Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Diaby Anatomie

La carrière d'Abou Diaby ressemble à un running-gag tragique, celui de ses rechutes en série. Ses 37 blessures en infographie.

Auteur : Jérôme Latta le 4 Mars 2013

 


Le 23 février contre Aston Villa, Abou Diaby quittait le terrain à la 60e minute, victime d'une douleur au mollet. Hier, il n'a pas figuré sur la feuille de match de Tottenham-Arsenal, rendu indisponible par sa 37e blessure répertoriée depuis son arrivée en Angleterre. Le cas est d'autant plus désespérant que lorsqu'il joue, le joueur a besoin de peu temps pour rappeler qu'il peut être exceptionnel sur le terrain – notamment en équipe de France dont il a semblé être le chaînon manquant, dans une position de relayeur voire de meneur de jeu. On se souvient de son superbe match en Bosnie, en septembre 2010, qui semblait tracer son avenir avec les Bleus. Depuis, il n'a connu que six sélections, et la dernière en date n'a fait que répéter l'histoire: un but superbe et décisif, un forfait le surlendemain.
 

On peut se perdre en conjectures, entre l'hypothèse d'une exceptionnelle fragilité physiologique, et celle de causes psychosomatiques que la répétition des pépins n'aurait fait qu'accentuer. II est d'ailleurs difficile de désigner un talon d'Achille particulier puisque le mal a frappé à peu près toutes les parties de son corps, avec une régularité confondante. Entorses, élongations, déchirures: il n'aura échappé qu'aux fractures... depuis celle dont il a été victime contre Sunderland en 2006, qui lui avait valu trois opérations et a probablement contribué à sa vulnérabilité depuis.
 

Les seuls moments de répit, sur la chronologie ci-dessous, correspondent pour la plupart... à des blessures plus longues à soigner que les autres. Seule l'exercice 2009/10 fait office de saison pleine, avec presque trente rencontres en Premier League (6 buts) et une dizaine en Coupe d'Europe – sa seule saison à plus de quarante matches toutes compétitions confondues, la précédente ayant été l'unique autre au-delà de trente apparitions.
 

Ses absences chroniques ont évidemment nui à Arsenal, qui peut en outre difficilement vendre un joueur avec un tel dossier médical. Mais le principal gâchis est celui d'une carrière encore en pointillés. DIaby aura vingt-sept ans en mai prochain, l'âge auquel on dit d'un footballeur normal qu'il entre dans sa phase de plénitude. Il faudra un miracle ou un désenvoûtement pour qu'enfin l'ancien joueur de l'AJA en devienne un.

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 


 

[Source : injuryleague.com]
 

 

Réactions

  • Nadine Zamorano le 04/03/2013 à 11h55
    Ce que j'admire le plus chez ce joueur, c'est qu'il continue, lorsque le sort l'épargne, à faire des bouts de match pleins, souvent assortis d'une dépense d'énergie remarquable... tout en sachant qu'il terminera sur une civière. Mentalement, ça doit être assez déroutant d'aller au casse pipe de la sorte.

    Fichue génération 86, avec Kaboul et Gourcuff qui depuis deux ans enchaînent au même rythme que leur copain.

  • Sens de la dérision le 04/03/2013 à 13h30
    Génération 86 ? L'année de Tchernobyl ? Coïncidence, je ne crois pas !

  • Espinas le 04/03/2013 à 15h02
    Ce qui est un peu étonnant est qu'il n'ait pas pu se refaire une santé, en traitant la cause du problème pendant une de ses longues absences. La variété de ces blessures n'a pas dû aidé.

    D'ailleurs, j'ai du mal à savoir si Wenger a la bonne approche avec lui. Il a l'air de le faire jouer au maximum dès qu'il est disponible, quitte à enchaîner et à rechuter derrière. Est-ce que ça marcherait mieux avec une reprise en douceur? Il y aurait ainsi le risque qu'il ne joue que 2 matchs dans la saison vu la fréquence de ses blessures.

    Bref, il est un peut à bout, Diaby.

  • leogooner le 04/03/2013 à 16h38
    Echappé aux fractures ? Que lis-je ???!!!

    2006, fracture de la cheville contre Sunderland. 3 opérations pour enfin être rétablit mais à part ça rien de méchant.

    J'avais lu un article très intéressant sur ses blessures et un DOC expliquait que cette fracture était la cause d'un gros déséquilibre de son corps qui entraine de fait ces innombrables blessures.

  • la rédaction le 04/03/2013 à 17h30
    Désolé de cette approximation : le texte a été édité en conséquence. Merci (malgré cette disgracieuse répétition de ? et de !).

  • Tonton Danijel le 04/03/2013 à 17h33
    Espinas
    aujourd'hui à 15h02

    D'ailleurs, j'ai du mal à savoir si Wenger a la bonne approche avec lui.
    - - - - - - - - - -

    "Alors Arsène, êtes-vous d'accord avec l'analyse d'Espinas?
    - Non.
    - Vous pouvez préciser?
    - C'est la faute aux match en sélection.
    - Merci, Arsène."

  • leogooner le 04/03/2013 à 17h42
    C'est parfait me voilà apaisé :) Merci la rédac'

    Veuillez ne pas prendre ces ??? !!! comme disgracieux mais comme de l'étonnement tant je suis assidument votre site.

    Paix à ton âme Abou...

  • Nadine Zamorano le 04/03/2013 à 17h43
    J'aurais bien milkywé à l'envers, mais faute d'application adéquate, je dis chapeau.

  • Toto le Zéro le 04/03/2013 à 21h08
    Gaffe, avec Diaby et Gourcuff en forme, Blanc serait peut-être toujours selectionneur...

  • Punk Sludge Grind le 05/03/2013 à 10h03
    Espinas
    04/03/2013 à 15h02
    Bref, il est un peut à bout, Diaby.
    ---------

    C'est vrai qu'il doit en avoir marre, Abou.