auteur
Pierre Martini

Du même auteur

> article précédent

Last Night a Didier Saved my Life

> article précédent

Espagne-France : les gars

La minute à ne pas perdre

Avant de mener le contre parfait dans les ultimes instants du match, les Bleus ont d'abord profité de deux cadeaux de Cazorla et Juanfran. C'était leur minute papillon.

Partager

 

Comment est-il possible prendre un but quand on mène 1 à 0 et que l'on dispose d'un corner à huit secondes de la fin théorique du temps additionnel? Quel exploit à l'envers faut-il accomplir? En réalité, il en faut plusieurs: Cazorla et Juanfran s'y sont mis à deux. Il faudrait que l'Espagne rate sa qualification pour la Coupe du monde pour que l'on qualifie rétrospectivement de Ginolade cet enchaînement d'erreurs, mais elles sont d'ores et déjà cuisantes.

 

Courageux mais inefficaces sur toutes les occasions qu'ils s'étaient procurées, les Bleus s'en sont vu offrir – avec insistance – une dernière. Ce fut l'extra-ball de l'extra-time, l'arbitre ayant même concédé quelques secondes supplémentaires en tenant probablement compte du temps mis par les Espagnols, juste avant, pour effectuer une touche et le fameux corner.

 

 

 

 

Cazorla commence par s'offrir une fantaisie avec un gri-gri ayant pour effet de rendre la balle à Sissoko, qui ne se fait pas prier pour lancer la cavalerie. Mais, pressé, Koscielny relance mal et Juanfran hérite du ballon. Le latéral a divers choix pour écarter le danger, comme celui d'une transversale côté opposé, là où sont encore ses coéquipiers. Il tente pourtant un grand pont qu'Évra, bien placé, n'a pas de peine à contrer du genou. La contre-attaque avortée reprend, avec en bonus un décalage offert par la maison (Juanfran joue à domicile). Le chronomètre affiche 93:10.

 

La suite est limpide (même si Sissoko donne l'impression qu'il va s'empêtrer dans un mauvais timing, et le "mérite" de l'égalisation n'est pas moindre pour l'équipe de France, qui avait su pousser son adversaire dans les retranchements: Cazorla et Juanfran ne sont pas à eux seuls "responsables" du résultat, leur équipe tout entière ayant failli auparavant. Mais le football "se joue sur des détails", et certains détails deviennent des regrets. Sur cette action, les Espagnols peuvent en nourrir. En face, les Français avaient décidé de ne pas en avoir. "Aïe Juanfran, parfois il faut savoir jouer l'autre football, celui de Camacho..." a lâché un des commentateurs de la radio Cadena Cope.

 


La plus fameuse "dernière minute" de l'histoire des Bleus, avec celle de France-Bulgarie 1993, c'est celle – plus heureuse – de France-Italie 2000. Là aussi, il avait fallu que les Italiens pèchent par légèreté dans la conservation du ballon, dans le camp français. Cette fois, c'est Pessotto qui tente une louche d'autant moins judicieuse que Totti s'est mis en position de hors-jeu. Le coup franc concédé est celui que Barthez exécutera vers une déviation de la tête de Trezeguet et le tir égalisateur de Wiltord.

 

 

 

 

On vous laisse fouiller dans votre mémoire pour retrouver les circonstances du 2-1 contre l'Angleterre en 2004, et on vous renvoie à cet article de L'instant X, sur le même sujet que celui-ci, mais mieux.
 

Partager

> sur le même thème

Espagne-France : les gars

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


2018-09-10

Une olive dans l'orange

Dominatrice puis secouée, l'équipe de France est passée au-dessus des Pays-Bas sans les survoler. L'édito • Les observations • La nalyse • Les gars • Vu du forum 


2018-09-07

Les Bleus azurent à l’Allianz

Pour sa reprise, l'équipe de France a rapporté de Munich un 0-0 entre deux eaux. Neuer a montré sa satisfaction, Areola peut afficher la sienne.  


Philippe Rodier
2018-07-18

Deschamps, le sens de l'histoire

Au terme d’une Coupe du monde durant laquelle l’équipe de France s’est muée en une machine clinique, les Bleus se sont adjugé une seconde étoile. Le triomphe d'une génération et d’un sélectionneur qui savait où il l'emmenait.


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Sur le fil

RT @Pierre_B_y: @montpellierhsc1 @nimesolympique Le club nîmois a indiqué à @Prefet34 que 605 de ses supporters entendaient se déplacer. Gr…

La Gazette de la Ligue 1 prend les journées les unes après les autres. https://t.co/s0pIS5bWoR https://t.co/mFQzFj8VDi

RT @Loic_Ravenel: La FIFA veut que les frais de transfert des joueurs de football soient déterminés par un algorithme https://t.co/2au5gg0t…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Manette football club

aujourd'hui à 14h45 - L'avis des Hauts : @pascaloui, un enfant peut jouer sans souci à DQ XI, en tout cas les miens (7 & 5 ans) m'aident... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 14h45 - Dehu Sex Machina : Tonton McCourt >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 14h35 - Manx Martin : Ce qui est impressionnant avec Kita c'est qu'il arrive constamment à renouveler le ridicule. >>


Geste technique

aujourd'hui à 14h32 - Josip R.O.G. : Un pointu, un plat du pied verrouillé ou une frappe du cou de pied ça doit marcher. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h29 - Espinas : Le club appelle à voter pour le championnat des tribunes sur le sitoff'.C'est savoureux. >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 14h15 - Christ en Gourcuff : Alors pour le coup je pensais le circuit fait pour les grimpeurs mais les derniers échos, y... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 13h59 - Tonton Danijel : (Drôle de casting, d'ailleurs, dans "A bout de souffle": outre Melville, on y trouve Roger Hanin... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 13h54 - Seven Giggs of Rhye : Plutôt pas mal et toi ?Tiens puisque tu parles de Diarra, est-ce qu'en plus de jouer plus... >>


Observatoire de la violence dans le football

aujourd'hui à 13h27 - Mama, Rama & Papa Yade : Perso je suis pour la coloc.Et je suis comme FPZ je ne vais pas au stade dimanche, j’ai filé ma... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 13h24 - Dan Lédan : Il n'a pas besoin de Mev , il se debrouillera très bien tout seul ..Et puis , Mev doit se... >>


Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)