Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Nicolas Seube, ce héros

Ballon d'Eau Fraîche 2015/16 – les résultats. Jusqu’ici, il était toujours placé mais jamais gagnant. La persévérance du Caennais Nicolas Seube dans sa quête de l’eau fraîche est enfin, et justement, récompensée.

Auteur : La rédaction le 19 Mai 2016

 

 

C’est à croire que le Ballon d’Eau Fraîche, comme ses postulants, donne la prime à la stabilité, à la continuité, et fait fi de l’irruption soudaine de prétendants scintillants. Comme David Ducourtioux, Arnaud Le Lan et Romain Danzé avant lui, Nicolas Seube a attendu patiemment son tour. Huitième lors de la première édition, dauphin l’année suivante et encore l’an passé pour son grand retour après trois ans au purgatoire avec Malherbe, le Caennais s’est imposé comme un choix logique. Un tiers des votants l'ont choisi. Au passage, cela confirme aussi la suprématie des joueurs défensifs. On n’ira toutefois pas jusqu’à en déduire que la folie nécessaire à la créativité et à la percussion est incompatible avec l’eau fraîche...

 

 

Qui dit quatre candidatures, dit quatre portraits d’eau fraîche. Vous avez découvert la sensibilité politique du natif de Toulouse: "Je suis issu d'une famille qui vote communiste. J'ai baigné là-dedans." Vous avez sûrement acquiescé devant sa lucidité sur son statut de footballeur, lui qui est "conscient d’avoir un statut à part" mais trouve ridicule l’idée de statues, bonnes "pour Napoléon ou Jeanne d’Arc". Nicolas Seube a "besoin d’être en contact avec les gens". Sa loyauté à Caen, même dans les périodes difficiles, même après les relégations, a fait de lui une icône de Malherbe. "Les footballeurs ont souvent l’image de mercenaires, alors que le public aime les joueurs qui prouvent leur attachement au club." La meilleure preuve? Il n’a pas d’agent. "Un agent c’est utile pour quitter un club, pas pour y rester", justifie-t-il, lui qui vient de boucler sa quinzième saison en Normandie.

 

Élément d’expérience, à trente-six ans, Nicolas Seube s’est toujours mis au service du collectif, sur le terrain, sur le banc ou dans le vestiaire, au poste de latéral comme de milieu. Ce modèle d’abnégation compte désormais 492 matches professionnels au compteur, toutes compétitions confondues. Il devrait franchir la barre symbolique des cinq cent la saison prochaine, avant, dans les années qui viennent, de "rester au club et continuer à y travailler, en tant que formateur, bénévole, dans la communication ou dans l’éducatif". La fidélité, jusqu’au bout.  

 

Le portrait du vainqueur
Nicolas Seube, Tsar à domicile 

 

L'interview du vainqueur
« Je fais partie des meubles de la ville »

 

 

Les résultats du scrutin

2.487 votes confirmés par e-mail du 9 au 15 mai. Les chiffres de participation sont les plus bas de l’histoire, mais la faute nous en incombe, le bureau de vote ayant d’abord connu quelques problèmes sur mobile, ce qui a pu décourager certains électeurs. Sans compter ceux qui ont annoncé boycotter l’élection en l’absence de leurs protégés (Giresse, Jouffre…).

 

Nicolas Seube s’est détaché d’emblée, et il a petit à petit creusé l’écart avec son dauphin, Steve Mandanda, jusqu'à récolter deux fois plus de votes que l'Olympien. On aurait pu imaginer un raz-de-marée compte tenu de l’ampleur potentielle de l’électorat marseillais, il n’a pas eu lieu. Derrière, Pantxi Sirieix gagne une place par rapport à l’an dernier et monte sur le podium. Reste à savoir s’il confirmera son départ à la retraite ou s’il tentera de revenir la saison prochaine pour bénéficier à son tour de l’effet continuité.

 

Derrière, l’Angevin Vincent Manceau, fidèle parmi les fidèle, effectue une entrée remarquée, comme l’ovni Rodéric Filippi, qui aura toutefois du mal à redevenir éligible après la descente du Gazélec. La candidature d’Hatem Ben Arfa n’a, elle, pas convaincu, tandis que Jérémie Bréchet aurait certainement mérité une plus grand mobilisation autour de lui. Mais après tout, dans l’élection du Ballon d’Eau Fraîche, il n’y a que des vainqueurs.

 

 

Le palmarès
2010 : Jérémie Janot
2011 : David Ducourtioux
2012 : Arnaud Le Lan
2013 : Loïc Perrin
2014/15 : Romain Danzé
2015/16 : Nicolas Seube

 

Réactions

  • RabbiJacob le 19/05/2016 à 18h36
    C'est le plus beau jour de ma vie.

  • Alain Delon? Non Alain Deroin. le 19/05/2016 à 18h48
    C'est beau, putain. Mais qu'il est beau ce Ballon d'eau fraîche.

  • Alain Delon? Non Alain Deroin. le 19/05/2016 à 18h59
    C'est beau, putain. Mais qu'il est beau ce Ballon d'eau fraîche.

  • La lumière, mais à tous les étages le 19/05/2016 à 20h56
    C'est insupportable. On se sent comme une merde à côté tellement il semble être un type bien.
    Le ballon d'eau fraîche lui va définitivement très bien.

    Je souhaite sa carrière et son attitude à beaucoup de joueurs.

    Et félicitations à lui!

  • Van Coups Auvers le 19/05/2016 à 21h18
    Enfin! Je craignais qu'il arrête sa carrière avant de l'obtenir. Un grand cru ce Ballon d'eau fraîche.

  • Tous en slip le 20/05/2016 à 10h41
    The king

    Il va pouvoir laisser la place à Imorou, scandaleusement bas dans cette édition ! Un peu déçu pour Bréchet aussi...

  • fireflyonthewater le 23/05/2016 à 10h13
    Ont vote pr le BDEF:
    2010 - 6300
    2011 - 4520
    2012 - 4160
    2013 - 3397
    2014 - 6232
    2015 - 2487

    on va dire qu ca vient du problem de la version mobile ms ca fait bcp qd meme non ??