> déconnerie

Madar au Maccabi !

> article suivant

Revue de stress #171

> article suivant

L'invention du consultant

Maazou écrase tout

Ballon de plomb 2011 – Les résultats. Attaquant évaporé, Moussa Maazou retourne à l'état solide en devenant le neuvième BdP de l'histoire. Pas le moins mérité.

Partager

Si les candidats au Ballon de Plomb étaient cotés, Moody's aurait accordé un triple A à Maaazou. Pronostiqueurs, voyants, astrologues, traders... tous le voyaient déjà gagnant. Il n'a pas trahi les espoirs et avec 27,9% des points attribués, et n'a souffert ni de la concurrence d'André-Pierre Gignac (pourtant autrement plus "populaire"), ni de la dispersion des votes vers un Maïga qui s'était placé sur le même registre que lui – mais qui pâtissait d'être un trop bon footballeur. Maazou a été le premier choix de 41% des électeurs...

 

 

En dépit d'un passage furtif dans le championnat de France, Moussa Maazou a réalisé le maximum sur les trois critères, faisant feu de tout bois sur le terrain et devant les micros avec une constance remarquable, assurant peut-être sa victoire grâce à une campagne de communication redoutable. En pleine période électorale, il a ainsi affirmé n'avoir "rien à envier à un joueur du Real ou du Barça", avant que son club de Zulte-Waregem n'annonce sa volonté de rompre son contrat et de réclamer une indemnisation devant l'indigence des prestations fournies...

 

Moussa Maazou, neuvième vainqueur du Ballon de Plomb, a vaincu l'anonymat pour emporter le trophée. À vingt-trois ans seulement, il établit un record de jeunesse et un nouvel indice de plomb. C'est simple: on n'est pas sûr d'avoir eu un aussi bon client depuis Francis Llacer. 

 


Le portrait du vainqueur
Maazou, entre Zlatan et Van Damme
 

 

Le Top 3 de ses déclarations
1. "Ici, il faut faire des passes, tout ça… On joue au football. C’est plus compliqué."
2. "Je n'ai rien à envier à un joueur du Real ou du Barça."
3. "Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. S’ils sont déçus, c’est leur problème, je m’en bats les couilles."

 

 


Les résultats du scrutin

5127 votes confirmés par e-mail du 21 décembre au 4 janvier (trois choix par vote: 3 points attribués au premier, 2 au deuxième, 1 au troisième).

 

 

 

 

Le palmarès
2003 : Francis Llacer
2004 : Fabrice Fiorèse
2005 : Benoît Pedretti
2006 : Bernard Mendy
2007 : Matt Moussilou
2008 : Frédéric Piquionne
2009 : Mateja Kezman
2010 : Yohan Démont
2011 : Moussa Maazou
 

Partager

> déconnerie

Le Cid et le Zid

Le Ballon de Plomb


La rédaction
2015-01-19

Et le Ballon de Plomb est…

… annulé. Après onze ans d'existence chahutée, le diagnostic est tombé, fatal. Voici les raisons pour lesquelles nous préférons arrêter de décerner un trophée que nous ne reconnaissions plus vraiment. 


2014-01-13

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Sur le fil

RT @LaurentFavre: André-Pierre Gignac encense Marcelo Bielsa et Didier Deschamps dans la même (excellente) interview à @lemaglequipe https:…

RT @FargeRemi: ⚽️💶 Petit thread sur le scandale du FCSM depuis 5 ans. Pour que les non-initiés comprennent les tenants et aboutissants 👇🏻

Votre exemplaire de la Revue de stress est disponible à l'accueil: https://t.co/NbNn2XhFbS https://t.co/PjWTd2lnl4

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)