> article précédent

La liste des 24 en langue de Blanc

> article précédent

Blanc, le choix désarme

Ligue 1 / Journée 4 : la Gazette / 2

Partager
La Gazette, découpée et assemblée à la main dans l'Atelier du forum des Cahiers.


Les observations en vrac

Le combat de Teddy Riner rappelle furieusement le superbe mouvement de Jo Micoud sur Malonga pour obtenir un penalty. C'est beau le sport de haut niveau quand même.

Il vaut mieux ne pas aller sur le site footplus.com si l'on cherche une information footballistique.

Qui a eu la curieuse idée de mettre un contrat sur les Argentins les plus classieux de notre championnat?

Une passe décisive et un but. Après le renard des surfaces, Pjanic a inventé le renard des trente-cinq mètres.

Mince, Batromefini Gomis n'a pas fait un match plein et n'est toujours pas un titulaire à part entière. Il ne peut donc pas être appelé en équipe de France.

La persévérance a payé : les longues touches d'Azpilicueta ont enfin rapporté un but.

Grégoire Margotton a proposé le "Prolifico" pour désigner les Marseille-Lille. Le problème de Canal+, c'est que même le second degré, ils le prennent au sérieux.

Un tacle inutile, un carton jaune et un penalty qui donne la victoire à l'adversaire, c'est donc Rod Fanni qui prend la tête du challenge Diakhaté à la fin de la 4e journée.

Aubameyang met une frappe de vingt mètres en pleine lucarne. Et si son but de la première journée n'était pas un coup de bol?

Plus que maigre, une cure chez le docteur Chénot à Mérano rend invisible.


gillot_stupeur.jpg
"Merde... On a gardé Ben Khalfallah?"


Le challenge de la 17e place

Longtemps redoutée, la 17e place est devenue une place très convoitée depuis le retour du championnat à vingt clubs. Les entraineurs les plus perfectionnistes la préfèrent même à des places certes plus lucratives, mais tellement moins symboliques. Finir 17e, c'est assurer son maintien en Ligue 1 en optimisant son effort.

Les stratégies pour atteindre le graal sont diverses. Certaines équipes optent pour un départ canon pour ensuite se laisser glisser jusqu'à la 17e place, c'est la technique dite du fakir, utilisée cette année par Evian-Thonon-Gaillard, Caen et Dijon.
D'autres préfèrent se ménager en début de saison et accélérer pour sortir de la zone rouge juste avant le gong final. Technique très périlleuse mais encore utilisée par beaucoup d'équipes cette année: Valenciennes, Nancy et Ajaccio.
Enfin, il y a les équilibristes, ceux qui visent la 17e place de la première à la dernière journée. Cette technique demande beaucoup de maîtrise et de concentration. Ainsi, Nice a su faire match nul à domicile pour profiter des défaites d'Ajaccio, Nancy et Valenciennes et monter sur la 17e marche du classement. Assurément, les Aiglons seront difficiles à prendre cette année.

Le palmarès
2003 : AC Ajaccio
2004 : SC Bastia
2005 : FC Nantes Atlantique
2006 : ES Troyes AC
2007 : Valenciennes FC
2008 : Toulouse FC
2009 : AS Saint-Étienne
2010 : AS Saint-Étienne
2011 : OGC Nice



penalty_nice.jpg
Quand Mouloungui tire, on ajoute toujours un ou deux gardiens dans les tribunes, au cas où.


Le prix Moulitzer

Décernée à l'incorrigible Jérôme Touboul. Depuis la prise de pouvoir des Qataris, le journaliste de L'Équipe abuse du conditionnel dans ses articles, espérant qu'un jour une de ses prédictions se transforme en information. Malheureusement pour lui, la crise au PSG n'a pas eu lieu, Leonardo a maintenu sa confiance à Kombouaré et les résultats sportifs finissent par être conformes au nouveau statut du club. Jérôme Touboul s'est donc rabattu sur le transfert annoncé de Mevlut Erding, qu'il qualifie dans l'édition de lundi de "fausse note de l'été du PSG". On apprendra quelques heures plus tard que Erding a décidé de rester à Paris.

“Erding prend un risque – Avec un but et une passe décisive en sept minutes, hier soir, Mevlut Erding a posé un casse-tête de dernière minute : Paris doit-il vraiment le laisser partir à Rennes ? Il semble trop tard pour que s'inverse la mécanique de son transfert et on peut comprendre l'aspiration du joueur à jouer le plus possible. Mais à 24 ans, l'ex Sochalien prend le risque de passer à côté d'une aventure fantastique avec un PSG qui glisse vers une nouvelle dimension. S'il devait quitter le club, on pourra estimer qu'il part sur une note après sa prestation à Toulouse. Mais le fait qu'il soit sur le point de s'en aller, comme s'il était convaincu que la concurrence serait faussée cette saison à Paris, est plutôt la fausse note du PSG.” (L'Équipe)


triaud_tavernost_8.jpg
"Dis, Jean-Louis, tu n'aurais pas un problème de ventre mou, toi aussi?"


Le coin fraîcheur

Sympa de voir tous les joueurs parisiens venir féliciter Pastore pour sa prestation un à un, visiblement contents de leur nouveau meneur de jeu. Et lui d'aller taper la main de tous les gamins au bord du terrain.

Le second degré, quand même, de Grégoire Margotton, qui nous donne du “nordsudico” et du “prolifico” pour qualifier l’opposition Lille-Marseille. Tout ceci accompagné d’un effort pour arrêter la critique facile de l’arbitrage.

La réalisation de Jour de foot qui choisit de mettre son bandeau “Retrouvez le Canal Football Club demain à 19H25” et la bobine de Pierre Ménès, au moment même où Patrice Carteron explique qu’il contient sa joie pour ne pas froisser “Les spécialistes”.

Xavier Pentecôte, en interview d'après match, alors qu'un journaliste lui apprend qu'il n'était apparemment pas hors-jeu sur l'action où il filait au but, qui non seulement ne râle pas contre l'arbitre – ce qui a dû surprendre le journaliste – mais aussi répond avec le sourire : "L'erreur est humaine, ça arrive. C'est rageant mais j'espère que ce n'est que partie remise."

L'attitude de René Girard sur l'expulsion de Younes Belhanda, allant chercher son joueur sur le terrain pour le conduire lui-même vers le couloir du vestiaire et évitant ainsi que la situation dégénère vraiment.


gillot_crise.jpg
"Bof, vous savez, Kadhafi en est à 20, on peut relativiser..."



Micro de plomb, the Race


Marcel Desailly, sur le coup franc de Hulk qui passe au dessus du but : “Bien vu, c’était hors de portée de Valdes.” (Canal+)

Pascal Praud, 46 ans, découvre petit à petit le football : "Ce qui me fascine avec Marseille, c'est que c'est une équipe qui joue à pied." (RTL)

Sandrine Roux, prise en flagrant délit de remplissage : "Une charnière inédite ce soir, qui n'a jamais été aligné ensemble dans l'axe de la défense centrale." (Direct 8)

Rolland Courbis tire sa théorie par les cheveux : “On dit toujours quand il y a deux matches d’affilée qu’il est difficile de les gagner. Là, il y a deux matches à domicile entrecoupé d’un match à l’extérieur pour Lille, je n’imagine pas Lille perdre une deuxième fois d’affilée à domicile.” (RMC)

Luc Sonor préfère commenter le non-arrêt d’Ochoa plutôt que le but d’Alain Traoré: "Aucun gardien ne l'aurait arrêté celui-là. Regardez la détente d'Ochoa, il démontre une nouvelle fois sa grande classe."(Canal+)

Marcel Desailly, émerveillé devant Ashley Young, international anglais élu dans l’équipe type de Premier League 2008: "Et on est obligé de parler de Ferguson, il est allé le chercher où encore ce joueur?" (Canal+)


leroy_altercation.jpg
"Place aux jeunes, place aux jeunes : je voudrais bien t'y voir, toi, quand t'auras toujours pas tes annuités."


Vu du forum

Fil : Gerland à la détente


=>> Zénon Zadkine - samedi 27 août 2011 - 20:20
On a déjà dû battre le record de compositions similaires de l'ère Puel je pense.
=>> Cris CoOL
On l'a déjà battu lors du deuxième match de la saison.

=>> lyonnais - samedi 27 août 2011 - 21:18
Hugo n'a pas envie qu'on se prenne notre but habituel d'entrée de match ?
=>> Hyoga
Apparemment personne ne lui a expliqué que plus vite on prenait ce but, plus on avait de temps ensuite pour remonter et l'emporter.


Fil : Scapulaire conditionné

=>> Tecumseh - samedi 27 août 2011 - 19:30
Quelle tristesse... On joue comme l'an dernier. Valenciennes n'a eu aucune difficulté à marquer, on ne fait pas trois passes... Monaco, Nantes, attendez-nous.

=>> Mipoulet - samedi 27 août 2011 - 20:59
Triple miracle quand même :
1/ but dans les arrêts de jeu (ça a pas dû nous arriver souvent l'an passé)
2/ Victoire
3/ but de Modeste.
Et beh, il va se passer un truc les gars.

=>> Marf - samedi 27 août 2011 - 22:44
J'espère que Carrasso ne reviendra pas de chez nous avec un torticolis, à force de voir les ballons passer loin loin loin au-dessus de lui.


Fil : En vert et contre tout

=>>animasana - dimanche 28 août 2011 - 17:23
On appelle ça "Sochaux Caen", normalement. La répétition de ce genre de combo "événement extra sportif avant match-équipe qui se foire" est quand même incroyable sur ce début de championnat.

=>>grognon - dimanche 28 août 2011 - 17:56
Et bé, cette heure-là elle mériterait sa place dans le panthéon de l'histoire du club :
- La recrue numéro 1 de l'été censée devenir le dépositaire du jeu stéphanois dont on annonce l'arrêt de la carrière.
- Le seul attaquant expérimenté de l'effectif qui se claque.
- PEA qui marque un but.
Tout ça à trois jours de la fin du mercato. Et puis pour la bonne bouche, on peut rajouter qu'on est mené 2-1 et que Paulao a mal au dos. AS Saint-Étienne, what else?

=>> poiuyt - dimanche 28 août 2011 - 18:25
La stratégie de Marchal cette année? Faire des boulettes, et attendre que les autres défenseurs centraux se fassent expulser en essayant de les rattraper...


fournier_gratte.jpg
Mais non, Auxerre n'est pas coupé de tout. On peut même y trouver des traitements contre la gale.


Merci à Gouffran Direct, Bollaert of Fighting, J’ai remis tout l’allant, sansai, Gouff, Miklos Lendvai, Mandandamadeus, Pan bagnat, Rabbijacob, Paul de Gascogne, vertigo, Jean-Noel Perrin, pipige, Lucho Gonzealaise, le Bleu, Tonton Danijel, Cris CoOL, Belizarius, la touguesh, runaway, ppda, Hydresec, Coup de pied de coin-coin, Mipoulet, Schizo retourné, dugamaniac, forezjohn, Marius T, Tramb et George Worst pour vos contributions

LA GAZETTE DE LA 4e JOURNÉE / 1ère PARTIE
Les gestes • La bannetteLes topsLes minutesL'extrait gratuitLa bonne enseigne
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)