Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Samedi soir, j'étais noir

Entre usage de symboles douteux et récupération politique éhontée, l'équipe de France de rugby peut donner envie de tourner casaque.
Auteur : Étienne Melvec le 8 Oct 2007

 

Par ici, l'équipe de France bénéficie d'un statut d'équipe préférée qui relève de l'inconditionnalité. Même un sélectionneur attaché à annihiler la carrière internationale de notre attaquant préféré devrait échapper à notre vindicte. Pourtant, samedi soir, le constat a été net – et puisqu'il est subjectif, je le dirai à la première personne: j'ai été incapable d'apprécier pleinement le plaisir d'un match proprement mythique du XV de France, je suis resté à des années-lumière de ce que j'avais vécu lors de la même affiche de 1999.

Contrariétés
Sans exclure des motivations inconscientes inavouables (jalousie envers la place accordée subitement au rugby, syndrome du vieux con, pulsions homosexuelles refoulées lors de la consultation du calendrier des Dieux du stade...), il y a eu une accumulation de contrariétés trop considérable pour ne pas altérer la "pureté" de l'événement tel que je le conçois. Quand on se choisit une équipe, on la pare de toutes les vertus, on veut reconnaître dans son style de jeu et chez ses joueurs emblématiques ses propres valeurs. On enjolive, on réenchante. Quitte à déchanter ensuite, en découvrant à nos héros de 98, par exemple, nombre d'avanies peu glorieuses. Et parfois, les signaux négatifs sont "en direct", intrinsèquement liés à ce qui se déroule sur le terrain.

Laporte Maillot
Prenez cette affaire du maillot. Quel honneur y avait-il à priver l'adversaire de son blason, matérialisé par la tunique noire? Le combat n'était-il pas excessivement mesquin? S'agissait-il d'enfoncer le clou de cette véritable trahison symbolique que constitue ce maillot bleu marine: en effet, sans cette dispensable fantaisie de l'équipementier, cautionnée par la FFR et l'encadrement de l'équipe de France (Cf. le prix Moulitzer de février, CdF #34), il n'y aurait pas eu de polémique.
Et puis ce défi lors du haka, avec les internationaux formant un tifo simpliste à base de bleu-blanc-rouge... Si la scène a eu quelque chose de singulier, voire de martial, est-elle parfaitement conforme à ces "valeurs" du rugby dont on est obligé de conclure qu'en ce moment, elles ne sont plus qu'un levier du marketing massif accompagnant la compétition (1)?

Singer Sarkozy
Les marchands ne sont pas les seuls à avoir envahi la Coupe du monde. Comment ignorer, en effet, l'instrumentalisation de l'équipe de France elle-même, par le président de la République? Marcoussis a vu défiler les ministres et se pâmer Roselyne Bachelot, et les plans de com de l'Élysée et de Matignon se sont calés sur le calendrier des Bleus.
Le sélectionneur n'a ensuite pas hésité à singer Nicolas Sarkozy avec cette lecture, déplacée au point d'être obscène, de la lettre de Guy Môquet. Le geste n'est pas neutre, tant ce détournement est signé et confine à l'insulte politique. Si le ridicule ne tue plus, la flagornerie fait vivre: après la victoire comme l'Irlande, il s'exclame que les joueurs ont été "grands comme notre président". L'étanchéité n'est décidément pas ce qui caractérise les différentes activités de Bernard Laporte.


« Le flirt des politiques avec le sport national n'est pas une nouveauté. Mais là, il y a eu pénétration ».

Plans très gros
Ultimes coups de massue: le réalisateur de TF1 qui envoie le gros plan sur le président de la République dans la seconde suivant l'essai de Dusautoir – comme si c'était lui qui l'avait marqué. Sans compter qu'outre les ministres de Nico, ses amis ont aussi eu droit à leur cadrage, puisqu'on aperçut Christian Clavier dans la tribune. Le flirt des politiques avec le sport national n'est pas une nouveauté, mais là, il y a eu pénétration. Le degré d'instrumentalisation est inédit, et celle-ci est accomplie avec une absence de vergogne qui s'inscrit résolument dans un air du temps de plus en plus frelaté.
Difficile, ensuite, de faire abstraction d'un contexte qui envahit ainsi la pelouse. Il y a une telle tristesse à constater qu'une éventuelle victoire des Bleus en finale parachèverait une démonstration de marketing politique...


Alors, sous le coup du dépit de sentir mon plaisir gâché, j'ai viré de bord: mon cœur devenu gris battait à l'envers. Plutôt que de mitiger le bonheur espéré, plutôt que faire d'insupportables compromis avec des sentiments aussi sacrés, je pris le parti opposé, je poussai avec les Blacks en me disant qu'il était peut-être temps d'en finir avec le patriotisme sportif et de me mettre à l'universalisme consistant à choisir son équipe préférée pour le sport plus que pour le passeport.


(1) Si le même cirque déploie depuis longtemps son chapiteau sur toutes les grandes compétitions de football, il y a, pour le rugby, quelque désillusion à assister à un tel précédent.

Réactions

  • Portnaouac le 08/10/2007 à 18h58
    givordin
    lundi 8 octobre 2007 - 17h55
    ça me fait bien rire toutes ces dénonciations de la part d'un site qui n'hésite pas à publier ses brèves sur yahoo...pour quelles raisons tiens donc??? attirer le chaland non? ou bien la rédac n'est pas au courant.

    ---------------

    Mauvais procès, l'explication existe, sur ce site même :
    lien
    et aussi (surtout)
    lien

    Je crois que ça s'appelle la reconnaissance (ça nécessite aussi d'avoir un peu plus de 3 secondes de mémoire).

    De rien...

  • Forez Tagada le 08/10/2007 à 19h00
    Est-ce que si on évoque la grandeur d'âme, la noblesse sportive, le fair-play du geste qui aurait consisté à laisser le black aux Blacks (en disant par exemple "c'est ce qu'il a sous le maillot qui compte"), on passe immanquablement pour un ringard passéiste qui ignore qu'à notre époque, on marche sur les principes parce que seule la victoire compte et que tous les moyens sont bons?
    :-)

    Et aussi, en passanr : est-ce élucubrer qu'évoquer les pressions du sponsor pour garder le choix du maillot qui doit faire les meilleures ventes?

  • Brouche le 08/10/2007 à 19h04
    Je tenais juste à remercier Melvec pour cet article.

    Il y dit avec talent et justesse tout ce que moi-même j'ai dit samedi soir avec virulence aux dérébrés aveuglés de chauvinisme avec qui j'ai eu le déplaisir de regarder ce match (et pourtant c'est des mecs normaux, de gauche quoi).

    Je tiens à préciser que le rugby est mon sport favori et que de ne pas soutenir son équipe nationale est plus source de frustration que de plaisir et que je ne le fais ni par masochisme ni par snobisme.

    Et que l'on ne me serve pas le couplet du "tu mélanges tout" car je rétorquerais avec conviction: " c'est pas moi qui ai commencé d'abord" !!

    Heureusement, il reste des mecs comme Melvec, Nusra (qui se reconnaîtra) ou moi-même pour résister et comme il se doit en cas de résistance, c'est de Londres désormais que nous continuerons.

    Me voilà donc confronter au pire moment que peut devoir envisager un amateur français de rugby: devoir supporter l'équipe d'Angleterre.

    Donc je vais m'y résoudre et pour se faire repenser à l'assassinat de Diana fomenté depuis la mairie de Neuilly (oui, j'ai des preuves :D), à la gueule de Rachida Dati en visite à Marcoussis pour y vérifier l'ADN de Dussautoir ou Betsen, à Stephen Frears, au roti de boeuf bouilli sauce à la men (euh non pas à ça), bref je vais y arriver !!

    God save the Queen !!

  • Francis Dolarhyde le 08/10/2007 à 19h07
    n'oublions pas que le rugby, ce sport officiellement estampillé "Terroir", est aussi le 1er à avoir peint des noms de sponsors sur la pelouse, le 1er à avoir écouté les conversations des arbitres, et le 1er à avoir affiché des sponsors sur les maillots des équipes nationales.

    Quand à TF1 organe attitré du Sarkoshow, c'est pas une nouvelle... et c'est même le jeu, ma pauv' Lucette ! Rappelons nous de Chirac ressortant sa panoplie du Salon de l'Agriculture pour aller faire vibrer la fibre nationale en 98.

    Et puis, que TF1 nous offre des plans de coupe sur le petit prince, ce n'est pas nouveau. On est habitué depuis des années avec les images de Le Lay, Mougeotte ou Villeneuve, installés en présidentielle, contemplant le peuple et son temps de cerveau disponible...

    Alors oui, Laporte est tout vilain de convier Guy Moquet, la France et son "grand président"...
    Oui TF1 est très moche de lecher le tout jusqu'à la nausée...
    Oui, les All Blacks sont plus joli en black...
    Et oui, j'ai vibré pendant le contre-haka français.

  • Si le vin vil tord le 08/10/2007 à 20h10
    Forez Tagada
    lundi 8 octobre 2007 - 19h00
    Et aussi, en passanr : est-ce élucubrer qu'évoquer les pressions du sponsor pour garder le choix du maillot qui doit faire les meilleures ventes?
    -----------
    Tu veux le sponsor français qui fait tout pour que la France joue dans son nouveau maillot? Ou le sport néozélandais qui fait tout pour que la Nouvelle-Zélande joue dans son maillot?

    Francis Dolarhyde
    lundi 8 octobre 2007 - 19h07
    ----------
    Et il faut rajouter que France2 n'est pas en reste quand il s'agit de passer de la pomade sur ses dirigeants aussi. J'imagine qu'il y aurait de bien beaux gros plans sur not'Pres à tous s'ils diffusaient cette Coupe du Monde.
    Qu'est-ce que je déteste ces gros plans sur les peoples (Président inclus) dans les stades!

  • plat du pied le 08/10/2007 à 21h01
    Respect et mille mercis à l'auteur, avec qui j'étais manifestement totalement en phase samedi soir. Je me demandais si cette sensation de malaise était de la parano, de l'anti-sarkozysme primaire, de la frustration primaire anti-rugbystique ou que sais-je... si c'est le cas, ça fait du bien de savoir qu'elle est partagée et grâce à vous exprimée avec lucidité et un humour salvateur (sinon j'ai quand même kiffé la rencontre qui était d'une intensité rare - sportivement j'entends).

    Je me demande juste combien d'années (de mois ?) vais-je tenir sans casser ma télé devant ces retransmissions estampillées TF1 d'une stupidité et d'une complaisance sans fond...
    A quand Les CahiersduFootTV ??

  • davidoff le 08/10/2007 à 21h43
    moi, ne comprenant pas grand chose au rugby, vomissant les footix, je me refuse à devenir un rugbix....

    et puis Laporte, TF1, et la clique nouveaux riches à Nico, c'est au dessus de mes forces....qu'est-ce que je ne donnerai pas pour un crash du XIV bleu en bonne et due forme

  • Vikash Thoracique le 08/10/2007 à 21h45
    et puis Laporte, TF1, et la clique nouveaux riches à Nico, c'est au dessus de mes forces....qu'est-ce que je ne donnerai pas pour un crash du XIV bleu en bonne et due forme

    -----
    c'est vrai que Pelous n'est plus ce qu'il était, mais de là à dire qu'ils jouent à 14, tout de même, je vous en prie.

  • davidoff le 08/10/2007 à 21h51
    j'avais prévenu, j'entrave que dalle

  • Jeune Mavuba Vaincu le 08/10/2007 à 22h04
    José-Mickaël
    lundi 8 octobre 2007 - 18h47

    Portnaouac :
    > alors quoi, parce que notre adversaire était la meilleure équipe du monde, on aurait dû leur dire, "Non, non, mais allez-y, choisissez les premiers !"

    Non, pas pour cette raison. Par respect des spectateurs. Pour que les spectateurs puissent reconnaître leurs couleurs. Les couleurs de la France, c'est bleu-blanc-rouge. Maillot blanc, short bleu : très bien. Les couleurs des All Blacks, c'est noir. Ca colle. Et voilà, le problème est réglé. Ce n'est pas pour faire plaisir aux Néo-Zélandais mais aux spectateurs. Maintenant, si la fédération avait vraiment respecté les spectateurs, elle n'aurait pas accepté de se prostituer (au sens figuré) en acceptant cette couleur bleu foncée qui n'a absolument rien à voir avec notre drapeau mais qui permettait d'assurer plus de ventes de maillot. Avec le vrai maillot tricolore (bleu blanc rouge), toute cette comédie n'aurait pas eu lieu.



    >>Le noir n'est pas sur le drapeau de la Nouvelle-Zélande que je sache, pas plus que le blanc sur le drapeau allemand, le orange sur celui des pays-bas ou le bleu sur celui de l'italie. Qu'on aime pas le maillot bleu nuit de la France ou qu'on regrette le bleu habituel, je veux bien, mais c'est à l'équipementier qu'il faut en vouloir. (Et puis quand on voit le maillot de l'Ecosse hier, on est vraiment pas à plaindre). D'ailleurs, l'équipementier des AB est autant à blâmer avec ce maillot de rechange qui aurait du etre tout blanc comme d'hab et non un peu mixte comme ça. En football, quand la France et l'Italie s'affrontent, ben y'en a une qui joue en blanc et les supporters s'y retrouvent quand même que je sache, et je crois pas qu'ils y prennent tellement moins de plaisir, ou alors seulement les Néo-Zélandais.
    Alors oui, ça aurait été super fair play de faire jouer les Blacks en noir, ça aurait été super fair play de ne pas marquer le 2e essai parce que y a un en-avant, ça aurait été encore plus fair play de les laisser faire leur haka pépère pour nous en mettre plein les mirettes. Et à notre place, est-ce qu'ils l'auraient fait en se disant "quand même, c'est la France, il faut qu'ils jouent en bleu, c'est leur Coupe du Monde à domicile, en plus là ils ont pas de bol, ils jouent au Pays de Galles, on va leur faire un haka pas trop violent pour pas les destabiliser".

    Je suis le premier défenseur du bon esprit et de la courtoisie sur les terrains de sports, mais il ne me semble pas que ça soit antinomique avec le fait d'être un peu fier de ses couleurs sans en avoir honte parce que la chaîne qui rediffuse la compet cire les chaussures d'un président qu'on apprécie pas.


    Et surtout, surtout confondre sport et politique pour retirer les fruits d'un bon parcours, c'est exactement ce que cherche Sarko (et ce qu'ont fait bien d'autres avant lui). Raison de plus pour ne pas faire la même chose et pour se réjouir des succès de notre équipe nationale toute en continuant à détester cordialement notre insupportable président.