auteur
Etienne Melvec

Du même auteur

> article précédent

Tapie V2.0 : débogage difficile

Rouxtine

Le Guy Roux à bonnet est de retour sur les pelouses, ça fait rigoler les enfants. Par contre, le Guy Roux à casquettes multiples n'a jamais quitté les arcanes du pouvoir. Il s'y accroche même plus que jamais.
Partager
Guy est de retour partout, même là où il est resté. De nouveau assis sur son banc, il est toujours accroché à son siège de représentant de l'UNECATEF à la Ligue, et vice-président de celle-ci. Si l'image du gros schtroumpf est amusante, ses agissements en costard sont moins drôles, puisque Roux usurpe totalement sa fonction de vice-président à LNF, sachant qu'il n'avait pas été réélu lors de la houleuse assemblée générale du 19 mars, au terme de laquelle les partisans de Raymond Domenech portèrent Joël Muller à la tête du "syndicat" des éducateurs.
L'UNECATEF a tout récemment confirmé les candidatures officielles de Muller et Repellini en lieu et place de Roux et Herbin pour siéger au conseil d'administration de la Ligue. Guy Roux s'en fout, et fort de conseils juridiques affirme qu'il ira au bout de son mandat de quatre ans (entamé en juillet 2000). Il invite même Muller à lui "faire part de ses observations" qu'il transmettra (L'Equipe, 21/08)… Autant dire qu'il entend, au mépris du respect de quelques principes démocratiques, rester à ce poste de pouvoir sans réelle légitimité. C'est le vote de l'assemblée générale de la Ligue qui devrait en décider le 7 septembre, mais le potentat bourguignon, qui n'a pas du tout apprécié le putsch dont il a été victime, ne va pas se laisser faire.

Quelques jours auparavant, Roux s'était fait remarquer avec une lettre adressée à Gérard Bourgoin et au conseil d'administration de la Ligue, dans laquelle il critiquait (en tant que vice-président de la Ligue cette fois!) l'accord qui dispose de l'augmentation des rémunérations des jeunes joueurs, et demandait de ne pas l'appliquer aux contrats en cours. Cet accord avait pourtant été obtenu avec l'UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) en échange d'un nouveau quota de joueurs hors UE admis dans les effectifs, porté à cinq. Avec cette prise de position très patronale, Guy Roux excédait complètement ses prérogatives de représentant des entraîneurs en défendant l'intérêt de l'employeur, trop heureux d'élever des petits poulets en batterie à moindre coût. A 400.000 francs par mois (hors primes, source L'Equipe), le coach auxerrois n'a pas ce genre de scrupules pour lui-même.

Alors oui, le retour de Guy Roux a du bon pour nous autres satiristes — et pour son club aussi, visiblement — mais ça ne nous soulagera pas du côté pénible de l'homme, dont on entendra à nouveau les opinions à l'emporte-pièce et les prises de position. Surtout qu'il a vraiment l'air en pleine forme et qu'il a rapidement retrouvé son omniprésence, avant même de retrouver TF1.

Partager

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


Christophe Kuchly
2019-01-22

Le journal du jeu #8 : Thierry Henry impuissant et histoires de corners

On parlera du derby la prochaine fois. • Monaco: un coach qui ne gagne pas • Corners a deux: la bonne idée ?


Christophe & François Zemmour
2019-01-13

Batistuta, à cœur et à cri

Camp d’éloges – Le souvenir de Batigol est vivace. Il est à la hauteur des émotions que cet emblématique attaquant a su offrir tout au long de sa carrière.


Christophe Kuchly
2019-01-08

Bruno Genesio est-il un bon entraîneur ?

Critiqué par une partie des supporters, défendu par l'autre et jamais lâché par son président, l'entraîneur de l'OL continue à résister aux tempêtes mais la qualité de son travail reste difficile à juger.


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"

Sur le fil

RT @Annie_Gasnier: L’Arabie saoudite, nouvelle Mecque du football globalisé https://t.co/fd21JhBBqZ

RT @FootballMuseum: #OnThisDay in 1927, fans tuned in to hear the first ever football radio broadcast: a Division One fixture between @Arse…

RT @LiberoLyon: Il n’encense pas Bruno Genesio après la victoire dans le Derby, sa carte de presse lui est retirée https://t.co/J6h2sAhkNR…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

In barry we trust

aujourd'hui à 03h51 - leo : Gouffran directaujourd'hui à 01h00Bonds est le seul dopé avec Pete Rose.---Roger Clemens aussi... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h48 - Hok : Je serais assez étonné quand même. On a encore jamais vu un binational aux portes de l'équipe... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 00h44 - Yul rit cramé : C'est complètement dingue ces témoignages, comme s'il avait senti le danger, mais alors, le... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 00h39 - Hok : Votre équipe a été épatante ce soir, notamment les deux joueurs cités par Isaias, mais pas mal... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h30 - Flo Riant Sans Son : Non, mais vendredi, je ne suis même pas sûr qu'on doive le jouer ce match. Je ne sais pas si je... >>


Scapulaire conditionné

22/01/2019 à 23h27 - Yul rit cramé : Il déclarait suite à sa signature il me semble :"Il y aura un deuxieme Sala en Premier League"... >>


Coupe de France

22/01/2019 à 23h27 - PCarnehan : Je viens de voir ça. Cette fois, Thierry Henry risque de se faire moins prolixe.A son crédit,... >>


CDF sound system

22/01/2019 à 22h34 - Pascal Amateur : Des contorsionnistes classiques. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

22/01/2019 à 22h24 - De Gaulle Volant : Sala manque >>


EAG, les paysans sont de retour

22/01/2019 à 22h20 - De Gaulle Volant : Comme le PSG, nous avons fait respecter la hiérarchie.Au bout des prolongations, oui, mais Reims,... >>


Les brèves

L'hutu sportif

"Le houblon rwandais derrière Arsenal." (lequipe.fr)

Un p'tit jaune, Wayne ?

"Rooney arrêté pour ivresse publique." (lequipe.fr)

L'origine du Mondial féminin

"Ada Hegerberg, Ballon d'Or féminin : 'Il y aura toujours des cons'." (lequipe.fr)

Saint Gland

"La cinglante réponse de Franck Ribéry à ses détracteurs." (lequipe.fr)

Et on baise à 13?

"Neymar et 'ses' 26 femmes : la photo polémique." (elle.fr)