auteur
Etienne Melvec

Du même auteur

> article suivant

Drôle de fair-play

> article précédent

Tapie V2.0 : débogage difficile

Rouxtine

Le Guy Roux à bonnet est de retour sur les pelouses, ça fait rigoler les enfants. Par contre, le Guy Roux à casquettes multiples n'a jamais quitté les arcanes du pouvoir. Il s'y accroche même plus que jamais.
Partager
Guy est de retour partout, même là où il est resté. De nouveau assis sur son banc, il est toujours accroché à son siège de représentant de l'UNECATEF à la Ligue, et vice-président de celle-ci. Si l'image du gros schtroumpf est amusante, ses agissements en costard sont moins drôles, puisque Roux usurpe totalement sa fonction de vice-président à LNF, sachant qu'il n'avait pas été réélu lors de la houleuse assemblée générale du 19 mars, au terme de laquelle les partisans de Raymond Domenech portèrent Joël Muller à la tête du "syndicat" des éducateurs.
L'UNECATEF a tout récemment confirmé les candidatures officielles de Muller et Repellini en lieu et place de Roux et Herbin pour siéger au conseil d'administration de la Ligue. Guy Roux s'en fout, et fort de conseils juridiques affirme qu'il ira au bout de son mandat de quatre ans (entamé en juillet 2000). Il invite même Muller à lui "faire part de ses observations" qu'il transmettra (L'Equipe, 21/08)… Autant dire qu'il entend, au mépris du respect de quelques principes démocratiques, rester à ce poste de pouvoir sans réelle légitimité. C'est le vote de l'assemblée générale de la Ligue qui devrait en décider le 7 septembre, mais le potentat bourguignon, qui n'a pas du tout apprécié le putsch dont il a été victime, ne va pas se laisser faire.

Quelques jours auparavant, Roux s'était fait remarquer avec une lettre adressée à Gérard Bourgoin et au conseil d'administration de la Ligue, dans laquelle il critiquait (en tant que vice-président de la Ligue cette fois!) l'accord qui dispose de l'augmentation des rémunérations des jeunes joueurs, et demandait de ne pas l'appliquer aux contrats en cours. Cet accord avait pourtant été obtenu avec l'UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) en échange d'un nouveau quota de joueurs hors UE admis dans les effectifs, porté à cinq. Avec cette prise de position très patronale, Guy Roux excédait complètement ses prérogatives de représentant des entraîneurs en défendant l'intérêt de l'employeur, trop heureux d'élever des petits poulets en batterie à moindre coût. A 400.000 francs par mois (hors primes, source L'Equipe), le coach auxerrois n'a pas ce genre de scrupules pour lui-même.

Alors oui, le retour de Guy Roux a du bon pour nous autres satiristes — et pour son club aussi, visiblement — mais ça ne nous soulagera pas du côté pénible de l'homme, dont on entendra à nouveau les opinions à l'emporte-pièce et les prises de position. Surtout qu'il a vraiment l'air en pleine forme et qu'il a rapidement retrouvé son omniprésence, avant même de retrouver TF1.

Partager

Le jeu, les joueurs, les entraîneurs


Christophe Kuchly
2018-11-13

Le journal du jeu #3 : vivre avec le ballon

Antonio Mohamed a été viré du Celta mais ses tenues vestimentaires ne seront jamais oubliées. • Betis: la prime au jeu • Dortmund: vitesse et structure • City: éloge de la stabilité


Christophe Kuchly
2018-11-06

Le journal du jeu #2 : centres et milieux récupérateurs

Il ne sera pas question de Coupe de la Ligue cette semaine. • Real: retour vers le futur • Arsenal: la patte Emery • Lille: l'impuissance de l'entrejeu


Christophe Kuchly
2018-10-29

Le journal du jeu #1 : pressing et Clasico

Chaque semaine de football offre son lot d'enseignements: tour d'horizon de téléspectateur. • OL: presser les défenses à trois • PSG: Mbappé, dernier défenseur • Real: Lopetegui mort sans ses idées


>> tous les épisodes du thème "Le jeu, les joueurs, les entraîneurs"

Sur le fil

Les gilets oranges ont bien bloqué la France.

RT @CKuchly: Après un match comme ça, il n'y a plus de patriotisme. On se lève, on applaudit, et on part s'acheter un maillot de Frenkie de…

Les Football Leaks 3 révèleront que la France et les Pays-Bas s'étaient arrangés pour reléguer l’Allemagne.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h48 - LLBB1975 : Pas un ? Tu es un peu sévère car il me semble que Griezman est très habile dans cet exercice. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h43 - George Worst : L'origine ethnique, ça serait un genre de Foreign-key en fait. .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h43 - Pascal Amateur : Chèvre chaud"Cavani : 'C'était un peu chaud sur le terrain'." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 02h20 - La Metz Est Dite : Oui.D'ailleurs je trouve que le body language d'Ogier est différent de d'habitude. Dès que le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h08 - Tricky : A part ça, je ne sais pas si les matches de novembre veulent dire quoi que ce soit, mais les... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h32 - Le Meilleur est le Pires : Quand même... stat impressionnante, Djoko qui a gagné 31 points de suite sur son service face à... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Espoirs, des bleus et des verts

16/11/2018 à 23h17 - Rolfes Reus : Je ne vous remercie pas, ça parle de Bocaly, Aït-Fana, Yanga Mbiwa... tous plus ou moins disparus... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/11/2018 à 23h14 - Di Meco : Gilles Favard est jaune... ou gris, je ne sais pas si ma télé est bien réglée. >>


Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)