Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 16h06 - Le déjeuner sur Hleb : Le kmilglik ,'est pas un objet ou un évènement.Ni Kubrick ni Gilardi n'ont pu connaître le... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h54 - Josip R.O.G. : Fonction Edit SVP >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 15h45 - FPZ : Merde, je découvre. J'avais bien aimé son (court) passage aux Costières. Prêté par Nice... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 14h43 - Marius T : Sans aucune autre compétition que la L1 et la cdf, la deuxième place vous attend sauf si Rudy... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 14h39 - MarcoVanPasteque : Solidarité avec Lionel Postillon !!! >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 14h11 - fireflyonthewater : suppdebastilleaujourd'hui à 11h13Roustan se posait la même question que moi hier soir, comment se... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 14h06 - Run : Le format du week end sur 2 jours a Imola est devoile et...pas grand chose. La FP3 habituelle du... >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 13h02 - I want my Mionnet back : Toujours sur Alex Dupont, je me permets de partager ici un petit hommage d'un point de vue... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 13h01 - Kireg : L'amour Durixaujourd'hui à 11h30-------C'est pas bete comme idee. Je n'ai rien pour etayer, mais... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h29 - De Gaulle Volant : Patrice Lafont ? >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 11h56 - betomar : Hier, soirée sado-maso: FR3 rediffusait TFC-Naples. Comme prévu, c'était bon, mais entendre... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 10h35 - AKK, rends tes sets : Tonton Danijelaujourd'hui à 08h45——Je bosse dans un théâtre et lors des dernières début... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 08h31 - Tonton Danijel : Hydresec03/08/2020 à 20h44Parce que son discours à base de "moi, le sexisme au boulot, connais... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h27 - Mallardeaufraiche : Ah tiens le TFC annonce que finalement le match amical de ce soir à Agen ne sera pas retransmis... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 01h01 - Flo Riant Sans Son : Pour revenir sur l'épisode de Vu du Banc, il me semble que les deux profils d'AC correspondent à... >>


Dans le haut du panier

03/08/2020 à 23h39 - Lucho Gonzealaise : Oui il y a aussi eu quelques blow out, avec aussi les Clippers qui ont atomisé les Pels, ou même... >>


Etoiles et toiles

03/08/2020 à 23h10 - impoli gone : Si vous voulez voir ce dont Olivia de Havilland est capable comme actrice, Arte diffusait ce soir... >>


Le Ch'ti forum

03/08/2020 à 22h49 - Radek Bejbl : Très bon article d'ailleurs, même si Brunel est souvent présenté comme LA plume du journalisme... >>


Lost horizons

Le fil des voyageurs et des expatriés : pour raconter les trekkings en Tasmanie ou la vie de bureau à Singapour, pour livrer les adresses des meilleurs bars à babyfoot de Béziers ou décrire les rebonds du ballon à Bamako...

suppdebastille

04/12/2019 à 15h30

@Milan chose promise chose dûe.

Le Bénin.

Ce petit pays d'Afrique de l'Ouest présente pas mal d'avantages, d'abord il a la chance de ne pas avoir de pétrole et comme dit le slogan "quand on n'a pas de pétrole...".

Le pays est très petit ce qui fait qu'on peut se déplacer assez rapidement sur des axes principaux parfaitement goudronnés.

Forcément tu arrives à Cotonou, tu passes la 1ère journée à te balader et à sentir l'atmosphère (qui horrifierait Anne Hidalgo) de la ville évidemment en zem (moto taxi).

Depuis Cotonou, tu as quelques immanquables :

1 Ganvie : un zem peut t'emmener à l'embarcadère en une vingtaine de minutes pour se rendre à l'étonnant village lacustre de Ganvie, une bonne demi heure en pirogue à moteur où tu peux apprécier les techniques de pêche t'amène à ce village (datant de plusieurs siècles dont le but était de fuir les razzia négrières) constitué de maisons sur pilotis, il y a tout de même quelques remblais qui permettent de poser le pied sur de la terre.
Au retour de Ganvie tu peux demander au zem de t'emmener manger sur la route des pêcheurs avec ses très longues plages et pirogues, malheureusement la zone est en cours de bétonnisation.

2 Ouidah : il te faut une bonne demi heure de route en taxi brousse ou avec voiture particulière pour s'y rendre, tu demandes à l'hôtel ils connaissent toujours des chauffeurs.
L'option voiture particulière est plus rapide plus confortable mais évidemment plus chère.
Ouidah est à la fois un haut-lieu de la traite négrière ainsi que la capitale du vodoun. Il y a pas mal de choses à voir, un vieux fort portugais, une forêt sacrée où les totem représentent souvent des hommes très virils, le temple des pythons (l'animal est sacré pour le culte vodou) où le guide s'empressera de te poser un python autour du cou pour la foto, l'animal a la peau très douce.
Et bien sur il y a le parcours des esclaves à faire en moto : départ de la place du "chacha" (le métis "brésilien" qui négociait la vente d'esclaves aux Européens pour le compte du roi du Danxomé) jusqu'à la plage.
Les 4 Km à faire retracent le parcours des esclaves avec différentes stations jusqu'à la plage où a été érigée une symbolique porte du non retour, donc tout cela est assez virtuel car il ne reste presque rien de concret mais fait réfléchir tout de même.


3 Porto Novo : très facile d'accès également par une très belle route pour rejoindre ce qui est la capitale du pays.
Etonnant choc de cultures dans cette ville où restent des batiments coloniaux, le palais du Roi local bien sur, mais aussi des constructions "brésiliennes", certains esclaves affranchis du Brésil rentrèrent dans leur pays d'origine en y apportant l'architecture sud américaine, la mosquée de Porto Novo (qui malheureusement se dégrade, toujours le problème des moyens en Afrique) ressemble largement à l'église de Salvador de Bahia).

Donc en gros tu as 3 ou 4 jours à Cotonou, ensuite il faut prendre la direction d'Abomey (2h de route), Abomey est l'ancienne capitale du grand royaume du Danxomé (Dahomey), vu que chaque nouveau Roi devait construire son propre palais il y a des restes un peu partout mais 1 en particulier est le mieux conservé. Tout cela est en cours de restauration (un peu trop à mon goût d'ailleurs).
Le guide t'emmènera un peu partout, il y a évidemment la grande place où trône la statue stalinienne de Behanzin (le roi qui s'est soulevé contre la France) et pour cause elle a été financée par la Corée du Nord au nom de la lutte contre l'impérialisme.
Le général français Dodds avait établi son camp de base sur cette place, aujourd'hui c'est drôle d'y voir plein de joueurs de pétanque.
Je peux te conseiller un guide qui était vraiment bien, on avait terminé la journée par peut être le plus surprenant : un petit cimetière militaire français comportant une centaine de tombes de jeunes français tombés dans la lutte contre Behanzin dont nombre d'eux ont été probablement tués par les redoutables guerrières amazones.

A Bohicon tout près, il y a aussi les très étonnants villages souterrains si tu n'es pas claustrophobe.

Après tout cela, il faut choisir pour finir le séjour.

Option 1 : direction Natitingou en bus et ses villages du Nord avec les fameux "tata somba" et surtout le magnifique parc de la Pendjari (seul endroit en Afrique où j'ai pû voir des éléphants en liberté à une cinquantaine de mètres) mais il y a 2 gros problèmes. Le premier est que la région est maintenant classée rouge depuis l'enlèvement des 2 Français et l'assassinat du guide béninois.
Le 2ème problème est qu'il te faut louer un 4*4 pour 2 jours soit 300 € environ, l'idéal étant de trouver d'autres touristes à Natitingou pour diviser les frais.

Option 2 : redescendre plein Sud sur la côte à Grand Popo très ancien comptoir français (la village colonial est malheureusement largement englouti par l'Océan), tu loges à l'Awale un hôtel restaurant bretonneux-béninois, le guide te proposera de belles balades sur les lagunes et/ou le village de Possotomé et sa source d'eau chaude.

Il te reste à rentrer sur Cotonou et tes 10 jours sont bien remplis.

Pour conclure si tu voyages uniquement en taxi brousse ou bus, ça ne te coutera pas grand chose, si tu prends une voiture individuelle de temps à autre tu gagnes du temps, de la liberté, du confort mais tu dépenses plus.

Dernier point, le visa est très facile à obtenir.


A venir : le Cameroun en 10 jours.

Milan de solitude

04/12/2019 à 17h36

Merci beaucoup pour toutes ces informations !
Tu parles de guides. C'est le conducteur du taxi, ou c'est quelqu'un qui fait le pied de grue à l'entrée des zones touristiques ?

suppdebastille

04/12/2019 à 18h15

Oui chauffeur et guide sont différents.

Par exemple à Grand Popo, j'ai demandé à l'hôtel ils ont appelé le guide qu'ils connaissaient, il est venu me voir avec son badge officiel de guide, on a bu une bière, il m'a présenté les balades possibles avec les prix. Les prix indiqués sont les prix réels, rien à ajouter au fur et à mesure comme ça peut être le cas au Cameroun.
L'autre à Abomey, je ne me rappelle plus trop mais je crois l'avoir rencontré sur site directement.

Pour le Bénin, j'avais oublié un point tout de même très sympa, j'ai fait 2 séjours là bas de 3 semaines et jamais un flic ne m'a demandé mon passeport.

suppdebastille

04/12/2019 à 18h28

Le Cameroun en 10 jours.

Alors là il est clair qu'il faut faire des choix drastiques vu la superficie du pays et le temps passé dans les déplacements même si malheureusement le pays se "rétrécit" à cause du conflit contre Boko Haram au Nord et de la crise dans les 2 régions anglophones à l'Ouest.

1ere question : où arriver? Douala ou Yaoundé?
Avant la crise anglophone, j'aurais dit Douala car si la ville ne présente pas grand intérêt à part la découverte d'une grande cité industrielle africaine, il est possible en 1h de voiture depuis Douala (taxi brousse au rond point de Déido) de rejoindre la délicieuse cité de Limbé où on peut passer une belle journée : Wildlife center (centre de préservation des grands singes), botanic garden (jardin anglais mais tropical), Bimbia (ancien site de la traite, il ne reste que quelques ruines mais la balade vaut surtout pour la promenade en forêt sous les bambous de Chine), baignade au Seme beach hotel et pour finir poisson braisé à Downbeach dans la ville.
Mais aujourd'hui Limbe en zone anglophone n'est plus très conseillée non plus.

Donc peut-être vaut il mieux arriver à Yaounde où le climat est beaucoup plus doux, les soirées sont agréables contrairement à Douala où la chaleur humide est difficile 24/24.
Yaounde est la capitale administrative donc privilégiée, le centre est le cadre des défilés militaires, la ville est plus aérée et il est possible de faire quelques balades dans les collines aux alentours (mont Eloumden par exemple) ou de se rendre à Ebogo (50km au Sud) pour une belle balade en forêt.
Sur un sejour de 10 jours, de toute manière ne reste pas plus de 2 jours.

Maintenant il faut choisir entre 2 options

Option 1 : direction Ngaoundéré 600 km au Nord de Yaounde dans l'Adamoua (par le train de nuit 17 000 CFA je crois en 1ere classe ou par l'avion qui doit être 3 à 4 fois plus cher).
Le train est une expérience assez unique (départ 19h, arrivée au mieux vers 9h le lendemain matin). C'est très inconfortable, il avance péniblement tiré par une loco Diesel, les wagons chinois ont été renouvelés plus récemment par Bolloré. A chaque arrêt en gare les enfants et mamans se précipitent pour vendre fruits et légumes.

Au lever du soleil, on découvre le plateau de l'Adamaoua avec un environnement totalement différent de ce qu'on a quitté dans la région de Yaoundé.

Les guides attendent à l'arrivée du train pour proposer leurs services, il y a de superbes balades à faire dans la région avec notamment lacs, cascades. Attention le soleil tape très très fort en février.
J'exclus l'idée d'aller au parc de Bouba Njida, superbe séjour pourtant mais il te faudrait trop de temps (+ question de coût).

Option 2 : l'Ouest Francophone, pour s'y rendre de nombreux bus mènent de Yaounde à Bafoussam ou Dschang, je te conseille Bafoussam.
Evidemment en bus ça va te bouffer la journée (environ 5ou 6h de route mais le bus ne démarre que lorsqu'il est plein) sinon c'est possible en avion mais beaucoup plus cher et tu n'es pas à l'abri de recevoir la veille un texto de Camair Co pour te dire que le vol est annulé et reporté de 2 jours.

L'Ouest est une région magnifique, très montagneuse, très verte avec un climat très agréable et ses innombrables chefferies.
Bafoussam est une bonne base pour aller par exemple aux chutes de la Metche (juste à la sortie de la ville donc accessible en taxi) , au lac Mballeng dans une forêt d'eucalyptus (iden en taxi).
1h de route te mène à Foumban capitale du peuple Bamoun, l'ancien palais du Sultan est classé au patrimoine de l'Unesco, je ne sais pas si le nouveau musée moderne est ouvert.
Il y a les routes formidables du col de Batié, et il faut aussi aller à Dschang où se trouve le plus beau musée relatant l'histoire du Cameroun et les chutes de Mamy Wata à quelques kilomètres.

Les plus belles chutes sont évidemment les chutes d'Ekom Nkam ("Greystoke") mais un peu loin de Bafoussam (j'étais parti de Baffang), mais franchement c'est un endroit exceptionnel, il n'y a pas d'autre solution que de négocier avec un taxi en commençant à fixer un prix assez bas genre 25 000 mais depuis Baffoussam AR ca sera difficile à mon avis d'obtenir moins de 40 000 CFA.

Personnellement pour un 1er séjour camer, je te conseille l'option 2 Ouest où tu peux passer 3 ou 4 jours.

Ensuite il te faut terminer en beauté donc forcément Kribi mais depuis l'Ouest c'est loin, tu dois passer par Douala, tu pars de Bafoussam, tu peux passer une nuit à Douala, tu profites pour manger un poisson braisé "rue de la joie" à Deido avec la Castel, le lendemain matin tu te lèves tôt pour prendre un bus pour Kribi et ainsi arriver avant midi.

Kribi c'est des plages de sable fin interminables, un courant d'air marin, de l'espace, des poissons délicieux, de l'animation le soir.

Pour les balades, à une dizaine de km de la ville, il y a les incroyables chutes de la Lobé où la rivière se jette en cascade dans l'océan, par contre attention à Kribi c'est l'endroit le plus touristique et les tarifs peuvent être hallucinants.
Le plat de crevettes est à 12 000 (j'ai payé cela il y a 3 jours) par contre il faut négocier les prix pour les balades en pirogue (tu divises par 3 le prix que le gars t'annonce et ensuite on peut commencer la négo).
Tu peux aussi remonter la rivière en pirogue jusqu'au village de pygmées, mais bon il y a un côté assez sordide.
Je te conseille plutôt d'aller à Ebodje (1h de moto) qui est un petit village dans la forêt où on tente de préserver les tortues marines et sensibiliser la population.

Ensuite il te reste à rentrer à Yaounde mais de nouveau plusieurs heures de bus avec de nombreux arrêts et contrôles de police.

10 jours c est court d'autant plus que tu n'es pas à l'abri d'imprévus.
Attention ne pas prendre de photos dans certains endroits, prendre quelques photos depuis le nouveau pont de Douala m'a valu quelques heures à la gendarmerie puis à la sécurité militaire. (c'était bon enfant, j'ai causé foot et politique française avec les gendarmes.)

Visa assez facile à obtenir (très cher 125€ en cash) mais attention ce n'est pas écrit sur le site de l'ambassade mais il faut maintenant en plus des papiers classiques apporter justif de domicile et acte de naissance depuis que les gilets jaunes camerounais ont saccagé l'ambassade et volé des passeports.


suppdebastille

04/12/2019 à 18h39

Et attention aux sirènes de Kribi

Milan de solitude

04/12/2019 à 23h25

Merci encore pour le temps que tu as passé à m'expliquer.
Pour un séjour d'une grosse semaine, le Bénin m'a donc l'air préférable : plus petit et plus simple.
Je vais lire ce que tu as écrit sur le Sénégal, me renseigner un peu sur le Ghana, puis faire mon choix.
Merci à tous, vos conseils sont précieux.

suppdebastille

05/12/2019 à 08h06

Effectivement plus j'écrivais sur le Cameroun et plus je me rendais compte que ce programme de 10 jours est trop ambitieux.
Il faut aussi et surtout prendre le temps de se poser et d'apprécier.

suppdebastille

05/12/2019 à 09h30

@milan
Pour le Sénégal ça se passe page 259 sur ce fil et page 213 sur le fil CAN

suppdebastille

05/12/2019 à 09h35

euh non page 600 et non 219 ( 219 est le numéro du fil)

Milan de solitude

05/12/2019 à 12h30

J'ai lu hier ce que tu as écrit sur le Sénégal sur le fil CAN. Le pays m'a l'air un peu grand pour huit ou neuf jours.
J'étais chaud pour le Bénin puis je me suis rendu compte que les réserves naturelles étaient très risquées d'après le ministère, comme tu l'as mentionné.
Et je me suis renseigné sur le Ghana, soufflé par un autre contributeur. Ça n'a pas l'air mal du tout, et seules les frontières sont à éviter.
Du coup, tirs au but Bénin-Ghana : ça va se jouer sur l'aisance d'accès par avion. Je n'ai pas encore regardé.

 

suppdebastille

05/12/2019 à 12h39

En tout cas il faut se dépêcher d'y aller car à cette allure bientôt peut-être Côte d'Ivoire, Ghana, Togo, Bénin seront à leur tour infréquentables, je lisais dernièrement que les autorités ivoiriennes ont renforcé la surveillance sur leur frontière Nord.