auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

> déconnerie

Arbitres vendus

> article suivant

Never forget : Freddy Adu

> article précédent

Les malheurs de Sofia

Le foot expliqué à ma fille de 2 ans

Les cartons – Apprendre la discipline avec les couleurs, c'est une idée pédagogique qui marche presque avec les footballeurs, alors, pourquoi ne pas essayer sur les enfants?
Partager
Ma fillette,

Je sais que tu aimes beaucoup le jaune, et le rouge aussi, même si tu n’as pas encore goûté tous les crayons. Eh bien ça tombe bien car, dans sa poche, un arbitre de football a des cartons jaunes et des cartons rouges. À une époque, il en avait même des verts. Oui, verts, comme des? des épinards. Non, c'était un exemple, ne pleure pas.
En fait, c’est simple: un arbitre sans cartons, ça n’existe pas. Et il arrive qu’il l’ait presque toujours à la main. Du coup, c’est un peu son doudou, on peut dire ça, oui. Sauf que l’arbitre, lui, il ne le mâche pas. Ou alors c’est que Jean-Michel Aulas l’a coincé dans un couloir avec quatre gardes du corps et l’a forcé à faire son autocritique. Et d’après toi, un carton, c’est en quelle matière? Pas en coton, non. Pas, en couche, non plus. Allez, je te donne un indice: c’est une synecdoque. Mais non, ne pleure pas.
Tu vois, ma poupette, si les cartons sont jaunes et rouges, ce n’est pas juste parce que les couleurs sont jolies.
footex_fille_cartons.jpg

Le carton jaune, l’arbitre le donne lorsqu’un joueur fait une faute qui est un peu grave, mais pas trop. C’est comme quand tu jettes ta tartine de miel sur belle-maman, ou quand tu te roules par terre avant d’aller au dodo. D’ailleurs, il y a beaucoup de footballeurs qui prennent un carton jaune parce qu’ils s’allongent trop souvent sur la pelouse. Est-ce qu’ils dorment? Non. On peut très bien s’allonger sans dormir, tu sais. Regarde, il t’arrive bien, toi, de rester au lit jusqu’à midi alors que tu n’as pas sommeil. Tu? m’appelles en criant? Ah bon, j’avais jamais remarqué.

Le carton rouge, alors là, c’est quand le joueur a fait une grosse bêtise. C’est par exemple quand tu dessines des ours sur les murs, qu’en plus tu persistes à appeler "Quoi là", "Quoi là". Je vois bien ce que c’est, c’est des ours, me prends pas pour un neuneu non plus. Ou alors c’est quand tu tapes maman, et qu’elle s’en va en criant. Et lorsqu’elle revient le soir, il est pour qui le carton rouge? Que je sache, ce n’est pas moi qui dis: "Après toutes ces émotions, j’exclus tout rapport".
Bien.
Pour le reste, on verra après ta sieste.

> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : les spectateurs
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le renard des surfaces
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le hors-jeu
Partager

Déconneries


L'Atelier et La rédaction
2014-09-04

36 points communs entre le foot et le porno

Depuis longtemps caractérisé par l'obsession de la mettre au fond ou les passions sodomites des supporters, le football n'a cessé de se rapprocher de l'industrie du X. Les preuves. Bonus: le crossover entraîneurs-réalisateurs.


inamoto
2014-08-14

Le guide de survie du supporter rennais

La vie n'étant pas simple pour l'amoureux du SRFC, nous mettons à sa disposition sept techniques de résistance à un destin toujours aussi contrariant, saison après saison.


Sylvain Zorzin
2014-06-26

Le foot étranger n'a pas d'avenir : les États-Unis

ÉTATS-UNIS [mothersoccer] n.f. Les États-Unis promeuvent les droits de l’homme en enfermant des prisonniers à Guantánamo. Chez nous, des types en orange qui matraquent une cage, c’est les joueurs de Lorient qui essaient de marquer un but.


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

On n’a pas le même maillot third, mais il est aussi ignoble que le vôtre. http://t.co/qCcpkexwGx

Vite, révisez votre Ajax: http://t.co/HDCObv2X7k

Musique de fanfare, ambiance fête de la bière: les Hollandais sont une variété d’Allemands (les Bosch).

Les Cahiers sur Twitter