auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

> déconnerie

Di Meco fait le ménage

> article précédent

Les malheurs de Sofia

Le foot expliqué à ma fille de 2 ans

Les cartons – Apprendre la discipline avec les couleurs, c'est une idée pédagogique qui marche presque avec les footballeurs, alors, pourquoi ne pas essayer sur les enfants?
Partager
Ma fillette,

Je sais que tu aimes beaucoup le jaune, et le rouge aussi, même si tu n’as pas encore goûté tous les crayons. Eh bien ça tombe bien car, dans sa poche, un arbitre de football a des cartons jaunes et des cartons rouges. À une époque, il en avait même des verts. Oui, verts, comme des? des épinards. Non, c'était un exemple, ne pleure pas.
En fait, c’est simple: un arbitre sans cartons, ça n’existe pas. Et il arrive qu’il l’ait presque toujours à la main. Du coup, c’est un peu son doudou, on peut dire ça, oui. Sauf que l’arbitre, lui, il ne le mâche pas. Ou alors c’est que Jean-Michel Aulas l’a coincé dans un couloir avec quatre gardes du corps et l’a forcé à faire son autocritique. Et d’après toi, un carton, c’est en quelle matière? Pas en coton, non. Pas, en couche, non plus. Allez, je te donne un indice: c’est une synecdoque. Mais non, ne pleure pas.
Tu vois, ma poupette, si les cartons sont jaunes et rouges, ce n’est pas juste parce que les couleurs sont jolies.
footex_fille_cartons.jpg

Le carton jaune, l’arbitre le donne lorsqu’un joueur fait une faute qui est un peu grave, mais pas trop. C’est comme quand tu jettes ta tartine de miel sur belle-maman, ou quand tu te roules par terre avant d’aller au dodo. D’ailleurs, il y a beaucoup de footballeurs qui prennent un carton jaune parce qu’ils s’allongent trop souvent sur la pelouse. Est-ce qu’ils dorment? Non. On peut très bien s’allonger sans dormir, tu sais. Regarde, il t’arrive bien, toi, de rester au lit jusqu’à midi alors que tu n’as pas sommeil. Tu? m’appelles en criant? Ah bon, j’avais jamais remarqué.

Le carton rouge, alors là, c’est quand le joueur a fait une grosse bêtise. C’est par exemple quand tu dessines des ours sur les murs, qu’en plus tu persistes à appeler "Quoi là", "Quoi là". Je vois bien ce que c’est, c’est des ours, me prends pas pour un neuneu non plus. Ou alors c’est quand tu tapes maman, et qu’elle s’en va en criant. Et lorsqu’elle revient le soir, il est pour qui le carton rouge? Que je sache, ce n’est pas moi qui dis: "Après toutes ces émotions, j’exclus tout rapport".
Bien.
Pour le reste, on verra après ta sieste.

> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : les spectateurs
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le renard des surfaces
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le hors-jeu
Partager

Déconneries


Moravcik dans les prés
2014-10-23

United Passions : on a marché dans la bouse

Il ne faut surtout pas voir United Passions, le film à la gloire de la FIFA financé par la FIFA, bide international et navet intersidéral. Mais quand on le raconte, on découvre un chef-d'œuvre comique. 


L'Atelier et La rédaction
2014-09-04

36 points communs entre le foot et le porno

Depuis longtemps caractérisé par l'obsession de la mettre au fond ou les passions sodomites des supporters, le football n'a cessé de se rapprocher de l'industrie du X. Les preuves. Bonus: le crossover entraîneurs-réalisateurs.


inamoto
2014-08-14

Le guide de survie du supporter rennais

La vie n'étant pas simple pour l'amoureux du SRFC, nous mettons à sa disposition sept techniques de résistance à un destin toujours aussi contrariant, saison après saison.


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

La Ligue teste un nouveau système pour empêcher les envahissements de terrain. http://t.co/U2mNu0Ks1j §via @oliviertomat)

Révisez le Clasico : en 1936, la parade légendaire de Ricardo Zamora. http://t.co/L80lfsH3OV http://t.co/IBv0E4oVhQ

Immanquablement, cette lucarne devait susciter des légendes à la hauteur. http://t.co/fMMEWQHyqY http://t.co/85fv7oOlKq

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h31 - dugamaniac : Une "polémique" sur un retweet, du foot fiction où Bordeaux perd 16 places Je ne sais pas si... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 16h27 - Dede Bâilleur : Manu et Cana, j'imagine que vous parlez tous les deux de ça: http://tinyurl.com/l7wkooq Je... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 16h13 - Vieux pré : A moins d'une quadruple inscription nocturne et avinée, tu risques de ne pas rater grand chose. >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 16h09 - Charterhouse11 : On parle beaucoup du début de saison de Southampton, mais dans le genre, celui de West Ham est pas... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 16h05 - CHR$ : Pas étonné de la performance d'Amel Majri pour ma part. Elle a le potentiel pour être dans les... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 15h20 - r_v_matou : Pour Bagatelle, le soir oui, souvent en soir de coupe du monde d'ailleurs, parfois la nuit. Idem... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 14h42 - tes fessées : Kombouaré y sera aussi pour quelque chose. Vous êtes partis pour une année ceinture et bretelles... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h19 - newuser : Je fais un doublon par rapport au fil chansons parce qu'on sait jamais. Pardon aux familles et... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 14h15 - newuser : Bonjour à tous, Je viens vers vous parce que j'ai une demande un peu particulière. Je viens de... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 13h56 - Aguero Gorille : Je sais pas ce qui est le plus déprimant, le ciel gris parisien un samedi après midi ou les... >>


Les brèves

Mein Camphre

"Allemagne : c'est grave docteur ?" (lequipe.fr)

FA show

“La FA veut réduire le nombre d'étrangers.” (lequipe.fr)

Dunga, une file

"La révolution Dunga est en marche." (lequipe.fr)

La bique enculée ?

"Non, l'Etat islamique ne sodomise pas de chèvres." (libé.fr)

Adolf Fitness

"La moustache douteuse de José Enrique." (lequipe.fr)