En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Maazou écrase tout

Ballon de plomb 2011 – Les résultats. Attaquant évaporé, Moussa Maazou retourne à l\'état solide en devenant le neuvième BdP de l\'histoire. Pas le moins mérité.

le 9 Jan 2012

 

Si les candidats au Ballon de Plomb étaient cotés, Moody\'s aurait accordé un triple A à Maaazou. Pronostiqueurs, voyants, astrologues, traders... tous le voyaient déjà gagnant. Il n\'a pas trahi les espoirs et avec 27,9% des points attribués, et n\'a souffert ni de la concurrence d\'André-Pierre Gignac (pourtant autrement plus \"populaire\"), ni de la dispersion des votes vers un Maïga qui s\'était placé sur le même registre que lui – mais qui pâtissait d\'être un trop bon footballeur. Maazou a été le premier choix de 41% des électeurs...

 

\"\"

 

En dépit d\'un passage furtif dans le championnat de France, Moussa Maazou a réalisé le maximum sur les trois critères, faisant feu de tout bois sur le terrain et devant les micros avec une constance remarquable, assurant peut-être sa victoire grâce à une campagne de communication redoutable. En pleine période électorale, il a ainsi affirmé n\'avoir \"rien à envier à un joueur du Real ou du Barça\", avant que son club de Zulte-Waregem n\'annonce sa volonté de rompre son contrat et de réclamer une indemnisation devant l\'indigence des prestations fournies...

 

Moussa Maazou, neuvième vainqueur du Ballon de Plomb, a vaincu l\'anonymat pour emporter le trophée. À vingt-trois ans seulement, il établit un record de jeunesse et un nouvel indice de plomb. C\'est simple: on n\'est pas sûr d\'avoir eu un aussi bon client depuis Francis Llacer. 

 


Le portrait du vainqueur
Maazou, entre Zlatan et Van Damme
 

 

Le Top 3 de ses déclarations
1. \"Ici, il faut faire des passes, tout ça… On joue au football. C’est plus compliqué.\"
2. \"Je n\'ai rien à envier à un joueur du Real ou du Barça.\"
3. \"Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. S’ils sont déçus, c’est leur problème, je m’en bats les couilles.\"

 

 


Les résultats du scrutin

5127 votes confirmés par e-mail du 21 décembre au 4 janvier (trois choix par vote: 3 points attribués au premier, 2 au deuxième, 1 au troisième).

 

\"\"

 

 

 

Le palmarès
2003 : Francis Llacer
2004 : Fabrice Fiorèse
2005 : Benoît Pedretti
2006 : Bernard Mendy
2007 : Matt Moussilou
2008 : Frédéric Piquionne
2009 : Mateja Kezman
2010 : Yohan Démont
2011 : Moussa Maazou
 

Réactions

  • OLpeth le 09/01/2012 à 16h48
    Ce qu'il va être intéressant de voir, c'est la reprise médiatique. Parce que là on tient un ballon de plomb canal historique. Ça aurait été Gignac, il y aurait eu reprises multiples et polémique garanties. Par contre Maazou, celui qui y connaît rien il va être embêté. Va falloir enquêter sur qui c'est ce fameux Méazou (jurisprudence Laurent Blanc), et pourquoi il a été élu ballon de plomb... Un chouette exercice de pédagogie en perspective.

  • Tonton Danijel le 09/01/2012 à 16h55
    En attendant, il semblerait que Maazou fasse l'unanimité... en Belgique: http://t.co/cJiEjNJz (article qui présente le ballon de plomb comme "le tocard de l'année", ce qui est encore plus synthétique que la pelouse du Moustoir).

    La cédéfie a envahi la Belgique aujourd'hui. Demain, le monde.

  • Miklos Lendvai le 09/01/2012 à 19h04
    Merci Moussa, tu nous fais gagner notre premier ballon de plomb. Félicitations à tous les bordelais qui se sont unis derrière leur favori pour assurer une victoire amplement méritée.

  • Mik Mortsllak le 09/01/2012 à 21h55
    Un peu déçu du score de Spahic, pourtant la plus belle brutasse du lot. Apparemment les coups de coude gratuits en pleine tronche ne paient pas. J'imagine qu'il aurait dû choisir des cibles un peu plus médiatiques que des joueurs de Brest ou de Lens pour être mieux classé, et il faut dire aussi que la concurrence était très forte cette année.

  • HumLloriste le 10/01/2012 à 12h33
    Un peu déçu par le petit score de Chalmé qui était mon candidat. Je n'ai jamais aimé ce joueur : même quand Bordeaux était au top, je ne goûtais guère son jeu, trop brutal, pas classe...

    Mais je me console car Maazou est un BdP formidable ! Il faut absolument lire, et relire, les "Moussa Maazou Facts". C'est à pisser de rire !

    Je craignais que Gignac ne l'emporte car, même s'il a eu une année bien plombée (due essentiellement à une mauvaise acclimatation à Marseille, à mon avis), il reste un (plutôt) bon joueur. Je garde en tête ses sélections en Bleu, où il s'est toujours bien mêlé à l'équipe. S'il l'avait été le lauréat, ça m'aurait un peu gêné pour lui, comme pour Pédretti il y a quelques années.

La revue des Cahiers du football