auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

> article suivant

Dégagement en pleine tête

Le foot expliqué à ma fille de 2 ans

Le hors-jeu – Après avoir "expliqué le foot à ma femme" pendant des années, passons à l'étape suivante.
Partager
Ma poupette,

Je dois te prévenir. Je vais te dire ici quelque chose qui pourrait t’étonner, voire te bouleverser. Mais il est de mon devoir de te révéler des vérités qui, pour dures qu’elles soient, n’en sont pas moins nécessaires.
Car oui, ma puce, tu as bien entendu ce que disait le monsieur à la télévision: il est possible d’être hors-jeu. Oui, pour toi dont chaque moment de la vie – même s’il s’agit de manger une banane ou d’utiliser ton nez pour faire autre chose – est un jeu, il arrive que des joueurs de foot soient ainsi privés de jouets. De ballon plus exactement, car lorsque l’arbitre, là-bas, tu vois, au bord de la touche, lève son drapeau, hop, l’attaquant rend la balle au gardien de but ou à un défenseur adverse. Oui, même s’ils ne lui ont pas tapé sur la tête avant.

hors_jeu_fille.jpg

Écoute ça, ma jolie: il y a hors-jeu lorsqu’un joueur ou toute partie de son corps (buste, tête, pieds, etc., tout sauf les bras) est plus près de la ligne de but adverse qu’à la fois le ballon et l’avant-dernier adversaire. C’est compliqué, hein? Tu comprends maintenant pourquoi ta maman a l’air perdue chaque fois qu’elle regarde une Coupe du monde. Forcément, pour savoir s’il y a but ou pas, elle attend la réaction des Bleus comme si c'était un test de grossesse. Mais je m’éloigne. Non, c’est une métaphore, comment pourrais-je m’éloigner avec toi sur mes genoux et le miel que tu avais laissé sur le canapé? "Miel", oui, tu le dis bien. Ah, t’en avais encore dans la bouche, dis donc.
Bon, regarde, je vais tirer un trait par terre. Hum, si tu veux, mais c’est toi qui nettoieras alors. "Nettoyer", si, si, c’est un verbe qui existe, je te promets.

Maintenant, viens là, on dirait que tu serais le footballeur. Ou ton doudou, d’accord. Et pour le gardien de but? ça? très bien. Et ça, et ça aussi. Et ça. Bien.
Donc, reprenons. Il y a hors-jeu lorsque le doudou ou la gommette bleue ou le clown qui fait pouêt-pouêt – tout sauf la boîte vide de Vache qui rit, en fait – est plus près des grandes spirales, là, qu’à la fois ton vieux chausson taille 16 et le Playmobil sans tête.
Bien.
Pour le reste, on verra après ta sieste.

> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : le renard des surfaces
> Le foot expliqué à ma fille de 2 ans : les cartons
Partager
>> dernière réaction : «Je valide.» / 28/02/2010 à 23h59
>> voir les 17 réactions

Déconneries


Jean-Patrick Sacdefiel
2016-07-02

L'Euro, ce dîner de cons

Jean-Patrick Sacdefiel est sorti de sa retraite pour cingler d'un verbe vengeur un Euro boursouflé qui a invité n'importe qui et dans lequel le football est devenu facultatif. 


Nadine Zamorano
2016-06-24

Le cahier de vacances de l'Euro

En attendant que les huitièmes de finale commencent enfin, voici quelques jeux pour passer le temps en s'amusant. 


2016-06-08

Super Victor, logo de l'Euro : les décryptages

Rappel - Notre cellule sémiologie avait livré les clés de la mascotte de l'Euro 2016 et de son logo officiel. Une révision s'impose pour ne rien manquer des symboles mobilisés par les experts de la com.


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Ne manque qu’un stylo dans sa poche de chemise pour que Genesio ait le look parfait du directeur-adjoint des ventes pour la région centre.

RT @CKuchly: Meilleur dribbleur de Bundesliga l'an dernier : Coman avec 3,7 réussis sur 6,7 tentés par match. Dembélé est à 8/12 pour son p…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Taupe là !

"Evra touché à la main." (lequipe.fr)

Fuchs off

"Fuchs prend sa retraite internationale." (lequipe.fr)

Gaaaaaaaaule !

"Le foot coincé dans sa 'masculinité'." (libé.fr)

Le maçon faible

“Löw : ‘Améliorer la finition’." (lequipe.fr)

L'hippique du dimanche

“Koscielny : ‘Je me bride peut être un peu’." (lequipe.fr)