> article suivant

Club ou "institution" ?

> article précédent

La liste des 24 en langue de Blanc

> article précédent

Blanc, le choix désarme

Ligue 1 / Journée 4 : la Gazette / 1

Partager
La Gazette, découpée et assemblée à la main dans l'Atelier du forum des Cahiers.

Les résultats de la journée
LOSC Lille Métropole 3 - 2 Olympique de Marseille
Stade Rennais FC 3 - 2 SM Caen
AJ Auxerre 4 - 1 AC Ajaccio
FC Sochaux Montbéliard 2 - 1 AS Saint-Etienne
FC Lorient 2 - 1 AS Nancy Lorraine
Olympique Lyonnais 2 - 1 Montpellier Hérault
OGC Nice 0 - 0 Stade Brestois 29
Toulouse FC 1 - 3 Paris Saint-Germain
Valenciennes FC 1 - 2 Girondins de Bordeaux
Evian Thonon-Gaillard 0 - 1 Dijon FCO


nene_hoarau_coucou.jpg
Les paris sur le nombre de matches qu'il reste à Kombouaré comme entraîneur sont lancés.



Les gestes de la journée

La relance de Jeremy Morel, qui, face au pressing lillois, réussit sa passe à trente mètres depuis sa surface de réparation et permet à Valbuena de s'avancer plein axe avant de tromper Landreau – avec un peu de chance.

Le festival Lloris, qui a été jusqu'à marabouter ses poteaux pour le suppléer lorsqu'il ne pouvait plus utiliser ses mains, ses jambes ou tout le reste de son corps, et qui se permet de narguer l'adversaire en le laissant scorer à l'avant dernière minute, avant un dernier arrêt sur sa ligne.

La fin de match de Javier Pastore : contrôles aériens en déséquilibre pour se rabattre le ballon auprès du pied d'appui, prises de décisions rapides et exécutions impeccables en toute décontraction, avec deux passes "décisives" à la clé ; on n'a pas fini d'en entendre parler, des 42 millions.

L'extérieur du pied aussi esthétique qu'efficace de Michel Bastos pour Miralem Pjanic, plein centre, qui remercie son partenaire en faisant trembler les filets montpelliérains.

La diagonale trouvée par Gaël Danic qui élimine trois Bordelais en une seule passe et permet à Dossevi, à la limite du hors-jeu, de se jeter pour tromper Carrasso.

L'extérieur du pied de Brice Jovial après un beau démarquage au deuxième poteau, chronométré à trente kilomètres-heure, et qui trompe néanmoins Andersen.

La frappe de Pierre-Emeric Aubameyang à vingt mètres du but qui finit pleine lucarne, après une passe de Lemoine qui s'était débarrassé de deux adversaires grâce au nouveau geste à la mode: le demi-tour ultra rapide.

La frappe très pure d'Henri Bédimo, mise en valeur par l'envol d'un Hugo Lloris en grande forme, et qui vient se faufiler dans l'étroite marge entre la main du portier de l'équipe de France et un poteau sortant.


quercia_pied.jpg
"T'inquiètes, petit, on a un nouveau kiné qui va te redresser ça. Un ancien joueur de haut niveau, en plus. Eric Di Meco, tu connais?"

Les antigestes de la journée

Le tacle de Dejan Lovren qui manque de peu de marquer contre son camp sur un centre que Hugo Lloris s'apprêtait à recevoir dans sa niche, et qui concède un corner sur lequel Olivier Giroud trouve le poteau.

Le tacle de Rod Fanni sur Eden Hazard, ayant pour conséquence un penalty digne de la Souleymane Diawara Académie.

Le combo montpelliérain : je touche deux fois légèrement la cheville de Lisandro pour voir si elle lâche et je m'assois dessus pour être bien sûr de la péter.

La frappe de pupille de Yoan Gouffran alors que Maurice Bellay s'était échiné à le débarrasser de toute la ligne défensive valenciennoise.

L'essuyage de crampons de Younes Belhanda sur Pjanic, digne de l'Emir Spahic Académie.

L'arrêt du regard de Damien Grégorini, qui suit des yeux le coup franc de Mvuemba jusqu'au fond des filets.


triaud_tavernost_fun.jpg
La Cage aux folles 4: elles divorcent.



La bannette

Le joueur qui n'avait pas les moyens de prendre la tout-risque
Bafé Gomis (francefootball.fr) : "Nous avons assuré l'essentiel."

Le joueur qu'on a quitté bourré à la sortie de la discothèque
Miralem Pjanic (francefootball.fr) : "Je suis bien rentré."

Le coach qui a tout raflé avec sa quinte flush royale
Mecha Bazdarevic (francefootball.fr) : "On a mis beaucoup de cœur."

L'aveu du designer de la Peugeot 3008
Daniel Sanchez (lequipe.fr) : "Nous n'avons pas su faire le break."

L'entraîneur qui change une ampoule
Olivier Pantaloni (lequipe.fr) : "Nous n'allons pas baisser les bras."

Le joueur qui a revu "Ghost"
Rio Mavuba (lequipe.fr) : "Nous avons mieux gérés nos émotions."

Le coach qui va ressortir sa truelle
Alain Casanova (L'Équipe) : "Nous sommes en phase de construction."

Le démarrage à la Husain Bolt
Alou Diarra (lequipe.fr) : "Il faut réagir et vite."

Le coach qui remet en place Spider cochon
Laurent Fournier (lequipe.fr) : "Pas une raison pour sauter au plafond."

La consigne dans un braquage à la Poste en Corse
Olivier Pantaloni (eurosport.fr) : "Je ne tire pas la sonnette d'alarme."



thebaux_bide.jpg
Et oui, se prendre un but de Pedretti, ça fait chier.


Les tops


Le top "723 mètres au test de Cooper pour Sammy Traoré"
1. Antoine Kombouaré (francefootball.fr) : "On a encore beaucoup de boulot."
2. Antoine Kombouaré (francefootball.fr) : "On est en train de franchir des paliers."
3. Antoine Kombouaré (francefootball.fr) : "Une énorme performance."

Le top "Première fois au Fucking Blue Boy"
1. Didier Deschamps (l'Équipe) : "Ça fait mal."
2. Rémi Garde (francefootball.fr) : "Nous avons souffert."
3. Bernard Casoni (lequipe.fr) : "On a joué à l'envers."
4. Franck Dumas (l'Équipe) : "Je m'en fous d'en prendre cinq ou six."
5. Miralem Pjanic (francefootball.fr) : "Je suis bien rentré."
6. René Girard (francefootball.fr) : "Il y avait la place."

Le top “Message à l'attention d'Usain Bolt”
1. Alou Diarra (lequipe.fr) : "Il faut réagir et vite."
2. Alex Dupont (lequipe.fr) : "On avance lentement mais on avance."
3. Rio Mavuba (lequipe.fr) : "Nous avons mieux gérés nos émotions."
4. Paulo Machado (francefootball.fr) : "Un coup d'arrêt."
5. Jean-Daniel Akpa-Akpro (francefootball.fr) : "Il faudra retenir la leçon."

Le top "stagiaire embauché"
1. Laurent Fournier (lequipe.fr) : "Le travail commence à payer."
2. Mecha Bazdarevic (francefootball.fr) : "On a mis beaucoup de cœur."
3. Laurent Fournier (lequipe.fr) : "Pas une raison pour sauter au plafond."

Le top "Soirée raclette"
1. Mecha Bazdarevic (francefootball.fr) : "Ce soir, il y avait un peu tout."
2. René Girard (francefootball.fr) : "J'en ai gros sur la patate."
3. Fahid Ben Khalfallah (eurosport.fr) : "Ne pas faire la fine bouche."

Le top "Entretien avec Jean-Claude Van Damme"
1. Rémi Garde (francefootball.fr) : "De bonnes choses par séquence."
2. René Girard (francefootball.fr) : "On n'a rien appris ce soir."
3. Christian Gourcuff (francefootball.fr) : "Une forme de logique."



meite_texto.jpg
"Merci de votre attention, monsieur Roche, mais il y a erreur. Je ne suis pas Nigel De Jong..."


Les minutes

La minute "je fais mes valises" de Christophe Galtier
"On est sanctionné par le résultat, une blessure [Florent Sinama-Pongolle, ndlr], un carton rouge et deux cartons jaunes qui auront une incidence dans quinze jours" (francefootball.fr)

La minute “Demain j’arrête” de Michel Seydoux
"Maintenant, je ne dirai plus rien. L’histoire du cocu, ça va une fois (rires)! Donc aujourd’hui, je travaille dans le secret défense… Maintenant, il nous reste quatre jours pour trouver quelqu’un tout en restant bien élevé pour ne pas piquer des joueurs à d’autres clubs." (RMC)



L'extrait gratuit


1ere minute. Fanni envoie en touche son premier ballon du match. À Marseille, la sardine bouche le port, et Fanni donne le thon.

2e. Pedretti tacle cette tarlouze de Diarra.

4e. Lucho vient d’enchainer un coup du sombrero avec un tampon sur son adversaire direct. Son agent rajoute l’action au CV de son poulain sur linkedin, où il vient de se mettre en contact avec les 56 Alexander Ferguson qui y sont inscrits.

> Tout le résumé de LOSC-OM par RLD est sur Marseille vu du ciel.



La bonne enseigne
gazette04_enseigne.jpg

On ne connaît pas forcément les investissements des footballeurs professionnels, mais on ne peut pas complètement s'étonner que la coiffure et la cosmétique les intéressent au premier chef (merci à Ben pour son image, prise dans le 10e arrondissement de Paris).


Merci à Gouffran Direct, Bollaert of Fighting, J’ai remis tout l’allant, sansai, Gouff, Miklos Lendvai, Mandandamadeus, Pan bagnat, Rabbijacob, Paul de Gascogne, vertigo, Jean-Noel Perrin, pipige, Lucho Gonzealaise, le Bleu, Tonton Danijel, Cris CoOL, Belizarius, la touguesh, runaway, ppda, Hydresec, Coup de pied de coin-coin, Mipoulet, Schizo retourné, dugamaniac, forezjohn, Marius T, Tramb, George Worst pour vos contributions.

LA GAZETTE DE LA 4e JOURNÉE /
2e PARTIE
Les observations en vracLe challenge de la 17e placeLe prix MoulitzerLe coin fraîcheurMicro de Plomb, the RaceVu du forum
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)