Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 05h22 - John Six-Voeux-Berk : Josip R.O.G.aujourd'hui à 00h08John Six-Voeux-Berk24/05/2020 à 22h57Ok, j'oubliais peut-être... >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 02h26 - leo : gurney24/05/2020 à 18h43La semaine s annonce décisive, mais si dimanche prochain on n a pas vu... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 01h27 - Gouffran direct : Il est encore jeune, il était impérial et a gagné avec les Espoirs, malgré sons sous-classement... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 00h59 - L'amour Durix : Je pensais à un peu plus connu.Mais sans doute est-ce l'évocation de Doriot sur un autre fil qui ... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 00h53 - Maurice Eculé : @KiregMettons 10% de non-immunisés préalablement infectés jusque là (estimation optimiste... >>


Etoiles et toiles

24/05/2020 à 23h37 - forezjohn : Oui mais même si je suis d'accord sur le fait que les hommes sont mieux traités, je ne crois pas... >>


Libertadores / foot sud-américain

24/05/2020 à 22h12 - cachaco : Le soutien des paramilitaires colombiens (avec donc la bénédiction des forces armées, et donc... >>


Café : "Au petit Marseillais"

24/05/2020 à 21h59 - JL13 : KoolTrickyaujourd'hui à 21h53Alors là, tu as tout faux ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

24/05/2020 à 21h19 - Breizhilien : Lamouchique oui la musique! je le sais, sera la clé.Remis au goût du jour à l'époque par la... >>


Ventre mou's League

24/05/2020 à 17h40 - Tricky : Tous pays (restant) confondus ?À nous St-Marteen et Aruba. >>


En rouge et noir !

24/05/2020 à 15h52 - Kireg : Très cool, en effet. Et il ne pleure presque pas ;) >>


Habitus baballe

24/05/2020 à 12h21 - impoli gone : Ce que dit l'article, c'est que justement, la taille de la maille est importante, et regarder chez... >>


L'AJA, je te veux si tu veux de moi

24/05/2020 à 01h57 - Mevatlav Ekraspeck : Fabrice Lepaul est décédé, annonce RTL.fr >>


Le fil éclectique

23/05/2020 à 23h49 - Dan Lédan : Sur Paypal et Amazon tu peux enregistrer ta CB sans.le crypto.Si ils se font pirater un jour... >>


Fussball chez nos cousins germains

23/05/2020 à 23h31 - Tonton Danijel : Ah oui, tiens, le scénario d'un barrage entre les deux ennemis hanséatiques, je l'avais... >>


O TéFéCé

23/05/2020 à 23h22 - tes fessées : Je ne me souvenais pas de ça, tiens. Ce que j'avais retenu est que le stadium était trop cher et... >>


Et PAF, dans la lucarne !

23/05/2020 à 22h35 - forezjohn : Arrété après le 1er épisode the Eddy, scénario trop mince pour moi, alors que j'étais tenté... >>


Les jaunes, héros zen

23/05/2020 à 22h13 - Toni Turek : Pour en revenir à Pedro Chirivella, la piste est froide. Son nom a été annoncé à Glasgow, pour... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Kireg

28/03/2020 à 18h27

Merci John.
Je vais désormais me mettre à tout compter. Pas certain d’avoir gagné au change...

Julow

28/03/2020 à 18h43

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé le UN, entre autres parce que je l’ai lu à réception, légèrement ivre, à mon amoureuse, et nous nous y sommes reconnus.
« condamnés à l’esquive dans nos marches contraintes » est très réussi.

Ce poème me semble d’ailleurs grandissime favori pour gagner ce concours.

(Sachant que s’applique, cette fois, le code électoral libanais de 1912 ; la liste de votants étant établie à partir du seul document fiable prouvant l’authentique cédéficité — qui nous dit, sinon, que vous n’êtes pas de la racaille immigrée du Bengladesh ? — : le Glas. )

[à ce propos, je voudrais pas trop faire mon chien de troupeau, mais : des nouvelles du petit prince ?]

Idem pour le DEUX, affectivement chargé - et pour les prénoms des moutons de poussière.
Je regrette d’ailleurs un peu qu’il n’y ait pas eu plus de textes hyper-concrets; ou disons hyper-concentrés sur le petit quotidien confiné, ou ce qu’on voit par la fenêtre - mais ça, c’est parce que je pense au plus beau poème du monde, écrit de la fenêtre d’une mansarde.

Le TROIS m’a fait marrer - et c’était le but.

Je ne comprends RIEN au QUATRE, ce qui participe à son charme, j’ai hâte que l’auteur nous donne la clef.
Ah si, maintenant je comprends. Mais comme les phrases à l’endroit sont pour moi aussi énigmatiques qu’à l’envers... je soupçonne un truc assez virtuose, dans un sport que je ne connais pas.


CINQ - un Haïku, un vrai. Je l’apprécie d’autant plus que je connais son auteur.
(et qu’il m’aura permis de découvrir le super générateur, que je vais m’empresser de recaser)

SIX - là aussi, comme John, j’en viens à vraiment apprécier le côté « torturé », déroutant, du texte lui-même, alors que je n’aime pas les textes torturés.
Je relis le texte, là, maintenant : eh oui, la troisième strophe est magnifique.

Le SEPT m’a fait rire, et plu par sa fièvre finale.

Le HUIT aussi, gros libertin-crâneur, et beau contrepet au dernier vers. Dans le genre, aurait pu être plus régulier (« Fait tant grincer mes radius «  c’est un vilain sept - je sais que Verlaine en fait, mais plus légers), surtout quand on connaît l’élégance noeud-papillon de l’auteur.

Le NEUF a de l’idée, mais je rejoins John & Raspou : est-ce que ça se lit si on n’a pas lu les pages d’avant ? Il faudrait un groupe témoin pour évaluer son efficacité clinique.
Par ailleurs, la mise en page est merdique, il ne faudrait aucun retour chariot, ma faute d’éditeur, et celle de ce subtil décalage cédéfique entre ce qu’au moment T on croit poster dans la boîte ex-ante et ce qu’est le post ex-post décalé.
On reconnaît l’auteur, à mon avis, à la grosse faute de conjugaison dès le début.

J’adore la délicatesse lucide de la chute du DIX.

Et la frime élégante de la chute du ONZE - et sa quasi-perfection artisanale de sonnet régulier. Un bémol : ‘un bref doute m’assaille’ nous fait un 2-2-2 pas très élégant.


J’ai trouvé l’ensemble très chouette, et été très heureux de recevoir ces mails - je suis très content qu’on ait fait cette page pleine, à pile onze, en plus ! Vive nous. L’équipe avant tout.

Mon bémol : peut-être un poil trop classique et sage formellement et thématiquement à mon goût, peut-être trop habité de ce que ‘devrait’ être la poésie.
Faudrait muscler le jeu, être plus agressif sur le bonhomme, jouer moins propre.


Mais je sais bien que ça n’est pas mon avis que vous attendez fébrilement.

John Six-Voeux-Berk

28/03/2020 à 18h46

Pas besoin de compter pour apprécier, évidemment... mais il est nécessaire d'avoir conscience de ces règles pour vraiment bien lire à voix haute (les acteurs ne sont pas tous très bien formés à la diction du vers français), et c'était nécessaire aussi pour en écrire, à l'époque où le vers compté était encore en vigueur. Tous les grands sont des monstres de calcul quand ils le veulent.

Même les plus grands écrivains en prose peuvent compter sur ce bagage métrique : Céline par exemple a l'habitude de construire sa prose autour de modules octosyllabiques ; Aragon est l'un des maîtres les plus subtils de ces jeux apparemment futiles et les prolonge jusque dans sa prose (et quand il le veut, il débite au kilomètre des vers magnifiques à chanter... Ferrat et cie le savent bien).

Ce qui m'est toujours une source d'émerveillement en poésie : il y a la force des images, l'harmonie sonore, la reconfiguration syntaxique qui nous oblige à comprendre le monde à nouveaux frais, et le rythme enfin, qui permet à tout cela de s'infiltrer en nous.

Julow

28/03/2020 à 18h51

POESIE DES CONFINS, c’est quoi ?

C’est page 1243 !

Oh, c’est beau ces confins, mais c’est qui ?

UN - Raspou

DEUX - khwezi

TROIS - Pascal Amateur

QUATRE - Slian Ehcinam

CINQ - Dan Lédan

SIX - Kireg

SEPT - MarcoVanPasteque

HUIT - Milan de solitude

NEUF - Julow

DIX — Loscoff_plage

ONZE — John 6VB

******************

Y A DU RAB’ ! Demain, 20h30. Envoyez des trucs !
Déjà participé ? Envoyez l’équipe B ! L’équipe C !

Loscoff-Plage

28/03/2020 à 19h01

John Six-Voeux-Berk
aujourd'hui à 18h09

La poésie française a souvent mauvaise presse, la langue française aussi, sur le plan des accents toniques. Certes, le français a abandonné la notion de pied et d'alternance brève/longue qui est à l'oeuvre dans la poésie latine, mais aussi chez Shakespeare, d'après ce que j'ai compris... et c'est peut-être dommage... mais cet abandon ne signifie pas que notre poésie aurait perdu tout potentiel rythmique.

------------------------------

Mauvaise presse... en France. Je n'ai jamais lu chez un auteur étranger que la poésie française était moins poétique parce qu'elle compte les syllabes et non les accents toniques. En revanche on retrouve cette idée dans la préface qu'André Gide donne à son Anthologie de la poésie française.

De fait la poésie s'adapte aux données phonologiques de sa langue. Les Britanniques et les Russes comptent les accents toniques parce que celui-ci est marqué et mobile dans leur langue. Les langues qui ont des voyelles brèves et longues (comme le latin) jouent sur cette alternance. La relative faiblesse de l'accent tonique en français a poussé les classiques à définir des règles très strictes pour la césure et la rime, afin que l'on "sente" mieux le rythme.

Milan de solitude

28/03/2020 à 19h25

Julow
aujourd'hui à 18h43

Le HUIT aussi, gros libertin-crâneur, et beau contrepet au dernier vers. Dans le genre, aurait pu être plus régulier (« Fait tant grincer mes radius « c’est un vilain sept - je sais que Verlaine en fait, mais plus légers), surtout quand on connaît l’élégance noeud-papillon de l’auteur.

---

Je suis content que tu aies décelé la contrepèterie. Mes cochonneries n'étaient pas gratuites, Dieu m'en garde.
Je suis d'accord sur le défaut de ce vers, le plus bancal de tous. La construction et l'enchaînement avec le dernier vers de chaque strophe font que j'étais à court pour mieux tourner la chose.

Kireg, Dan, je serais content de vous entendre jouer ce petit texte. C'est clairement fait pour la chanson. Donc enregistrez ça et reversez-moi 15 %, prix d'ami.

Dan Lédan

28/03/2020 à 19h32

Je suis dessus..je vous ponds un truc..(pas de deadline hein) mais bon je chante comme une casserole.

Loscoff-Plage

28/03/2020 à 19h34

Mon avis, avant que Julow ne poste les nouveaux et ne jette bas les masques :

UN
La preuve que l'on peut être lyrique en disant "nous". Très beau poème. Mon dauphin.

DEUX
Le dernier quatrain est mon préféré. Je vois l'auteur couché sur son plancher compter les moutons de poussière et les nommer un par un. Dans mon esprit, l'auteur ressemble à Jim Carrey. Mon troisième.

TROIS
Si on retrouve COVID interruptus partout sur Internet, on saura où on l'a lu en premier.

QUATRE
Miroir, mon beau miroir, qui est le plus beau pouème ?

CINQ
Le plus apaisé. On sent que les Japonais ont réussi à maîtriser l'épidémie.

SIX
Magnifique. Médaille d'or. Evanouissements dans le jury. Attroupement de reporters.
"C’est l’air qui manque au cœur des hôtes, des âges, des carcasses criblés.
Et plus loin en eux, plus loin, se joue une sarabande, sans un seul son."
Un peu comme quand un ancien pro s'inscrit à ton tournoi corpo, la même sensation.

SEPT
Le TROIS démultiplié, donc encore meilleur !

HUIT
L'auteur est un certainement un drôle de gus.

NEUF
Belle rétrospective ! Comme un une-deux.

ONZE

Copain de sonnet ! Avec la chute bien comme il faut, je suis jaloux.

Morale : au lieu d'imprimer des attestations, on devrait faire un almanach.

Kireg

28/03/2020 à 20h37

Je m’étais donc planté sur toute la ligne dans mes pronostics des auteurs. Un bon 0/11...

@Raspou
Je vais défendre mon “alvéole fébrile” qui a sa raison d’être. En revanche, oui, ces “froides érections” sont le résultat de mon incapacité à trouver. Jamais je n’ai pu exprimer l’idée qui trottait là, juste là... ah elle s’est enfuie... Résultat, je me retrouve avec cet échafaudage bancal et attendu, et surtout bien trop grandiloquent.

Et bravo à Julow, donc, pour ce faux bazar. Pudeur de gazelle de très belle facture.

(Dan, accordage standard ou open G ?)

Julow

28/03/2020 à 21h01

Tu pensais que c'était qui, le NEUF, chacal ?

 

Balthazar

28/03/2020 à 21h10

Il pensait que c'était lui, mais il a tellement bien brouillé les pistes que finalement non.