auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Incalifiés

> article précédent

Marchisio, prince de Turin

> article précédent

Et pour quelques journées de plus

Diaby Anatomie

La carrière d'Abou Diaby ressemble à un running-gag tragique, celui de ses rechutes en série. Ses 37 blessures en infographie.

Partager


Le 23 février contre Aston Villa, Abou Diaby quittait le terrain à la 60e minute, victime d'une douleur au mollet. Hier, il n'a pas figuré sur la feuille de match de Tottenham-Arsenal, rendu indisponible par sa 37e blessure répertoriée depuis son arrivée en Angleterre. Le cas est d'autant plus désespérant que lorsqu'il joue, le joueur a besoin de peu temps pour rappeler qu'il peut être exceptionnel sur le terrain – notamment en équipe de France dont il a semblé être le chaînon manquant, dans une position de relayeur voire de meneur de jeu. On se souvient de son superbe match en Bosnie, en septembre 2010, qui semblait tracer son avenir avec les Bleus. Depuis, il n'a connu que six sélections, et la dernière en date n'a fait que répéter l'histoire: un but superbe et décisif, un forfait le surlendemain.
 

On peut se perdre en conjectures, entre l'hypothèse d'une exceptionnelle fragilité physiologique, et celle de causes psychosomatiques que la répétition des pépins n'aurait fait qu'accentuer. II est d'ailleurs difficile de désigner un talon d'Achille particulier puisque le mal a frappé à peu près toutes les parties de son corps, avec une régularité confondante. Entorses, élongations, déchirures: il n'aura échappé qu'aux fractures... depuis celle dont il a été victime contre Sunderland en 2006, qui lui avait valu trois opérations et a probablement contribué à sa vulnérabilité depuis.
 

Les seuls moments de répit, sur la chronologie ci-dessous, correspondent pour la plupart... à des blessures plus longues à soigner que les autres. Seule l'exercice 2009/10 fait office de saison pleine, avec presque trente rencontres en Premier League (6 buts) et une dizaine en Coupe d'Europe – sa seule saison à plus de quarante matches toutes compétitions confondues, la précédente ayant été l'unique autre au-delà de trente apparitions.
 

Ses absences chroniques ont évidemment nui à Arsenal, qui peut en outre difficilement vendre un joueur avec un tel dossier médical. Mais le principal gâchis est celui d'une carrière encore en pointillés. DIaby aura vingt-sept ans en mai prochain, l'âge auquel on dit d'un footballeur normal qu'il entre dans sa phase de plénitude. Il faudra un miracle ou un désenvoûtement pour qu'enfin l'ancien joueur de l'AJA en devienne un.

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 


 

[Source : injuryleague.com]
 

 

Partager

> sur le même thème

Marchisio, prince de Turin

Infographies


Steeven Devos
2015-02-09

La "recrue type" de Brendan Rodgers à Liverpool

Infographies – "Je suis espagnole, j’ai été recrutée dans un club anglais, je coûte environ 11 millions d'euros, je compte 40 sélections avec la Roja et 34 matches de Premier League. J’ai 23 ans, mesure 1m79 pour 74kg et j’ai disputé 13 matches européens. Je suis, je suis?"


Mathieu Garnier
2015-01-07

Le foot au berceau

Infographies – En France on n’a pas de pétrole mais on a des footballeurs. Où se trouvent les gisements de ce trésor national qui fait le bonheur des clubs du pays et du vieux continent ? Revue d’effectif des maternités où naissent nos joueurs. 


Mathieu Garnier
2014-11-12

12.000 footballeurs sous la toise et sur la balance

Infographies – Que pèsent et que mesurent les footballeurs de 21 championnats européens? Réponses en images, par pays, par poste et pour chaque club de Ligue 1…


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Sur le fil

L’attitude des Argentins sur l’action du but, c’est juste impossible.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 03h52 - Hyoga : (c'est pas dispo en replay par hasard?) >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h59 - Hal 9000 : En effet Classico, j'ai cette même impression, genre on subit sans trop se faire peur, et on... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 02h08 - Milan de solitude : Berpachiche"Un gros chèque pour Berchiche ?" (football365.fr) >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h34 - Classico : Mais pourquoi vendre Guedes qui serait un joueur de rotation parfait au PSG ? Il est déjà... >>


Dans le haut du panier

21/06/2018 à 23h59 - le_merlu_frisé : Petit extrait :No. 332002: With Kenny and Chuck making fun of the influx of foreign players, Stern... >>


World Cup, the road to Doha

21/06/2018 à 23h38 - Jean Luc Etourdi : La Metz Est Diteaujourd'hui à 23h34Le lien entre coupes de cheveux et jeu pratiqué va me faire le... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe D

21/06/2018 à 23h11 - Koller et Thil : La Metz Est Diteaujourd'hui à 22h26La Croatie, c'est un peu comme l'Uruguay, ça paie pas de mine... >>


Foot et politique

21/06/2018 à 23h02 - Coach Potato : Et à lui, on lui dit rien!J'ose à peine imaginer ce que j'aurais ramassé à la place d'Espinas.... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe C

21/06/2018 à 22h43 - lyes : A choisir il vaut mieux tout sauf la Croatie non ? L'Islande c'est béton et pénible mais tout à... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

21/06/2018 à 21h49 - Kurby Bocanda Barcelona : Paire a eu des balles de match finalement, chuis vert, c'est de saison >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)