Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @lefollclement: Pour Vice, j'ai suivi durant une journée un supporter soumis à une interdiction administrative de stade. https://t.co/3E…

RT @Eurosport_FR: Le casse-tête des Bleus : comment contourner un bloc regroupé ? Analyse signée @CKuchly #MOLFRA https://t.co/uhH5KiGBEu

RT @ArriereCuisine: Un article polémique sur un sport méconnu : https://t.co/TxWGnHfrXb Par @arbleiz56 , notre expert #lefoot https://t.co/…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 09h44 - forezjohn : Metzallica23/03/2019 à 19h32Pas un mot sur les gilets aujourd'hui.C'est donc vrai qu'on ne parle... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h39 - Tonton Danijel : suppdebastilleaujourd'hui à 09h10En qualif de l'Euro 2004, on affronte la Slovénie, l'Israël,... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 09h19 - beltramaxi : Il n'y avait pas eu un correctif du FPF prenant en compte la disparité fiscale par rapport au... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 08h56 - suppdebastille : Poggio avalé en un temps record : 5'41 (compte strava de kwiatiowski), le précédent record... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h32 - CHR$ : Bravo Balls of steed, pour la première fois une message qui ne se résume ni à "Genesion ilénul"... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 03h13 - Tricky : (Et Christian Bale est, comme souvent, parfait) >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 03h05 - Tricky : Fun fact du jour : en même temps, les deux champions du jour, NCAA et NBA (évidemment pas avec... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 00h21 - De Gaulle Volant : E. Sala : "Je manque à l'appelle" >>


CDF sound system

23/03/2019 à 23h49 - Charterhouse11 : Courtial des Pereires22/03/2019 à 21h23*****^****L'album sort début avril je crois. Très... >>


Festival de CAN

23/03/2019 à 22h49 - José-Mickaël : (Hors-sujet) La région du Monde qui m'a fait rêver petit, c'était le Kafiristan, à cause du... >>


Euro 2020

23/03/2019 à 20h55 - PCarnehan : But chanceux de l'Italie, mais mérité pour leurs bonnes intentions dans ce début de match. >>


Au tour du ballon ovale

23/03/2019 à 20h43 - CELTIC BHOY : Quasiment en même temps le rugby perpignanais était à l'honneur à Brutus avec la belle victoire... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

23/03/2019 à 19h09 - M.Meuble : Koller et Thilaujourd'hui à 18h00C'est déjà chouette d'avoir le choix.--------------Pas si... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

23/03/2019 à 16h07 - Pascal Amateur : Halloween Kurzawa. >>


Observatoire du journalisme sportif

23/03/2019 à 15h15 - le petit prince : Dieu m'en galde. >>


Scapulaire conditionné

23/03/2019 à 15h12 - le Bleu : Tiens, comme Patrice Evra. >>


Bréviaire

23/03/2019 à 13h37 - Pascal Amateur : L'autre tragédie de Véronique Rabiot "Hudson-Odoi bat un record de précocité." (lequipe.fr) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

23/03/2019 à 13h35 - Courtial des Pereires : @loscoffJe ne l ai pas lu alors. Es ce aussi bon que Central Europe? Si oui je le mettrais sur ma... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h04

On fait en sorte que le service client des marchands qui utilisent cet entrepôt soit en France. Ainsi que l'entreprise qui conçoit les robots, celle qui les construit, et celle qui les répare.

On file un vélo aux employés pour qu'ils transportent les commandes jusqu'à au pas de ta porte en moins de 3h puisque plus personne ne veut attendre 3 jours qu'un camion passe et se déplacer à la poste pour aller le chercher.

Aussi, on se calme et on boit frais. On n'a jamais autant automatisé, et le monde développé n'a pas vraiment de problème de chômage. On sera peut être un jour remplacés par des robots mais on en est encore très loin.

Tricky

16/04/2018 à 23h23

Euh, autant je suis d'accord sur le fait qu'on est loin de certaines apocalypses, autant je suis d'accord que l'automatisation n'est pas vraiment une problématique nouvelle, autant sur cette question précise, ton optimisme me semble un poil négliger la stratégie fascinante de Jeff Bezos.

Lequel, au passage, vient de déposer un très joli brevet (enfin, il vient de sortir publiquement) sur une combinaison drones -camions autonomes qui risque de pas mal faire bouger la problématique du dernier kilomètre.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h23

Et au passage, khwezi, dans ta liste des trucs qui devaient faire tomber Trump, tu peux rayer "le licenciement de Comey".

Il est en train de se faire massacrer par la droite, le centre et la gauche en même temps.

Tricky

16/04/2018 à 23h25

Exact.
On va voir avec celui de Jeff Sessions, néanmoins.
Voire Rod Rosenstein.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h27

Tricky, je ne pense pas que l'automatisation va s'arrêter, je pense qu'on trouvera toujours une utilité aux humains.

Et avant qu'on laisse Bezos faire voler ses drones en ville, il va se passer encore beaucoup de temps (au moins 3 ans aux US, en tout cas *smiley*).

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

Classico

16/04/2018 à 23h54

De mémoire (lecture d'ado), c'est pointé dans le Capital du vieux Marx comme la contradiction au coeur du capitalisme, qui doit le mener à sa perte, non ? Celui-ci est le système dont la caractéristique la plus profonde est de générer continuellement des gains de productivité ; il tend donc, dans un avenir plus ou moins lointain, à pouvoir se passer de salariat dans son organisation productive, mais ce faisant il fait disparaître ses propres consommateurs et finit par s'écrouler sur lui-même.

Luis Caroll

17/04/2018 à 00h36

khwezi, "l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe"

Depuis combien de siècles, environ ? (au passage, je suis curieux, dans les statistiques, de connaitre les autres causes de destruction d'emplois qu'on identifie)

Ça ne te titille pas quelque part que dans les pays les plus avancés dans l'automatisation, le chômage soit très faible? Qu'on ait jamais eu, dans le monde, autant de travail humain à faire (à part en France) ?

Un peu comme pour Trump: A force d'annoncer l'apocalypse, elle finira peut-être par arriver. Si elle arrive ce ne sera probablement pas là où on l'attendait, mais l'annoncer avec régularité, c'est la garantie d'avoir tort souvent.

Le chômage de masse pour cause d'automatisation et d'IA, on ne le verra pas de notre vivant. Marx a oublié qu'on était capable d'inventer de nouveaux besoins ad infinitum.

Milan de solitude

17/04/2018 à 00h50

khwezi
16/04/2018 à 23h38

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations.

---

Ah, les chiffres.
Dans les délocalisations, que comptes-tu ? Les usines qui ferment pour délocaliser l'activité à l'étranger. Mais en passant à côté de toutes les usines qui ouvrent à l'étranger et qui auraient pu, sous l'effet de contraintes politiques, ouvrir dans le pays même, tu passes à côté du gros du phénomène.
Je ne dis pas que ça ferait passer ce phénomène premier devant l'automatisation, je n'en sais rien du tout, mais j'aime bien essayer de critiquer les statistiques et la façon dont on les présente.

 

Tricky

17/04/2018 à 01h50

Oui, je ne veux pas toujours avoir l'air du côté de Luis, mais d'ici à ce que l'AI ait un impact substantiel sur l'emploi, on sera tous (et moi le premier) en train de siroter toute l'année des bières à la châtaigne sur une terrasse de Sant'Antonino.