> déconnerie

Psgzee !

> article précédent

De buts en Blanc...

15 raisons de préférer le rugby au foot

C'est le moment où jamais de retourner son maillot. Extrait du #23 des Cahiers du football (avril 2006).
Partager
• « I will survive » est bien plus drôle chanté avec l’accent de Bernard Laporte qu’avec celui d’Aimé Jacquet.

• Les joueurs ne se cachent pas pour prendre de la créatine.

• Lyon est un club insignifiant.

• Les Italiens sont bons perdants et les Allemands ne gagnent jamais à la fin.

• On peut se retrouver au milieu des supporters adverses avant pendant et après le match, et boire un coup quand même.

• Ils restent solides sur les fondamentaux : fourchette dans les yeux pendant le match, coup de fourchette solide après le match.

• Parce que jamais les singeries de buteur n’égaleront les frissons d’un haka néo-zélandais.

• Il donne l’occasion d’entendre au moins une fois par an le plus bel hymne national au monde: Flowers of scotland.

• Le président de la Ligue professionnelle est une légende du jeu et pas un avocat énarque et moustachu.

• Le trophée national est un bouclier, pas un ridicule boulon post-moderne.

• L’extrême droite ne vient pas draguer les moins de dix-huit ans dans les tribunes.

• Rives est plus crédible en casque d’or que Rothen.

• Gilles Verdez n’écrit pas dans le Midi Olympique.

• Contrairement à Roland, Roger Couderc a pris sa retraite à temps.

• On peut enfoncer les doigts dans les yeux de ses adversaires en toute impunité.

bw_footrugby4.jpg

> retrouvez les 15 raisons de préférer le foot au rugby
Partager

Déconneries


Zénon Zadkine
2018-02-06

Parc OL : un parc d’attractions sur la victoire contre le PSG

Agence Transe Presse (bureau de Lyon) – Les produits dérivés du glorieux 2-1 obtenu contre Paris n'étaient qu'un avant-goût: l'OL, en quête de d'animations autour de son stade, annonce la création d'un parc à thème.


2017-12-12

Photo du PSG à Disneyland : le décryptage

Ce week-end, l'effectif du PSG s'est rendu à Disneyland Paris pour fêter Noël. Révélations sur la photo de groupe dans l'escalier du château.


Georges Sable et Albert Unepierre
2017-12-12

La Champions League : demain dans l'Aube?

À l'heure où blanchit la Champagne, une publication scientifique parue dans la revue Transactions on Football Analytics annonce la qualification de l'ESTAC en Ligue des champions d'ici 2024. En voici la preuve par Troyes…


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Grâce à la réédition de "El Loco Enigmatico", @CKuchly nous parle de Bielsa, "énigme non résolue". Et c’est bien:… https://t.co/YuVHo2vzHx

RT @FourFourTwoFR: Grièvement blessé lors de l’Euro 72, beaucoup pensaient que Wilfried Van Moer était perdu pour le foot. Mais le milieu d…

RT @LucarneOpposee: La réalité du football féminin en Afrique, AmNord et AmSud, une rétro 1984 avec Fluminense, Socrates, Independiente, le…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)