Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Edji le 19/05/2023 à 16h31
    Si tu as une vision purement déterministe de l'existence humaine, pourquoi pas.
    En tout état de cause, je ne suis pas sûr que ce soit par le biais du calcul de la pension de retraite qu'on permet une meilleure alimentation, une moindre consommation de tabac et d'alcool et une hygiène de vie plus saine.

  • Edji le 19/05/2023 à 16h32
    Je ne crois pas que la sociologie serve à cela, my dear.

  • lubomir mon reve chic le 19/05/2023 à 16h52
    Peut-être pas "purement" déterministe mais factuellement un ouvrier ne se nourrit pas (et ne peut pas se nourrir) comme un cadre. Il n'a peut-être pas non plus la fraicheur physique ou mentale pour faire du sport en dehors du travail. peut-être vit-il dans un endroit moins salubre. etc etc etc.

    la sociologie sert quand même un peut à évoquer et à quantifier ce genre de choses, si. Je veux dire ici nous sommes clairement dans les notions d'habitus présentes chez Mauss puis chez Bourdieu (et d'autres).

  • Luis Caroll le 19/05/2023 à 16h56
    Toi t'as jamais regardé le menu pendant un dîner d'affaires.

    Blague à part, si c'est "la condition" qui détermine (j'y crois pas du tout, je pense que l'hygiène de vie des parents crée une causalité infiniment plus forte, mais essayons pour l'exercice), alors la condition d'homme devrait mener à une durée de cotisation inférieure d'environ 4 ans (je sens qu'on va trouver plein d'autres déterminants tout d'un coup).

  • Edji le 19/05/2023 à 17h00
    J'entends bien tout cela, mais on est loin de l'équation simplificatrice "travail pénible => mortalité prématurée" qui nous est régulièrement et paresseusement vendue.
    Et plus globalement, mon propos s'insérait dans une discussion relative à la "justice" du système de retraites, dans laquelle le facteur "taux de remplacement" ne devrait pas être systématiquement passé sous silence au seul profit de ceux de l'âge légal et de la durée de cotisation.

  • lubomir mon reve chic le 19/05/2023 à 17h00
    Et comme les enfants d'ouvriers deviennent globalement... ouvriers.

  • lubomir mon reve chic le 19/05/2023 à 17h08
    J'entends également. Et d'autant plus que la simple mortalité prématurée est une donnée trop "gentille" si j'ose dire, car écourter la vie ce n'est pas le pire de ce que peut faire un travail pénible.

  • sehwag le 20/05/2023 à 10h28
    Je viens de tomber sur un article qui parle de Nigel Farage et d'une phrase qu'il a lâchée récemment sur le Brexit. Clairement ça n'a pas fonctionné comme il le pensait.

    Je me souviens des discussions ici et ailleurs et des ardents défenseurs de la liberté retrouvée. On a attendu, attendu et je crois que ça devient difficile de dire que le Brexit a été un atout pour le pays.

    Je trouve particulièrement savoureuses les excuses à base de Covid et autres guerre en Ukraine alors que justement l'intérêt du Brexit était de retrouver une marge de manœuvre pour mieux gérer ces problèmes.

    Bref, on peut peut être le dire maintenant : le Brexit seul n'a peut être pas causé la situation très mauvaise de l'Angleterre actuellement mais il n'a clairement pas non plus permis de voir un avantage vis à vis des pays restés dans l'UE. C'est pas le paradis chez nous non plus mais les trajectoires ne sont pas franchement favorables à nos amis d'en face.

    On devait voir ce qu'on devait voir...c'est pas franchement fou comme résultat.

  • Tonton Danijel le 20/05/2023 à 10h43
    Farage était surtout persuadé à l'époque (de ce que j'en ai compris) que le Royaume-Uni rayonnerait sans l'UE grâce au Commonwealth. Sauf que le Commonwealth n'a rien d'un empire colonial, et que ses membres, pas fous, n'ont pas cherché à se replacer derrière la couronne britannique (à commencer par l'Inde de Modi qui a vite compris qu'il y avait sans doute des partenaires plus intéressants pour lui).

  • Edji le 20/05/2023 à 13h39
    L'article du Monde sur les escapades littéraires de Bruno Le Maire et leur réception gouvernementale vaut son pesant de cacahuètes :-)