auteur
Richard Warma

Du même auteur

> article suivant

Adios Niño

> article précédent

La Brabançonne deux fois

Madar au Maccabi !

L’ancien attaquant du PSG va signer un contrat de trois ans avec le club de Tel-Aviv. En exclusivité pour les Cahiers, les détails du transfert et le témoignage du joueur…
Partager

Mickaël s'envole vers une nouvelle aventure.
"Mickey, on t’a pas oublié, tu es un gagnant!" pour Maariv, "Shalom, Renard bleu" pour Yediot Aharonot et "Madar signe au Maccabi" pour le plus sobre Ha’aretz: l’arrivée imminente de Mickaël Madar au Maccabi Tel-Aviv faisait ces derniers jours les gros titres de la presse israélienne. Car le football est peut-être le seul sujet qui, justement, réconcilie l’opinion, et la signature de Madar au Maccabi est un événement de portée considérable. L’ancien international, que l’on croyait à la retraite depuis plusieurs mois et un ultime passage à Créteil, bénéficie en Israël d’une réputation de premier plan. Dès lors, sa venue dans le club le plus prestigieux du pays est un coup autant sportif que médiatique, qui n’a pas été facile à monter. Un modèle de transfert Selon nos informations, Madar va signer prochainement un contrat de trois ans pour un salaire avoisinant les 200.000 NIS par mois, soit environ 50.000 euros. L’accord devrait être paraphé au Sheraton Tel-Aviv on the Beach, un luxueux établissement cinq étoiles du front de mer. L’agent de Madar, Peter Allaoui, qui a d’abord fait fortune dans le prêt-à-porter italien de luxe, est arrivé mardi dernier en Israël, à bord du vol AF1992, en classe business avec les rideaux blancs. Il est rapidement entré en contact avec deux intermédiaires brésiliens mandatés par le Maccabi Tel-Aviv. Ces deux intermédiaires sont en fait basés à Porto Alegre (sud du Brésil) et manient parfaitement le français. Joao Todobom et Leandro Cachaça ne possèdent pas la licence FIFA, mais leur société, Maravilhosos Pasaportes, a pignon sur rue en Europe. Les négociations ont été menées tambour battant, le plus souvent au Hilton on the Beach, un luxueux établissement cinq étoiles du front de mer, mais aussi au Renaissance on the Beach, un luxueux établissement cinq étoiles du front de mer.

Peter Allaoui, agent et confident du joueur, devant ses bureaux de Los Angeles.
Le Maccabi a dû satisfaire aux quelques exigences de l’attaquant, formulées par Allaoui. Dix billets aller-retour pour Paris par mois, une villa de 450m2 à Herzliya avec TV à écran plasma, un abonnement GSM soir et week-end, la garantie d’être titulaire même blessé, une dispense totale d’entraînement les veilles, avant-veilles et lendemains de soirées au casino et enfin, le plus dur à trouver, deux décapotables climatisées captant NRJ. Une fois ces points de détails réglés, Mickaël Madar a accepté de signer le 20 février un pré-contrat au Carlton on the Beach, un luxueux établissement cinq étoiles du front de mer, où il sera temporairement logé en attendant que sa villa soit construite. Ce soir-là, il a eu la surprise de rencontrer deux vieilles connaissances en prenant un verre au Yalla Zarma Club, la discothèque du Dan Panorama on the Beach, un luxueux établissement cinq étoiles du front de mer. Il s’agissait de Patrick Bruel et Omar Sharif, présents à Tel-Aviv pour le Championnat du monde de poker en doublette. "Le tiercé, c’est mon dada", a sobrement commenté Sharif avant de s’éclipser au triple galop. Patrick Bruel, prometteur ailier droit au Real Cadaques quand il était GO au Club Med au début des années 80, a tenu à saluer ce transfert audacieux. "Mickey, ça fait longtemps que je dis que c’est un gagnant. Il va prouver qu’il n’est pas fini avec le Maccabi, dont je serai désormais le premier supporter". Un choix sportif Même si le transfert ne sera officialisé que ces prochains jours, Mickäel Madar a bien voulu nous livrer quelques mots sur son avenir. "La France, c’est walou, oublié. Avec mon palmarès et mon expérience, je croyais intéresser quelques clubs mais ma mauvaise réputation a dû en effrayer plus d’un. Pour m’entretenir, j’ai accepté de diriger quelque temps l’équipe corpo du Groupe Lucien Barrière, où j’avais quelques connaissances. C’était sympa, et j’ai pu garder une forme physique correcte. Ensuite, j’ai refusé un contrat d’entraîneur-joueur au FC Deauville (CFA 6), j’avais peur de ne pas m’intégrer facilement. La Normandie, c’est tellement différent de Paris…" C’est au moment où il envisageait de se lancer dans la chanson ou le cinéma que Madar a reçu LE coup de fil. Celui du Maccabi. "C’est un choix sportif avant tout. Si j’avais voulu gagner davantage, je serais parti à La Louvière où on me proposait bien davantage". En bonne forme physique grâce à son préparateur physique Philippe Corti et à trois séances hebdomadaires au VIP’s Room ou au Bash, deux clubs de fitness parisiens, Madar se dit prêt à relever ce dernier défi. "Le Renard est toujours capable de mordre, et je vais en surprendre plus d’un. L’Euro, c’est dans quelques mois et si Jacques Santini ne veut pas d’Anelka, qu’il ne m’oublie pas!"
Partager

> sur le même thème

Bonus-web : Le jubilé de Francis

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Christophe Kuchly
2018-06-26

Le match dont vous êtes le héros

L'Espagne et le Portugal, qualifiés dans le groupe B, seront au rendez-vous des huitièmes de finale du Mondial. À moins que…? Bienvenue dans un monde imaginaire dans lequel vous êtes l'arbitre et où chaque décision peut changer le cours de l'histoire.


Christophe Zemmour
2018-06-25

Messi, tel Son Goku

Un prodige que l’on attend sur le toit du monde mais qui peine à décrocher le titre suprême, tout en vivant dans l’ombre d’un prédécesseur génial et farceur: voilà une histoire que l’on a déjà entendue quelque part...


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Une frappe à bout portant, une joueuse qui enlève son bras, mais un penalty qui décide d'une qualification. Encore… https://t.co/q38UcK5tyx

RT @jeromelatta: "Les réseaux sociaux ont ouvert une sorte d'espace de rencontres libertines entre marques et journalistes, où l'on transgr…

RT @R_Direktor: VAR : Requiem pour mon foot. https://t.co/22m28sZXQK

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

CDF sound system

aujourd'hui à 23h43 - Mevatlav Ekraspeck : Exactement. Je kiffe la varietoche.Pétard ce que j’aime le douteux aussi. >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 23h38 - serge le disait : Manx, tu sais, waldy il a stoppé le deal car il voulait que le club perdure et leigh hunt ne... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 23h32 - Moravcik dans les prés : Mais quelle honte ce péno. Une insulte à la règle autant qu'à l'esprit du jeu. On aurait du mal... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 23h32 - serge le disait : Il a certainement contribué à cela et saluons le pour ça, mais l asvel homme a le 1er budget de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 23h27 - impoli gone : Un 1/4 temps à 8-18 suivi d'un à 24-6. JMA, ça lui permet d'être dans sa zone de confort, il a... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 23h13 - De Gaulle Volant : RavioDJ Deschamps"Kevin Strootman a passé la soirée avec David Guetta" (lequipe.fr) >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 23h11 - Tonton Danijel : Oui, je précise que ce sont les accusations de Pamela (en réponse à la question d'AKK), mais... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 22h58 - CELTIC BHOY : Gilles et jeuneaujourd'hui à 22h37Et la logique d'amélioration que tu decris s'applique qu'en... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 22h46 - Paul Paquebot : Incompétent le mot est un peu fort. Il lui manque des compétences techniques mais il sait... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h45 - Classico : Trickyaujourd'hui à 19h23Ah oui, tiens, je n’avais pas vu cette seconde partie, absolument... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)