Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 02h34 - Jah fête et aime dorer Anne : Perso, je me demande surtout où ça se trouve, des mages. >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 00h39 - Dédie mon Stück : Il a *su* calmer le jeu >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h22 - Tricky : Tiens, si vous voulez poser votre regard sur un objet un peu différent de The Last Dance (pas si... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

27/05/2020 à 23h55 - Mama, Rama & Papa Yade : Oh que oui. Beau tribute JNP.Laulau a confirmé qu’il marquerait le coup pour Souley lors d’un... >>


Foot et politique

27/05/2020 à 23h42 - Tonton Danijel : Dan Lédanaujourd'hui à 22h33Quand on va dans un bistrot , enfin moi , c est pour le contact..4m2... >>


Aimons la Science

27/05/2020 à 22h54 - Sidney le grand Govou : Jankulowski Desailly Galasekaujourd'hui à 22h45Pire. Je leur offre un café du distributeur. C'est... >>


Les stats, levant pire

27/05/2020 à 21h20 - Dédie mon Stück : C'est vrai, c'est pas bien ? Les CGU mentionnent le besoin d'autorisation pour utilisation... >>


Scapulaire conditionné

27/05/2020 à 21h05 - OK Choucroute! : (merci Christophe Barbier, maintenant tu peux sortir de moi). >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

27/05/2020 à 20h36 - Sens de la dérision : Ligue Hunsaujourd'hui à 13h45Il y a eu un changement de règle à un moment donné, dans le début... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

27/05/2020 à 18h17 - Marius T : Je n’ai jamais fait le calcul, mais mon compte est bon.Mon doublé à Aix lors de l’édition... >>


Go Mouest !

27/05/2020 à 16h13 - L'amour Durix : J'imagine que c'est par rapport au refus de la ligue 2 à 22 ?C'est honteux ! C'est un scandale !... >>


CDF sound system

27/05/2020 à 15h44 - poiuyt : je vote pour!!! >>


Bréviaire

27/05/2020 à 12h41 - De Gaulle Volant : Désiré Dabila"Yves Dabila intéresse plusieurs clubs" (leptitlillois.com) >>


Café : "Au petit Marseillais"

27/05/2020 à 12h21 - Lionel Joserien : Habile, le premier mec que t'as envie de voir dans ton équipe c'est celui qui se couche pour un... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

27/05/2020 à 11h13 - De Gaulle Volant : Hummm merci. >>


Le fil éclectique

27/05/2020 à 06h39 - Marqueuh : Ouille, le ''ça'' me fait mal au yeux ... >>


Futebol lusitano

26/05/2020 à 22h18 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Le problème c'est qu'il était sur le terrain dans sa circonscription le benêt. >>


Fussball chez nos cousins germains

26/05/2020 à 21h59 - contact : Boateng aurait pu se faire sanctionner d'un penalty sans scandale à mon sens.Dortmund a attaqué... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Julow

31/03/2020 à 21h35


En attendant Roland, clôturons les confins !
Les auteurs du RAB !

UN - Raspou

DEUX — Le petit prince

TROIS — ?? [Aucune idée, j’ai juste reçu le mail, pas de pseudo, j’ai demandé : silence...]

QUATRE - Raspou again

CINQ - petit prince nochmal

SIX - Loscoff_plage, traducteur. (je le laisse présenter sa source !)


Aux extra-terrestres de passage et aux soignants qui aurait eu autre chose à faire depuis dix jours :
le RAB, c’est page 1254 ; la poésie des confins, premier service, c’est page 1243 ; et c'est beau.


***
Aristofan : quatre (donc huit poèmes) ça me semble bien pour nous lecteurs. A toi de voir si ça ne fait pas trop, en sélection etc. !
Conseil : cherche-toi un assesseur pour tenir le compte des points, sinon tu vas devoir te taper ce boulot en plus.
Conseil deux : si Raspou se propose, trouve un prétexte poli pour refuser. Il n’est pas dans tes 32, mais il est capable de gagner, selon ses décomptes.

Dan Lédan

31/03/2020 à 22h34

Vous etes cintrés mais si ça peut me faire aimer la poésie c est un lecteur de gagné...merci.

Aristofan

31/03/2020 à 22h48

Julow, je n'osais pas demander, mais si tu veux être assesseur des votes, avec plaisir ! C'est déjà un temps fou de choisir les poèmes.

Ok pour 4 matches par jour pour le premier tour. Si tu es ok, tu tiendras le décompte des points, et organiseras les confrontations du second tour, sachant que les têtes de série ne peuvent se rencontrer avant les quarts de finale.

Je poste les 4 premiers matches demain matin, clôture des votes le jeudi 2 avril à midi.

Balthazar

31/03/2020 à 22h56

Milan de solitude
aujourd'hui à 19h59
Ce sont les Éditions Unes. Elles publient notamment un très beau poème de Pessoa, intitulé "Bureau de tabac".
---
Le catalogue est impressionnant. Mais bon je vais faire le brave, genre « c’est pas parce que si ça se trouve tu tutoies Paul Auster que… Tiens, tu sais qu’un jour j’ai serré la main de Mile Sterjovski ? Eh ouais. Mile Sterjovski. »


Maniche Nails
aujourd'hui à 20h31
C'est Ivar Ch’vavar qui représentera la team Pennequin!
---
Je vais le découvrir… Pennequin, je ne le connais que parce qu’il est de mon coin, mais c’est pas trop mon truc.

Julow
aujourd'hui à 21h35
Le petit prince a résisté au virus ! Et il se prend pour Marco VanPastèque ! J’aurais jamais deviné. Par contre, j’avais pensé à Raspou pour la une.

(Aristofan, 2 ou 4 matchs par jour, pour moi tout est bien.)

Milan de solitude

31/03/2020 à 23h11

Sans être expert, je suis partisan d'une posologie de deux face-à-face par jour. D'abord, Aristofan risque de ne pas supporter les effets indésirables d'une dose de quatre matchs, donc huit poèmes, tous les jours. Et puis je crains que nous prenions nos comprimés un peu hâtivement, à la longue, si c'est huit par huit.

Julow

31/03/2020 à 23h14

Ah non moi je veux pas être assesseur ! Je suis en congé post G.O., là !
Un autre brave ?

le petit prince

31/03/2020 à 23h21

Je veux bien compter pour le premier tour.
Et vous n'avez pas trouvé l'auteur du 3 ? Tssss.

le petit prince

31/03/2020 à 23h22

Enfin je veux dire pour les 4 premiers matches !

Utaka Souley

31/03/2020 à 23h33

Balthazar
aujourd'hui à 17h14

Utaka Souley
aujourd'hui à 17h06

D'ailleurs, El-leu n'a, comme tu dis, c'est la prononciation d'une moitié de la France...
---
Très juste, ta remarque sur votre prononciation ridicule, à vous autres sudistes. Ça me rappelle Schtroumpf vert et vert schtroumpf, tiens.
-----------------------
Ce qu'il ne faut pas lire parfois !

Dans tes contrées nordiques où va le vent mauvais
la brume se concentre sur de sombres marais
l'ours bat la campagne, cherchant maigre pitance
t'entends t'égosiller, et gémit Pauvre France !

Aristofan

01/04/2020 à 09h55

ROLAND GARROS POÉTIQUE / PREMIER TOUR/ JOUR 1

En préambule, je voudrais préciser que ce tournoi est entièrement fait main : tous les poèmes ont été soigneusement choisis, et récoltés un à un dans leurs livres respectifs, avant d’être retranscrits ici. Aucun poème n’a fait l’objet d’un copier/coller, ils ne sont pas passés par les OGM du net et tous proviennent de ma bibliothèque.
Enfin, tous les poètes en lice ont été testés positifs, mais à quoi ? Nul ne saurait le dire.

Rappelons aussi que ce tournoi est constitué d’une série de matches et ce qui doit en faire la beauté : c’est bien la logique de la confrontation ponctuelle qui doit primer et non l’ensemble de l’œuvre. Un favori peut sortir sur un mauvais jour, même s’il a une profondeur de jeu plus grande. Et certains auteurs moins confirmés peuvent sortir un poème exceptionnel sans pour autant avoir la garantie de tenir sur la longueur du tournoi.

Note : les * signalent les têtes de série


Match 1 : Bonnefoy* VS Pesquès
On inaugure ce tournoi sur le court central, avec un match piège pour celui qui part peut-être en grand favori pour la plupart des observateurs occasionnels. Un jeu encyclopédique qui embrasse tous les secteurs de son sport, et une construction implacable des points font de Bonnefoy un joueur redoutable, sans défaut notoire. Mais sa science du jeu est-elle toujours intacte après tant d’années sur le circuit ?
Face à lui, un pur terrien, qui s’entraîne d’arrache pied face aux collines de l’Ardèche. Un jeu d’une grande rigueur, non dénué d’austérité, mais dont la construction patiente des points conclue souvent à de grands coups qui transpercent la défense adverse.

Place au match, Bonnefoy au service :

Heurte,
Heurte à jamais.

Dans le leurre du seuil.

À la porte, scellée,
À la phrase, vide.
Dans le fer, n’éveillant
Que ces mots, le fer.

Dans le langage, noir.

Dans celui qui est là
Immobile, à veiller
À sa table, chargée
De signes, de lueurs. Et qui est appelé

Trois fois, mais ne se lève.

Yves Bonnefoy (1923-2016)
Dans le leurre du seuil, Mercure de France, 1975


*

se sentir bien dans l’angoisse d’avancer

un bois de nuit sans feuille
une hypersensibilité à toute défaillance
et que ce soit tout le poids de l’épreuve



voir de la pensée égale marcher sur l’eau

écrire par reprise de cœur, en beauté arrêtée



écarter les branches, passer le doigt sur la cime
c’est du temps
laisser la blessure se refermer
tout le contraire des mots

Nicolas Pesquès (1946)
La face nord de Juliau, 11, Flammarion, 2013

 

Aristofan

01/04/2020 à 09h56

Match 2 : du Bouchet* VS Fourcade
Enorme opposition de styles pour ce deuxième match qui voit s’opposer sur le Lenglen. Du Bouchet, le maître de l’espace, qui sait exploiter toute la géométrie du court pour y déployer un jeu sensible sous une apparence sévère contre le jeu tout en variations et improvisations de Fourcade, qui impose une rythmique inattendue aux échanges, avec une grande vélocité, dans un style peu académique.

Place au match, du Bouchet au service :


Le jour — ( s’interposant — ou, venu à “nous“, véhicule des vestiges )

Par delà la figure des choses, qu’il enveloppe, comme, par l’épaisseur silencieuse, une percée, qui scintille — l’infini, sinon — poussière aussitôt…

Et la poussière aussi ( pas plus, et rien — sur le vent qui reprend, ne demeure en place )

Le jour — figuré ici, en deçà de la figure, comme une cartouche sans inscription… Et, devant telle figure à venir, la feuille blanche qui suppose les genoux — la faille…

Il n’y a pas de vestige… L’esprit seul est vestige au monde qu’il découvre hors de l’esprit.

André du Bouchet (1924-2001)
Qui n’est pas tourné vers nous, Mercure de France, 1972

*

Jour bleu épais pétale de toi
Sers une amortie si c’est possible
Rose frein
Rose bombe à neutrons
Rose où s’arrête le réel
Que tu bloques sur sa tige en même temps que tu l’accélères et qu’il se déchaîne fort brutale rose de toutes les simultanéités
Rose éclabousse d’urine
Rose des comme et des comme et des ainsi que rose-déclic des comparaisons précise machine à vertiges (qui montent de cette incorruptible comparabilité de tout maintenant au sein du réel) rose à répétition
Rose nuit sur le monde j’appuye d’instinct j’appuye sur la pédale pour une lecture plus vite
Question que je ne puis réprimer tu guides ma main vers le bouton du siège éjectable pourquoi

Dominique Fourcade (1938)
Rose-déclic, P.O.L, 1984


A vous de désigner le vainqueur de ces deux matches inauguraux, sous l’arbitrage bienveillant de le petit prince !