Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 15h02 - Jah fête et aime dorer Anne : CHR$aujourd'hui à 15h01Un truc en sprœuqct > presque--------------Oui, enfin, là, j'ai plus de... >>


Les stats, levant pire

aujourd'hui à 15h02 - Dédie mon Stück : Chuis dégoûté j'ai passé pas loin d'une heure à faire des colonnes à largeur fixe avec des... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h56 - Ivan de la peine : "Banquier"... comment tu le définies ? Ça ne veut pas dire grand chose...Tu parles du conseiller... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 14h54 - manuFoU : Et si ça ne l’est pas c’est complètement à côté de la plaque aussi. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 14h29 - Portnaouac : suppdebastilleaujourd'hui à 13h53---------------Pourquoi ça te surprend ?Je ne sais pas à quel... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h01 - Jah fête et aime dorer Anne : Le genre de gueule que tu n'oublies pas mais dont tu ne te rappelles pas le nom (rentre ici, Paul... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 13h59 - Sidney le grand Govou : Ça me fait de la peine pour Claire Williams cette histoire. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h45 - JL13 : Oh ! J’ai été prudent et annoncé mon second degré......quoique, pour le premier pekin venu,... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 13h13 - Jah fête et aime dorer Anne : On peut aussi noter qu'il esquive complètement la question des contrôles au faciès pourtant... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 12h58 - Bale de jour : C'est City - Arsenal, à l'Etihad - ce qui a son importance, car pour une reprise, on ne sera pas... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 12h10 - 2Bal 2Nainggolan : Ben du coup, j'ai pas compris pour le service de livraison... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 12h07 - Dédie mon Stück : C'est l'inconvénient quand on débarque dans un truc bien établi, rien n'est intuitif. Bon en... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h03 - Mallardeaufraiche : Nan, ils écoutaient religieusement l'interview de Longuépée, garantie 100% impertinence (je... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h39 - MarcoVanPasteque : raviosigne gastrologique"Sagnol : "J'attends quelque chose qui me prenne aux tripes"" (lequipe.fr) >>


CDF sound system

28/05/2020 à 23h35 - Milan de solitude : C'est gentil Le génie. Je me pressentais d'avance perdant sur cette manche, mais ce morceau indien... >>


Café : "Au petit Marseillais"

28/05/2020 à 19h03 - Josip R.O.G. : d'arriver >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

28/05/2020 à 13h16 - KL : Ah oui je me souviens de cette prolongation spécialement pour prendre en compte les barrages...... >>


En Vert et contre tout

28/05/2020 à 09h07 - Danishos Dynamitos : L'ASSE vient de lancer sa propre plateforme de VODAvec les matches en entier ambiance stade et... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

peter panderlecht

13/05/2019 à 14h21

Balthazar, j' ai aussi pensé à un roman écrit en français mais par ... un Belge "apprendre à lire" de Sébastien Ministru. C'est un fils qui se rapproche de son père vieil immigré italien. Le père accepte le retour du fils à condition qu'il lui apprenne à lire ...

Etienne Mattler

13/05/2019 à 14h58

Voyou, de l'Israelien Itamar Orlev (44 ans) : un père qui perd son jeune fils suite à son séparation retrouve son père qu'il a perdu quand il avait l'âge de son fils, en gros. Le tout en Pologne, en 1998. Et la couv' correspond à ta recherche.
Peut-être un peu long (464 pages), certes.

Dans un genre très particulier, le roman graphique, La Terre des Fils, de l'Italien Gipi.

Quatre saisons à Mohawk, de l'Américain Richard Russo. Dans une petite ville paumée des USA, un type se ramasse un fils adolescent.

A ton tour, de John et Yves Berger. Une correspondance père-fils, avec des dessins.

Camanchaca, roman chilien de Diego Zuniga, road-movie d'un fils et d'un père qui vont voir le père du père, et chez le dentiste.

La nouvelle éponyme de Mon père et autres textes, d'Ohran Pamuk, pour une forme très courte.

Sans impur, d'Hugo Hamilton, et une relation contrariée, pour le moins, qui pose justement la question de la transmission.

(Et pour ouvrir un peu, il me semble que l'oeuvre de Michael Ondaatje, et en particulier le récemment paru Ombres sur la Tamise, s'enroule autour de cette relation aux parents)

Balthazar

13/05/2019 à 18h46

Je savais bien que vous étiez forts et secourables (sans quoi je ne vous aurais pas demandé d'aide) mais vous l'êtes encore plus que je ne pensais.

Merci Etienne, pour toutes ces idées. Je note! Je ne connais aucun de ces textes, sauf peut-être celui d'Ohran Pamuk (je ne sais même plus si je l'ai lu, d'ailleurs, mais il pourrait correspondre parfaitement à ce que je cherche).

Roman graphique, ça ne va pas pour diverses raisons, mais oui, ç'aurait été une bonne idée aussi. Je ne connais pas "La Terre des fils", mais rien qu'avec "Jimmy Corrigan", "Maus" ou "Le journal de mon père" de Taniguchi, il y avait de quoi réfléchir à différentes manières de traiter ces questions.

@ peter (14h21): merci, ça m'intéresse de manière générale, mais dans mon optique du jour il me faudrait plutôt un néerlandophone!

CELTIC BHOY

13/05/2019 à 18h48

Dans son genre, La Route de Cormac McCarthy rentre dans tes critères.

Balthazar

13/05/2019 à 18h53

Mais c'est bien sûr! Excellente remarque, Celtic, merci beaucoup.

(Tiens, je me rends compte que nous avons écrit Ohran au lieu d'Orhan.)

Etienne Mattler

13/05/2019 à 21h11

En Flamands, j'ai quelques suggestions qui sautent des générations : Guerre et Térébenthine de Stefan Hertmans (où le petit-fils raconte son grand-père à travers les carnets de celui-ci) et le puissant Trouble, paru cette année, où un arrière-grand-père anversois raconte sa collaboration à sa descendance (Jeroen Olyslaegers).

Ou alors le père pas si ravi du retour au village de son fils mercenaire dans La Rumeur, d'Hugo Claus.

Balthazar

13/05/2019 à 21h41

Merci pour ces nouvelles suggestions, Etienne! Le saut de générations n'est pas un obstacle. (Et la génération n'est pas un saut d'obstacles.)

De Claus, j'avais essayé de lire Le Chagrin des belges, mais ça m'avait ennuyé et j'avais laissé tomber.

En revanche, je pense que je vais me procurer ce Trouble qui m'intrigue à plusieurs titres. J'ignorais jusqu'à l'existence de Jeroen Olyslaegers, mais il y a d'assez fortes chances pour que ses aïeux aient croisé certains des miens.

Kireg

15/05/2019 à 20h55

Alain Damasio - Les Furtifs

J’en suis aux deux tiers du roman et je viens partager ici mes impressions.

Nous sommes, avec “Les Furtifs” face à l’hybride de “La Zone” et de “La Horde”, les deux oeuvres précédentes de l’auteur. Le message politique de la “Zone” rencontre une meute de chasseurs qui remplace la “Horde”.

Je suis pour le moment plutôt mitigé sur le résultat, sans encore savoir si cela tient d’une trop forte attente.

Fidèle à son talent, Damasio joue les virtuoses, se repose sur une narration polyphonique, manipule et réarrange les mots et la syntaxe pour servir un récit sous fond de quête parentale dans une dystopie plutôt convaincante; la vraie réussite selon moi de ce roman.

Là ou ça pêche, c’est que le lecteur voit s’agiter les ficelles des jeux sur la langue qui ne sont plus ici pour servir le propos (Caracole, I miss you), mais plutôt pour conforter l’idée que se fait l’auteur de son récit. Ça se regarde un peu écrire, ça abuse du “science-dropping” (sans dire de bêtises, notons-le) et ça recourt un peu facilement aux concepts philosphiques récités en allitérations et assonances confortables.

Ce qui manque, c’est un vrai travail d’édition pour tailler dans le gras. On aurait pu facilement virer cent pages sans endommager la trame.

Je vais néanmoins lire la fin avec plaisir, et partagerai une critique plus développée si cela est susceptible d’intéresser quelqu’un en ces lieux.

Tricky

15/05/2019 à 22h02

Kireg
aujourd'hui à 20h55
Alain Damasio - Les Furtifs
si cela est susceptible d’intéresser quelqu’un en ces lieux.
——
S’il te plait, oui.

Pascal Amateur

15/05/2019 à 22h04

D'ailleurs, si on est curieux, de Damasio, on lit quoi ?

 

Kireg

15/05/2019 à 22h09

Damasio en littérature, c’est trois romans (et un recueil de nouvelles) :

- La Zone du Dehors, une œuvre politique, brutale et fougueuse, bordelique, anarchiste.

- La Horde du Contrevent, une symphonie, un compte à rebours polyphonique, de la poésie graphique.

- Et Les Furtifs, donc.

Je lirais les trois, je les lirais dans l’ordre, et je ne renoncerais pas en cas de déception post-Zone.