auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

La boîte à chants

> article précédent

Fermez le banc

> article précédent

Le Replay, saison 2: épisode 4

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 31

Partager
Le Classement en relief

gazette31_cer.jpg

>> Retrouvez le vrai classement en relief et jouez avec le générateur de classements.


Les résultats de la 31e journée
Saint-Etienne-Le Mans : 2-0
Valenciennes-Lille : 1-0
Marseille-Lens : 1-0
Auxerre-Paris SG : 1-1
Boulogne-Toulouse : 1-1
Nice-Sochaux: 0-0
Montpellier-Monaco : 0-0
Bordeaux-Nancy : 1-2
Grenoble-Lorient : 1-2
Rennes-Lyon : 1-2



Les 5 gestes de la journée

• Le sprint d'Issiar Dia, qui dépose Chalmé, sa caravane, ses casseroles et sa belle-mère, avant de faire des rognons de bœuf sauce madère avec les reins d'Henrique.
• La feinte de corps de Brandao qui, au lieu de tamponner Chelle dans son dos, laisse le ballon passer entre ses jambes et mystifie le Lensois qui s'attendait plutôt à prendre un coup de coude, le naïf.
• L'ouverture à l'aveugle de Marveaux, qui lance Briand et dépose Lovren, son semi-remorque, son camping-car et sa canne à pêche sur le chemin du but de Gyan.
• L'amorti de l'intérieur de la cuisse de Mamagol Samassa à la réception d'un centre parfait de Mater, qui rebondit sur un mollet puis un genou et rapporte plus de points que la demi-volée laser de Braaten face à Boulogne.
• La ninja attitude de Kevin – Hong-Kong Fou Fou le roi du Kung-Fu – Gameiro, qui lobe Maubleu en réussissant un flamant rose aérien.


Les 4 antigestes de la journée

• La danse menton-contre-front du duo de poètes Cyril Jeunechamp / Diego Perez, version Float like a butterfly, sting like a bee.
• On lui dira à Maubleu, les maux qu'on prend avec des bleus, plonger lui semble ridicule, il s'élance et puis il recule, devant une phase inutile, qui briserait le score fragile, d'une rencontre.
• Le pas de tango latéral de Nicolas Douchez, qui fait plaisir à Salma Hayek dans les tribunes, et ouvre sa cage à Lisandro sur le terrain, qui peut envoyer sa tête en plein milieu de la cage.
• La sortie en Madison – un pas en avant, deux pas en arrière, deux pas en avant – de Fabien Audard, bien content de voir le quart d'heure armoricain et les slows arriver.


valbuena_short.jpg
Plus moche encore que le maillot third de l'OM: le caleçon fourth.


La bannette


Le champion de France de chat-bite
Michel Ettorre (L'Équipe) : "[Runje] est un casse-couilles magnifique".

Le Darwin Award 2010
Franck Béria (L'Équipe) : "Ils se sont adaptés à nous".

Le rapport de la Stasi sur la télévision publique en RDA
Francis Gillot (L'Équipe) : "On a largement maîtrisé les débats".

La file du milieu dans les embouteillages du week-end de Pâques
René Girard (L'Équipe) : "On n'a pas beaucoup avancé mais les autres n'avancent pas plus vite".

Le joueur de petits espaces
René Girard (L'Équipe) : "Ça fait mal au cul de voir que le but de Souley est valable".

Le joueur en futal Diesel
René Girard (L'Équipe) : "On a bien chauffé Ruffier".

L'équipe qui a mal compris quand on lui a demandé d'emballer la rencontre
Alou Diarra (L'Équipe) : "On offre les matches à l'adversaire".

L'entraîneur qui semble oublier que Charlélie Couture et Olivier Rouyer sont nés à N… ah non, rien en fait
Laurent Blanc (L'Équipe) : "Nancy n'a rien amené de positif".

La navette Amsterdam-Paris [1]
Pablo Correa (L'Équipe) : "Je sais d'où vient Nancy, et je pense savoir où il va".

La navette Amsterdam-Paris [2]
Pablo Correa (L'Équipe) : "On est Nancy, c'est vrai qu'on est pas prêts pour la Ligue des champions".

L'entraîneur en chocolat au fond du jardin (fourré à la liqueur de poire, avec un ruban autour de la tête)
Claude Puel (L'Équipe) : "Si on avait perdu, je sais bien que vous m'auriez attrapé".

La première fois dans un camp naturiste
Steve Mandanda (L'Équipe) : "Il ne faut pas regarder les autres".

Le joueur qui se réjouit du retour de Dorothée
Stephane Mbia (L'Équipe) : "Finalement ce n'est pas si mal, je pourrai me reposer mercredi".

L'hommage à Ayrton Senna
Franck Béria (L'Équipe) : "Ce n'est pas évident d'évoluer contre un mur".

L'entraîneur qui a trouvé autre chose que des œufs dans le jardin
Franck Béria (L'Équipe) : "Le contrat de Valenciennes a payé".


anigonigo.jpg
Pâques-Man, l'oeuf qui poursuivait les fantômes d'un passé révolu, a enfin brisé sa coquille.


Les minutes

La minute François Pignon de Mécha Bazdarevic
"J'ai l'impression que tous les malheurs nous tombent dessus. C'est très difficile pour moi. Je préfère venir vous dire qu'on est mauvais, mais ce n'est pas le cas, même si on manque de qualités dans le dernier geste. On est derniers, on a un manque de confiance, et la chance ne bascule pas en notre faveur". (L'Équipe)

La minute qui ne sert à rien d'Antoine Kombouaré
"Je dis haut et fort que je suis scandalisé. En fin de match, il y a eu une faute non sifflée sur Jean-Eudes Maurice et j'ai juste dit au quatrième arbitre 'À quoi vous servez monsieur l'arbitre?' Il m'expulse pour ça. J'ai le sentiment que je vis une injustice". (L'Équipe)

La minute "mais de qui il parle?" d'Edouard Cissé
"En termes de talent, c’est le meilleur joueur que j’ai vu hormis Ronaldinho. C’était un phénomène. Fabrice Abriel vous le dira aussi : il avait tout. Les deux pieds, le pouvoir de percussion… Ce qui lui a manqué à un moment, c’est peut-être un meilleur entourage, il n’a pas été suffisamment protégé mais quand on parle de phénomène, c'en est un". (om.net)

La minute "par où t'es rentré on t'a pas vu sortir" d'Hatem Ben Arfa
"Personnellement, je n'étais pas vraiment dans le match". (L'Équipe)


marseille_coupe_ligue.jpg
Ce dimanche 28 mars 2010, c'est la fin pour Gaudin, Diawaramsès se couronne Pharaon de l'empire marseillais.


Marions-les

gazette31_pecresse_aulas.jpg
Le sourire crispé de droite, une philosophie de vie.


Saint Germain priez pour nous

Il ne faut jamais sous-estimer la capacité du PSG à provoquer autour de lui des accès subits de grand n'importe quoi. Cette semaine, c'est d'abord Le Parisien qui nous apprend que si Robin Leproux a adopté une ligne "dure" suite à la mort d'un supporter, c'est parce que "Nicolas Sarkozy en personne a décroché son téléphone pour demander à Sébastien Bazin de faire le ménage parmi les indésirables du club". Le plus ahurissant étant peut-être que plus personne ne semble s'étonner que le président de la république demande à un président de club de faire le boulot de son ministre de l'Intérieur. On attend avec impatience la retranscription du coup de fil de Kombouaré à Valérie Pecresse, lui demandant de bien vouloir expliquer à Chantôme pourquoi il doit garder ses états d'âme pour lui.

Normands meilleurs
Jeudi, c'est la FFF qui détaille les mesures de sécurité exceptionnelles à l'occasion de la demi-finale de Coupe face à Quevilly, afin "d'interdire l'accès de la billetterie aux supporters du PSG": pas de vente de billets par internet, pas de vente aux guichets le jour du match, l'achat de billets étant réservé "aux personnes résidant dans les cinq départements de Haute-Normandie et de Basse-Normandie". Faut-il être complètement naïf pour croire qu'entre les potentiels fauteurs de troubles et les supporters sans histoire, ce genre de mesure découragera plus les premiers que les seconds cités? Ou que ce genre de mesure aura une quelconque efficacité à long terme? Tant qu'à faire, pourquoi ne pas poster une équipe du GIGN au pied du domicile de chaque abonné au Parc, et placer en garde-à-vue toute personne surprise dans le stade à s'enthousiasmer pendant le match dès que les Parisiens seront dans le camp adverse?

margarita_louis_dreyfus_1.jpg
"Ecoutez, je trouve que cette coupe de la Ligue ira très, très bien à côté de la coupe Intertoto. On trouve toujours de la place pour les bibelots..."


Le Kombouatest revient, et il n'est pas content

Tu crois maîtriser la Komboualangue? La réthorique kombouarienne n'a plus de secret pour toi? Alors réponds à notre test, et retrouve quels mots ont été prononcés par l'entraîneur parisien après le match nul à Auxerre en découvrant l'intrus!

« Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons _____ de l'_____, de la ______, de la ______, en faisant un très bon _____, dans un contexte difficile. »

1. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons fumé de l'herbe, de la bonne, de la vraie, en faisant un très bon joint, dans un contexte difficile.
2. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons maté de l'affriolante, de la bombe, de la Parisienne, en faisant un très bon casting, dans un contexte difficile.
3. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons mangé de l'outarde, de la grive, de la perdrix, en faisant un très bon rototo, dans un contexte difficile.
4. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons perdu de l'argent, de la dignité, de la gloire, en faisant un très bon loser, dans un contexte difficile.
5. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons vraiment de l'élégance, de la grâce, de la prestance, en faisant un très bon entrechat, dans un contexte difficile.
6. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important c'est que nous avons rêvé de l'avoir, de la retourner, de la prendre, en faisant un très bon coup, dans un contexte difficile.
7. Je n'en ai rien à cirer des autres! Ce qui est important, c'est que nous avons montré de l'envie, de la cohérence, de la solidité, en faisant un très bon match, dans un contexte difficile.


dassier_doigt.jpg
"De toutes façon, je l'ai dit aux joueurs: soit vous vous dépucelez ce soir, soit c'est mon doigt qui s'en charge!"


Les questions

• Combien de fois par match Grégoire Margotton répète-t-il "Comme un symbole"?
• La LFP a choisi d'organiser le Trophée des champions à Tunis en juillet 2010. Après les huit heures d'avion pour aller à Montréal, les deux clubs concernés auront droit aux 35 degrés de Tunis en plein été. On parie que l'édition 2011 aura lieu à Calcutta?
• Le conseil d'Elie Baup pour défendre sur Brandao, livré sur le plateau du CFC : "Ne surtout pas être sur lui, prendre ses distances et jouer la trajectoire du ballon". Merci, Elie. Dis, t'aurais pas entraîné Douglao et Gravgaard toi, récemment?
• Raymond Domenech dans les tribunes à Rennes pour voir Rennes-Lyon, c'est pour tenter de se rappeler à quoi ça ressemble, des avants-centres qui se défoncent pour l'équipe?
• En résumé, on nous explique qu'après une laborieuse victoire à domicile contre un adversaire très faible, avec une piètre qualité de jeu et de grosses contre-performances individuelles, l'OM redevient un sérieux prétendant au titre, c'est bien ça?



Le révélator

gazette31_revelateur.jpg
 
Le pire, c'est que le commentateur – Philippe Carayon, loué soit son nom – connaissait la règle et a pris soin de préciser que le gardien étant sorti, il faut que Varrault soit couvert par deux défenseurs pour que l'arbitre ait eu raison de valider son but. Malheureusement, le réalisateur l'ignore: la ligne est calée sur le Manceau le plus près de son but. Si foi devait être donnée à l'image, Varrault serait hors-jeu.



Les observations en vrac

• OK, on peut se moquer d'Anigo. Mais ça fait bien trois ans qu'il casse les pieds de sa direction avec Issar Dia.
• Vivement que Bordeaux se remette à gagner, que Blanc remise au placard ses discours accusant l'adversaire de ne pas jouer, et son club de ne pas être assez riche.
• Si Saint-Étienne tenait la même moyenne de points sans Loïc Perrin qu'avec, ils ne seraient pas 6 mais 7 clubs à se disputer le titre.
• Si le trio de tête (Lyon, Montpellier, Auxerre) avait tenu ce rythme dans le championnat de la saison dernière, ils seraient respectivement quatrième, cinquième et sixième, à quatre points de la tête du championnat.
• On comprend pourquoi Lyon n'a pas voulu de Vieira au mercato, Bodmer occupe déjà le staff médical à plein temps sur l'année civile.
• Si on veut vraiment augmenter le nombre de buts marqués en L1, le plus simple serait d'envoyer Ruffier à Arsenal.
• Gonalone, Lizandro… Olivier Rouyer a séché ses derniers rendez-vous chez l'orthophoniste.
• Les résumés des matches de Bordeaux à coups de corners qui se succèdent, c'est quand même assez ennuyeux.
• Ceux de Marseille qui se résument à un seul corner, c'est pire.
• Le jugement dans l'affaire de la pipe, Jean-Michel Larqué contre Luc Sonor a été mis en délibéré jusqu'au 21 mai. C'est à dire que la justice va vraiment dépenser l'argent du contribuable sur le sujet. Et pendant ce temps, Didier Porte doit faire face à Jean-Arthur Sacdefiel.
• C'est bien joli de vouloir faire comme les Anglais et arranger le calendrier pour les clubs engagés en C1, mais il va falloir arrêter de se plaindre que le calendrier est devenu illisible.
• C'est bien joli de vouloir faire comme les Anglais et créer une élite qui soit au-dessus du lot, mais il va falloir arrêter de se plaindre que le championnat soit fini pour la moitié des équipes à dix journées de la fin.

kombouar___joie.jpg
"Fais pas le con Antoine, relâche tout de suite ce quatrième arbitre!"
> Le Diapo des lecteurs retourne les lucarnes.



L’envers du championnat

En faisant une nouvelle fois respecter sa loi au Stade des Alpes, le GF38 croit impressionner l'Europe du football. Ses trois petits écueils de la saison le placent certes sur la plus haute marche du podium européen. Force est de reconnaître que si, enfin, la Ligue des champions à l'envers venait à être disputée, les Bazdaboys seraient de sérieux prétendants au sacre. Mais le football contemporain a des exigences que la raison sportive ignore encore.

moulin_main.jpg
"Je sens qu'avec le MUC, j'ai enfin trouvé le club qui va m'offrir le rêve d'un podium à l'envers".
Sur son blog "Pierrot le Toof", Pierre Sèném se lamente pourtant avec véhémence: "C'est bien un problème français. En Angleterre les dirigeants sont quand même sur une autre planète en terme de créativité. Ils ont la culture de la compétition de haut niveau, alors qu'en Ligue 1, on n'est pas foutu de mettre trois sous sur la table pour rivaliser. Faut pas s'étonner qu'à l'arrivée on passe pour des baltringues! Et tu sais quoi? On l'a bien cherché!"
La référence aux manigances de Portsmouth est évocatrice. C'est qu'effectivement, ils savent faire les choses en grand, outre-Manche. Un dépôt de bilan, ça vous sauve une saison compromise par six revers. Un retrait de neuf points accorde au club une place de leader du classement européen à l'envers d'une courte tête... devant les représentants français de la compétition.


Devenez actionnaires de la Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Marinette et ses copines

aujourd'hui à 11h42 - CHR$ : Son passage à l'OL est important parce que c'est ce qui permet aux hordes de supporters lyonnais... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 11h30 - Tonton Danijel : Ils ont quand même une poule très abordable (Molde-Rapid Vienne-Dundalk). Tottenham (avec Antwerp... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h27 - Ibracadabra : Je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà posté, mais je suis récemment tombé sur un entretien... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h26 - Tonton Danijel : Delio Onnisoitquimalypenseaujourd'hui à 00h09Ce n'est pas un truc que Rubirola avait créé pour... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 11h25 - dugamaniac : C'est mérité, mais ça me fait un peu de peine pour Vieira.Alors que je suis pas très empathique... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h20 - Label Deschamps : Je n'avais pas trop regardé Payton façon Orlando mais l'année dernière je n'ai pas du tout... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h19 - Espinas : D'après Rudi Garcia, notre saison a commencé le 5 octobre à la cloture du mercato d'été. Et... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h16 - environ bâillonné : Et la spécialité pour faire rire les enfants : la mousse amaazou >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 09h42 - Dom : https://miniurl.be/r-3he9 pour l'article en ligne (payant) >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 09h26 - Utaka Souley : J'en ai un de Troubadour (mais je pense que c'est un 20W). J'utilise ça avec une Takamine EN 20,... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)