Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h07 - impoli gone : Petite remarque touristique en attendant que ça bouge vraiment: ce circuit est une très belle pub... >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 15h06 - cri soi gueule : C'est Caiazzo je crois >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h00 - Run : Quel affreux circuit quand meme. Bon 2 semaines de repos, prochaine course en Allemagne, ce serait... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 14h58 - rivaldo maccione : Trois poteaux niçois pendant le match, il est pas si pire notre cimetière indien!Mais il est vrai... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h36 - Schpatz : COTY WEEK 3Football Team@Browns 27-31Raiders@Patriots 23-2049ers@Giants 21-7Bengals@Eagles... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 14h29 - Pascal Amateur : Merci beaucoup (oui, je finis "Repertoire"), je vais creuser tout ça (avec des sous-titres... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 14h04 - L'amour Durix : 0-0 à la mi-temps, quelle arnaque ce Marcelo Bielsa ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 13h16 - El Mata Mord : Mike Maignan and the Mechanics >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 13h09 - André Pierre Ci-Gît Gnac : Si Bonzi passe, ça peut donner un chouette match au tour prochain contre l'italien. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h54 - Jah fête et aime dorer Anne : Sinon, ouais, hier, Murray avait l'air assez cramé, ce qui n'est pas étonnant vu que c'est de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h12 - Milan de solitude : C'est ce que je voulais dire, pour appuyer le message de CHR$ : vous vendez, mais vous avez des... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 11h56 - Westham : C'est pas la question. Mais oui nulle doute qu'après la formidable prestation des messin en terre... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 11h38 - rougénoir : @ VertigoBien sur que non ! Et je pense que nous sommes assez proches dans nos ressentis...On a la... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 11h05 - Balthazar : Extraordinaire, cette histoire, Cush ! Et belle réponse à Saint-Simon.(N.B. : je n'ai pas pensé... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 11h00 - Pascal Amateur : ravio Laguiole des bois "Angloma : 'Quand Olmeta ne venait pas avec un flingue, il venait avec des... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 10h49 - Christ en Gourcuff : Merci, c'était pas mal!Match day donc et c'est l'OL qui se présente au Moustoir.La situation de... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 08h38 - Dan Lédan : Da Cunha il part a Nice qui le prete a LausanneRuffier , non franchement , on a déjà Salin qui... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 00h04 - Yul rit cramé : Ca doit être la fête sur le vieux port à Toulouse !!Recrudescence des cas de COVID à prévoir... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Milan de solitude

12/11/2019 à 15h17

Tricky
aujourd'hui à 13h26
Merci cachaco.
Ce que je ne comprends pas, c’est que, quitte à truquer des élections, comment Morales a-t-il fait pour se retrouver avec un total aussi faible ?

---

Être élu au premier tour paraissait tout de même glorieux, et cela avait le mérite d'être assez crédible pour peu que la combine fût mieux manigancée.

Tricky

12/11/2019 à 15h21

Mouais. Disons.
Sinon, cachaco, je suis assez preneur de ton sentiment sur l’OEA (dont il me semble qu’elle n’avait rien eu à dire sur l’élection de Bolsonaro, si ?)

Classico

12/11/2019 à 15h39

Toni fils brillant
aujourd'hui à 11h07


Bien sûr que la question de l'énergie est au coeur du phénomène des gilets jaunes, dont c'est d'ailleurs le point de départ... je ne vois pas quels peuvent être les arguments pour dire le contraire. Ou alors tu fais de l'anti-spécialocentrisme, je veux dire par là, que, comme l'énergie n'est pas ta spécialité, tu refuses de la voir comme une cause centrale et tu préfères alors y voir des causes que tu maîtrises mieux.

D'accord, ce n'est pas ce qui est conscientisé ou exprimé par les individus, peut-être, ou expliqué par les analystes ou les éditorialistes, justement parce que c'est encore un sujet invisible, mais c'est évident que c'est une question centrale.
-----

Ah oui, alors là en effet c'est très surprenant. Tu dirais que l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914 est au coeur du phénomène de la première guerre mondiale par exemple ?

Utaka Souley

12/11/2019 à 16h37

Donc, pour résumer (et accessoirement vérifier que j'ai bien compris le sujet de la controverse), dans la crise des GJ, pour Toni, l'essence, c'est l'énergie, alors que pour Classico l'énergie, c'est l'allumette ?

Classico

12/11/2019 à 16h58

C'est fort bien résumé !

Toni fils brillant

12/11/2019 à 17h14

Oui, c'est bien résumé, Utaka.

De mon côté, j'analyse l'énergie comme l'essence du problème, en partant du principe suivant (une partie de l'équation souvent oubliée à gauche):

Les consommateurs occidentaux ont, depuis les chocs pétroliers (indicateurs pour moi d'une première surchauffe) artificiellement bénéficié d'une énergie peu chère et de prix bas grâce à la mondialisation, en contre-partie de la pression à la baisse de leur salaire. Les seuls gagnants sur tous les tableaux étant les rentiers et assimilés.

Cette pression à la baisse des salaires étaient moins le résultat d'un complot des plus riches que la seule façon de contenir la surchauffe sans remettre en cause le modèle de la société de consommation de masse, en maintenant artificiellement basse les hausses de prix. Hausse de prix qui se sont répercutés sur les actifs (et notamment l'immobilier).

C'est ce petit jeu qui s'arrête. On serait arrivé au bout de la pression à la baisse sur les salaires, mais aussi au bout de l'énergie abondante pas chère et des prix bas. Toute relance par la consommation/production serait alors immanquablement mangée par l'inflation, sans gain de prospérité.

La prospérité serait ailleurs.

Je sais, c'est une analyse iconoclaste, parce que, contrairement à ce que font la majorité des économistes, elle prend en compte la notion de ressource et d'accès à la ressource.

Espinas

12/11/2019 à 17h34

OK, mais ça va en contradiction avec le niveau de fiscalité des carburants, qui certes n'augmente plus par risque politique mais demeure plus de la moitié du prix payé à la pompe.

Espinas

12/11/2019 à 17h41

Et le prix de l'énergie, c'est le serpent qui se mord la queue: en 2008, le litre de brut était à 100$, après la crise des subprimes, la baisse de la demande mondiale due à la crise l'a fait descendre sous les 30$, une des causes entre autres du printemps arabe de 2011.

En France, pays d'importations d'énergie fossiles, on suit le marché tout en taxant pour équilibrer les comptes publics et avoir un ersatz de principe pollueur payeur.

Le prix de l'électricité reste en grande partie régulé et est un des plus bas d'Europe.

Bref, l'énergie est un facteur important surtout si elle est chère et/ou rare mais elle me semble surtout la conséquence des situations humaines plus que la cause.

Toni fils brillant

12/11/2019 à 18h24

@espinas

"Bref, l'énergie est un facteur important surtout si elle est chère et/ou rare mais elle me semble surtout la conséquence des situations humaines plus que la cause."

---

peux-tu m'expliquer ce que tu as en tête ?

NB : s'agissant de l'énergie, il ne faut pas regarder que le plein d'essence. Si vous payez vos bananes pas cher ou vos chaussures pas cher, c'est aussi parce que le prix de l'énergie est bas et l'énergie abondante; ce prix permet la mondialisation. Et oui, il y a un effet d'amortissement du phénomène par la récession, mais c'est justement ce qu'on explique par ailleurs dans les mécanismes d'ajustement (subis ou choisis).

forezjohn

12/11/2019 à 18h27

Toni fils brillant
aujourd'hui à 17h14
Oui, c'est bien résumé, Utaka.

De mon côté, j'analyse l'énergie comme l'essence du problème, en partant du principe suivant (une partie de l'équation souvent oubliée à gauche):

Les consommateurs occidentaux ont, depuis les chocs pétroliers (indicateurs pour moi d'une première surchauffe) artificiellement bénéficié d'une énergie peu chère et de prix bas grâce à la mondialisation, en contre-partie de la pression à la baisse de leur salaire. Les seuls gagnants sur tous les tableaux étant les rentiers et assimilés.

Cette pression à la baisse des salaires étaient moins le résultat d'un complot des plus riches que la seule façon de contenir la surchauffe sans remettre en cause le modèle de la société de consommation de masse, en maintenant artificiellement basse les hausses de prix. Hausse de prix qui se sont répercutés sur les actifs (et notamment l'immobilier).

C'est ce petit jeu qui s'arrête. On serait arrivé au bout de la pression à la baisse sur les salaires, mais aussi au bout de l'énergie abondante pas chère et des prix bas. Toute relance par la consommation/production serait alors immanquablement mangée par l'inflation, sans gain de prospérité.

La prospérité serait ailleurs.

Je sais, c'est une analyse iconoclaste, parce que, contrairement à ce que font la majorité des économistes, elle prend en compte la notion de ressource et d'accès à la ressource.

--------------------
Kamoulox!

On a artificiellement(c'est à dire? comment?) maintenu tout à bas prix à part l'immobilier, parce que... parce que bon...

 

Christ en Gourcuff

12/11/2019 à 18h51

[Elections Espagne]

Tu l’as pas vu arriver? Nous non plus. Le PSOE et Podemos de sont mis d’accord 48h après des élections provoquées par six mois de désaccord. Champions.

Donc Pablo sera le vice président de Pedro. Enfin à condition de convaincre Más País, PNV, PRC, BNG et Teruel Existe* de voter pour ET de convaincre les indépendantistes basques de gauche de EH Bildu et les indépendantistes catalans de gauche de ERC de s’abstenir.

Quand on sait ce que le PSOE avait refusé à Podemos (pas de droit de veto, trois ministères dont deux nouveaux sans trop de pouvoir et pas de Pablo Iglesias au gouvernement ) et qu’il va se retrouver avec Iglesias Vice Président, l’extrême droite et la droite plus forts et moins de députés socialistes on peut légitimement penser que Sanchez a pas gagné sont pari.


*Teruel Existe c’est un parti mené par un architecte qui promeut le désenclavement de Teruel. Ils avait aucun espoir d’obtenir un siège et ils ont dû trouver un bar à l’arrache pour recevoir les médias dimanche soir.