auteur
André Dejeu

Du même auteur

> déconnerie

Haircut 2001

> article précédent

Divine Argentine

M6, la petite chaîne qui démonte

Ou comment une question SMS peut s'avérer un lapsus...
Partager
Diffusées au lendemain des matches de Ligue des champions, les rencontres diffusées par M6 ressemblent déjà à un vague tour préliminaire de coupe Intertoto. C’était sans compter sur la stratégie financière de la chaîne, qui s’est offert – involontairement – un dénigrement supplémentaire du médiocre "spectacle" proposé.

Cette entreprise masochiste part, si l’on peut dire, d’une bonne intention : donner six mille euros au spectateur qui, par SMS, répondra à une question absurde du style quel est le nom du Vélodrome ou la couleur du carton rouge de Franck Ribéry. Hier soir, ne dérogeant pas à la tradition, Christophe Josse demandait ainsi qui, de Chelsea ou de Bolton, l’Olympique de Marseille avait éliminé au tour précédent. Réponse évidente, qui émoustille le pauvre et le possesseur de Trivial Pursuit édition Famille.

Sauf que. Voilà-t-y pas que, à peine la question posée, on imagine l’OM et Chelsea s’affronter pour conquérir la coupe de l’UEFA. Et là, pour une raison qu’on s’explique difficilement, on n’imagine pas, mais alors pas du tout, Marseille éliminer Chelsea au tour précédent. Au regard du niveau de jeu présenté au cours de cette compétition – tant par l’OM que par ses adversaires –, on voit même le club phocéen prendre une effrayante leçon. Et on a mal pour ce "représentant français" qui passe après les affiches de Canal+ et, dans une moindre mesure, de TF1.

À vouloir renflouer ses caisses à grand renfort de questions débiles, M6 a étonnamment démontré la quasi-nullité de son programme, et le caractère affligeant du spectacle présenté. M6 n’est pas encore la chaîne du foot.

Partager

Les médias et les journalistes


Jacques Blociszewski
2020-06-13

Après la crise, la désintégration du football?

Le football de l'immédiat post-Covid, avec ses tribunes vides et ses matches joués coûte que coûte, annonce-t-il le football que Jorge Luis Borges, Enki Bilal et Umberto Eco avaient prédit? 


Jérôme Latta
2020-05-22

L'Équipe : la révolution sans les armes

Le quotidien du sport esquisse un programme pour réformer le football, mais il montre ses limites et choisit en Arsène Wenger un évaluateur très partial.


Jérôme Latta
2020-03-07

Christian Jeanpierre, l'air de rien

L'éviction annoncée de "CJP" par son employeur de toujours, TF1, lui vaut enfin un peu d'indulgence. Offrons-lui un bout de rétrospective. 


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)