auteur
Thibault Lécuyer

Du même auteur

> article suivant

En attendant de briller

> article précédent

Au premier tour, ne pas s'abstenir

> article précédent

Enfin l'Espagne ?

Les Suisses repartent chocolat

Matchbox : Suisse-Rép. tchèque, 0-1. En hôtes parfaits, les Suisses en rouge ont commencé par prendre le jeu à leur compte…
Partager
Suisse-République tchèque: 0-1
But : Sverkos (70e)


La nalyse

En hôtes parfaits, les Suisses en rouge ont commencé par prendre le jeu à leur compte, face à des Tchèques en blanc qu’on n’avait jamais vus aussi peu joueurs – plus volontiers contreurs que tripoteurs. Dans un 4-4-2 très classique, la Nati a beaucoup joué sur les ailes, mais s’est longtemps entêtée à balancer des centres facilement interceptés par la tête d’Ujfalusi, d’autant plus que Frei préférait tenter d’imposer son mètre soixante-dix-neuf au deuxième poteau. Ce qui provoqua la colère de Kuhn: les Suisses se mirent donc à combiner au sol devant la surface, gênant ainsi bien plus l’impressionnante arrière garde tchèque, et Rozehnal.

Pas de très haute volée, le match avait l’avantage d’être ouvert. Frei finit par comprendre qu’il avait plus de chance de marquer en profitant de la lenteur de la défense centrale qu’en essayant de jouer les ballons de la tête. Mais l’ancien Rennais, un peu mou du genou, dût laisser ses coéquipiers, en larmes parce qu’il savait que Streller serait chargé de mener l’attaque des siens. Les Tchèques finirent également par comprendre qu’ils étaient plus doués pour jouer au ballon que pour les lancer sur la tête d’un homme en Koller. Son remplaçant mit quinze minutes à ouvrir le score pour son pays, mais contre le cours du jeu.

Car c’est la Nati qui se créait les meilleures occasions, alors que la République Tchèque tentait de jouer à l’Italienne. Pas très sereins mais peu inquiétés pas un adversaire en manque d’imagination et de technique, les tchèques finissaient le match en jouant la montre. Face aux Suisses, un comble.


matchbox_sui_tch_vairelles.jpg
56e minute, Antonek Vairelles fait son entrée incognito sur la pelouse du St. Jakob Park.

Le joueur à suivre

À trente ans et après quatre saisons à diriger la défense de la Fiorentina, Tomas Ujfalusi a livré une copie sans faute. À part marquer, le défenseur a tout fait, se permettant même le luxe de provoquer trois fautes suisses pour n’en commettre qu’une seule. Assurance tout risque derrière, il fut aussi irremplaçable dans la relance. L’Atlético Madrid a bien fait d’entamer les pourparlers avant l’Euro.



Le joueur à ne plus suivre, même s’il ne va pas courir très vite

Décidément, Alexander Frei profite toujours des Euros pour expulser quelque fluide corporel. Après le crachat de 2004, les larmes de 2008 auront scellé le sort du capitaine de la Nati. Difficile de ne pas compatir en le voyant ainsi quitter ce qui devait être son Euro. Il rejoint Pumpido (90), Dugarry (98) ou Owen (06), tous blessés lors de leur premier match lors d’une grande compétition. Frei nous rappelle surtout que ce genre de mésaventure peut arriver à n’importe lequel de nos joueurs, parmi ceux qui débarquent en Suisse avec les articulations fragiles.



L’action du match

78e minute. Le ballon est repoussé d’une main tchèque pas tout à fait collée au corps, Barnetta reprend mais Cech écarte le ballon… sur Vonlanthen qui envoie un missile sur le poteau pendant que toute la Suisse réclame un penalty. Et la main de Müller face à la France en 2006, alors?



Le geste du match

L’amorti moitié épaule moitié cou sur une ouverture de trente mètres venant de la gauche de Koller, malheureusement sifflé hors-jeu après avoir déposé le ballon à ses pieds.


matchbox_sui_tch_nose.jpg
Le Comité suisse pour la lutte contre les clichés nationaux est déjà à l’œuvre: en vrai, les Suisses ne sont pas plus propres que les autres.


Les observations en vrac

• Le duel le plus glamour de l’Euro est indubitablement celui qui a opposé Senderos à Koller
• Si Behrami est surnommé Beckham, on veut bien que Balmont se fasse appeler Gattuso.
• Arsène Wenger ne commentera-t-il que les matches sur lesquels il aura un joueur à vendre ou à acheter?
• Merci, merci d’avoir réuni à nouveau la paire Jankulowski Galásek.
• Avec sur la pelouse un ancien Lyonnais, un Lillois, deux anciens Rennais, deux anciens Monégasques, un ancien Parisien, un ex-futur Parisien, et sur le banc un Messin, un ancien Lyonnais, et un ancien Marseillais, il ne fallait pas non plus s’attendre à un festival de buts et de gestes techniques.



Les faux jumeaux

matchbox_sui_tch_gold.jpg
Ludovic Magnin a-t-il quelque parenté avec Goldmember, un des ennemis jurés d'Austin Powers? Il semble avoir toutefois moins de pouvoir de nuisance...


Le match de TF1

Le jeu de passes
Arsene Wenger : "Ça a été travaillé à l’hôtel, ça".

Le consultant arbitraire
Jean-Michel Larqué : "Il y a une règle en football, il vaut mieux attraper le ballon qu’attraper l’adversaire".

Le briseur d'audimat
– Arsène Wenger : "Je vous avais prédit un petit 0-0".
– Christian Jeanpierre : "On n'y est pas encore attendez! Trente-cinq minutes de jeu! Il reste une heure!"

Le lot de consolation de Jérôme Rothen
Christian Jeanpierre : "Pendant l’Euro TF1 vous fait gagner une voiture tous les jours".

L’obligation contractuelle de mentionner Thierry Henry au moins une fois par match
Jean-Michel Larqué : "[Sverkos] prend des risques d’ailleurs, parce que beaucoup de joueurs l’enrouleraient intérieur pied droit".

Le touriste qui n’a rien compris
Christian Jeanpierre :"Ça nous promet un gros dernier quart d’heure suisse". En Suisse, un quart d’heure fait un quart d’heure, point!

Le top SM de Jean-Michel Larqué
"Pas une véritable envie de faire mal au ballon".
"Oh le beau fouetté!"
"Le pied gauche de Yakin, ça c’est bon".
Partager

> Dossier

L'Euro 2004

L'Euro 2004


Steven Ar Ruz
2008-06-09

Les valseuses de Vienne

Matchbox : Autriche-Croatie : 0-1. On comprend mieux la déclaration du sélectionneur autrichien avant la compétition : "Je n’ai pas pris les meilleurs, j’ai pris les bons"...


Etienne Melvec
2008-06-09

Henry ou en pleurer ?

Incertain, Thierry Henry l'est à plus d'un titre. Les interrogations anciennes sur son poste et les doutes récents sur son niveau peuvent-ils traverser l'esprit du sélectionneur?


Eugène Santa
2008-06-09

L'Allemagne en cador

Matchbox : Allemagne-Pologne, 2-0. Qui se souvient aujourd’hui qu’en 2004, l’Allemagne avait été éliminée au premier tour...


>> tous les épisodes du thème "L'Euro 2004"

Sur le fil

RT @SolenJDD: Le système Pozzo ou l'oligopolisation du foot. Enquête à lire dans @lequipe https://t.co/SpMkJz0rXk

RT @footalitaire: "Football professionnel : un marché du travail segmenté tout au long de la vie", par Richard Duhautois https://t.co/h4itX…

Et voici le 1er épisode des Chroniques bielsiennes, par @CKuchly ! "Critiques et tensions" -… https://t.co/snmIa2qT4V

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 12h28 - suppdebastille : "La Metz Est Diteaujourd'hui à 10h29 En bon opportuniste il a trouvé une belle niche et a bien... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 12h26 - l'homme de la pampa : On annonçait un match serré, mais que nenni : 37 voix pour lui contre seulement 8 pour Brian... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 12h21 - José-Mickaël : Lucho : tu n'es bien sûr pas concerné. >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 12h20 - La Metz Est Dite : Je n'ai rien vu à ce sujet. Cependant je fais entièrement confiance à la FIA pour pondre un truc... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h14 - gurney : De mémoire y a eu juste un encart sur l'affaire VA-Om en page 27 de l'Equipe. En revanche dés le... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 12h12 - Nicordio : D'accord avec tout ça Syle. Ca fait carrément peur pour l'avenir de se dire que Garcia ait pu... >>


Pendant le foot, les affaires continuent

aujourd'hui à 11h56 - Nos meilleures Sané : dugamaniac20/09/2017 à 22h13--------Il va se faire redresser (fiscalement hein, calmez vous!)...... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 11h54 - blafafoire : Posez-vous les gars, j'ai fait le plein chez Vanuxeem, il y a de la bière dans le frigo. >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 11h44 - 2Bal 2Nainggolan : Jay-jay Tolosaaujourd'hui à 11h38Merci Jay-Jay !Oui, j'écoute du français et du ricain en... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 11h36 - Luck à tort : A propos hier soir, c'était la dernière de Gautrau sur l'After, du coup c'était un spécial sur... >>


Les brèves

Un transfert nommé désir

"Marlon prêté à Nice pour deux saisons." (goal.com)

Chaude piste

“PSG : ça brûle pour Mbappé !” (footlegende.fr)

Papic fait de la résistance

"Mamic s'est fait tirer dessus." (lequipe.fr)

Bouffer la feuille

"Un club de foot est passé au régime végétalien." (lessentiel.lu)

Bukkake

"Nice douché par Troyes." (lequipe.fr)