auteur
Gone N'Rosette

Du même auteur

Charles à temps

Du forum – En prenant un Charles pour un autre, lequipe.fr a offert une perle, et donné l'occasion d'une leçon d'histoire, plus ou moins footballistique.
Partager
[Texte de Gone'n Rosette aspiré sur le fil Observatoire du journalisme sportif]

Dans un article de lequipe.fr consacré à l'éventuelle arrivée d'investisseurs venus du Golfe persique dans le capital du RC Lens, on a pu lire les lignes suivantes. Gervais Martel: "Nous sommes en train de chercher un certain nombre de personnes qui puissent rentrer dans le capital. Lens reste extrêmement attractif. Vous savez, je m'appelle Martel mais mon prénom n'est pas Charles (NDLR: clin d'oeil à Charles Villeneuve). On peut faire entrer des partenaires dans ce capital tout en gardant notre identité".

On ne fera pas insulte à nos lecteurs en pointant le quiproquo, contentons-nous d'une leçon d'histoire.


Demi-finale de coupe de Gaule, FC Poitiers-Al Hilal Riyad

martel_charles.jpgLa rencontre débute mal pour les coéquipiers de Charles Martel, puisque sur un débordement rapide et violent de l'ailier Saoudien Al Razzia le FC Riyad ouvre le score par l'intermédiaire de Al Hélévaire (un traître passé du côté de ceux qui gagnent).
La réplique ne se fait pas attendre, les spectateurs présents poussant Martel à accélérer le jeu: "Allez Charles, magne!" Le jeu en une touche de balle à bientôt raison de l'arrière-garde maure, la défense étant dépassée par la maîtrise collective. Malgré un pressing dur sur Durand d'Al Lippimagic, celui-ci s'échappe du marquage et égalise à la 7e minute après JC.

Malheureusement, à la demi-heure de jeu, la poisse s'abat sur l'équipe gauloise, puisque Carolin, une recrue de Massilia, plus précisément issu de Giens, se blesse et doit sortir. La poisse, la catastrophe, bref, le pépin.
À l'époque, pas de changement, le match finira à dix contre onze. Malgré cela, le match est très équilibré, ce qui fera dire à la fin de la première mi-temps à Martel: "C'est dur. On se vaut".

Dès la reprise, les visiteurs se relèvent et attaquent. Les Maures, sûrs de leurs forces, lancent tous leurs attaquants vers la cage tenue par Berthod (l'ancêtre du joueur de Ligue 1) qui, aidé de son défenseur Rooland, tiennent le match d'une main de fer, à la limite de la régularité – le capitaine sarrasin, formé en Grèce au FC Corinthe, se plaignant notamment d'une sortie "virile" de Berthod, crampons et pied en avant.
Le dénouement du match s'approche, on se dirige vers un match nul, quand d'une feinte de corps, Rooland parvient à s'échapper du marquage et d'un coup sûr, crucifie le gardien adverse.
Score final : 2-1. On n'était pas près d'avoir une revanche.
Partager

Déconneries


2018-06-17

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 


Les Dé-Managers
2018-06-11

La taille compte-t-elle vraiment dans le football ?

Délires FM – Le débat secoue le monde du foot depuis des années et pose des dilemmes aux recruteurs et entraîneurs du monde entier. L'heure est venue de le trancher, à l'aide de Football Manager.


2018-06-07

[JDD #6] En marche pour la Coupe du monde

Le Journal de Didier – Ombre de Zidane, alarme à l'aéroport, flottement contre l'Italie, visite d'Emmanuel Macron: Didier Deschamps gère les tracasseries du quotidien. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Cruel Sommer.

RT @CoupFrancMLS: @cahiersdufoot Astuce (pour les supporters en tribune) qui marche : compter tout haut les secondes. Je l'ai vu faire dans…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h31 - José-Mickaël : Le match France-Corée du Sud était moins purgesque que contre la Suisse, et les Coréens ont... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 01h17 - Moravcik dans les prés : Cette discussion me fait penser à un dialogue de Minority Report, qu'on pourrait adapter pour... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe E

aujourd'hui à 01h15 - le_merlu_frisé : Espinas > Je ne suis plus trop le foot suisse comme je le faisais avant. C'est vraiment le néant... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 01h03 - vert75 : l'autre sujet pénible ce soir, syndrome Anelka-Raymond sur nos journalistes, c'est l'effort... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h30 - impoli gone : Koepka fait donc le doublé 17/18 devant Fleetwood.Et le vainqueur est à +1.Le parcours gagne. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h15 - Espinas : Lloris, Umtiti, Tolisso et Fékir ont gagné malgré la boulette de Sam23, Lovren aussi.Voili voilou >>


World Cup, the road to Doha

17/06/2018 à 23h47 - fabraf : Ou faire jouer Messi, Neymar et Griezmann contre l’Islande. Et faire rentrer Bale pour le fun à... >>


L'empire d'essence

17/06/2018 à 23h35 - Roy compte tout et Alain paie rien : Quand tu as une seule safety car sur un circuit comme Le Mans, pour peu qu'elle sorte entre le 1er... >>


Scapulaire conditionné

17/06/2018 à 23h18 - Yul rit cramé : C'est'pour ça qu'il n'est plus défenseur alors ?Je croyais qu'on était juste passé à côté de... >>


Les CdF : cahiers de doléances

17/06/2018 à 22h41 - PCarnehan : fireflyonthewater.Un article engagé, un seul, dans un océan de louanges, et d'injonctions à... >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)