auteur
Albert Lombre

Du même auteur

> déconnerie

La vie de côté

> article précédent

Champion à plus d'un titre

Santini sort la liste de son chapeau

Notre émissaire était à Clairefontaine pour voir Santini orchestrer une annonce que personne n'avait prévue, sauf le sélectionneur évidemment…
Partager
L’été est en avance sur Clairefontaine. Un vrai beau temps à mettre un journaliste dehors. Il y a donc foule au centre d’entraînement en cette matinée pré-centenaire, pré-Grande Motte et finalement pré-Euro. L'entreprise de sécurité (Sécuri Sport, ça ne s'invente pas) veille au grain et filtre les arrivées. Santini plus rapide que son ombre Le chapiteau s’ouvre enfin, le grand cirque va pouvoir débuter. Il commence par un coup de théâtre savamment orchestré par Jacques Santini. "Je vais vous annoncer la liste des 23 qui, sauf incident, va disputer l’Euro au Portugal", annonce d’emblée le sélectionneur. Certains journalistes se regardent: quel déconneur ce Jacquot! Celui-ci égrène pourtant la longue liste des noms, classés par ordre alphabétique, sur un ton monocorde. Philippe Tournon, le responsable de la communication, distribue ensuite la liste dûment tapée. Le contre-pied est parfait et contraste avec les précédentes éditions du rituel. Les journalistes remisent donc les questions-devinettes dans leurs besaces et tentent d’analyser au plus vite la série de nominés. Jacques, là encore, prend les devants: "Je vous propose de la commenter d’une façon générale et vous invite à la détailler plus en avant vendredi". Il a tout prévu. C’est carré comme les poteaux de Glasgow. Même les joueurs sont surpris: "On ne s’attendait pas à ce qu’elle tombe si rapidement", avoue Olivier Dacourt. Par la suite tout s’éclaire. "J’ai décidé d’annoncer cette liste aujourd’hui dans un souci de timing, a ensuite ajouté l’entraîneur des Bleus, car l’opportunité s’est offerte de voir tout le monde aujourd’hui et donc de pouvoir expliquer en tête-à-tête mes choix à ceux qui ne sont pas dans cette liste". On comprend désormais la convocation des trente-et-un joueurs pour ce France-Brésil.

Les éliminés de la première heure Dès huit heures du matin, Jacques Santini a donc reçu à tour de rôle les "dix non-retenus" (Ulrich Ramé, Patrice Evra, Bernard Mendy, Philippe Mexès, Sébastien Squillaci, Ousmane Dabo, Olivier Kapo, Johan Micoud, Sidney Govou, Peguy Luyindula). Dix hommes en réserve de la république, susceptibles de suppléer les victimes des ultimes matches de club. "Le choix était bien sûr difficile et la mission délicate, et je n’ai pas pris le prétexte qu’untel n’avait pas de pied gauche ou droit pour me justifier, je n’ai pas été chercher midi à quatorze heures", a concédé Santini. Une sincérité qui semble avoir été bien perçue par les exclus, Micoud mis à part, qui a préféré prendre la porte. "Leur déception est réelle, bien entendu, et je me mets à leur place. C’est bien pour cela que je tenais à les voir. On s’est tous comporté en professionnels et ce qu’on a pu se dire dépasse le cadre collectif", confie encore le sélectionneur. En gros, une discussion d’hommes qui ne regarde qu’eux. CQFD. L’ancien Vert a donc usé de ses prérogatives dans une transparence plutôt inhabituelle et avec un tact au moins apparent. Le sélectionneur, affable, a même avoué avoir vécu "une expérience humaine enrichissante". Du coup, il dégageait une sérénité réconfortante. Le pire est peut-être passé. Au fait, Anelka n’est pas dans la liste, et ça n'intéresse plus personne. Le bonheur des uns… Il n’a donc pas commenté ses choix pour l’instant. Il a simplement tenu à rappeler qu’il avait dû "trancher dans la qualité", après avoir épluché les résultats des tests médicaux auxquels se sont soumis l’ensemble des joueurs. "En l'état actuel des choses, il n'y a aucun gros point d'interrogation sur aucun des vingt-trois joueurs sélectionnés". Ainsi, Sylvain Wiltord, qui sort d’une année galère à Londres, a été jugé apte au service. Et il en a rendu un certain nombre chez les Bleus. Sans surprise, Santini s’est donc appuyé sur une ossature connue, treize joueurs étaient du Mondial asiatique. La suite? Jean-Alain Boumsong a été préféré à son futur ex-coéquipier d’Auxerre Philippe Méxes. Jérôme Rothen, fort d’une saison accomplie avec Monaco, supplante Olivier Kapo, et Ludovic Giuly offrira sa polyvalence au milieu ou devant. Il restait enfin le cas des attaquants. Finalement, Louis Saha est l‘élu aux côtés de Steve Marlet, promis au rôle du souffre-douleur, derrière l’intouchable duo Trezeguet-Henry. "Je suis forcément très heureux", a admis l’avant-centre de Manchester United, avant d’avouer devant la foule de journalistes qui se pressaient vers lui: "Là je réalise, et quand j’y pense c’est extraordinaire, je n’avais qu’une sélection". D’une façon générale, les élus la jouaient modestes. Benoît Pedretti, entre deux impressions sur son transfert à l’Olympique de Marseille, a résumé: "J’ai masqué ma joie par respect pour les autres". Les deux récents champions de France Sidney Govou, Peguy Luyindula ne seront pas du voyage. Dire qu’au départ, certains ont taxé Santini de pro-gonisme… Jean-Michel Aulas, qui milite activement en faveur de l’indemnisation des clubs pour les joueurs retenus dans leur sélection, devra donc plutôt compter sur le Real (la monnaie brésilienne, pas la pièce tragique espagnole) pour être dédommagé. Enfin, huit joueurs — en comptant les deux Monégasques — évoluent en France, contre cinq en 2002. Pas un seul Stéphanois non plus. L’infidèle. Une chose est sûre, Jacques Santini a réalisé un beau coup et a définitivement imposé sa marque chez les Bleus. Rigueur, organisation, dialogue… Il semble d’ailleurs faire l’unanimité. Il est maintenant dans son Euro: "Je ne tenais pas à laisser planer le doute dans les têtes des joueurs que je vais emmener en stage à la Grande Motte". Lui n’en a plus. "Ce sont les joueurs qui partiront pour disputer et gagner l’Euro au Portugal". C’est qu'il nous donnerait la pêche, le bonhomme.
Partager

> déconnerie

La tirade du Robin

> sur le même thème

Double zéro

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


Jérôme Latta
2020-07-29

Revoir Guadalajara

Une Balle dans le pied – Qu’est-ce qui fait le mythe d’un match comme France-Brésil 1986, faut-il sortir de la légende du football une rencontre qui y est entrée, que peut-il en rester ?

 


Mevatlav Ekraspeck
2020-06-11

1986-1990 : les années noires des Bleus

[Épisode 1/3] Quand l'ère Platini s'achève, l'équipe de France plonge dans un tunnel de quatre années ratées. De nombreux joueurs y laisseront leur peau d'internationaux. 


Mevatlav Ekraspeck
2020-06-11

1986-1990 : années noires, losers bleus

[Épisode 2/3] Trop tendres, éphémères ou poissards, ils ont eu leur(mal)chance en équipe de France au mauvais moment. Et ils ne sont pas ressortis de la lessiveuse. 


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 02h17 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Avant de perdre notre energie au jeu des comparaisons, et se demander comment Pierre, Paul ou... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 02h16 - PCarnehan : Et je parle de « toute » la L1. Venez pas me les briser avec les morceaux accordés à C+. >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h26 - Delamontagne est Belle : Ces deux derniers matchs demain vont être stressants.Ca serait assez intéressant d'être... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

10/08/2020 à 23h57 - Bale de jour : C'était un chouette match avec notamment un gardien danois en feu (bravo a lui pour son match... >>


CdF Omnisport

10/08/2020 à 23h55 - Le déjeuner sur Hleb : et alorsaujourd'hui à 14h21Latour a clairement expliqué qu'il venait chez Direct Energie parce... >>


Qui veut gagner des quignons ?

10/08/2020 à 23h54 - Le déjeuner sur Hleb : @Toni, il y a Maxime Pélican évidemment mais bon, c'est plutôt pour les quignons hardcore ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

10/08/2020 à 23h37 - De Gaulle Volant : Jean-Jacques Usé(... ne parlera ni aux non-guingampais, ni aux guingampais de - de 30ans). >>


Le fil prono

10/08/2020 à 23h08 - Le déjeuner sur Hleb : 1 - Amiens2 - Le Havre3 - Troyes4 - Clermont5 - Dunkerque6 - Nancy7 - Auxerre8 - Sochaux9 -... >>


Présentons-nous...

10/08/2020 à 21h48 - 12 mai 76 : Un p’tit nouveau de 20 ans !Bienvenue. >>


Café : "Au petit Marseillais"

10/08/2020 à 21h48 - FPZ : De ce que j'en ai lu (côté Nîmois donc) :Domination ohèmienne en début de match, supériorité... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)