Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Coupe de France

aujourd'hui à 05h08 - Cafu de Paille : Mevatlav Ekraspeck09/12/2019 à 23h55---Un verre de terre traverse toujours les bocages normands... >>


Messages de service

aujourd'hui à 03h27 - Hyoga : Hyoga09/12/2019 à 23h062-2-2-4, c'est mieux, ça pourrait être du Bielsa.---Qui est le salopard... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 03h00 - Run : Sportsperson of the year, Sports Illustrated : Megan Rapinoe. Evidement. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h03 - Luis Caroll : Vraiment, c'est loin d'être obligatoire. Il n'y a pas d'anonymat téléphonique, ou d'anonymat... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 00h45 - Tricky : Ca y est, Silicon Valley est fini.Pas mal, en fait, cette série qui ne s’est jamais prise pour... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 00h29 - Joswiak bat le SCO : Tu crois ? Personnellement, je les vois se maintenir Brest, ils font des trucs chouettes. >>


Pharmacie Football Club

09/12/2019 à 23h52 - Koller et Thil : fireflyonthewateraujourd'hui à 21h50« La NFL et la NBA, c'est du sport pro interne au USA, ils... >>


Café : "Au petit Marseillais"

09/12/2019 à 23h33 - lunatic XV : On tremble déjà. >>


Paris est magique

09/12/2019 à 23h33 - Milan de solitude : Julowaujourd'hui à 23h27C'est pas faux, vos trois buts sont assez jolis. Mais comment vivez-vous... >>


Gerland à la détente

09/12/2019 à 23h22 - impoli gone : Tiens, Lyon - Bourg en CdF, c'est du réchauffé, ça.Le site off a l'air de dire que le match aura... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

09/12/2019 à 23h12 - McManaman : Juste pour faire un gros bisou de consolation préventive à l'amour Durix pour quand les crocos... >>


CDF sound system

09/12/2019 à 23h06 - Maniche Nails : Merci de ne pas a ramené* l'ambiance délétère du Gald en ces lieux >>


Go Mouest !

09/12/2019 à 22h53 - impoli gone : Gall, amant de la Reine, alla, tour magnanime,: Galamment de l'arène à la Tour Magne, à Nîmes >>


Scapulaire conditionné

09/12/2019 à 22h21 - Yul rit cramé : Ce qu'on ne saura jamais à cause de cette stupide passe en retrait, c'est ce que l'on aurait fait... >>


En rouge et noir !

09/12/2019 à 22h18 - Delamontagne est Belle : On est quatrième et le fil est en milieu de deuxième page?Mais oh!Sinon Amiens en coupe.... >>


World Cup, the road to Doha

09/12/2019 à 21h24 - leo : Sens de la dérisionaujourd'hui à 18h15Elle est passée d'équipe chiante à jouer en mode tous... >>


CdF Omnisport

09/12/2019 à 20h40 - Lyon n'aime Messi : Entre elle et Magdalena Neuner, les carrières sont courtes (mais fructueuses) en Allemagne. >>


Etoiles et toiles

09/12/2019 à 20h18 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Si je devais faire un classement à l'envers des animaux olympiques, ça donnerait :5 - les... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h04

On fait en sorte que le service client des marchands qui utilisent cet entrepôt soit en France. Ainsi que l'entreprise qui conçoit les robots, celle qui les construit, et celle qui les répare.

On file un vélo aux employés pour qu'ils transportent les commandes jusqu'à au pas de ta porte en moins de 3h puisque plus personne ne veut attendre 3 jours qu'un camion passe et se déplacer à la poste pour aller le chercher.

Aussi, on se calme et on boit frais. On n'a jamais autant automatisé, et le monde développé n'a pas vraiment de problème de chômage. On sera peut être un jour remplacés par des robots mais on en est encore très loin.

Tricky

16/04/2018 à 23h23

Euh, autant je suis d'accord sur le fait qu'on est loin de certaines apocalypses, autant je suis d'accord que l'automatisation n'est pas vraiment une problématique nouvelle, autant sur cette question précise, ton optimisme me semble un poil négliger la stratégie fascinante de Jeff Bezos.

Lequel, au passage, vient de déposer un très joli brevet (enfin, il vient de sortir publiquement) sur une combinaison drones -camions autonomes qui risque de pas mal faire bouger la problématique du dernier kilomètre.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h23

Et au passage, khwezi, dans ta liste des trucs qui devaient faire tomber Trump, tu peux rayer "le licenciement de Comey".

Il est en train de se faire massacrer par la droite, le centre et la gauche en même temps.

Tricky

16/04/2018 à 23h25

Exact.
On va voir avec celui de Jeff Sessions, néanmoins.
Voire Rod Rosenstein.

Luis Caroll

16/04/2018 à 23h27

Tricky, je ne pense pas que l'automatisation va s'arrêter, je pense qu'on trouvera toujours une utilité aux humains.

Et avant qu'on laisse Bezos faire voler ses drones en ville, il va se passer encore beaucoup de temps (au moins 3 ans aux US, en tout cas *smiley*).

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

khwezi

16/04/2018 à 23h38

Mon cher Luis,

“On fait en sorte que...”. J’adore cette formule. Parce qu’en fait, on fait déjà en sorte que. (Par exemple ma boîte vient de commencer à filer des triporteurs pour avancer sur le marché du dernier kilomètre). Et les postes en services client peuvent numéroter leurs abattis en attendant les AI tout en ne représentant qu’un micro fraction du nombre d’emploi de prep. / magasiniers. Donc je répète ma question.

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations. Mais non l’apocalypse n’est pas pour demain. L’apocalypse c’est pour quand un AI fera ton boulot de cadre. Donc après demain.

Sous estimer la transformation du marché du travail induite par les développements technologiques et les échanges de matérialisés me semble relativement inconscient.

Classico

16/04/2018 à 23h54

De mémoire (lecture d'ado), c'est pointé dans le Capital du vieux Marx comme la contradiction au coeur du capitalisme, qui doit le mener à sa perte, non ? Celui-ci est le système dont la caractéristique la plus profonde est de générer continuellement des gains de productivité ; il tend donc, dans un avenir plus ou moins lointain, à pouvoir se passer de salariat dans son organisation productive, mais ce faisant il fait disparaître ses propres consommateurs et finit par s'écrouler sur lui-même.

Luis Caroll

17/04/2018 à 00h36

khwezi, "l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe"

Depuis combien de siècles, environ ? (au passage, je suis curieux, dans les statistiques, de connaitre les autres causes de destruction d'emplois qu'on identifie)

Ça ne te titille pas quelque part que dans les pays les plus avancés dans l'automatisation, le chômage soit très faible? Qu'on ait jamais eu, dans le monde, autant de travail humain à faire (à part en France) ?

Un peu comme pour Trump: A force d'annoncer l'apocalypse, elle finira peut-être par arriver. Si elle arrive ce ne sera probablement pas là où on l'attendait, mais l'annoncer avec régularité, c'est la garantie d'avoir tort souvent.

Le chômage de masse pour cause d'automatisation et d'IA, on ne le verra pas de notre vivant. Marx a oublié qu'on était capable d'inventer de nouveaux besoins ad infinitum.

Milan de solitude

17/04/2018 à 00h50

khwezi
16/04/2018 à 23h38

À part quoi l’automatisation est la première cause de destruction d’emplois aux USA et en Europe, très loin devant les délocalisations.

---

Ah, les chiffres.
Dans les délocalisations, que comptes-tu ? Les usines qui ferment pour délocaliser l'activité à l'étranger. Mais en passant à côté de toutes les usines qui ouvrent à l'étranger et qui auraient pu, sous l'effet de contraintes politiques, ouvrir dans le pays même, tu passes à côté du gros du phénomène.
Je ne dis pas que ça ferait passer ce phénomène premier devant l'automatisation, je n'en sais rien du tout, mais j'aime bien essayer de critiquer les statistiques et la façon dont on les présente.

 

Tricky

17/04/2018 à 01h50

Oui, je ne veux pas toujours avoir l'air du côté de Luis, mais d'ici à ce que l'AI ait un impact substantiel sur l'emploi, on sera tous (et moi le premier) en train de siroter toute l'année des bières à la châtaigne sur une terrasse de Sant'Antonino.