auteur
Nico Paul

Du même auteur

> article suivant

Shankly, une utopie socialiste

> article précédent

La place de l'étoile

Un rêve de football

Un jeune joueur africain à qui on fait miroiter un contrat de footballeur pro: l’histoire de Comme un lion n’est pas juste une fiction.

Partager


Un gamin sénégalais de seize ou dix-sept ans, plutôt doué de ses pieds, qui dort la nuit avec son maillot de Manchester United en rêvant de fouler la pelouse d’Old Trafford. Une grand-mère qui s’endette auprès de son village pour permettre à son petit-fils de s’envoler vers l’eldorado européen. Des intermédiaires pas très regardants sur l’éthique, qui empochent le chèque sans même mettre à l’essai le footballeur en herbe, et l’abandonnent à son sort, de la Seine-Saint-Denis jusqu’à Montbéliard.

 

Ce parcours, c’est celui de Mitri Diop, héros de Comme un lion, le dernier long-métrage de Samuel Collardey, sorti mercredi dernier sur les écrans. Une fiction pas si fictionnelle: chaque année, ce sont des dizaines de jeunes footballeurs venus d’Afrique qui subissent la même destinée. Une infime poignée seulement connaissant le succès d’un Samuel Eto’o, renvoyé dans son Cameroun natal à quatorze ans après des essais infructueux en France, avant qu’il ne s’impose en Liga quelques années plus tard.

 

L’histoire n’est pas récente : elle s’est bâtie au fil des ans, au gré de la professionnalisation du football et de sa médiatisation internationale croissante. Un exode continental et un trafic de rêve dénoncés, entre autres, par des associations comme Culture foot solidaire. L’un des grands mérites de Comme un lion est de mettre au jour une problématique pas toujours connue du grand public, ni même des amateurs de football.
 

 

Vingt entrées pour deux personnes [edit : étaient] à gagner en répondant à la question suivante: "Voulez-vous une entrée pour deux personnes?"
Envoyez vos nom et adresse postale à forom chez cahiersdufootball.net. Un tirage au sort sera effectué sans aucun contrôle d'huissier, mais en présence du beau-frère de Laurent Luyat.

 

 


Dix bonnes raisons d’aller voir Comme un lion

1. Pendant que vous êtes au ciné, personne ne pourra vous accuser de regarder du foot à la télé.
2. Il n’y a pas de fouille au corps à l’entrée du cinéma, vous pourrez y craquer des fumigènes en toute tranquillité.
3. Si un mec débarque dans la salle déguisé en Roy Contout pour vous tirer dessus, il y a neuf chances sur dix pour qu’il tire à côté.
4. Au pire, vous finirez mort de rire.
5. C’est peut-être la dernière occasion de voir une usine Peugeot avec des ouvriers français dedans.
6. C’est peut-être la dernière occasion de voir Bonal accueillir un match de Ligue 1.
7. Les acteurs ne sont probablement pas imposés à 75% sur leurs revenus.
8. Une BO avec Ballaké Sissoko ou Fela est au moins aussi kiffante qu’un dribble de Vincent Nogueira.
9. Eric Cantona ne joue pas dans ce film.
10. Vikah Dhorasoo n’en est pas le réalisateur.


 

 

Partager

> sur le même thème

La place de l'étoile

Cultures football


Richard Coudrais
2021-01-10

Yachine, héros de toutes les Russies

BibliothèqueLev Yachine, un roman soviétique, de Laurent Lasne, biographie du plus légendaire gardien de but de l’histoire, fait la part de l'homme et du mythe. 


Sami Rharrouz
2020-12-31

Marcelo Bielsa-Bernard Friot, pensées croisées

Long format – L'un est entraîneur, l'autre sociologue et économiste, mais leurs pensées nous invitent faire le parallèle entre football et rapports de production, supporters et travailleurs. 


Constantin Gaschignard
2020-11-28

Et le "cerf-volant cosmique" s'envola

Le "but du siècle" est d'autant mieux entré dans la légende qu'il a été légendé d'un commentaire tout aussi exceptionnel qui fit trembler les postes de radio de millions d’Argentins. 


>> tous les épisodes du thème "Cultures football"

Le forum

L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 17h17 - I want my Mionnet back : Le nouvel entraineur du CSSA sera donc Olivier Saragaglia. Des avis, notamment des Grenoblois du... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 17h15 - khwezi : Hors sujet, mais je continue mes explorations du répertoire, et ai tenté de revenir à mes... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h12 - Sens de la dérision : Et puis punir quelqu'un de ne pas fouler la pelouse d'un si vilain stade... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 17h10 - Lucho Gonzealaise : Après quelques recherches, je n'ai rien trouvé, mais j'aurais juré que ce n'est pas la première... >>


Le fil de l'eau

aujourd'hui à 17h10 - Santiago Padchili : la zone de calme annule l'avantage de Burton car pas de décollage ... donc si Dalin arrive à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h44 - L'amour Durix : Classicoaujourd'hui à 16h26Trickyaujourd'hui à 13h41Logique réductionniste classique, donc : le... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 16h40 - coach_mimi : Tu as tout à fait raison.Brady et le reste de l'escouade offensive revient sur le banc, tout le... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 16h06 - balashov22 : C'est bien ce que je dis magnus, faut pas que ce soit trop gros, rester un minimum crédible est... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h04 - balashov22 : Si les matchs contre l'OL n'ont aucune importance, ne vous embêtez pas à vous déplacer vendredi... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 14h51 - khwezi : Mmmh. Lampard avait un effectif à faire palir un Liverpudlien confiant à l'orée de la saison. Il... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)