Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Hey @TwitterFrance, rends le @LiberoLyon. Bring back the @LiberoLyon. Traer de vuelta el @LiberoLyon. Riduci il… https://t.co/gNcuuBv3lV

RT @JulienMomont: Pour mieux connaître le jeu de Frenkie de Jong, extrait du Tacti'call réalisé en décembre : jeu de passes, cassage de li…

RT @lademivolee: Passer 1 mois sous le soleil de la Réunion et revenir sous la neige c'est déprimant. Mais voilà une petite consolation mad…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

L'hutu sportif

"Le houblon rwandais derrière Arsenal." (lequipe.fr)

Un p'tit jaune, Wayne ?

"Rooney arrêté pour ivresse publique." (lequipe.fr)

L'origine du Mondial féminin

"Ada Hegerberg, Ballon d'Or féminin : 'Il y aura toujours des cons'." (lequipe.fr)

Saint Gland

"La cinglante réponse de Franck Ribéry à ses détracteurs." (lequipe.fr)

Et on baise à 13?

"Neymar et 'ses' 26 femmes : la photo polémique." (elle.fr)

Bélier droit

"Salah veut enfoncer Laporte." (lequipe.fr)

Super Mario Galaxy

“Balotelli, aiglon proche de l'envol.” (lequipe.fr)

Être près de ses saouls

"Didier Deschamps a déteint sur Hugo Lloris." (sports.fr)

Portier de service

"Ulrich Ramé déclassé à Bordeaux ?" (lequipe.fr)

Clara Morgane, le retour

"OM : les joueurs ont vidé leur sac." (onefootball.com)

Le forum

En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h22 - Charterhouse11 : Évidemment. Mais comme Gasset/Laurent Blanc, toussa toussa... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h21 - Brian Hainaut : Lescure23/01/2019 à 18h04--------As-tu songé à rédiger tes mémoires ? De nos jours avec des... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h15 - Hydresec : Allez tiens, je triple et je vous laisse:Panda23/01/2019 à 23h38Hydresec, moi j'ai rien contre... >>


Les enfants de la bulle

23/01/2019 à 23h53 - Hyoga : Cushaujourd'hui à 21h16Le Grand Prix d'Angoulème décerné à Rumiko Takahashi, alors ça c'est... >>


Gerland à la détente

23/01/2019 à 23h43 - Run : Alors, je rectifie, un detail hein :"Le Barça sans Messi-Suarez-Coutinho-Busquets-Alba perd 2-0... >>


La L1, saison 2018/2019

23/01/2019 à 22h59 - balashov22 : A priori, ça a aussi un rapport avec sa volonté de permettre à sa compagne Karine Ferri de... >>


Foot et politique

23/01/2019 à 21h46 - Delamontagne est Belle : 2% de vieux staliniens?En réels staliniens, on doit être plus proches des 2ppm... >>


Bréviaire

23/01/2019 à 21h02 - De Gaulle Volant : Always on top« Kamara suspendu indéfiniment » (lequipe.fr) >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

23/01/2019 à 21h02 - liquido : Dans le genre questions post-match idiotes, il y a eu aussi (je résume): "y'a deux ans tu marchais... >>


Observatoire du journalisme sportif

23/01/2019 à 20h59 - De Gaulle Volant : Un titre on ne peut plus à propos dans les chrono de l’equipe :« Les attaquants du mercato... >>


En rouge et noir !

23/01/2019 à 20h40 - McManaman : Pas d'information, c'est normal, c'était une clause sous Saint-Pryvé. >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

23/01/2019 à 20h35 - FPZ : (Pour être précis, c'est "au moins 11 points sur le barragiste", j'avais zappé le match en... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

23/01/2019 à 19h43 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Sala, Terry sageSala MancheSala varieSalavion >>


CdF Omnisport

23/01/2019 à 19h34 - CELTIC BHOY : Les arbitres auraient dû siffler refus de jeu généralisé contre la France et terminer la... >>


Rumeurs de transferts...

23/01/2019 à 18h34 - Lucho Gonzealaise : dugamaniacaujourd'hui à 15h24------Justement, j'espérais qu'on aille au-delà de l'émotion et... >>


Les jaunes, héros zen

23/01/2019 à 18h20 - Pavarrois : Pour revenir à Emiliano :Le responsable des opérations de recherche, David Barker, a confié ce... >>


Scapulaire conditionné

23/01/2019 à 18h13 - Pavarrois : C'était le bon temps >>


Café : "Au petit Marseillais"

23/01/2019 à 18h00 - Nicordio : Bon et ben c’est donc fait pour le prêt de 6 mois sans option d’achat le plus cher de... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h04

On fait en sorte que le service client des marchands qui utilisent cet entrepôt soit en France. Ainsi que l'entreprise qui conçoit les robots, celle qui les construit, et celle qui les répare.

On file un vélo aux employés pour qu'ils transportent les commandes jusqu'à au pas de ta porte en moins de 3h puisque plus personne ne veut attendre 3 jours qu'un camion passe et se déplacer à la poste pour aller le chercher.

Aussi, on se calme et on boit frais. On n'a jamais autant automatisé, et le monde développé n'a pas vraiment de problème de chômage. On sera peut être un jour remplacés par des robots mais on en est encore très loin.

Tricky

16/04/2018 à 23h23

Euh, autant je suis d'accord sur le fait qu'on est loin de certaines apocalypses, autant je suis d'accord que l'automatisation n'est pas vraiment une problématique nouvelle, autant sur cette question précise, ton optimisme me semble un poil négliger la stratégie fascinante de Jeff Bezos.

Lequel, au passage, vient de déposer un très joli brevet (enfin, il vient de sortir publiquement) sur une combinaison drones -camions autonomes qui risque de pas mal faire bouger la problématique du dernier kilomètre.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h23

Et au passage, khwezi, dans ta liste des trucs qui devaient faire tomber Trump, tu peux rayer "le licenciement de Comey".

Il est en train de se faire massacrer par la droite, le centre et la gauche en même temps.

Tricky

16/04/2018 à 23h25

Exact.
On va voir avec celui de Jeff Sessions, néanmoins.
Voire Rod Rosenstein.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h27

Tricky, je ne pense pas que l'automatisation va s'arrêter, je pense qu'on trouvera toujours une utilité aux humains.

Et avant qu'on laisse Bezos faire voler ses drones en ville, il va se passer encore beaucoup de temps (au moins 3 ans aux US, en tout cas *smiley*).

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

Classico

16/04/2018 à 23h54

De mémoire (lecture d'ado), c'est pointé dans le Capital du vieux Marx comme la contradiction au coeur du capitalisme, qui doit le mener à sa perte, non ? Celui-ci est le système dont la caractéristique la plus profonde est de générer continuellement des gains de productivité ; il tend donc, dans un avenir plus ou moins lointain, à pouvoir se passer de salariat dans son organisation productive, mais ce faisant il fait disparaître ses propres consommateurs et finit par s'écrouler sur lui-même.

Luis Caroll

17/04/2018 à 00h36

khwezi, "l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe"

Depuis combien de siècles, environ ? (au passage, je suis curieux, dans les statistiques, de connaitre les autres causes de destruction d'emplois qu'on identifie)

Ça ne te titille pas quelque part que dans les pays les plus avancés dans l'automatisation, le chômage soit très faible? Qu'on ait jamais eu, dans le monde, autant de travail humain à faire (à part en France) ?

Un peu comme pour Trump: A force d'annoncer l'apocalypse, elle finira peut-être par arriver. Si elle arrive ce ne sera probablement pas là où on l'attendait, mais l'annoncer avec régularité, c'est la garantie d'avoir tort souvent.

Le chômage de masse pour cause d'automatisation et d'IA, on ne le verra pas de notre vivant. Marx a oublié qu'on était capable d'inventer de nouveaux besoins ad infinitum.

Milan de solitude

17/04/2018 à 00h50

khwezi
16/04/2018 à 23h38

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations.

---

Ah, les chiffres.
Dans les délocalisations, que comptes-tu ? Les usines qui ferment pour délocaliser l'activité à l'étranger. Mais en passant à côté de toutes les usines qui ouvrent à l'étranger et qui auraient pu, sous l'effet de contraintes politiques, ouvrir dans le pays même, tu passes à côté du gros du phénomène.
Je ne dis pas que ça ferait passer ce phénomène premier devant l'automatisation, je n'en sais rien du tout, mais j'aime bien essayer de critiquer les statistiques et la façon dont on les présente.

 

Tricky

17/04/2018 à 01h50

Oui, je ne veux pas toujours avoir l'air du côté de Luis, mais d'ici à ce que l'AI ait un impact substantiel sur l'emploi, on sera tous (et moi le premier) en train de siroter toute l'année des bières à la châtaigne sur une terrasse de Sant'Antonino.