auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

France versus… Brésil

> article précédent

Le football sur tapis vert

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 32

Partager
Le Classement en relief

gazette32_cer.jpg

>> Retrouvez le vrai classement en relief et jouez avec le générateur de classements.


Les résultats de la 31e journée
Toulouse-Grenoble : 4-0
Marseille-Nice : 4-1
Lens-Boulogne : 3-0
Paris SG-Bordeaux : 3-1
Monaco-Valenciennes : 2-1
Le Mans-Montpellier : 2-2
Lorient-Rennes : 1-1
Lyon-Lille : 1-1
Nancy-Auxerre : 0-1
Sochaux-Saint-Etienne : 0-2



Les 5 gestes de la journée

• L'arrêt du pied d'Ospina, qui semble avoir plongé du mauvais côté volontairement, juste pour préparer son après-carrière en tant que flipper, au Café des sports de l'avenue du Ray.
• L'enchaînement grand pont "fuck la police"-centre en retrait "re-fuck la police", exécuté par Gervinho au nez et à la barbe de Cris.
• Le triple bâchage de Maoulida, à l'encontre de cette grande gueule de Terminator, qui n'avait de cesse de répéter qu'il serait de retour, alors que Toifilou, lui, he IS back.
• La pagaie géante de Vahirua, pour aller trouver Diarra côté opposé en coulant cinq embarcations adverses en un seul coup de patte.
• La balle magique de Lucho, dont on apprendra sûrement un jour qu'il avait agit seul, le 22 novembre 63, à Dallas.


ciani_volplane.jpg
C'est pas gentil de se moquer de la détente de Lamine Sané.


La bannette

L'entraîneur qui avait aussi tenté de recruter Viviani
Francis Gillot (L'Équipe) : "Ce qui est arrivé à Grenoble, j'ai l'impression que ça aurait pu nous arriver".

L'entraîneur qu'on n'attendait pas pour critiquer Sarkozy.
Frédéric Antonetti (L'Équipe) : "On ne peut pas réclamer toutes les fautes pour soi".

Le président qui s'y connaît peu en régimes
Louis Nicollin (L'Équipe) : "Si on peut plus rien dire c'est qu'on est en république stalinienne".

L'actionnaire qui a appris son métier sur Championship Manager
Margarita Louis Dreyfus (Capital) : "Dans la vraie vie, le club ne peut pas s'offrir Cristiano Ronaldo".

Le Poney Club de Marseille
Didier Deschamps (sport 24) : "Lucho, je ne l'ai pas pris pour qu'il fasse de la promenade".

L'entraîneur qui s'est entraîné sur des petits à lunettes.
Antoine Kombouaré (L'Équipe) : "Pour la première fois de la saison, on tape un gros".

Le commentateur qui louche
Philippe Bruet (Canal +) : "Niculae pique son ballon, un peu comme Messi face à Almunia".

L'empressement d'un pilote de Tupolev après une quatrième tentative d'atterrissage
Nicolas Dieuze (lequipe.fr) : "Il nous tarde que ça se termine".

Le joueur qui bande quand il pense à Ferdinand
Brandao (L'Équipe) : "Je ne vois pas pourquoi mes caractéristiques m'empêcheraient de rejoindre un club de la trempe de Manchester United".

Le président qui en a marre de jouer contre Lyon
Jean-Louis Triaud (L'Équipe) : "Rien ne veut sourire".

Le joueur qui aimerait jouer plus souvent contre Lyon
Mathieu Valbuena (L'Équipe) : "Il faut rester sérieux".


fernandez_itw9.jpg
"Si on joue le titre? Mais on peut pas, Guy Roux est parti avec la vitrine à trophées. C'est Jacques Santini qui a racheté ces petites étagères minables pour poser une vilaine statuette en plâtre, des lunettes qui font des gros yeux et un pot de vaseline".


Les tops

Le Top "Monde à l'envers"
1. Laurent Blanc (L'Équipe) : "On n'a vraiment rien pour nous".
2. Laurent Blanc (L'Équipe) : "C'est calme, ici. Parfois trop".
3. Mathieu Valbuena (L'Équipe) : "Les journaux vont parler de nous".


Le Top André Breton du surréalisme
1. Laurent Nicollin (L'Équipe) : "Il y a eu de la nervosité, mais on ne joue pas au ping-pong".
2. Jean-Louis Triaud (L'Équipe) : "Il y a un hors-jeu tellement évident que l'arbitre ne le siffle pas".
3. Damien Perquis : "Il faut grandir".



La trilogie Brandao

L'attaquant qui va mal finir
Brandao (L'Équipe) : "Je suis comme Maximus, le général romain dans Gladiator."

L'attaquant dont les défenseurs espèrent qu'il ne tombera jamais sur un film de Chuck Norris
Brandao (L'Équipe) : "Je suis comme Maximus, le général romain dans Gladiator. Ces films me donnent du courage. Je m'en nourris et les adapte à la vie réelle".

L'attaquant qui fait du compost avec les DVD
Brandao (L'Équipe) : "Ces films me donnent du courage. Je m'en nourris et les adapte à la vie réelle".


boumsong_autographe.jpg
"C'est que tu vois, petit, je suis aussi un peu poète. Là, je viens d'inventer un truc avec un corbeau, un renard et du fromage, tu me diras ce que t'en penses".


Les minutes

La minute nature et découverte de José Anigo
"[Mbia] C’est un arbre auquel les adversaires n’ont pas envie de se frotter". (om.net)

La minute Punk Paradise de Michel Mézy
"Je paierais pour voir Loulou Nicollin se déshabiller sur les Champs-Elysées". (L'Équipe)

La minute BHL de Brice Hortefeux
"Il y a les fans et il y a les fous, il y a les supporteurs et il y a les insupportables, les fans et les supporters doivent pouvoir vivre leur passion tranquillement, les fous et les insupportables doivent être mis dehors". (lequipe.fr)

La minute Jean Roucas d'Olivier Kapo
"On fait deux poteaux… dont le mien qui me reste en travers de la gorge. (…) ça n’était pas le derby du Pas-de-Calais, c’était le derby de Pas-de-Chance". (son blog)
via le Comité de vigilance médiatique /comite


aulas_puel_joie.jpg
"Au fait, Jean-Michel, tu sais que j'ai perdu au 'Je te tiens tu me tiens' contre Bernard. Il faut dire que je venais de te voir avec le maillot de foot sous le costard".


Six journées pour du beurre

Après avoir passé la saison 2008/09 à relancer le championnat toutes les semaines, il semble que l'empressement, cette année, soit de le boucler le plus vite possible. Peut-être pour avoir le temps de prendre quelques vacances avant la Coupe du monde. Il faut en effet avoir passé la semaine dans une cave autrichienne pour ne pas le savoir: l'Olympique de Marseille est champion de France, les matches restants ne sont qu'un tour d'honneur à l'échelle nationale.
À croire que tout le monde s'échine à suivre le conseil de Jean Fernandez lorsqu'il déclare ce week-end: "On ne regarde pas le classement. Jamais". Car s'il venait à l'idée à un fripon désobéissant de jeter quand même un coup d'œil, il chercherait longtemps le trou impossible à combler entre la tête du championnat et les poursuivants. Les hommes de Fernandez pointent à deux points. Ironiquement, Marseille avait déjà deux points d'avance sur le deuxième l'an dernier après 32 journées, et quatre d'avance sur le troisième, Lyon.

Et quand on voit à quelle vitesse la dynamique bordelaise s'est retournée dans le mauvais sens, on se gardera bien d'exclure que les hommes de Laurent Blanc aient l'occasion de se remettre en ordre de marche à la faveur de deux matches en retard face au Mans et Valenciennes, qui pourraient les remettre à portée de tir: trois points.
Conclure trop vite est un métier, apparemment rémunérateur. Et ça ne dérangera personne d'avoir à titrer sur un "incroyable retournement de situation", puisque la hiérarchie aura été figée artificiellement au préalable.


aulas_lacombe89.jpg
"Gaffe Bernard... Fais mine de rien... Retourne-toi pas tout de suite...Y a Salma Hayek à 15h qui nous mate grave".


Les observations en vrac

• En progrès : L'Équipe a réussi à écrire un article pour dire que Sessegnon n'était plus au niveau sans mentionner son salaire. Juste rappeler les hypothétiques 15 millions d'euros qu'un hypothétique club aurait hypothétiquement envisagé de payer pour le recruter.
• Bravo à Grégoire Margotton qui n'a pas prononcé la locution "Comme un symbole" cette semaine, se contentant d'un gentil "Diawara, homme symbole de la fin de saison".
• Ce qui serait drôle, ce serait que Lyon perde son match sur tapis vert pour affichage illégal de sponsor, et arbore son nouveau maillot en Ligue Europa l'an prochain, pour un point.
• On veut bien défendre les arbitres, mais qu'ils nous aident un peu aussi et évitent de déclarer, après Le Mans-Montpeller: "Je ne mets pas de rouge parce que Joao Paulo n'est pas en position de dernier défenseur".
Deschamps qui affirme qu'il "ne va pas faire la fine bouche", ça nous fait un peu l'effet de Jacques Santini déclarant qu'il n'a pas les yeux plus gros que le ventre.
Bodmer, Vieira, Koné : la solution contre la paupérisation des professions médicales.
• Si vous n'avez toujours pas compris, et que vous avez suivi les conseils en pronostics que Lionel Rosso vend pour un site de paris, vous avez perdu 56,5% de votre mise cette semaine.
Kezman joueur du mois à Paris, Niculae impliqué dans un tiers des buts d'Auxerre, Dalmat devenu indispensable à Sochaux, Piquionne qui plante en Angleterre et Cyril Rool peut-être champion de France dans un mois. On voudrait tuer le Ballon de Plomb qu'on ne s'y prendrait pas autrement.
• Cheville tordue à l'échauffement, épaule démise pendant le match, défaite à domicile face à Saint-Étienne, ascendance polonaise découverte récemment. Ce n'est pas François Pignon, c'est Damien Perquis.
Louis Nicollin promet de se mettre à poil sur les Champs en cas de titre pour Montpellier, Thierry Roland qui promettait d'en faire de même autour de la place de la Concorde en cas de victoire des Bleus en 2006. Mais pourquoi eux et pas Estelle Denis et Margarita Louis-Dreyfus?
Maoulida aux côtés de Xavi dans le "onze européen du week-end". Apparemment on n'a pas fait tourner que les serviettes quand Domenech est venu dans les locaux de L'Équipe hier.


pauleta_tribune.jpg
On croyait l'Aigle des Açores venu déployer ses grandes ailes protectrices au dessus de ses Girondins chéris pour ce match important. Au final, il a balancé un petit guano PSG.

Vu du forum

Café "Au petit Marseillais"
=>> carolizba - lundi 12 avril
Brandao, c'est toujours pareil. On dit qu'on ne le voit pas trop mais c'est grâce à lui qu'on peut voir les autres. Ce mec décrié a quand même inventé un poste: milieu défensif de l'attaque. Il peut nous faire gagner le concours Lépine dans le pied.



Paris soutient l'OM

Fil "Paris est magique"
=>> lemon - lundi 12 avril
Perso, ça me réjouit que Marseille gagne le titre. Certes, il y aura quelques moments un peu pénibles et disproportionnés, un airbus à impériale, Valbuena en string Marsupilami chez Claire Chazal, Tonini invité à Vivement Dimanche, Titof qui va retrouver un financement pour son prochain spectacle et Patrick Bosso qui sera réinvité sur toutes les émissions de TF1. Certes Dassier pérorera sur toutes les émissions de foot, Heinze déclarera s'être toujours senti Marseillais et Deschamps sera le nouveau Laurent Blanc à qui l'on sert la soupe sans aucun recul. Toute la partie sur "Big Up à RLD, de là haut tu danses en tong sur la pelouse d'Eden" risque également d'être un peu indigeste. Et les moult reportages sur Marseille, ville cosmopolite symbole de l'intégration réussie au croisement des chemins méditerrannéens où blackblancbeurs vivent en harmonie et se lèvent d'un seul homme devant le drapeau ciel et blanc au son du clairon de Van Halen, "C'est bieng" comme le déclarera 350 fois Zidane invité à s'exprimer n'importe quand sur le titre de sa ville. Et Anigo. Ok.

Mais en contrepartie :
• Si Marseille peut le faire, nous aussi, à Paris. Stop aux dix années de succès des clubs rationnels, bien gérés et pragmatiques. Le foot, c'est aléatoire coco. Et nous, en aléatoire, on se pose là.
• Gerets sera encore libre l'année prochaine.
• Doudou, Abriel et Gaby qui soulèvent la coupe, c'est aussi un peu le PSG qui gagne.
• Les indéps vont se pendre, ce qui résoudra le problème du Parc.
• Aulas va voir Ben Arfa célébrer ce titre et se retirer dans un couvent jésuite.
• Pires va déclarer qu'il a toujours souhaité revenir à l'OM pour apporter son expérience.
• Ils vont recruter Dia hors de prix, qui me parait avoir le profil parfait du mec qui va se vautrer chez eux.
• Et enfin, enfin, c'est pas encore complètement impossible qu'Auxerre les coiffe au poteau lors de la dernière journée et là, là mes amis, on peut vraiment se poiler.


eric_roy_interview.jpg
"Alors pour la énième fois : non je ne porterai pas plainte contre Loulou Nicollin, non je n'ai pas été blessé par ses paroles et non je ne suis pas Benoît Pedretti".
> Le Diapo des lecteurs retourne les lucarnes.



L’envers du championnat

Au terme d'une rencontre maîtrisée de bout en bout, et ponctuée d'un beau bouquet final de buts, les Bazdaboys offrent du panache en assurant l'essentiel: l'accession en Ligue 2. La réserve du GF38 tenant bon en tête de son groupe B de CFA, c'est un doublé historique qui se profile pour le club, avec une possible accession en CFA2. La cerise sur le gâteau d'une saison au cours de laquelle la machine de guerre iséroise était clairement en avance sur ses concurrents.

rame_bourde.jpg
Avec cette remarquable sortie à l'envers, Ulrich Ramé remet Bordeaux à l'endroit et éloigne la perspective d'une dernière place pour son club.
La mise en orbite de Boulogne et du Mans ne semble pas souffrir de contestation. Une situation loin d'être étonnante, quand on sait que l'un a tout misé sur Olivier Kapo, tandis que l'autre tentait le banco avec Michel Moulin. L'image exceptionnelle dont jouit ce dernier dans le microcosme du football, va encore être renforcée par ses dernières déclarations. Faisant copain-copain avec Le Guen et Gérard Houllier par presse interposée, l'homme incarne la réussite – l'accession en L2 ratée avec le PSG ne semblant pas de nature à ternir son image.
Fort de son parcours exemplaire avec les Manceaux jusqu'ici, l'homme sort un tantinet de sa réserve, et déclame en demi-page dans L'Équipe, au sujet des Le Guen et autres Houllier qui lui barrent prétendument la voie vers un avenir en Ligue 1: "Tous ces gens qui n'ont pas envie qu'un mec comme moi, avec son franc-parler, arrive dans leur milieu. Ce n'est pas de la paranoïa, mais je pense que je peux leur faire peur". Excellente synthèse de ce qu'inspire le parcours du Mans ces dernières semaines : la pétoche.



Devenez actionnaires de la Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

CDF sound system

aujourd'hui à 15h51 - Julow : Merci Cush !Marrant, après avoir posté hier, je suis tombé par hasard sur Gardiner (avec le... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 15h45 - le Bleu : En 1954 on joue le Brésil, la Yougoslavie et le Mexique.En 1966 on joue l'Angleterre, l'Uruguay et... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 15h43 - Moravcik dans les prés : Apparemment Nicolas Cage a enfin trouvé un rôle à sa mesure : Nicolas Cage.Ça va être... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h42 - Run : Oui, c'est une grosse saison de rookie ou seule la victoire a manque. L'avenir est devant lui. >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 15h34 - Joswiak bat le SCO : (attention, celle qui arrive est minable) :Et Fiorese n'a jamais joué à Saint-Étienne. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 15h27 - Label Deschamps : Je ne sais pas quel est le bozo qui consulte pour l'Equipe 21 en plus de Regis Brouard et du... >>


Sport et santé

aujourd'hui à 15h27 - Moravcik dans les prés : Merci. Je vais tenter la double chaussette, la crème anti-frottements, et l'elastoplast. Pour la... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 15h15 - Schpatz : Coty Week 11Jets@Redskins 17-13Jaguars@Colts 16-26Bills@Dolphins 20-14Cowboys@Lions... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h11 - Classico : Trickyaujourd'hui à 14h32--------On trouverait quelque part le verbatim de ces déclarations ? Je... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h10 - Lucho Gonzealaise : Pour comparaison, le dernier match de Kobe, c'était 50 shoots, avec un superbe 6/21 à 3... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)