Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @TANG_Foot: .@jomicoud dans les @cahiersdufoot : « C’est difficile de faire mieux que Van Halen au Vélodrome. Pour moi, la connexion en…

RT @LeParisienSport: Fumigènes et interdictions de stade : une mission d’information parlementaire ouverte https://t.co/hRiccFtRlg

Vous pourrez le commander dès demain dans votre librairie: le numéro 3 de la revue des Cahiers ! Également disponib… https://t.co/Jlx189SIRd

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)

Sanction immédiate

"Drinkwater arrêté pour conduite en état d'ivresse." (lequipe.fr)

Majax Amsterdam

“Roland Romeyer : ‘Si on était des magiciens, ce serait mieux’." (lequipe.fr)
Roro, mage blanc ?

Parce que cette année on est zéro

“Rudi Garcia : ‘Vous n’arriverez pas à nous diviser’.” (sport24.lefigaro.fr)

Un deal remis

"Aulas : 'Le deal ne tient plus'." (lequipe.fr)

Crâneur contre crâneur

“Rothen porte plainte contre Evra !” (football.fr)

Le forum

Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 19h16 - CELTIC BHOY : D'après mes sources, Ouedraogo n'a jamais fait partie de l'équipée. Mais bon, quand la police nz... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h15 - Jus de Nino : Ce n'est pas au DS de négocier les contrats des joueurs. Le rôle du DS est de définir une... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h14 - BoblaFlamb : La nécessité de différer et la contrainte inhérentes à l'apprentissage ne peuvent venir qu'en... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 18h57 - Benoit Fleck : Hummels retourne à Dortmund, c'est officiel. Faut avoir les nerfs solides ces temps si tu... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h43 - fabraf : Et tu oublies Bordeaux (leur PLAN a juste pris quelques mois de retard), de Lille, de Nice avec... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 18h35 - CELTIC BHOY : Les Celtics sont bien les losers de Boston. Une demi-finale de conférence, c'est le bonnet d'âne... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 18h31 - suppdebastille : Petite partie de foot dans une rue (en terre ) de Dolisie ( Congo 242) entre 6 gamins : 1 maillot... >>


Ni buts, ni soumises

aujourd'hui à 18h09 - Redalert : Ah ben nan, je n'ai parlé que des blagues de gros beaufs... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 18h06 - Hal 9000 : leoaujourd'hui à 16h57Le tacle est très violent, certes, mais c'est amusant de lire qu'un "jeune... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 17h35 - frenchwill : Merci pour ce retour Joswiak bat le SCO, sachant qu'on était aussi sur Caillard pour être n°2... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 17h30 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 16h58Enfin un defi a la taille de notre club! >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 17h25 - bolkonsky : Le train des champions nationaux a une belle allure. C'est dommage que Viviani soit maillot noir du... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 17h07 - leo : Luis Enrique démissionne du poste de sélectionneur de l'équipe d'Espagne pour "motifs personnels... >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 16h50 - Hyoga : Nonmais c'est bon, le Real a signé Takefusa Kubo, ils ont plus besoin de rien, là. >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 16h06 - Pascal Amateur : Et Platini qui se retrouve face à Claude Guéant, on l'a dit ? >>


Ventre mou's League

aujourd'hui à 16h06 - M.Meuble : Réplantage? >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 15h49 - Utaka Souley : Tonton Danijelaujourd'hui à 12h06Ben en même temps, si tu touches la balle avec la main qui tient... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 15h40 - De Gaulle Volant : *La Rennes des pommes"Matches truqués : La lutte s'organise à Rennes" (lequipe.fr) >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Mevatlav Ekraspeck

27/05/2019 à 08h49

Et pendant qu'ils s'écharpent pour savoir c'est qui qu'à la plus gauche, l'extrème-droite va bien, merci pour elle.

Elle se baffre, s'empiffre de tous ces électeurs perdus sans que trente secondes ça ne perturbe plus que ça le reste du monde.

Rarement elle aura présenté une tête d'affiche aussi nulle, et ça doit être très réconfortant dans les hautes sphères qui président aux tactiques lepénistes : vous pouvez mettre absolument n'importe qui en figure de proue, ça marche. Vous pouvez coller n'importe quoi dans le programme, même les énormités les plus crasses, itou : c'est validé. On vote narine "parskienamar" point.

Cette croissance du néant politique est absolument affligeante.

Et il paraît que c'est la faute à Macron parce qu'il avait fait de la première place un enjeu? "Bah tiens Manu, parce que tu m'emmerdes avec tes décisions, paf, je te colle un bulletin brun dans l'urne, dans tes dents le jeunot."

C'est ça la vision d'envergure d'un Mélenchon, des Républicains? Un jour il faudrait vraiment cesser de prendre de façon général l'électeur pour un simplet demeuré, d'une part parce que ce profil est minoritaire et déjà recruté (j'ai pas dit endoctriné...), d'autre part parce que trouver tous les prétextes possibles et imaginables pour expliquer la désaffection massive pour des projets économiques et sociaux afin d'éviter une remise en cause, une vraie, ça va finir de tuer ce qui reste de la gauche.

Pardon, mais j'ai trouvé les campagnes d'Aubry, de Place Publique, du PC et de Jadot forts intéressants. Quand ça se décidait à parler Europe, on sentait qu'il y avait un minimum de convictions, de perspectives, de connaissances.

A un écolo près, les gens n'ont donc pas majoritairement adhéré à ces projets. Et ça, personne ne veut le reconnaître. Quand les journalistes demandent pourquoi, c'est la faute à Macron qui n'a rien fait qu'à bipolariser le débat.

Allez-y messieurs dame, en avant, vous gênez pas. Ne réfléchissez pas à ce qu'il faudrait faire pour reprendre contact avec le terrain, et peut-être même avec la démocratie au sens de donner la voix au peuple.

Des tarés liberticides et incompétents continuent paisiblement à mettre des millions d'électeurs sous hypnose.

Pendant ce temps, la très pertinente question de Lemon reste sur la table, et la non moins pertinentes saillies de Moravcick aussi, et tant que des réponses ne seront pas apportées, on se rapproche pas à pas de la possibilité de voir la France se transformer en une forme de Hongrie d'ici trois ans.

Vous allez a-do-rer.

Tricky

27/05/2019 à 09h04

Roger, Mev, je ne comprends pas.
Vous ne pensez pas que c’est un problème au-delà d’une simple erreur stratégique si en cumulé, tous ces gens finissent à moins de 15% ?
Et qu’au delà du terrain où des alliances, il est possible qu’on soit dans une situation où il n’y a plus d’appétence (électorale) pour la gauche ?

Edji

27/05/2019 à 09h08

Plus d'appétence pour "une" (et pas "la") gauche qui se refuse à admettre le libéralisme, en effet.
Et il y a tout lieu de s'en réjouir de mon point de vue.

Tonton Danijel

27/05/2019 à 09h10

bolkonsky
aujourd'hui à 08h26

Le défaut que je reproche aux Verts, c'est la difficulté à être cohérent au niveau européen et national. Au parlement, les Verts (très actifs en effet, difficile de dire le contraire) vont sièger dans une alliance écolo-socdem-libéraux, excluant la gauche radicale... c'est pourtant grâce au soutien de cette gauche radicale qu'ils tiennent la mairie de Grenoble et ont obtenu des élus dans plusieurs conseils régionaux.

Effectivement, j'imagine mal Jadot en rassembleur de la gauche. Benbassa,Bayou auraient davantage le profil.

Et d'accord avec Roger, la logique 'pure' de LFI semble avoir trouvé ces limites. Le beau score de 2017 était principalement dû au vote utile des écologistes et socialistes frondeurs (qui ont aussi permis l'élection de la plupart des députés FI en appelant à voter pour eux au second tour des législatives), JLM a eu tort de ne pas exploiter l'ouverture qui apparaissait en voulant continuer à agir seul contre tous. Et clairement, s'il avait des ambitions pour 2022, il peut les ranger dans le même placard que celles de Laurent Wauquiez.

blafafoire

27/05/2019 à 09h15

Pour moi c'est une énorme victoire de Macron.
Le gars se fait conspuer depuis l'été dernier, se prend l'une de mobilisation les plus marquantes de ces 30 dernières années dans les dents et arrive 1 point derrière le premier aux élections qui suivent, j'en suis baba.
J'ai même la conviction qu'en l'état actuel des choses il est plutôt confort dans ses chaussettes pour les présidentielles.

@Moravcik
Si ça peut te consoler à mon avis le succès de Jadot n'a pas la moindre importance à long terme. Les écolos sont politiquement insignifiants en France. Le manque de consistance idéologique (comme on dit : même Hitler...) de ce mouvement en a fait la masse de manoeuvre de la gauche pendant 30 ans. Leur succès d'aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec leur action politique.. D'ailleurs, tous les candidats avaient un programme écolo. C'est comme le label bio : rien ne t'empêche de coller ça sur du polystyrène.
En revanche, la raclée de la gauche est nettement plus significative.
J'ai la haine contre la "gauche", justement, qui croyant combattre le "fascisme" a laissé prospérer le FN sans s'apercevoir qu'il s'implantait sur ses terres.
A Henin-Beaumont (2 heures de Bxl en bagnole), le RN a fait 55,90% des voix.

Utaka Souley

27/05/2019 à 09h16

Edji, je ne suis pas sûr de te comprendre. "Admettre le libéralisme", tu entends ça comment ? Accepter que ça soit le système dominant actuel, ou bien accepter que ça soit le seul possible ?

Edji

27/05/2019 à 09h20

Accepter que cela soit la norme partout en Europe, au rang de valeur de longue date constitutionnellement et "union européennement" protégée.

Luis Caroll

27/05/2019 à 09h23

Charterhouse11
aujourd'hui à 00h18
Après, à bien y réfléchir, la FI, c'est le MoDem de l'époque : une percée à la présidentielle, sur fond de vote utile (Hamon est trop bas dans les sondages) et un dégoût du PS. Et un soufflé qui retombe aussitôt.
---
J'avais fait exactement la même comparaison il y a quelques mois, en considérant qu'il ne reste à Mélenchon que l'espoir du destin de Bayrou: offrir sa fanbase à un candidat meilleur que lui qui reprendrait quelques années plus tard le sillon qu'il a creusé.

Henri Désiré Landreau

27/05/2019 à 09h25

Pas le temps de développer ce matin mais difficile de bouder son plaisir :

- Le RN qui reste dans son socle habituel (entre 20 et 23 %) alors qu'on vient de prendre 6 mois de révolte à coloration rouge-brune, aucune raison de paniquer comme le fait Mev.

- les écolos qui percent, très bonne chose pour la société.

- les eurosceptiques de gauche qui s'effondrent ;

- la droite Trocadéro qui se pète la gueule ;

- la majorité présidentielle qui reste solide.

Bref, le camp euro-progressiste a gagné, super nouvelle !

Roger Cénisse

27/05/2019 à 09h25

Tricky
aujourd'hui à 09h04
Roger, Mev, je ne comprends pas.
Vous ne pensez pas que c’est un problème au-delà d’une simple erreur stratégique si en cumulé, tous ces gens finissent à moins de 15% ?
Et qu’au delà du terrain où des alliances, il est possible qu’on soit dans une situation où il n’y a plus d’appétence (électorale) pour la gauche ?
_________

A mon sens, il y a toujours une appétence électorale pour la gauche, extrêmement forte, même, mais pour une gauche économique version lutte des classes, pas une gauche "cumul de la défense des opprimés" et "intersectionnalité des luttes".

Je pense que le ralliement massif à l'extrême droite n'est pas opéré par des gens qui sont chimiquement racistes, xénophobes & autres. Ceux-là étaient déjà chez la famille Le Pen.

Par contre ceux qui se rallient, c'est ceux qui ont peur de demain, qui voient le déclassement de la société, ceux qui voient la classe moyenne ou moyenne supérieure comme un objectif qui s'éloigne de plus en plus, ceux du "c'était mieux avant". Et j'ai le sentiment qu'à ceux-là, la gauche ne sait plus parler en termes simples, compréhensibles.

Après, comment y arriver, c'est autre chose et je ne suis pas stratège politique, mais je pense qu'à un moment donné, il faut se recentrer sur ce qui est important, à savoir la défense de la classe laborieuse, et uniquement ça.

 

OLpeth

27/05/2019 à 09h38

Si quelqu'un à gauche savait ce qu'il fallait faire pour récupérer à coup sûr les masses populaires et les abstentionnistes, ça fait longtemps qu'il le ferait. Pour moi le vote RN marche parce qu'il est facile : tu veux montrer que t'es pas content, tu votes RN. Ça fait longtemps qu'ils sont là, ils ont jamais eu le pouvoir, ils sont désormais officiellement dédiabolisés, dès que tu votes pour eux tu vois tous les éditocrates et les politiques que tu abhorres se faire caca dessus, c'est tout bénef. En plus ils proposent des solutions très simples à des problèmes complexes (les musulmans ? Y'a qu'à les foutre dehors ! Les clandestins ? Y'a qu'à les foutre dehors ? Le chômage ? Si on met les étrangers dehors on aura tout les emplois nécessaires ! L'insécurité ? Faut envoyer l'armée ! Etc, etc.).

Récupérer les abstentionnistes et les classes qui ont le plus à gagner à une politique de gauche, c'est un travail de fourmi, qui demande éducation populaire, temps, recréation d'un lien dissous par nos sociétés libérales qui isolent les individus et détruit le sens du collectif, et une exemplarité des politiques qui portent ce combat. La gageure.