Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 15h45 - cocobeloeil : Bon, c'est pas un scoop, mais si vous voulez devenir richissimes sans trop prendre de risques, au... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h38 - Gone with the Greens : J'ai cru que le Tour était terminé mais non, Poga car attaque à 40 bornes de l'arrivée.. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h30 - Citron Merengue : Mais déçu que Rossi ait chuté... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 15h25 - Charlie Brown : J'ai remis tout l'allant > Bien reçu ton inscription >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 15h06 - cri soi gueule : C'est Caiazzo je crois >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h36 - Schpatz : COTY WEEK 3Football Team@Browns 27-31Raiders@Patriots 23-2049ers@Giants 21-7Bengals@Eagles... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 14h29 - Pascal Amateur : Merci beaucoup (oui, je finis "Repertoire"), je vais creuser tout ça (avec des sous-titres... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 14h04 - L'amour Durix : 0-0 à la mi-temps, quelle arnaque ce Marcelo Bielsa ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 13h16 - El Mata Mord : Mike Maignan and the Mechanics >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 13h09 - André Pierre Ci-Gît Gnac : Si Bonzi passe, ça peut donner un chouette match au tour prochain contre l'italien. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h54 - Jah fête et aime dorer Anne : Sinon, ouais, hier, Murray avait l'air assez cramé, ce qui n'est pas étonnant vu que c'est de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h12 - Milan de solitude : C'est ce que je voulais dire, pour appuyer le message de CHR$ : vous vendez, mais vous avez des... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 11h56 - Westham : C'est pas la question. Mais oui nulle doute qu'après la formidable prestation des messin en terre... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 11h38 - rougénoir : @ VertigoBien sur que non ! Et je pense que nous sommes assez proches dans nos ressentis...On a la... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 11h05 - Balthazar : Extraordinaire, cette histoire, Cush ! Et belle réponse à Saint-Simon.(N.B. : je n'ai pas pensé... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 11h00 - Pascal Amateur : ravio Laguiole des bois "Angloma : 'Quand Olmeta ne venait pas avec un flingue, il venait avec des... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 10h49 - Christ en Gourcuff : Merci, c'était pas mal!Match day donc et c'est l'OL qui se présente au Moustoir.La situation de... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 08h38 - Dan Lédan : Da Cunha il part a Nice qui le prete a LausanneRuffier , non franchement , on a déjà Salin qui... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

syle

13/12/2019 à 12h34

Dan Lédan
12/12/2019 à 21h28
Donc , la police aurait convaincu le gouvernement et garderait son regime actuel pour TOUTE la profession..

-------

Tant mieux pour eux, bonne nouvelle.
Maintenant on peut parler des autres, et notamment de l'ensemble de la fonction publique qui se fait encore enfler dans les grandes largeurs.
Au départ, tu peux accepter de gagner moins de flouze en contrepartie d'une certaine stabilité et d'un mode de calcul de retraite plus favorable qui te permet en gros d'avoir la même retraite que si tu avais fait carrière dans le privé avec une meilleure rémunération.
Mais si on change la règle du jeu en cours de route, tu te fais niquer doublement : sur ta rémunération pendant toute ta carrière, puis sur ta retraite calculée sur ton salaire merdique avec un point d'indice gelé depuis 13 ans.
Pour beaucoup, il est tard pour changer de voie, et il n'est plus possible de capitaliser.
Et on saupoudre quelques augmentations ou quelques avantages à ceux dont le pouvoir de nuisance est le plus important. Les autres peuvent aller se faire mettre.
Sous prétexte de réduire les injustices, on crée de l'injustice.

Le Pobga du Coman

13/12/2019 à 12h34

Easy Sider
aujourd'hui à 11h48

En fait je crois qu'on est d'accord. Ce que j'essayais de proposer, c'est que pour partir à taux plein il faut soit:
- avoir 40 ans de cotisations
- soit avoir atteint 64 ans.


Et donc je suis tout à fait d'accord, pénaliser quelqu'un qui a cotisé ces années parce qu' il a commencé trop jeune... c'est une bétise.

syle

13/12/2019 à 12h40

Je vote ton amendement sans problème, Le Pogba.
Si tu l'assortis d'un calcul d'un calcul sur les 5 dernières années pour les fonctionnaires.
Sur les 6 derniers mois comme actuellement, c'est abusif (promotions de dernière minute en vue de la retraite).
Sur les 25 meilleures années, c'est complètement antubatoire, comme expliqué plus haut (ou alors, tu mets la clause du grand père, et tu galèreras de toute façon pour recruter).

Le Pobga du Coman

13/12/2019 à 12h52

syle
aujourd'hui à 12h40
Je vote ton amendement sans problème, Le Pogba.
Si tu l'assortis d'un calcul d'un calcul sur les 5 dernières années pour les fonctionnaires.
Sur les 6 derniers mois comme actuellement, c'est abusif (promotions de dernière minute en vue de la retraite).
Sur les 25 meilleures années, c'est complètement antubatoire, comme expliqué plus haut (ou alors, tu mets la clause du grand père, et tu galèreras de toute façon pour recruter).

------------

Oui, il y a aussi ici un "curseur" à placer, qui devrait aussi être sur la table des discussions... [et ce que tu proposes personnellement me plairait bien].

Rn fait, je verrais bien pour tout le monde la retraite calculée sur ce qui profite le mieux à la personne:
- un calcul moyen sur toute la carrière
- un calcul moyenne sur les 5 (10?) dernières années travaillées
- retraite universelle minimum

Espinas

13/12/2019 à 12h58

Sur les 1000 euros de mininum pour ceux qui ont cotisé pendant toutes les années requises (d'ailleurs, je m'y perds entre points et années), c'est en quelle année que ça s'applique?

Parce que 1000 euros en 2027, ça vaut moins que 1000 euros maintenant.

J'écoutais encore ce matin que Djebbari disait que les gagnants seraient les salariés au SMIC de 16 à 64 ans.
Politiquement, ça me semble compliqué de capitaliser la dessus, d'une part parce que ces classes populaires sont pas spécialement électrices de la REM, de deux, parce que ce sont souvent des employés en première ligne face au risque de chômage donc la probabilitié de cotiser 43 ans sans coupure est réduite, de trois, pas sûr que les personnes au SMIC se projettent dans le fait de rester au SMIC jusquà la retraite.

Le Pobga du Coman

13/12/2019 à 13h01

Puis surtout, tous les chiffres prsentés par ke gouvernement table sur une augmentation annuelle des salaires constantes de 1.3% non? (source Fr2)

Ce qui selon les économistes est un phénomène complètement irréaliste, et jamais vu auparavant..

Toni fils brillant

13/12/2019 à 13h10

@Étienne

"On n'avait pas le seuil de pauvreté monétaire à la fin du XIXème, (...) Certaines formes oppressives de mondialisation ne sont pas si récentes.

---

Un argument intéressant. Si j'en crois Romain Bertrand (une lecture conseillée sur ce forum, merci), les dynamiques de mondialisation et d'exploitations sont anciennes en effet.

Pour autant, on peut quand même se dire que la stratification sociale est plus directement nationale au 19ème siècle. Il y a une proximité géographique directe entre les capitalistes et les prolétaires, bien racontée par Zola du reste.

On peut aussi legitimement penser que c'est tres différent de nos jours.

On peut meme pousser le crime de lèse marxisme jusqu'à dire que les cheminots et les enseignants français font davantage partie des classes moyennes que des prolétaires, spécialement quand on regarde les choses à l'échelle globale (mais finalement aussi à l'échelle française)

Et on peut juger que, contrairement à ce dont rêvait Marx dans un monde encore sans limites, en partant du principe que le gâteau va rétrécir, ils sont ici davantage les adversaires objectifs des classes inférieures en revendiquant de bonnes retraites (au sens monetaire) et du pouvoir d'achat en ce sens que, ça ne peut se faire qu'un peu sur le dos des tres riches et beaucoup sur le dos des tres pauvres.

7 milliards nous sommes.

Je redis que je dis ça très calmement et sans mépris donc.

Classico

13/12/2019 à 13h17

Je voudrais contribuer à discuter deux thèses récurrentes depuis quelques jours sur ce fil.

- "Les gens ne manifestent ces jours-ci que pour leurs petits intérêts catégoriels."

La grande antienne de toni, reprise par plusieurs intervenants, qui nous révèle un malentendu incroyable : on avait tous cru que la gauche, et la lutte sociale qui en est le carburant historique depuis la Révolution, reposaient sur le sentiment de l'universel. En réalité, elles se fondent sur l'égoïsme. En revanche, dans le même élan, Macron peut être présenté comme un politique visant sincèrement (quoi que plus ou moins mal) le bien commun ; et sa réforme des retraites en particulier, comme une tentative pour sauver le régime par répartition en passant par l'universalité (c'était donc ici qu'elle avait élu domicile !), en brisant les petits intérêts de caste, moyennant quelques menus sacrifices que seuls les pires égauchistes refusent (Edji a le premier entonné cette mélodie, je crois).

Il s'agit là d'une malversation intellectuelle de très grand format. Cette thèse, en effet, analyse un mouvement de gauche dans une perspective et un langage de droite, pour ensuite reprocher à ce mouvement ... d'être en réalité de droite.

En effet, elle lit l'action des manifestants anti-réforme des retraites en lui appliquant le critère (libéral) de l'intérêt individuel. En chaussant ces lunettes, on aperçoit, c'est vrai, que dans la tête de chaque manifestant il y a le soucis de sa fin de mois, de son pouvoir d'achat, de son bien-être personnel. Qui le nierait ? Le problème, c'est que ce soucis de soi se trouve dans toutes les têtes du monde (à l'exception, c'est à voir, d'une poignée de mystiques intégralement désindividualisés, dont nous avons peut-être la chance de posséder un exemplaire sur ce forum). Dans les têtes des pauvres, des riches, des intelligents, des cons, des cheminots, de Macron, des usagers de la SNCF, des membres de ce forum, de tout le monde. C'est précisément parce qu'il est la chose du monde la mieux partagée que l'intérêt particulier peut être au fondement d'un système aussi redoutablement efficace que le libéralisme économique.

Mais puisqu'il s'agit d'un invariant anthropologique, puisque dans chaque intention individuelle, même la plus pure en apparence, se dissimule, même infime, l'intérêt individuel ; même chez l'abée Pierre donnant à manger au pauvre dans l'hiver glacial ; pourquoi décider d'appliquer ce critère là à la lecture de l'action des manifestants ? Pourquoi leur reprocher d'appartenir à l'espèce humaine ? Pourquoi ne pas choisir de regarder ce qu'il y a de caractéristique dans la manifestation des manifestants : pas l'intérêt individuel caché en dessous, ce qui est vrai, mais comme il l'est sous chaque action humaine ; mais tout le discours politique structuré, la vision globale de la société qui émane d'une manifestation comme celle-ci, les idées générales sur le bien commun qui sont portées par ces personnes qui manifestent ? Comment ne pas avoir compris que toutes les révolutions, tous les changements de régime, toutes les évolutions sociales importantes, qui ont par construction une teneur universelle, générale, transcendant les individus, ont été portés par des individus animés par le souci de soi ?

- "Les français pauvres ne sont pas pauvres au regard de la situation mondiale."

Cela a suffisamment été commenté par Easy notamment. Les prix ne sont pas les mêmes en France et au Nigéria, pour dire le moins. La psychologie sociale non plus. Le pauvre en France est plus riche que 95% des terriens ? Mais au-delà même du fait qu'il a pourtant du mal à se loger, le pauvre en France n'habite pas la même société que les autres. Il ne peut pas participer à sa propre société ; il en est exclu. Par ses vêtements, par son activité, et surtout par tout ce qu'il ne peut pas faire, il est essentialisé comme un pauvre avant d'être la personne qu'il pourrait être. Sa souffrance n'est pas celle de la malnutrition du pauvre d'Afrique, mais sa souffrance est néanmoins pleine et entière, elle est le thème musical central de son existence. La décréter moins digne de plainte et de révolte que l'autre, c'est ... c'est difficile à caractériser en restant dans la charte.

Les illusions de la technologie ... on croit pouvoir penser à l'échelle du monde parce qu'on barbote dans les réseaux sociaux. Mais dans la vraie vie on se pense, se ressent, on évalue son propre bonheur ou son propre malheur à l'échelle de la société dans laquelle on vit, je veux dire : dans laquelle on vit avec son corps.

- "Une réforme des retraites, il fallait la faire de toute façon pour sauver le régime, et le passage à un système universel semble censé en soi, non ?"

Je ne comprends pas comment on peut déconnecter une réforme politique du gouvernement qui la prend et de la dynamique dans laquelle elle est prise. Sauf exception, il n'y a pas de réforme bonne ou mauvaise en soi. Une réforme très libérale dans une société trop collectiviste peut être une excellente chose. La démolition des régimes spéciaux (sauf celui de la police, hihi) par Mr Dellevoye et dans la France de l'UE, après la casse du droit du travail et la diminution de l'indemnité chômage, normalement, ça doit faire sens chez n'importe quel observateur.

Normalement.

Classico

13/12/2019 à 13h17

"trois thèses récurrentes" du coup, pas deux.

Espinas

13/12/2019 à 13h17

Oui, on est 7 milliards mais c'est toi qui veut faire la moyenne ( à commencer par celle des émissions de CO2) au niveau mondial, alors que l'uniformité mondiale n'a jamais existé dans l'histoire.

 

suppdebastille

13/12/2019 à 13h28

"Classico

aujourd'hui à 13h17
ça doit faire sens chez n'importe quel observateur. "

Excuse moi mais ça m'énerve de lire ou d'entendre de plus en plus souvent cet anglicisme.