Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Leçon 12 : dire tout et son contraire

Avec seulement neuf ans de retard, l'ultime leçon de notre Académie paraît enfin. C'est un professionnel du Parisien qui s'en est chargé.
Auteur : Le journalisme sportif en 12 leçons. le 8 Août 2011

 

Brasser les vérités du jour, c'est le boulot des journalistes des médias sportifs, à plus forte raison de ceux qui officient dans une presse qu'on appelle quotidienne pour ne pas la qualifier de jetable: de toute façon, tout est oublié la semaine suivante. Certains parviennent à une virtuosité dans l'exercice que peut leur envier une girouette bien graissée un jour de tornade dans le Texas. Car savoir écrire tout et son contraire, du jour au lendemain, c'est un métier.

Nous offrons donc aux meilleurs instituts de journalisme ce cas d'école avec deux articles consécutifs de Dominique Sévérac du Parisien, car un tel double chef-d'œuvre a sa place dans les manuels – pour convaincre les futures générations plumitives que le secret de la réussite, c'est de ne jamais faire aucun complexe. Les originaux sont ici et en versions intégrales.

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

deseverac_small.jpg

Réactions

  • le Bleu le 08/08/2011 à 01h54
    Et qu'il soit consacré, dans les siècles de siècles.
    Amen.

  • Bof le 08/08/2011 à 02h10
    C'est magistral. MA-GI-STRAL. Je ne m'inflige jamais la lecture du Parisien/Aujourd'hui en France (simple précision, pas de fanfaronnade), et je dois dire que ça fait un choc.

    Il faut quand même remarquer quelque chose : même lus indépendamment l'un de l'autre, ces deux papelards sont d'une ineptie renversante.

  • Raymundo Menech le 08/08/2011 à 04h19
    Il faut immédiatement enfermer ces deux articles dans un bocal de formol à la faculté des sciences! On n'a toujours pas attrapé le boson de Higgs mais on a peut-être mis la main sur quelque chose de bien plus vertigineux!

  • Miklos Lendvai le 08/08/2011 à 06h22
    Le PSGmag avait déjà consacré une leçon du journalisme à Dominique Sévérac en 2008.

    lien

  • Sens de la dérision le 08/08/2011 à 09h41
    Le pauvre, il n'y a vraiment rien à sauver chez lui !

    Mention spéciale à la phrase : "s'il la jouait [la Ligue des Champions], le PSG serait d'ores et déjà l'un des favoris". Carrément.

  • losc in translation le 08/08/2011 à 10h40
    Je ne suis pas certain d'être d'accord avec le retournage de veste. C'est juste d'une faiblesse abyssale dans la nalyse. D'où je m'enflamme vendredi soir (en préparation de l'édition de samedi) et je me consume 24 heures plus tard au moment de faire le "compte-rendu" du match. Et je fais ça le plus gros, le plus violent possible, histoire de faire passer la pilule. C'est tellement fort que le terme de retournation du veston est très sous-estimé.
    Pourquoi tant de haine ??
    Alors, on est en France. Et en France, depuis 13 ans, on est champions du monde. Et pour ceux qui contesteraient, je rappelle qu'on est champions du monde de andebole depuis janvier. Enfin, qui z'on dit à la télé.
    Donc, on a des journalistes champions du monde, aussi. C'est logique. Et celui-là, c'est un champion du monde.
    Vous feriez pas des dîners de cons de journalistes ? Parce que le Dominique, vous devez vous le disputer...

  • Roberto Sedinho le 08/08/2011 à 10h44
    C'est pas Vincent Duluc qu'aurait écrit ces torchons. Non je déconne.

    "s'il la jouait [la Ligue des Champions], le PSG serait d'ores et déjà l'un des favoris".

    Oui d'ailleurs, si le Qatar Saint-Germain la jouait, à partir de là je crois que bon, on pourrait lui donner le trophée d'avance.
    Tremble Manchester, tremble Barcelone, tremble Milan, Siaka Tiéné is coming!

  • Tapas Tef y Graf le 08/08/2011 à 11h20
    Avec les fautes d'accord et de conjugaison en prime c'est sublime!

  • Francis Dolarhyde le 08/08/2011 à 12h33
    A masterpiece of shit...

    -"Ah mon cher Thierry, c'est vraiment un bel enchainement. A montrer dans toutes les écoles de journalisme...
    - hin... hin... hin..."

  • suppdebastille le 08/08/2011 à 13h07
    "Miklos Lendvai
    lundi 8 août 2011 - 06h22
    Le PSGmag avait déjà consacré une leçon du journalisme à Dominique Sévérac en 2008.

    lien
    "

    Apparemment, PSGMag travaille également à une analyse de cette dernière livraison de Dominique Séverac