Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

  • CHR$ le 06/05/2023 à 19h25
    La vingtième journée de D1 est presque terminée et ça commence à être l'heure des calculs d'apothicaires, tant que le champ des possibles reste suffisamment ouvert pour laisser la place à l'imagination mais où il reste assez peu de match pour fixer un peu le cadre.
    Et en dehors d'une place en D2, tout reste encore possible à tous les étages.

    En étant battu par Guingamp sur un but d'Allison Peniguel dans les arrêts de jeu, Soyaux a officialisé sa relégation qui ne faisait de toute façon plus vraiment de doute. Cette fois avec six points de retard sur la dixième place à deux journées de la fin, les jeux sont faits puisque si les Sojaldiciennes pourraient mathématiquement doubler leur capital et rattraper Rodez et Dijon (ce qui serait déjà une grosse cote en terminant la saison contre le PFC et le PSG), ça ne suffirait pas même si ces deux équipes ne remportaient aucun point : toutes les confrontations directes ont déjà été jouées entre ces trois équipes et avec un nul et deux défaites, Soyaux serait dernier.

    À la faveur d'un nul obtenu contre Bordeaux, Rodez a en effet rejoint Dijon (battu 3-0 par Lyon) à douze points et passe devant aux confrontations directes (une victoire et un nul), envoyant les Dijonnaises dans la zone rouge qui leur faisait les yeux doux depuis un certain temps, leur dernière victoire datant de la treizième journée.

    Guingamp étant désormais neuf points devant, le maintien se jouera donc entre Rodez (déplacement à Guingamp, réception du PFC) et Dijon (déplacement à Reims, réception de Montpellier). Sur la dynamique actuelle et dans la mesure où le plus probable reste quatre défaites, ça semble plutôt mal parti pour Dijon. Mais un nul pourrait suffire.

    Reims qui l'a emporté 5-0 au Havre (avec un triplé et une passe décisive de Melchie Dumornay) devance sa victime du jour, Bordeaux et Guingamp dans le ventre mou.

    Juste devant, on se bat pour la troisième place qui offre une place pour un barrage estival en Coupe d'Europe. Et alors que Fleury sebmlait sur l'autoroute grâce au ralentissement du PFC (deux points en trois matchs), Montpellier est venu rebattre les cartes en renversant Fleury à Bondoufle. Désormais, Fleury est troisième avec 35 points, devant le PFC sur la même ligne et Montpellier un point derrière. Le PFC a l'occasion de repasser devant dès demain sur la pelouse du stade Georges-Lefèvre au Camp des Loges. Ensuite il ne resterait qu'à battre Rodez et Soyaux. Sinon Fleury garderait la main avec deux victoires possibles à Bordeaux et contre Guingamp. Et Montpellier contre Le Havre et à Dijon devra espérer des échecs de ses concurrentes.

    Enfin la lutte pour le titre poursuit sa course prévisible. Sans surprise Lyon l'a emporté à Dijon, reléguant à quatre points le PSG qui ne doit surtout pas perdre le derby : en cas de défaite, il faudrait non seulement l'emporter au Parc dans quinze jours mais aussi espérer un faux pas des Lyonnaises la semaine suivante contre Reims dans la formidable ambiance du formidable outil*. C'est possible mais assez risqué comme pari. A contrario, une victoire n'apporterait pas pas tellement plus qu'un nul puisque dans les deux cas, une victoire dans le match au sommet permettrait de passer en tête**.


    * match en lever de rideaux de la même affiche en L1 trois heures plus tard, il n'y aura probablement pas un chat.
    ** au passage, un nul serait précieux pour le PFC en permettant de repasser troisième sans avoir besoin de compter sur un faux pas de Fleury. Bref si ça fait match nul demain, vous ne direz pas que vous n'étiez pas au courant.

  • fabraf le 06/05/2023 à 19h42
    Ah ah, c'était exactement ce que j'étais en train de regarder. Sauf que j'avais zappé que dans les compétitions fédérales, on départageait aux confrontations directes et non à la différence de buts. Merci de l'avoir rappelé.

  • balashov22 le 07/05/2023 à 21h04
    Score nul et vierge entre les deux clubs parisiens cet après-midi, le PSG est désormais obligé de l'emporter contre l'OL lors de la prochaine journée s'il veut obtenir le titre en fin de saison.
    Un nul autoriserait les Lyonnaises, devant pour trois points, à se contenter d'un autre nul lors de la dernière journée et la réception de Reims, et une défaite acterait évidemment le titre lyonnais qui aurait alors six points d'avance à un match de la clôture du championnat.

  • fabraf le 07/05/2023 à 21h21
    Euh, s'il y a nul dans 2 semaines, l'OL peut même perdre le dernier match, non ?
    De toute façon, avant de penser au championnat, il y a déjà une CdF à aller chercher samedi prochain pour les 2 équipes.

  • balashov22 le 07/05/2023 à 21h30
    S'il y a nul dans deux semaines, l'OL aura trois points d'avance mais une différence de buts particulière avec le PSG défavorable (puisqu'on a perdu le match aller).
    En cas de défaite lyonnaise à la dernière journée, une victoire parisienne les ramènerait donc à hauteur de points des fenottes et devant au classement, puisque le critère de départage après le nombre de points est justement la différence de buts particulière.

    Mais effectivement, la semaine prochaine il y a déjà finale de Coupe de France, dont le résultat influencera forcément le déroulement du match de la semaine suivante.

  • CHR$ le 07/05/2023 à 21h31
    Non parce que le PSG l'a emporté à l'aller. Avec un nul dans quinze jours, ça assurerait l'avantage aux confrontations directes. Donc une défaite de l'OL contre Reims et une victoire du PSG à Soyaux remettrait les deux équipes au même nombre de points et donc le PSG devant.

  • CHR$ le 07/05/2023 à 21h38
    Sinon donc 0-0 au Camp des Loges, devant Rai (probablement là au titre de ses nouvelles fonctions au PFC) et Hervé Renard. Qui a pu voir l'entrée de Louna Ribadeira, je met une petite pièce sur sa présence sur une liste - au moins sur la version élargie - pour cet été.

  • CHR$ le 07/05/2023 à 21h43
    Et dans notre feuilleton du groupe B de D2, ça sent un peu la peur de gagner. Il ne fallait qu'un point à Saint-Étienne pour monter, les Vertes ont été battues pour la première fois de la saison à Montauban.
    Mais il fallait une victoire à Marseille pour repousser un peu l'échéance et depuis fin mars, les Marseillaises ne savent plus gagner : elles ont cette fois été tenues en échec par l'Évian Thonon Grand Genève de Tatiana Solanet (et encore, elles n'ont égalisé qu'en toute fin de match).
    Donc fin du (maigre) suspense : Saint-Étienne retrouvera la D1 la saison prochaine

  • fabraf le 07/05/2023 à 21h45
    Et bien merci messieurs pour la correction !
    Et pas merci à la Fédé de programmer la finale de CdF samedi prochain et de ne pas avoir profité d'un des nombreux jours fériés pour vraiment la mettre en valeur. Par exemple, la mettre ce lundi 8 mai après-midi, ça aurait été sympa... tant pis !

  • CHR$ le 07/05/2023 à 21h58
    Oui mais elle l'a mise dans un stade qui fera le plein alors hein ! (la FFF est assez largement brocardée pour le décalage que provoque son annonce que le stade de la Source sera à guichet fermé, alors que la FA dit la même chose pour la finale la Cup. À Wembley).