Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Revue de Stress #61

le 11 Mars 2016

 

 

Le stress est pour nous, la revue est pour vous. On a laissé dériver nos filets pour ramener toutes sortes de choses à la surface, à voir, à regarder, à lire, à réfléchir et même à oublier.

 

 

Les images

Oh, un Dino Zoff Volant! (via @MotherSoccerNL).

 

Le FC Barcelone a choisi l’architecture de la rénovation / couverture du Camp Nou.

 

 

 

 

 

 

Le livre

Coucou, c’est encore nous. Comme on s’en fout d’être un peu relou, on continue à te spammer avec notre merveilleux ouvrage. Mais si, tu vois lequel. Y a qu’à regarder sur la gauche de votre écran quand tu es sur la page d'accueil (sauf si tu es sur mobile, tant pis pour vous (mais merci quand même d'être là! <3)). “Comment regarder un match de foot?”, voilà, c’est ça. Préfacé par Christian Gourcuff, plein de réflexions et de démonstrations sur la tactique, les systèmes de jeu, les philosophies, les styles, les stratégies, les débats d’idées… et sur toutes les phases en plus! Si tu ne fais pas partie des milliers (car oui, vous êtes déjà plusieurs milliers… enfin plus qu’un, déjà, quoi, mais c’est vraiment fou) à avoir déjà eu la bonne idée de te le procurer, on te remercie du fond de nos quatre petits coeurs.

 

Si ce n’est pas le cas, il n’est pas encore trop tard! Il en reste plein, chez ton libraire ou grand magasin préféré, ou en ligne ici et .

 

Tiens, pour te mettre l’eau à la bouche, on a donné une interview à Au Premier Poteau cette semaine. Ils t'offrent même l’occasion de gagner un exemplaire du bouquin.

 

 

 

 

L'infographie de la semaine

Petite mise à jour de la fréquentation des nouveaux stades mesurée à la trêve. À Bordeaux et Nice (où il est passé sous les 50%), le taux de remplissage a encore baissé – malgré des affiches qui ont permis de limiter la casse.

 

Les Girondins ont vu leur moyenne de spectateurs gagner… un peu plus de 1.100 unités par rapport à la saison dernière à Lescure (pour une capacité augmentée de 7.000 sièges). Hormis la réception de l’OM, Nice n’a plus dépassé les 15.000 spectateurs depuis la venue du PSG, pour une capacité de 36.000 places.

 

À Lille, on plafonne à 30.000 spectateurs de moyenne (60% pour une jauge à 50.000). Au Vélodrome, la moyenne se maintient sous les 45.000. À Lyon, le tout nouveau Parc OL a fait quasiment le plein de ses 59.000 places pour son inauguration et les réceptions de Marseille et Paris, mais affiché des scores médiocres pour celles de Bordeaux (30.143) ou Guingamp (33.133).

 

 

 

 

 

La devinette

Remarqué par quelqu'un depuis devenu consultant dans les médias français, j'ai rejoint le championnat de France un peu avant ma majorité et disputé une Coupe du monde peu après. Parti vers l'Est par la suite, j'ai été expulsé plusieurs fois, notamment après un incident avec Lassana Diarra. Milieu de terrain à la frappe puissante, capable de faire peur à toute une tribune (façon Freddy Guardin des mauvais jours), l'une des suggestions google qui arrivent quand on tape mon nom est "real age".

 

 

 

 

Le rébus

 

La réponse de la dernière fois : Robert Lewandowski (Robert levant douze skis).

 

 

 

 

La lucarne de la semaine


"Ce soir pour moi c'est soirée tranquille, on va les étriers."

 

[-> le Diaporama]

 

 

 

 

Les immanquables

Non, l’âge d’or de l’OGC Nice n’est pas celui d’Hatem Ben Arfa, mais celui de Pancho Gonzalez (et non pas Abardonado) (lemonde.fr).

 

Allez, on réfléchit un peu: l’erreur d’arbitrage n’existe pas (unetheoriedufootball.net).

 

Ça a perquisitionné au siège de la FFF dans l’affaire Blatter-Platini, cette semaine (lemonde.fr).

 

Ça y est, les premières interrogations sur les retombées économiques de l’Euro 2016 commencent à se répandre (lexpress.fr).

 

Tenez, à propos de l’Euro, les commerces autour du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq grincent des dents: seuls McDo et Coca pourront s’afficher (20minutes.fr)

 

Très beau portrait de Nicolaï Starostin, du Spartak Moscou au goulag (footballski.fr).

 

Quelques bons entretiens chez So Foot cette semaine: un avec l’ancien Cédric Barbosa, un autre avec la légende Koji Nakata.

 

Waldemar Kita, qui se lance dans la pénoplastie (on vous laisse rechercher sur Google), n’est pas le seul président de foot à mener d’autres business loufoques (francetvinfo.fr).

 

Ne fêtez pas un but si vous n’êtes pas dans la bonne tribune: un conseil qu’il vaut mieux appliquer même à Londres, un soir de Ligue des champions...(20minutes.fr)

 

C’est quoi, être arbitre de football amateur en banlieue? (enlargeyourparis.fr)

 

À l’occasion de la rencontre face à Clermont, le RC Lens va rendre hommage aux victimes de la catastrophe de Courrières, survenue il y a cent-dix ans. (france3-regions.francetvinfo.fr)

En mars 1951, il y a soixante-cinq ans, France Football se posait d'intrigantes questions sur le rôle des numéros dans le foot (cliquez sur l'image pour agrandir).

 

 

 

 

Le débat d'antan

 

 

 

France Football, 1951 (via @Danishos).

 

 

 

 

 

Les blogs

Teenage Kicks is back! Mais si, vous vous souvenez, c’est votre blog préféré sur le football anglais! Le revoici donc avec un article sur le premier footballeur noir de l’histoire de Chelsea, Paul Canoville.

 

 

De son côté, Une Balle dans le Pied revient sur le litige qui oppose le Paris Saint-Germain et l’association des Supras Auteuil autour du slogan “Ici c’est Paris”.

 

 

 

 

La vidéo

La vie de Juan Roman Riquelme en dessins: la réalisation est aussi sympa que l’idée.

 

 

 

 

 

Le communiqué

Les ultras stéphanois en ont un peu marre d'être censurés et répliquent via un communiqué. La situation des supporters continue de se dégrader en France.

 

 

 

 

Le tweet de la semaine

 

 

 

 

La bibliothèque

Le livre Décalages, "périple à travers le sport", est un séduisant recueil de seize textes d'auteurs très différents (journalistes, universitaires, écrivains, supporter, éditeur...). Le projet explicite est réconcilier ce qu'on pourrait avoir tendance à séparer: effort physique et poésie, tactique et art, analyse et littérature, supporterisme et humour, passion et sociologie...

 

L'ouvrage, rythmé par de belles images (des scènes de foot amateur intrigantes, à la fois banales et dépaysantes, presque surréalistes parfois) propose un tour d'horizon parfois frustrant (chaque thème mériterait un livre) mais remplit largement son objectif: militer par l'exemple pour le développement de la culture foot en France.

 

Quelques exemples: Ludovic Lestrelin donne envie de se plonger dans la littérature footballistique, Maxime Mianat nous interroge sur l'usage de l'humour pour parler ballon, Vincent Duluc médite sur l'écriture journalistique, sur le foot comme éventuelle matière romanesque, tandis que Louis Dumoulin mène le temps d'un entretien un combat important: dénoncer la récupération politique maladroite et mal intentionnée de ce sport.

 

Décalages, Association Écrire le sport, Editions Salto en coédition avec Myths Editions, 20 euros.

 

 

 

L'image du grenier

Rémy Vercoutre a disputé peu de matches tout au long de sa carrière, mais il s’est toujours appliqué à soigner sa légende. Comme ici, en mai 2006, lors d’un des trois matches de sa saison lyonnaise.

 

 

 

 

 

L'article de la cave

Zlatan Ibrahimovic l’ignore certainement, mais le 28 septembre 1982, Nambatingue Toko inscrit face au Lokomotiv Sofia le premier but décisif de l’histoire européenne du Paris SG. Il en inscrira une cinquantaine pour le club, dont deux en finale de Coupe…

 

 

 

 

La bonne enseigne

On sait pourquoi Thiago Motta n’est pas trop dans son assiette en ce moment. Ce n’est pas parce que Marco Verratti n’est plus à ses côtés, mais parce qu’il a l’esprit à son business de glaces à la crème.

 

 

 

 

 

Crédits. La lucarne est de Mama, Rama & Papa Yade, le rébus de McManaman et la bonne enseigne de @wayne_inc.

 

 

Réactions

  • Sens de la dérision le 11/03/2016 à 07h14
    Tenez, à propos de l’Euro, les commerces autour du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq grincent des dents: seuls McDo et Coca pourront s’afficher (20 lien)
    ----
    Rien d'étonnant, non ? C'est comme en Afrique du Sud. Par contre je me demande comment ça va se passer pour ceux qui ont des snacks à l'intérieur de leur stade (genre à Lyon) ? Ça sera fermé ?

  • theviking le 11/03/2016 à 08h42
    Content d'avoir trouvé le rébus : forcément, avec une marque de bière, c'est plus facile ! Par contre, je connaissais pas le joueur.

  • theviking le 11/03/2016 à 08h46
    LA revue de stress, ça permet de se cultiver : j'avais toujours été persuadé que la catastrophe de Courrières, ça s'était passé à Courrières, eh ben non (mais pas loin non plus).

  • Bouderbala le 11/03/2016 à 10h04
    Merci pour cette belle Revue ! Un seul bémol : c'est un peu indigeste, le mélange Frosties et bière au petit-déjeuner.

  • Marf le 11/03/2016 à 10h49
    Pour le rébus de la semaine dernière, j'avais le bon joueur, mais pas avec le bon cheminement (j'avais Robert Il vend des skis, mais c'était capillotracté).


  • Marf le 11/03/2016 à 10h51
    et tout le monde s'en fout, mais j'ai la bière du rébus du jour dans mon frigo en ce moment...

  • theviking le 11/03/2016 à 11h04
    Rubis, blonde, Ommegang ?
    Moi je bois que la rubis.

  • McManaman le 11/03/2016 à 11h10
    Marf : mais non tout le monde ne s'en fout pas !
    Je n'ai pas choisi l'image au hasard non plus...

    Perso, je n'en ai plus, faut que je repasse en Belgique (mébon, il me reste un stock de Tongerlo, de Ciney blonde et brune et de Maredsous donc ça va encore)

  • Marf le 11/03/2016 à 11h48
    c'est la blonde que j'ai (mais il doit me rester de l'Ommegang à la cave, je vais vérifier ça)

  • André Pierre Ci-Gît Gnac le 12/03/2016 à 15h05
    Merci pour le lien sur "l'erreur d'arbitrage", c'est réellement passionnant et bien démontré, surtout sur la contradiction entre la notion de faute objective et le fait que les médias appellent souvent l'arbitre à faire preuve de psychologie. Je pense notamment à ce passage :

    "En réalité, parler d’une possible erreur d’arbitre et par ailleurs appeler ces derniers à être psychologues revient à scier la branche sur laquelle le raisonnement qui légitime l’erreur d’arbitrage tient."


    J'apposerais simplement un léger bémol quant à la première partie, et notamment cette phrase :

    "On pourra objecter que tout le monde est au courant que de discuter les décisions arbitrales est inutile. Certes. Mais dès lors, pourquoi chaque week-end ou presque, observateurs et parties prenantes débattent des prestations arbitrales et de leurs conséquences ? Si tout le monde en était réellement convaincu, personne n’en parlerait (à moins d’opération de communication pour offrir du répit à l’équipe perdante)."

    Le raisonnement s'arrête là et ne prend pas en compte l'aspect performatif que peuvent engendrer ces remises en cause incessantes sur et hors du terrain. Les joueurs qui critiquent une décision arbitrale sur un terrain n'espèrent probablement pas annuler cette décision là, mais espèrent peut être que cela aura une incidence sur la manière dont l'arbitre jugera les actions suivantes (cela pourrait l'inciter à "maintenir l'équilibre des fautes et des sanction entre les deux équipes"), mais je ne sais pas si je suis clair.

    En tout cas, ce texte devrait être mis entre les mains des acteurs concernés (joueurs, entraîneurs, présidents, dirigeants).