auteur
Pr Ravio, docteur en anthropologie coloniale

Du même auteur

> déconnerie

Di Meco fait le ménage

> article suivant

Les demoiselles de Reims

> article suivant

Les footballeuses de Preston

> article précédent

Peuples de la terre : le groupe E

> article précédent

Durban legends

Peuples de la terre : le groupe F

Mes connaissances du monde – Pays peu fréquentables, le Paraguay, la Nouvelle-Zélande, l'Italie et la Slovaquie vous sont livrés en toute sécurité.
Partager
groupe_f_paraguay.jpgLe Paraguay
(avec la collaboration d’Adolfo Ramirez Jr)

Le Paraguay est un pays enclavé d’Amérique du Sud peuplé à cinquante pour cent d’indiens Guarani et à cinquante pour cent de descendants de nazis. En effet, lorsque les nazis sont chassés d’Allemagne en 1945, commence un long et périlleux voyage qui les mènera vers le Paraguay, terre d’asile (à ce sujet, voir le film Exodus d’Otto Preminger, qui transpose allégoriquement ce périple, par pudeur mais ne vous y trompez pas, vers un pays fictif de la Méditerranée orientale). Les Guarani, qui n’ont que nostalgie pour l’époque où les colonisateurs espagnols faisaient régner loi, ordre et discipline, les accueillent à bras ouverts. Quel émerveillement que de voir débarquer ces gens si propres et bien habillés! Quel bonheur de devenir les serviteurs dociles de ces gens si polis aux yeux bleus!

Depuis, grâce au progrès apportés par l’application du national-socialisme au développement culturel et social en milieu andin, il ne se passe un jour sans que les Guarani ne remercient le ciel de l’arrivée providentielle de ces bienfaiteurs. Ainsi, on peut affirmer qu’il n’est pas anodin mais andin (que les lecteurs me pardonnent ce trait d’humour) que l’icône nationale se nomme José-Luis Chilavert, nom qui n’est autre que l’anagramme de la phrase "Jaiçus loves Hitler", Jaiçus étant la transcription de Jésus en guarani, vous l’avez deviné.

Voici donc un pays uni, où il fait bon vivre et qui s’apprête à suivre les Guaraníes, dont la victoire finale ne fait, pour leurs supporters, aucun doute



groupe_f_nllezelande.jpgLa Nouvelle-Zélande
(avec la collaboration d’Elle McPherson)

La Nouvelle-Zélande est une île de l’Océan Pacifique peuplée de Néo-Zélandais, ou Maoris. Comme tous les insulaires, selon la théorie d’un ethnologue du nord de l’Essonne, il apparait que les Néo-Zélandais présentent des dégénérescences congénitales évidentes. Une étude menée sur les habitants de l’île conduit rapidement au constat suivant qui est sans appel: la population néo-zélandaise est exclusivement mâle et ne doit sa survie qu’à une adaptation exceptionnelle aux ressources femelles des nombreux cheptels ovins du territoire. Ô Nature merveilleuse!

Il apparait également, bien que le lien avec ce mode de reproduction ne puisse être prouvé, que la population de l’île est particulièrement robuste, l’individu moyen dépassant allègrement les 2m20 et les 150 kg de muscle ce qui lui procure une remarquable capacité à «tenir la bière», comme on dit. Le Néo-Zélandais excelle donc dans un sport local qui consiste à mettre les plus gros des gros devant qui rentrent dans la tronche des adversaires avant de récupérer un ballon ovale qui sera transmis à des gros qui courent vite ayant pour but d’apporter le ballon dans le camp adverse.
Cependant, le caractère extrêmement rudimentaire de ce sport, qui, hormis quelques pays qui croient encore que la reine d’Angleterre dirige le monde et quelques peuplades arriérées du quart sud-ouest de la France (c’est dire!), n’intéresse personne, apparait enfin et participer à la Coupe du monde de football de la Fifa™© est devenu une nécessité, voire une cause nationale.

Voici donc un pays uni, où il fait bon vivre et qui s’apprête à suivre les All White, dont la victoire finale, ne fait, pour leurs supporters, aucun doute.



groupe_f_frey.jpgL’Italie
(avec la collaboration de Sébastien Frey) :

L’Italie est un pays de cocagne béni des Dieux, joyau de l’Europe. Bénéficiant d’un ensoleillement moyen de 398 jours par an mais naturellement irriguée par l’eau fraiche des sources des Dolomites (et non pas, fort heureusement, par le réchauffé de lait d’ourses sodomites), la nature y est luxuriante. On aime à s’y perdre, au gré de longues ballades en Vespa, une brune pulpeuse, à la robe blanche est aussi légère que les mœurs, sur le siège du passager, puis s’accorder une pause à l’ombre des arbres à pizzas tout en se désaltérant aux geysers d’où jaillit un pétillant Lambrusco (se modérer toutefois, car, pour qui a trop bu, colique).

Berceau des Arts et des Lettres, l’Italie a donné au monde certains de ses plus grands artistes: Deni Di Dero, Salvatore D’Alli ou bien Wolfgang Amadeus Mozart (mais si, ne sentez-vous pas toute la saveur de l’Italie lorsque Mozart est là?). Quant à Aldo Maccione, Eros Ramazotti ou Pino Lattuca, ils sont sans aucun doute siciliens, c’est pas pareil.
Certains observateurs pessimistes et pointilleux, sans doute jaloux par-dessus le marché, émettent toutefois quelques doutes quant à la possibilité de voir ce bonheur durer éternellement. Ces tristes sires se délectent de rappeler qu’il n’est jamais bon que le pouvoir politique, économique, médiatique et footballistique de tout un pays soit concentré entre les mains d’un seul homme. Ce pourrait être le cas si l’actuel dirigeant de l’Italie n’était l’un des hommes les plus brillants de son temps, raffiné et sensible, poète et musicien à ses heures. Qu’un dirigeant latin épris de poésie provoque la ruine de son pays, ce n’est pas près d’arriver, parole de Romain!

Voici donc un pays uni, où il fait bon vivre et qui s’apprête à suivre les Azzuri, dont la victoire finale, ne fait, pour leurs supporters, aucun doute.



groupe_f_slovaquie.jpgLa Slovaquie
(avec la collaboration de Maxime Gremetz)

La Slovaquie est un de ces nouveaux pays d’Europe de l’Est qui ont honteusement profité de la chute du système communiste pour pulluler, comme les idées à la con dans le cerveau de Patrick Sébastien.
Évidemment, pressés qu’ils étaient de s’affranchir de l’autorité pourtant bienveillante et protectrice du grand frère soviétique, les Slovaques ont tout fait n’importe comment et leur pays est devenu un beau bordel, si vous me passez l’expression. Les ventres sont vides depuis que les kolkhozes ont été démantelés et rachetés par les multinationales à la solde du complot judéo-américano-maçonnique (à ne pas confondre avec le cocktail jus d’o-campari-kas-tonic, merci). Les pieds sont nus depuis que le non respect du plan quinquennal a déstabilisé de manière irréversible un appareil de production des biens de consommation courante qui avait pourtant largement fait ses preuves depuis sa modernisation en 1957. Et tout ça pour quoi? Pour quelques litres de Coca-Cola et la liberté de la presse. À quoi bon, quand on n’a pas de papier et à peine 5% du territoire couvert par le réseau 3G?

Les Slovaques sont donc à la rue. Grave. Et comme ils ont la réputation de n’être que des Tchèques en bois, les marchés financiers, dans leur grande sagesse, ne leur font ni confiance, ni crédit. Ils en sont donc réduits à refourguer au rabais leurs trésors nationaux – ce dont bénéficiera le seul Christian Karembeu qui n’en demandait pas tant.

Voici donc un pays uni, où il fait bon vivre et qui s’apprête à suivre la Repre, dont la victoire finale, ne fait, pour ses supporters, aucun doute.
Partager

> sur le même thème

La Coupe du monde en 10 questions

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

C'est extraordinaire: la nouvelle règle sur la position des gardien(ne)s lors des penalties est plus souple, mais l… https://t.co/cEPFxxCkt0

RT @Anthony_Alyce: Merci les @cahiersdufoot pour ce nouveau numéro au top ! L’interview croisée de @doucetphilippe2, @lucas_hervouet & @Flo…

RT @TANG_Foot: .@jomicoud dans les @cahiersdufoot : « C’est difficile de faire mieux que Van Halen au Vélodrome. Pour moi, la connexion en…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Aimons la Science

aujourd'hui à 01h31 - leo : Un superbe article, dans le Journal du CNRS, sur les charpentes gothiques, leur techiques de... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 01h30 - Flo Riant Sans Son : fabrafaujourd'hui à 00h28En dehors de Paris, Monaco et Lyon, tu verrais qui en début de saison... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h27 - Run : Mais la, c'est comme si vous jugiez un joueur a la premiere journee de championnat en vous disant... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 01h18 - Parce que Thomas Levaux bien : Transfert attendu de Conley, mais très plaisant. Contre Grayson Allen, Jae Crowder, Kyle Korver... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h16 - Flo Riant Sans Son : Ma 4g langue un peu... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 00h59 - Milan de solitude : La traduction récente de Jean-Raymond Fanlo, dans laquelle je l'ai lu, est, je crois, unanimement... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 00h55 - CHR$ : "CELTIC BHOY19/06/2019 à 22h24Le deuxième but écossais a été marqué par Jenny Beattie, fille... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 00h48 - CHR$ : Je dirais plutôt non : ses qualités sont plutôt dans la percussion, le dribble et la... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h47 - Lucho Gonzealaise : Lee Woon-Jae, Lee Young-Pyo, Lee Eul-Yong, Lee Chun-Soo, Lee Min-Sung. Dommage t'avais cinq chances... >>


Espoirs, des bleus et des verts

19/06/2019 à 23h52 - Yul rit cramé : Ça me paraît d'ailleurs très différent de l'action Frau - Noro, où de mémoire je vois plutot... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)