> article précédent

Le feuilleton de la L1, épisode six

> article précédent

Dans ton kiosque !

AS Monaco 2003/2004, la fiche

S'il n'y a d'ores et déjà plus aucun suspens quant à sa victoire finale en championnat de France, l'ASM devra quand même faire face à de sourdes menaces…

Partager

 

Le scénario idéal
Grâce à une bague achetée à Danièle Gilbert sur une chaîne de téléachat suisse — qu'il regarde depuis sa villégiature de Genève —, Shabani Nonda retrouve miraculeusement l'usage de son genou dès la mi-octobre. Son association avec Morientes fait des ravages et les Monégasques pointent à la première place à la trêve. Didier Deschamps oblige les joueurs ayant refusé de rompre leur contrat à courir autour de la piste d’athlétisme pendant les matches, avec un écriteau autour du cou mentionnant leur salaire mensuel. En offrant des places gratuites aux maisons de retraites de la région, l’ASM remplit Louis II et le football français enregistre ses premiers jets de dentiers sur les joueurs. Le club est sacré champion avec six points d'avance sur l'OGC Nice, mais surtout, il ridiculise le Real en finale de la Ligue des champions (doublés de Morientes et Givet). L'AS Monaco récupère 25M€ en vendant au finaliste malheureux Jérôme Rothen, nouvellement marié avec Marjory des L5 et qui a signé un contrat de 3 millions de dollars avec une marque de shampooing japonaise. Début juillet, le Prince Albert peut annoncer avec le sourire un événement historique pour le club: "L'AS Monaco a dépassé la barre symbolique des 500 abonnés pour la saison 2004-2005".

 

Le scénario catastrophe
Malgré la blessure de Shabani Nonda et le constat que Morientes n’est pas meilleur qu’un Tony Vairelles au mieux de sa forme, les Monégasques déploient un jeu étincelant et sont sacrés champions d'automne sans coup férir. Mais au mois de janvier, coup de théâtre: une lettre anonyme signée C.B. et faxée dans toutes les rédactions de France révèle que Pierre Svara, le nouveau président du club, a maquillé les comptes de l'ASM lors de la comparution devant la DNCG six mois plus tôt afin d'éviter la relégation, et qu'une partie des recettes du Casino sert à la rémunération occulte des joueurs. Le club est contraint de brader Giuly (Inter), Rothen (Manchester), Evra (Juventus), Zikos (Lazio) et Porato (Martigues) avant la clôture du mercato d'hiver. L'excellente ambiance qui régnait dans le groupe s'évanouit et les résultats sont en chute libre. C'est le moment choisi par Jean-Louis Campora pour diriger un putsch contre le Palais. Il enferme Rainier, Albert et Didier Deschamps dans les caves du Musée océanographique, puis nomme Marco Simone ministre des sports, lequel recompose l'ASM avec des anciens du Calcio entre 32 et 38 ans. Le club termine à la 12e place du classement mais est rétrogradé administrativement en Serie C italienne. Trois Ultras monégasques, qui connaissaient un chemin de terre, pénètrent à La Turbie et inscrivent "Prenez garde à vous!" avec leur Mont-Blanc sur la porte du vestiaire. Jean-Louis Campora déclare: "Nous ne pouvons accepter de tels actes de barbarie".

 

L'action de jeu typique

 

Option A : Squillaci relance sur Evra qui transmet à Zikos, lequel trouve Rothen à gauche qui déborde et centre pour un plat du pied gauche de Morientes à quatre mètres de la cage. Option B : Rodriguez relance sur Givet qui transmet à Bernardi, lequel trouve Giuly à droite qui part en dribbles et centre pour un plat du pied droit de Morientes à quatre mètres de la cage. On note que Didier Deschamps a choisi de n'aligner que dix joueurs, afin de préserver son effectif en vue de la Ligue des champions et de faire comprendre que même sans avantages fiscaux, son équipe donnerait quand même la leçon.

 

La stratégie secrète du président Passer pour un naïf inexpérimenté sujet à l'hyper-sudation afin de masquer un sang froid de tueur.

 

L'objectif sportif officieux
Faire revenir Patrick Blondeau au mercato pour qu'il s'occupe de Pierre-Fanfan dans le couloir de Louis II au match retour contre le PSG.

 

L'objectif économique
Acheter un quatrième Algéco et une nouvelle machine à café pour le centre d'entraînement de La Turbie.

 

Le point fort
Les avantages fiscaux de la principauté.

 

Le point faible
Les avantages fiscaux de la principauté qui font verdir de rage les autres dirigeants.

 

Les grandes questions
Combien de fois Didier Deschamps dira-t-il "à partir de là" au cours de la saison? Edouard Cissé deviendra-t-il à Monaco le grand joueur qu'il ne serait jamais devenu à Paris? Nando fera-t-il oublier Nonda? Jérôme Rothen baptisera-t-il son fils Johnny? Les résidents monégasques découvriront-ils qu'un stade de football se cache derrière les façades de Louis II? Sheyi Adebayor s'inscrira-t-il à un stage de conduite avec Valéry Mezague? Est-ce la tête ou les chevilles de Patrice Evra qui exploseront en premier? Le t-shirt "Last Night Didier Deschamps Saved My Life" sortira-t-il pour Noël?

Partager

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Gilles Juan
2019-09-09

Le Blanc est-il encore supérieur au Noir ?

Il faut parfois savoir trancher les polémiques et mettre un terme aux mauvais procès. Défense de Pierre Ménès et Lilian Thuram (dans cet ordre décroissant). 


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-26

Retour vers le footoir [2]

Uchronies - Biff Tannen a mis la main sur votre collection de France Football et a décidé de changer vos meilleurs souvenirs en cauchemars… Seconde partie de nos uchronies: les victoires en défaites.


Richard N et Christophe Zemmour
2019-08-20

Retour vers le footoir [1]

Uchronies - Embarquez dans la DeLorean, poussez les gaz jusqu’à atteindre 88 miles à l’heure et réécrivez l’histoire de quelques rencontres du passé. Première partie: les défaites en victoires. 


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)