner,
    d’un coup franc ou d’une rentrée de touche ;

  • Bernard Diogène le 20/09/2021 à 17h44
    Merci.
    La question est : qu'attendent les instances pour donner des consignes afin de vraiment les appliquer ?

  • Vas-y Mako! le 24/09/2021 à 13h58
    "Depuis 1983, l'idée de reculer un coup franc de dix yards ou dix mètres en cas de contestation est maintes fois évoquée, jamais adoptée."

    Il semble me souvenir que cette rêgle avait été testée en Angleterre en première division à l'époque, non?