Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Un an après la Super Ligue, foot-business as usual

Une Balle dans le pied - Le large mouvement qui avait contraint les douze clubs putschistes à ajourner leur projet de ligue privée n'a eu aucun lendemain. 

Auteur : Jérôme Latta le 21 Avr 2022

 

Un an après le fiasco du "lancement" de la Super Ligue par une douzaine de conjurés, en milieu de nuit, dans une ambiance de putsch, que reste-t-il de la vague d'indignation, du désaveu unanime qui lui avaient été opposés ? Si peu, en réalité, que ce front du refus semble avoir été un mirage.

Bien que renvoyés dans les cordes, les principaux promoteurs de la Super Ligue - les dirigeants de la Juventus, du Real et du Barça - n'ont pas renoncé à leur projet. Ils ont intenté un recours devant Cour de justice de l'Union européenne dans l'espoir de mettre un terme au monopole de l'organisation des compétitions par les fédérations et confédérations. Un séisme qui ferait passer l'arrêt Bosman pour une galéjade. (...)

LIRE L'ARTICLE

Réactions

  • O Gordinho le 22/04/2022 à 05h09
    On sent évidemment que tu en as gros sur la patate. C'est plutôt bon signe, il reste de l'énergie.
    Je pense qu'il est important de distinguer la passivité des fans et celles des journalistes. Je m'inclus dans le lot des consommateurs-passifs face à cette situation car à part signer la pétition en ligne, je ne fais pas grand chose pour éviter la lente progression de cette gangrène du football qu'est la lutte contre toute forme d'incertitude du sport (j'inclus la VAR dans la liste des symptômes).
    Qu'attends-tu aujourd'hui de L'Équipe (puisque c'est bien d'eux dont tu parles a priori) ? Est-ce que le simple relai de la pétition te semblerait être un acte fort ?

  • Sens de la dérision le 22/04/2022 à 08h02
    J'avais raté quelques "évolutions" de la Ligue des Champions. Les Coupes d'Europe, c'est vraiment devenu n'importe quoi.

  • Mangeur Vasqué le 22/04/2022 à 11h30
    L’apathie générale et la molesse des instances, au-delà des condamnations d’usage, sont en effet inquiétantes. Comme discuté ici y’a quelques semaines lien

    On risque un jour d'avoir non seulement une Super Ligue qui ne cessera de grossir et prendre “de la masse musculaire”, mais peut-être aussi une Super Ligue 2. On a vu en Angleterre les effets du déséquilibre du pouvoir (inversement des rapports de force) qui s’est progressivement créé entre les gros (d’abord les grosses écuries D1 dès le tout début des années 1980, avec certes des raisons légitimes à leur colère, et quelques années plus tard la Premier League hégémonique) et des instances de plus en plus complaisantes, serviles ou même complices (en vertu de l’axiome de soumission “if you can't beat them, join them“). A-t-on une vague idée de quand la Cour de justice de l’UE rendra son verdict dans ce contentieux ?