Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h07 - Charterhouse11 : Je ne suis pas sur que beaucoup, dont moi, octroie à Bard une hype démesurée. Notre (allez,... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 15h04 - Utaka Souley : Koller et Thilaujourd'hui à 13h10Je viens de capter la plaisanterie. Très drôle.J'étais plus... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h02 - forezjohn : @CrisConcernant la mobilité à Lyon je dirais que la question n'est pas tant de rendre la vie de... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h51 - Parce que Thomas Levaux bien : Pas sur que ce soit vraiment lui, ou ce sociopathe de Spielman. Tu peux croire en Cousins, mais... >>


Geste technique

aujourd'hui à 14h48 - Koller et Thil : Il aurait pu s'approcher encore un peu. C'est très mal joué de tout le monde, mais on peut aussi... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h43 - manuFoU : Riquelme a gagné des titres, lui. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h38 - Charterhouse11 : Pour ma part, loin du cinéma d’antan, d’auteurs et, dans le cas présent, de qualité, je suis... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 14h32 - l'homme de la pampa : Tout à fait CHR$ depuis 1998 il y a une certaine propension à chuter en finale côté français... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 14h27 - la menace Chantôme : Je peux tenter de couper la poire en deux : la semaine dernière, ils ont à la fois un peu joué... >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 14h19 - Pascal Amateur : Mev', sache que je suis solidaire avec toi ; l'un de mes derniers coups de cœur goût/prix est un... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 12h53 - blafafoire : Julowaujourd'hui à 09h56Il y a ça, mais je ne suis pas sûr que ça puisse t'aider... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 11h53 - JauneLierre : Exact, je l'avais oublié alors qu'il figure bien dans la liste d'autant plus qu'il est libre.A... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 11h47 - Danishos Dynamitos : Pas grave si c'est contre le PSG ou Lille.Ça changera pas grand chose au résultat final et ça... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 10h30 - Mevatlav Ekraspeck : Ah bah Dame Redac a cédé... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 10h07 - Seven Giggs of Rhye : Et finalement, alors qu'on pouvait craindre un problème de gestion du banc vu tous les absents,... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 09h58 - Seven Giggs of Rhye : Yep, je me joins au commentaire de Bof pour dire que si le score est inversé à la mi-temps, c'est... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 09h44 - De Gaulle Volant : Henri Gros Harki >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 08h05 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Bon, je viens de voir le résumé. Il y a au moins deux occasions oú les mecs sont pas foutu de la... >>


Émois rémois

Le p'tit coin à la rémoise, où le foot est sacré roi.

RabbiJacob

08/11/2010 à 21h17

Et comment va notre bon Juju "bicycle" Touditche ?

Bertrand Sversal

08/11/2010 à 21h21

Meilleur buteur du kloub ! 4 buts. Un peu de poteaux, de la praline, de la cacahuète, de la patate en veux-tu en voilà.

mr.suaudeau

08/11/2010 à 23h00

Impayable ce Pierre Ménès. La perche était tellement énorme, avant l'interview tu t'attends à du fiel, de l'aigreur et du "moi je", et c'est exactement ce qu'il te donne, tant ce mec est devenu incapable de surprendre. Genre le Stade de Reims change 10 joueurs à chaque intersaison. Ouais, surtout la dernière. Je me trompe où l'équipe de cette année est la même que celle de l'an dernier?

Bertrand Sversal

09/12/2010 à 19h36

Aaaaaah mes amis ! Samedi dernier, je me rendis à Sedan pour assister au derby entre le Stade et les dudules. J’avais pourtant dit que je ne remettrais plus jamais les pieds à Sedan suite à la rencontre d’il y a deux ans où notre sympathique groupe de supporteurs rémois s’était fait quelque peu molester par quelques excités locaux, de même que la voiture de notre chauffeur, immatriculée 51, retrouvée rayée avec les rétroviseurs en miettes. Ce coup-ci, c’est moi qui ai pris mon véhicule, arborant une plaque 54, histoire de passer inaperçu et de dérouter l’ennemi. Et pour assurer notre tranquillité dans les tribunes, j’ai invité mon ami Boban, sympathique mastodonte de plus d’un quintal couplée à un double-mètre qui devaient s’avérer suffisants pour dissuader les taquineries duduliennes. Venons-en au match : on s’est d'abord gelés dans les tribunes. Les Ardennes, c’est déjà pas la Costa del Sol mais alors en décembre, je vous laisse imaginer. Le premier quart d’heure fut dudulien avec des occasions pour le dudule n°9 (j’appris plus tard qu’il répondait au nom d’Allart) puis le dudule n°11 (du nom de Fauvergue, peut-être de la famille du joueur du LOSC ? ). Je vous passe les quolibets émis alors par nos voisins de tribune, y en a même un qui s’est retourné pour nous gratifier d’un doigt en hurlant "pour vous les cornichons", ce qui a fortement déplu à Boban qui a déployé son double-mètre pour tancer l’impoli dudule qui se rassit alors en grognant un « ben quoi, on est chez nous, j’fais c’que j’veux quoi ». Malgré le froid, les Stadistes, parés pour l’occasion d’un splendide maillot tango orné d’un scapulaire noir, ont commencé à titiller le gardien dudule (« Costil » d’après le programme) par Julien Toudic et Cédric Fauré tout en tenant le choc en défense et au milieu tant et si bien qu’à la pause, on pouvait sans prétention se montrer optimiste pour la suite des événements. Le premier quart d’heure de la deuxième mi-temps fut totalement rémoise avec des occasions nettes pour Cédric Fauré et Christopher Glombard. Le monde à l’envers : le Stade avait le monopole du ballon et les ardennais procédaient en contre par les dudules n°6 (Le Moigne… Un bon celui-là… Il court partout et oriente bien le jeu. Faudrait le faire venir chez nous, à la ville) et 8 (Mokaké). Et à cinq minutes de la fin, THE occasion, Déaux a le but au bout du pied avant qu’un dudule non-identifié ne vienne le contrer au tout dernier moment. Que de regrets tant le Stade a maîtrisé son sujet et le troupeau de sangliers qui lui était opposé. Certes, on nous aurait dit avant le match qu’on repartirait avec le point du nul, on aurait signé de suite. Mais au vu de la rencontre (au moins douze corners pour Reims), c’est deux points de perdus… Espérons qu’on n’aura pas à le regretter à l’heure des comptes finaux… Des images ? En voici : http://minilien.fr/a0lmun Que retenir au final ? Au crédit : - une belle partie bien maîtrisée par les rémois, - un très bon Lucas Déaux et, en général, un bon bloc défensif (habituellement, hors de nos bases, on tournait à plus de deux buts encaissés par match), - un superbe maillot extérieur : j’ai assez vitupéré le maillot away bleu hideux pour m’extasier sur celui-ci. Un détour sur le site internet du Stade m’apprend qu’il s’agit du maillot vintage 1931, qui « est tout simplement le premier maillot historique du Stade de Reims porté de 1931 à 1937 ». Y a pas à tortiller, les designers des années trente, ils savaient y faire (http://minilien.fr/a0lmu8), pas comme maintenant, crévindiou ! - on ne s’est pratiquement pas fait insulter par les supporteurs dudules (merci Boban !) et on a retrouvé la bagnole intacte. Au débit : - au vu du match, deux points de perdus et une occasion manquée de s’éloigner durablement de la zone de relégation, - quand la défense tient le choc, c’est l’attaque qui manque de réalisme, - Boban, habitué aux derbys belgradois Partizan/ Zvezda, a trouvé la rencontre champardennaise bien fade côté tribunes, - on a essayé, en vain, de trouver un troquet ouvert après le match, confirmant que Sedan un vendredi soir à 23 heures est aussi vivant que le cimetière du Sud à Reims à 4 heures du matin… Place à la coupe de France, le Stade se déplaçant demain à Arras, chef-lieu du Pas-de-Calais.

Bertrand Sversal

08/01/2011 à 23h17

En cumulant championnat et coupe, le Stade vient d'enchaîner deux victoires. Joie. Pourvou qué ça doure.

Lubo

09/01/2011 à 12h09

Ah, Bertrand, j'avais manqué ton superbe CR de Sedan - Reims. Bravo et mes amitiés à Boban. Comme j'ai quelques talents en art divinatoire, je l'annonce : 2011 marquera le retour des vieilles gloires du foot français. La Coupe à Reims et le championnat à Sainté. Ou alors, le recrutement de Fontaine et Jacquet par la Ligue pour sa nouvelle chaine TV, parfois ça déraille.

Etienne Mattler

09/01/2011 à 12h13

Bertrand, tu peux me réexpliquer pourquoi vous appelez les supporters sedanais les dudules ?

Lubo

09/01/2011 à 12h18

Dudule ! C'est le nom du sanglier que les sedannais avaient emmené pour la première fois en finale de Coupe, à Colombes, je crois.

Bertrand Sversal

09/01/2011 à 12h31

Bien sûr Etienne. D'après la légende, nos voisins ardennais s'étaient entichés d'un sanglier (ou d'une laie, je ne suis pas allé vérifier) au début des années 50 au point d'en faire la mascotte de leur club de supporteurs. La présence de cet animal répugnant a coïncidé avec un parcours respectable en coupe (victoire, en 1956 si je ne m'abuse). Comme dans ces terres éloignées, la superstition et l'animisme jouent encore un grand rôle, les autochtones ont cru que la victoire avait été facilité par l'intervention de ce mammifère omnivore auprès de je-ne-sais-quelle divinité. La bête en question ayant été baptisée "Dudule". Après, il y eut Cora, puis Dora, puis d'autres dont le nom m'échappe, jusqu'à Pascal, la mascotte actuelle. Comme les ardennais s'identifiaient à cette bestiole, à raison d'ailleurs puisqu'elle vit dans les sous-bois et aime se vautrer dans la boue en labourant les jardins et les cultures des gens civilisés avec leurs pattes et leur groin, le tout en poussant des grognements terrifiants, ils furent alors surnommés les "dudules" (sans "D" majuscule puisque réservé au "singularis porcus" originel comme on dit dans "Astérix"). Voici ce qu'écrit "Wikipédia" (je soupçonne l'auteur de l'article d'avoir fait plussieurs déplacements à Emile Albeau ou Dugauguez) : "Aucune confusion n'est possible avec une autre espèce. L'avant-train est puissant, le cou massif. La tête (hure) a une forme globalement conique. Les flancs sont comprimés. Le pelage est constitué de longs jarres très rêches (les soies) ainsi que d'un épais duvet. Les adultes sont de couleur gris-brun uniforme, mais les plus jeunes sont roux avec des bandes noires horizontales. Les oreilles (les écoutes) triangulaires sont toujours dressées. Les canines sont particulièrement développées. Celles de la mâchoire supérieure, les grès, se recourbent vers le haut durant la croissance. La taille des mâles est plus importante que celle des femelles."

buckaroo

09/01/2011 à 12h37

A moins d'une vanne sur Urano qui m'aurait échappé, la mascotte actuelle est toujours Césarine je crois.

 

Bertrand Sversal

09/01/2011 à 12h46

Aaaaaah, toutes mes excuses, il s'agit d'une regrettable confusion de ma part. A ma décharge, la personne en question s'exprime aussi par borborygmes et grognements.