Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Premier League et foot anglais

Le rendez-vous des amateurs du foot venu d'Angleterre, qui sent la sueur de pub et la bière chaude.

  • Mangeur Vasqué le 10/11/2021 à 23h25
    [sorry, mauvais lien pour Smith Rowe, voilà le bon : lien

    Décès de Gerald Sinstadt (1930-2021) annoncé aujourd'hui, l'un des principaux commentateurs du football anglais (de club et international) dans les années 1970-1980 pour la BBC et ITV. Avait notamment bossé sur toutes les grandes émissions foot de BBC1 & BBC2 et ITV (dont la principale, Match of The Day) et couvert quatre coupes du monde et un Euro. Sinstadt était le seul reporter BBC présent à Hillsborough le 15 avril 1989.

    Comme le souligne The Guardian dans sa nécro lien, Sinstadt fut l'un des tous premiers, sinon le premier, à dénoncer live le racisme de stade, à une époque où tous (clubs, supps, journalistes, footballeurs) fermaient les yeux sur ce fléau et considéraient ces insultes comme faisant partie de la rivalité entre clubs et du "banter" (chambrage) entre supps, du "folklore footballistique" en gros.

    On se souvient notamment de Sinstadt relevant en direct les tombereaux d'insultes que se prirent les trois joueurs noirs de West Bromwich Albion lors d'un Man United-West Brom de 1978 (3-5). Dans cet extrait du match lien Sinstadt parle de "unsavoury barracking of the black players from certain sections of the crowd" et on voit Cyrille Regis se replacer, après s'être fait copieusement insulter le long de la ligne de touche.

    J'ai d'ailleurs rédigé un article sur Cyrille Regis (disparu en 2018, à 59 ans) vers 2013-14 mais je ne l'ai jamais mis en ligne, je l'ai toujours chez moi, stocké sur une clé USB. Il devait s'inscrire dans ma série "Les premiers Blacks du foot britannique" publié dans Teenage Kicks (le choix de "black" ici surtout car c'est ainsi qu'on les catégorisait, souvent péjorativement évidemment, même s'ils n'étaient pas toujours noirs de peau) mais bon, le boulot, la vie, etc. ça ne s'est pas fait. Le dernier article publié de cette série fut pour l'extraordinaire Albert Johanneson (1940-1995), aka "The Black Flash" (l'Éclair noir) sud-africain au style brésilien de Leeds United, un ailier-buteur au football lumineux et à la vie tragique lien.

    Cet article sur Cyrille Regis aurait fait partie d'un tir groupé de trois articles sur le trio noir emblématique de West Bromwich Albion de la fin des années 1970 : Brendon Batson lien, Cyrille Regis lien et Laurie Cunningham lien (j'ai aussi redigé un article sur ce joueur fascinant, là aussi non mis en ligne).

    Ce fameux trio de West Brom a marqué l'histoire du football noir britannique, entre autres raisons car pour la première fois au Royaume-Uni, en 1978, un club titularisait durablement trois joueurs noirs : le latéral droit Brendon Batson, l'ailier droit Laurie Cunningham et l'avant-centre Cyrille Regis (qui aurait d'ailleurs pu être international français car né en Guyane française mais il choisit la sélection anglaise). Ils contribuèrent grandement au succès du club à la fin des 1970s, dont une formidable 3è place en D1 en 1979.

    Ironie de l'histoire, c'est sous le manager Ron Atkinson lien (un raciste patenté**) que ce trio se révéla au grand public, même si contrairement à une idée reçue qu'Atkinson lui-même ne fit rien pour dissiper, ce dernier n'en fit venir qu'un seul à West Brom (Batson, en 1978 – Cunningham et Regis avaient été recrutés par Johnny Giles en 1977).

    Dans une finesse toute atkinsonnienne, Atkinson les surnomma "The Three Degrees", du nom d'un groupe US – Motown – de chanteuses noires de l'époque.

    Ces trois joueurs serviront d'inspiration pour toute une génération de jeunes Noirs britanniques qui, jusqu'ici, n'avaient pour idoles noires que de lointaines icônes, telles Eusebio, Pelé ou Jairzinho. Ian Wright a souvent parlé de l'adoration qu'il vouait à Cunningham et Cyrille Regis, et des "role models" qu'ils représentèrent pour lui.

    Robbie Earle, milieu international jamaïcain qui fit une belle carrière de 1982 à 2000 (Port Vale et surtout Wimbledon dans les Nineties) confirma : « Sans des joueurs comme Regis, Batson et Cunningham, jamais je n'aurais envisagé une carrière de footballeur professionnel. »

    Ces avancées inciteront également, plus tard, les Noirs et minorités ethniques à assister aux matchs, des groupes qui jusque là évitaient les stades pour des raisons évidentes.

    Depuis mai 2019, une statue des Three Degrees lien trône dans le centre-ville de West Bromwich (80,000 habitants, situé dans la grande banlieue nord-ouest de Birmingham), pas géniale d'ailleurs cette statue lien mais bon pour 200 boules (son coût) t'as plus rien aujourd'hui.

    Elle aurait dû être dévoilée le 15 juillet 2014, pour le 25è anniversaire du décès de Laurie Cunningham, mais des problèmes de financement avaient retardé son inauguration. Je lis à l'instant que des supps Baggies (surnom du club) font campagne depuis 2019 pour la faire déplacer devant le stade.



    **Voir la footnote [3] sous le premier volet de l'article sur Albert Johanneson :
    [3] Ron Atkinson, commentateur vedette de ITV à la Coupe du monde 1990, lors d'Angleterre-Cameroun en ¼ : « Milla n'a vraiment rien dans le crâne. » Son collègue Brian Moore lui fit alors remarquer que ses propos pourraient lui attirer des ennuis. Se croyant hors antenne (alors que les auditeurs de l'étranger l'entendaient), Atkinson en remit une couche : « Oh mais non, la seule personne qui pourrait me causer des ennuis c'est sa mère, et seulement si elle regarde le match du haut de son arbre. »

    La chaîne reçut quelques plaintes de téléspectateurs mais les ignora. Signe des temps où le racisme ordinaire était acceptable publiquement, ces commentaires passèrent inaperçus. Quatorze ans plus tard, ITV licenciera Atkinson pour des propos sur Marcel Desailly qui se passent de traduction (tout comme en 1990, il pensait être hors antenne) : « Desailly is what is known in some schools as a fucking lazy thick nigger. »

    Atkinson perdit également tous ses contrats publicitaires et fut congédié du Guardian où il tenait une rubrique d'analyse tactique. Deux ans après, il tenta un comeback via une série TV à forte audience où, en compagnie d'autres célébrités, il fut envoyé en Provence apprendre le français et découvrir une autre culture (ce qui lui fit sans doute le plus grand bien). Il commenta notamment un match live du PSG, en français, avec Jean-Charles Bahnoun (moment assez drôle je dois dire). Entreprise de réhabilitation médiatique qui se solda par un échec : Atkinson était définitivement grillé. Enfin, pas si grillé que ça car ce dinosaure réapparut sur Channel 5 en 2013 dans l'émission Celebrity Big Brother où il refit parler de lui. Le plus navrant n'est pas tant qu'il se trouve encore des chaînes prêtes à lui filer 100 000 £ (ce n'est malheureusement pas de sitôt qu'on verra la fin de ce genre de média) mais que Ron Atkinson ait toujours aujourd'hui autant d'admirateurs et d'apologists, une évidence à la lecture des commentaires sous cet article annonçant sa participation à l'émission.

    En 2012, quand le Guardian voulut l'interviewer en lien avec un papier sur le racisme dans le football, Atkinson leur répondit : « Pas question, tout ça [la thématique du racisme] c'est un tas de conneries. Ce que je voudrais savoir, c'est pourquoi aucun journaliste ne m'interroge sur les trophées que j'ai gagnés. »

    Ironiquement, ce même Ron Atkinson joua un rôle clé dans le long et douloureux processus d'acceptation et reconnaissance des joueurs Noirs dans le football britannique, ce que nous verrons dans les volets suivants.

  • lyes le 13/11/2021 à 22h34
    lien

    La photo du joueur en tenue qui essaie de réparer le tableau électrique avec les gars et leurs pintes de bière autour c'est superbe.

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 18h15
    Ah ouais, j'ai vu, génial ce truc. (Mais ce que l'article ne dit pas, c'est la fin...).

    Le Marine AFC (vieux club de D7 de Crosby lien, ville côtière très sympa et banlieue plutôt chicos de l'agglo de Liverpool lien, ça sert du Prosecco à la buvette) a connu son petit moment de gloire en janvier dernier en FA Cup avec la réception de Tottenham (0-5), les Mariners étaient alors en D8, ils sont montés en mai. La BBC avait fait un focus sur ce match de coupe. C'était le plus gros "mismatch" de l'histoire de la FA Cup (150 ans) à ce stade-là, 64èmes. Because Covid, match disputé à huit-clos, et les joueurs de Spurs avaient dû se changer dans un pub voisin, c'était folklo. Comme le club avait perdu une grosse recette billetterie, ils avaient organisé un financement participatif en vendant 30.000 billets virtuels et avaient ainsi engrangé 300K£.

    Le match a pu reprendre, grâce à un autre électricien qu'est arrivé avec son matos mais malheureusement pour le joueur électricien de Dunston, son équipe a été éliminée de cette coupe FA Trophy. Dunston est un club de la banlieue de Newcastle, Paul Gascoigne a grandi à Dunston (! partir de 11 ans), ainsi que Brian Johnson, chanteur d'AC/DC.

    La FA Trophy lien est une compét' entre clubs de non-League, avec finale à Wembley en mai, clubs donc sous la Football League, des divisions 5-8 dans ce qu'on appelle "la pyramide" lien avec la PL au sommet lien

    La non-League en théorie c'est le football amateur, mais ça c'était avant, au démarrage, y'a très longtemps. Aujourd'hui la majorité des clubs de D5 (la National League) est 100% professionnelle et quelques clubs de D6 et D7 ont un statut et fonctionnement 100 % pro. Comme York City (National League North, D6) que j'aillais voir de temps en temps quand j'étudiais dans cette sublime ville (ils étaient alors en D3).

    Sur les 3 clubs non-League D6-D7 par chez moi, au moins 2 d'entre eux sont largement professionnalisés, South Shields (D6, proprio relativement riche) et Gateshead (également D6), dans le cas de Gateshead (en D3 jusqu'à la fin des 1950s), également grâce à leur infrastructure du temps récent où ils étaient 100 % pro en D5.

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 19h31
    h
    Par ailleurs, je rattrape ce soir mon retard niveau résumés Football League (D2-D4) des matchs du week-end dernier en me matant les highlights, tout en bossant (résumés diffusés par la chaîne Quest sur la TNT anglaise, bonne émission d'ailleurs).

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 19h39
    Je sais pas pourquoi mais mes postes ne partent pas ce soir, je clique et rien ne se passe, ce qui explique l'étrange poste précédent (non, je n'ai rien bu, j'ai eu des problèmes de santé, etc. et je me modère. J'ai même repris le running, interrompu par le Covid bien sûr, :-) mais j'ai repris l'entraînement y'a une semaine, sans forcer, 30 minutes aux 5k, c'est lent mais je reprends doucement - je faisais 23 mns pre-Covid, 55 aux 10K, sans entraînement spécifique. On a un truc qui s'appelle Park Run au Royaume-Uni, lien, 5K, c'est excellent pour reprendre).

    Bon, je vais retenter...

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 20h05
    Oui, le running, 5K en 30 minutes pour une reprise progressive, ça me va, s'agit surtout pour l'instant de se sentir bien et d'éviter les blessures, contractures au mollet, problèmes de tendinite ou inflammation quelconque, ce genre de chose. Si vous avez des conseils pour éviter ces problèmes, n'hésitez pas. Je fais pas mal de rando ou juste de la marche, et une contracture, même minime, peut me flinguer toute possibilité de rando pendant des semaines, ça m'est déjà arrivé, c'est peut-être l'âge (56 ans), j'en sais trop rien.

    Un bon échauffement est primordial bien sûr mais ça n'empêche pas les pépins musculaires (je suis un relatif novice en running, je courais un peu dans ma jeunesse, pas trop mal pour un mec qui ne s'entraînait pas – j'avais fait 3,500 m au test de Cooper aux 3 jours de l'armée, juste en me pointant comme ça et me calant derrière un bon coureur, avant de me faire reformer… – mais entre 25 ans et 53 ans j'ai quasiment jamais couru. J'ai un rythme cardiaque naturellement lent et quand je m'entraînais un peu avant le Covid, c'était du 40 battements/mn au repos).

    Je disais donc que je rattrapais ce soir mon retard niveau résumés Football League (D2-D4) des matchs du week-end dernier en me matant les highlights, tout en bossant (résumés diffusés par la chaîne Quest sur la TNT anglaise, bonne émission d'ailleurs).

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 20h16
    Très frustrant de mon côté l'envoi des postes ce soir, je n'arrive pas à envoyer mes postes d'abord tapés dans Word. Je vais essayer d'envoyer ça petit bout par petit bout, désolé si ça paraît découpé...

    (je viens de constater que ça n'envoie qu'un para à la fois, donc faut utiliser la fonction "modifier" et envoyer sans cesse le nouveau, vraiment bizarre ce truc, et même en faisant ça, ça bloque. Je me suis connecté et reconnecté, etc. mais rien n'y fait).

  • Delio Onnisoitquimalypense le 14/11/2021 à 20h19
    Mathieu, qui a oeuvré à la refonte du site et assure le suivi, nous a expliqué qu'il vaut mieux éviter les copier coller. Bon, avec Libre Office, ça copie colle sans souci.

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 20h20
    Ah OK, merci bien du tuyau.

  • Mangeur Vasqué le 14/11/2021 à 20h37
    Bon, ben j'ai tapé mon truc dans la fenêtre et ça refuse l'envoi :-(

    Je vais envoyer ce poste et ensuite essayer d'ajouter un paragraphe pour voir si ça envoie, j'ai eu un peu de succès avec cette méthode y'a 30 minutes...

    Donc, je finis sur mon truc des résumés de la Football League du week-end dernier que je suis en train de mater.

    Bon, ça passe pas, je voulais vous parler du Serbe Aleksandar Mitrovic (Fulham et Serbie, vs Portugal ce soir), il vient de battre un gros record, mais je ne vais pas y arriver je sens...

    (tiens c'est marrant, quand je mets l'accent sur le "c" de Mitrovic, ça ne passe pas, sans l'accent ça passe, problème d'acceptation de la diacritique sur le site ce soir ?)