Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 15h22 - El Mata Mord : Et les Biggard ? >>


In barry we trust

aujourd'hui à 15h22 - Metzallica : Du coup le release de Demaryus Thomas semble avoir été précipité.Tant mieux. J'espère qu'ils... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 15h15 - Tonton Danijel : Let's dance the Madison. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h14 - Schpatz : MotoGPMarquez, Quartararo et Vinales en première ligne.Pol Espargaro est forfait, poignet cassé... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 15h00 - Yul rit cramé : Aurier marque un but, 2-0 pour Tottenham.Refusé pour un hors jeu d'un bon millimètre d'un autre... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h51 - impoli gone : Plus que 45mn avant ce choc contre le PSG.La compo est... >>


Maman les p'tits bateaux

aujourd'hui à 14h46 - nima : Vu le replay sur la chaîne YouTube sailgp. Dans la deuxième course l’équipage français fait... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h34 - BoblaFlamb : Balthazaraujourd'hui à 14h32Héhé. >>


So show...

aujourd'hui à 13h22 - L'amour Durix : Marius T05/06/2019 à 18h00J’ai de la peine.Dans mes rêves j’ai été Patrick Revelli... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 13h05 - rougénoir : Déjà on sait que nous n'irons pas à Nantes avec 3 points de retard !C'est une bonne chose ! ;) >>


Manette football club

aujourd'hui à 12h33 - Kireg : Allons bon, j’ai craqué pour le portage Switch de “Link’s Awakening”. En réalité j’ai... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 11h30 - Dédie mon Stück : Drôle d'idée "il fut contraint". Parce qu'il est mené ? Il y en a plein que ça n'a jamais... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 02h44 - Yul rit cramé : C'est vrai que si j'en crois mes rapides recherches, en 6 matchs, Placente n'a pas réussi à nous... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h30 - Brian Hainaut : Non, ce qui nous amène à faire preuve d'humilité : L'Équipe (via S.K.) peut être plus drôle... >>


Les jaunes, héros zen

20/09/2019 à 23h31 - Breizhilien : Ouais, bon, normalement, ça devait passer. >>


Le fil éclectique

20/09/2019 à 23h23 - Dan Lédan : Pareil..je me suis fait entubé sur une console Boss sur LBC ..c est mort hors plainte... >>


Café : "Au petit Marseillais"

20/09/2019 à 20h49 - Flo Riant Sans Son : Je considère le match de demain comme le prremier vrai test de la saison, Montpellier est une... >>


Paris est magique

20/09/2019 à 18h36 - suppdebastille : L'essentiel des studios (the voice, dans avec le stars - j'ai croisé Paméla un samedi matin - ,... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Mevatlav Ekraspeck

27/05/2019 à 08h49

Et pendant qu'ils s'écharpent pour savoir c'est qui qu'à la plus gauche, l'extrème-droite va bien, merci pour elle.

Elle se baffre, s'empiffre de tous ces électeurs perdus sans que trente secondes ça ne perturbe plus que ça le reste du monde.

Rarement elle aura présenté une tête d'affiche aussi nulle, et ça doit être très réconfortant dans les hautes sphères qui président aux tactiques lepénistes : vous pouvez mettre absolument n'importe qui en figure de proue, ça marche. Vous pouvez coller n'importe quoi dans le programme, même les énormités les plus crasses, itou : c'est validé. On vote narine "parskienamar" point.

Cette croissance du néant politique est absolument affligeante.

Et il paraît que c'est la faute à Macron parce qu'il avait fait de la première place un enjeu? "Bah tiens Manu, parce que tu m'emmerdes avec tes décisions, paf, je te colle un bulletin brun dans l'urne, dans tes dents le jeunot."

C'est ça la vision d'envergure d'un Mélenchon, des Républicains? Un jour il faudrait vraiment cesser de prendre de façon général l'électeur pour un simplet demeuré, d'une part parce que ce profil est minoritaire et déjà recruté (j'ai pas dit endoctriné...), d'autre part parce que trouver tous les prétextes possibles et imaginables pour expliquer la désaffection massive pour des projets économiques et sociaux afin d'éviter une remise en cause, une vraie, ça va finir de tuer ce qui reste de la gauche.

Pardon, mais j'ai trouvé les campagnes d'Aubry, de Place Publique, du PC et de Jadot forts intéressants. Quand ça se décidait à parler Europe, on sentait qu'il y avait un minimum de convictions, de perspectives, de connaissances.

A un écolo près, les gens n'ont donc pas majoritairement adhéré à ces projets. Et ça, personne ne veut le reconnaître. Quand les journalistes demandent pourquoi, c'est la faute à Macron qui n'a rien fait qu'à bipolariser le débat.

Allez-y messieurs dame, en avant, vous gênez pas. Ne réfléchissez pas à ce qu'il faudrait faire pour reprendre contact avec le terrain, et peut-être même avec la démocratie au sens de donner la voix au peuple.

Des tarés liberticides et incompétents continuent paisiblement à mettre des millions d'électeurs sous hypnose.

Pendant ce temps, la très pertinente question de Lemon reste sur la table, et la non moins pertinentes saillies de Moravcick aussi, et tant que des réponses ne seront pas apportées, on se rapproche pas à pas de la possibilité de voir la France se transformer en une forme de Hongrie d'ici trois ans.

Vous allez a-do-rer.

Tricky

27/05/2019 à 09h04

Roger, Mev, je ne comprends pas.
Vous ne pensez pas que c’est un problème au-delà d’une simple erreur stratégique si en cumulé, tous ces gens finissent à moins de 15% ?
Et qu’au delà du terrain où des alliances, il est possible qu’on soit dans une situation où il n’y a plus d’appétence (électorale) pour la gauche ?

Edji

27/05/2019 à 09h08

Plus d'appétence pour "une" (et pas "la") gauche qui se refuse à admettre le libéralisme, en effet.
Et il y a tout lieu de s'en réjouir de mon point de vue.

Tonton Danijel

27/05/2019 à 09h10

bolkonsky
aujourd'hui à 08h26

Le défaut que je reproche aux Verts, c'est la difficulté à être cohérent au niveau européen et national. Au parlement, les Verts (très actifs en effet, difficile de dire le contraire) vont sièger dans une alliance écolo-socdem-libéraux, excluant la gauche radicale... c'est pourtant grâce au soutien de cette gauche radicale qu'ils tiennent la mairie de Grenoble et ont obtenu des élus dans plusieurs conseils régionaux.

Effectivement, j'imagine mal Jadot en rassembleur de la gauche. Benbassa,Bayou auraient davantage le profil.

Et d'accord avec Roger, la logique 'pure' de LFI semble avoir trouvé ces limites. Le beau score de 2017 était principalement dû au vote utile des écologistes et socialistes frondeurs (qui ont aussi permis l'élection de la plupart des députés FI en appelant à voter pour eux au second tour des législatives), JLM a eu tort de ne pas exploiter l'ouverture qui apparaissait en voulant continuer à agir seul contre tous. Et clairement, s'il avait des ambitions pour 2022, il peut les ranger dans le même placard que celles de Laurent Wauquiez.

blafafoire

27/05/2019 à 09h15

Pour moi c'est une énorme victoire de Macron.
Le gars se fait conspuer depuis l'été dernier, se prend l'une de mobilisation les plus marquantes de ces 30 dernières années dans les dents et arrive 1 point derrière le premier aux élections qui suivent, j'en suis baba.
J'ai même la conviction qu'en l'état actuel des choses il est plutôt confort dans ses chaussettes pour les présidentielles.

@Moravcik
Si ça peut te consoler à mon avis le succès de Jadot n'a pas la moindre importance à long terme. Les écolos sont politiquement insignifiants en France. Le manque de consistance idéologique (comme on dit : même Hitler...) de ce mouvement en a fait la masse de manoeuvre de la gauche pendant 30 ans. Leur succès d'aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec leur action politique.. D'ailleurs, tous les candidats avaient un programme écolo. C'est comme le label bio : rien ne t'empêche de coller ça sur du polystyrène.
En revanche, la raclée de la gauche est nettement plus significative.
J'ai la haine contre la "gauche", justement, qui croyant combattre le "fascisme" a laissé prospérer le FN sans s'apercevoir qu'il s'implantait sur ses terres.
A Henin-Beaumont (2 heures de Bxl en bagnole), le RN a fait 55,90% des voix.

Utaka Souley

27/05/2019 à 09h16

Edji, je ne suis pas sûr de te comprendre. "Admettre le libéralisme", tu entends ça comment ? Accepter que ça soit le système dominant actuel, ou bien accepter que ça soit le seul possible ?

Edji

27/05/2019 à 09h20

Accepter que cela soit la norme partout en Europe, au rang de valeur de longue date constitutionnellement et "union européennement" protégée.

Luis Caroll

27/05/2019 à 09h23

Charterhouse11
aujourd'hui à 00h18
Après, à bien y réfléchir, la FI, c'est le MoDem de l'époque : une percée à la présidentielle, sur fond de vote utile (Hamon est trop bas dans les sondages) et un dégoût du PS. Et un soufflé qui retombe aussitôt.
---
J'avais fait exactement la même comparaison il y a quelques mois, en considérant qu'il ne reste à Mélenchon que l'espoir du destin de Bayrou: offrir sa fanbase à un candidat meilleur que lui qui reprendrait quelques années plus tard le sillon qu'il a creusé.

Henri Désiré Landreau

27/05/2019 à 09h25

Pas le temps de développer ce matin mais difficile de bouder son plaisir :

- Le RN qui reste dans son socle habituel (entre 20 et 23 %) alors qu'on vient de prendre 6 mois de révolte à coloration rouge-brune, aucune raison de paniquer comme le fait Mev.

- les écolos qui percent, très bonne chose pour la société.

- les eurosceptiques de gauche qui s'effondrent ;

- la droite Trocadéro qui se pète la gueule ;

- la majorité présidentielle qui reste solide.

Bref, le camp euro-progressiste a gagné, super nouvelle !

Roger Cénisse

27/05/2019 à 09h25

Tricky
aujourd'hui à 09h04
Roger, Mev, je ne comprends pas.
Vous ne pensez pas que c’est un problème au-delà d’une simple erreur stratégique si en cumulé, tous ces gens finissent à moins de 15% ?
Et qu’au delà du terrain où des alliances, il est possible qu’on soit dans une situation où il n’y a plus d’appétence (électorale) pour la gauche ?
_________

A mon sens, il y a toujours une appétence électorale pour la gauche, extrêmement forte, même, mais pour une gauche économique version lutte des classes, pas une gauche "cumul de la défense des opprimés" et "intersectionnalité des luttes".

Je pense que le ralliement massif à l'extrême droite n'est pas opéré par des gens qui sont chimiquement racistes, xénophobes & autres. Ceux-là étaient déjà chez la famille Le Pen.

Par contre ceux qui se rallient, c'est ceux qui ont peur de demain, qui voient le déclassement de la société, ceux qui voient la classe moyenne ou moyenne supérieure comme un objectif qui s'éloigne de plus en plus, ceux du "c'était mieux avant". Et j'ai le sentiment qu'à ceux-là, la gauche ne sait plus parler en termes simples, compréhensibles.

Après, comment y arriver, c'est autre chose et je ne suis pas stratège politique, mais je pense qu'à un moment donné, il faut se recentrer sur ce qui est important, à savoir la défense de la classe laborieuse, et uniquement ça.

 

OLpeth

27/05/2019 à 09h38

Si quelqu'un à gauche savait ce qu'il fallait faire pour récupérer à coup sûr les masses populaires et les abstentionnistes, ça fait longtemps qu'il le ferait. Pour moi le vote RN marche parce qu'il est facile : tu veux montrer que t'es pas content, tu votes RN. Ça fait longtemps qu'ils sont là, ils ont jamais eu le pouvoir, ils sont désormais officiellement dédiabolisés, dès que tu votes pour eux tu vois tous les éditocrates et les politiques que tu abhorres se faire caca dessus, c'est tout bénef. En plus ils proposent des solutions très simples à des problèmes complexes (les musulmans ? Y'a qu'à les foutre dehors ! Les clandestins ? Y'a qu'à les foutre dehors ? Le chômage ? Si on met les étrangers dehors on aura tout les emplois nécessaires ! L'insécurité ? Faut envoyer l'armée ! Etc, etc.).

Récupérer les abstentionnistes et les classes qui ont le plus à gagner à une politique de gauche, c'est un travail de fourmi, qui demande éducation populaire, temps, recréation d'un lien dissous par nos sociétés libérales qui isolent les individus et détruit le sens du collectif, et une exemplarité des politiques qui portent ce combat. La gageure.