En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Jeux d'Olympe

Le fil préféré d'Anne Hidalgo.

  • Charterhouse11 le 26/07/2023 à 00h53
    Les galères des sportifs olympiques, c'est un sujet récurrent à chaque olympiade mais la lecture de cet article m'a plutôt déprimé je dois bien l'avouer :

    "JO de Paris 2024 : la chasse aux sponsors, nouvelle discipline olympique pour des athlètes contraints de jouer les influenceurs"

    Pas ou peu aidés par leur fédération, confrontés à des budgets de sponsoring moins généreux, les athlètes de haut niveau doivent désormais disposer de nouvelles compétences, entre patron de PME et community manager. Et le sport dans tout ça ?

    lien

  • narcoleps le 26/07/2023 à 01h50
    J'aime bien (façon de parler) le passage sur l'athlète américaine qui se définit avant tout comme "influenceuse et vloggeuse" avant d'être athlète ...

    Le Monde avait fait un article sur le même sujet il y a quelques mois, axé sur les femmes. Il soulignait aussi l'importance d'Instagram pour les sponsors, donnait le cas d'une nageuse lâchée par son équipementier car n'ayant pas assez de followers et soulignait la pression (directe ou pas) pour les concernées de mettre en avant leur beauté, leur féminité ("la sexualisation marchandisée" comme il est dit dans l'article).
    lien

  • Koller et Thil le 26/07/2023 à 09h46
    C'est dit explicitement par Margot Chevrier, qu'elle fait des vidéos pour montrer son postérieur en petite culotte à des mecs pas forcément passionnés par la perche (au cas où Pascal Amateur passerait par là).

    Je trouve ce monde des "influenceurs(ses)" particulièrement désolant, en particulier sur le fait qu'il inspire tant la jeunesse, et c'est bien triste de voir le monde du sport devoir s'y plier à son tour.

    Mais au-delà de ça j'ai toujours des sentiments très mitigés sur le sport professionnel et le modèle du sponsoring (petit aparté : ça parlait récemment sur le filpol de l'effet délétère de la publicité sur notre rapport à la consommation...). Si ça n'intéresse personne, c'est logique que les athlètes ne puissent pas en vivre, non ? Quelles solutions à ça ? Subventionner complètement les meilleurs, pourquoi pas mais il y a aussi quelques dérives associées. S'efforcer de diversifier le regard du public pour qu'il ne se concentre pas sur quelques sports seulement, pour ne pas dire un ? C'est un peu ce qui se fait déjà, mais ça ne m'a pas l'air de peser bien lourd face à l'instinct "grégaire".

  • Pascal Amateur le 26/07/2023 à 09h51
    Je passe par là, mais surtout pour contester le mot d'influenceur. Ou alors "l'influence" comme une sorte de promotion canapé, qui vise à utiliser un pouvoir — financier, donc quasi de survie pour ceux qui pratiquent un sport confidentiel — pour résumer l'athlète à un corps aisément dénudable. "Montre ta culotte" (avec ou sans le consentement de celui qui le fait), c'est autre chose que "Promeus ta marque".

  • Tricky le 26/07/2023 à 10h04
    A ceci près que les sponsors s'en moquent, et que Margot Chevrier peut bien faire ce qu'elle veut (ou ne veut pas d'ailleurs), ce qui intéresse Toyota, c'est le nombre de followers qu'elle aura, peu importe leur motivation.

    Donc, du point de vue de son sponsor, oui, influenceuse.

    (Anecdote au passage : il y a quelques années, comme tous les ans, un ami qui bosse pour le marketing d'un studio affilié à un grand du jeu video vient me visiter pendant sa tournée mondiale de la sortie de la nouvelle itération du jeu phare du studio. D'habitude, se désolé-t-il, on enchaîne les interviews avec les magazines spécialisés, les radios de niche et quelques chaines TV si tout se passe bien. Cette année-là, changement complet : son agenda est uniquement rempli de rendez vous avec des YouTubers et -on est en Amérique du Nord à ce moment là- des sportifs NCAA prometteurs. Influenceurs, indeed)

  • Pierluigi Scollina le 26/07/2023 à 12h59
    Je fais modestement partie d'une asso qui aide des sportifs de niveau (inter)national et tout l'enjeu est là : faire en sorte qu'elles et ils puissent se concentrer en priorité sur leur activité sportive. Il faut voir le niveau de sous-équipement dans des sports pour la plupart olympiques (ou para) en terme de matériel, de coach, de staff médical sans même parler de revenus (les budgets sont littéralement a l'euro près). J'ai eu la chance de bénéficier de tout ça et donc de mesurer à quel point ça aide à la performance, ça me rend dingue de voir qu'on est incapable de le mettre en œuvre pour des sportifs qui ramènent des médailles.

  • Pascal Amateur le 26/07/2023 à 13h06
    Moi je suis content de voir qu'officiellement, pour ces JO, on nous prend pour des gogos : lien

  • cachaco le 27/07/2023 à 03h25
    Pas que les athlètes olympiques, il y a quelques jours j'ai vu la réaction de la joueuse brésilienne Ary Borges après son triplé en coupe du monde: elle avait l'air beaucoup plus émue par l'explosion de son nombre de followers instagram que par sa performance. Tant mieux pour elle(s), mais ça en devient presque triste.

  • suppdebastille le 04/08/2023 à 13h29
    Il faut espérer qu'il fasse meilleur dans un an parce que les pluies de l'hivernage sont vraiment violentes.

  • L'amour Durix le 06/08/2023 à 09h17
    Les pluies en question pourraient avoir des conséquences autres que le désagrément des spectateurs.
    lien