auteur
Floréal Hernandez

Du même auteur

> article suivant

Les demoiselles de Reims

> article suivant

Les footballeuses de Preston

> article précédent

Les cinq petits cochons (4 et fin)

> article précédent

L1 :: LA GAZETTE :: J36

GWADABOYS IN THE HOOD

Deux ans après une première participation remarquée, la sélection de Guadeloupe disputera la Gold Cup en juillet, aux États-Unis...
Partager
Gwadaboys contre Bas-Normands. Ce n’est pas l’affiche de la finale de la Coupe UEFA des régions pour définir le représentant français à l’échelle européenne. Non, le 31 mars dernier, la sélection guadeloupéenne a affronté en amical le Stade Malherbe de Caen pour faire une revue d’effectif (1-0). Seuls les joueurs évoluant en Europe ont été conviés par le staff guadeloupéen en vue de préparer la Gold Cup 2009.

La majorité des sollicités a répondu présent (Sylvain Distin, Pascal Chimbonda, Ronald Zubar…). Les seuls absents ont été retenus par leur club (ex: James Fanchone par Strasbourg) car la Guadeloupe n’a pas le statut d’équipe nationale (1). "On est une sélection départementale, celle d’une petite île, avoue Franck Grandel, le portier des Gwadaboys, actuellement au chômage. Si nous étions une sélection nationale, il faudrait appeler Henry, Thuram…"


Angloma, le détonateur

La sélection doit son essor à un ancien international: Jocelyn Angloma. L’ex-Marseillais a prolongé sa carrière sur son île natale et porté pour la première fois le maillot guadeloupéen en novembre 2006 à l’âge de quarante-et-un ans. Grâce à une quatrième place à la Digicel Cup (championnat des Caraïbes), l’équipe ultramarine accède à sa première Gold Cup. Aux Etats-Unis, "Joss" s’y rend avec quelques pros évoluant en métropole et en Europe (David Sommeil, Aurélien Capoue, Richard Socrier…) et des joueurs locaux.

Les buts de l’ancien arrière droit et une demi-finale contre le Mexique attirent l'attention des médias métropolitains. En plein, cette aventure est une aubaine car l’actualité footballistique se résumait alors aux transferts – si l'on fait abstraction de la première victoire de l’Olympique lyonnais en Peace Cup. "Ça nous a permis de nous faire connaître", admet Franck Grandel. "Aujourd’hui encore, on est énormément suivi, affirmait le milieu Stéphane Auvray, en une du site de la Ligue guadeloupéenne après la qualification de Vannes en finale de la Coupe de la Ligue. Il y a de plus en plus d’articles sur nous car les gens veulent avoir des nouvelles des Gwadaboys qui jouent en Europe".

Cet intérêt se maintient aussi car la sélection a décroché sa qualification pour la Gold Cup 2009 qui se déroulera du 3 au 23 juillet aux Etats-Unis (2), toujours avec cet amalgame de locaux et d'expatriés. "Ce mélange est important pour transmettre ce qu’on a appris", explique Franck Grandel. Le dreadlocké vannetais, Stéphane Auvray, abonde: "Il n’y a pas de quota".

gwadaboys3.jpg
Photo Ligue guadeloupéenne de football

Mi-rillettes, mi-accra

Tous parlent d’une "grande fierté de représenter la Guadeloupe", qu’il soit né sur l’île ou en métropole. "J’espère que je pourrais porter le maillot guadeloupéen", affirme James Fanchone, né au Mans, mi-rillettes mi-accra. Stéphane Auvray a négocié avec les dirigeants de Vannes pour être libéré à chaque match. "C’est un accord oral que nous avons. Ils savent ce que la sélection représente pour moi. En même temps, ce sont des matches internationaux, j’enrichis mon bagage. Le club en profite". Quentin Othon, jeune joueur de Strasbourg d’origine martiniquaise, regarde avec envie le développement du foot guadeloupéen. Passé par les équipes de France chez les jeunes, il rêve un jour d’intégrer les Bleus, mais concède que jouer pour l’île de ses parents l’intéresse aussi.

Car, au contraire des sélections catalane ou basque, il n’y a pas de volonté de scission chez les Guadeloupéens. Et jouer face à la France fait scintiller les yeux de Franck Grandel. "On en a parlé entre nous mais c’était plus pour rigoler", concède le gardien passé par Troyes, la Grèce et les Pays-Bas. La présence de Lilian Thuram au Conseil fédéral de la FFF permettra peut-être de concrétiser cette idée. Les sélectionnés ne veulent pas non plus se servir de l’équipe comme caisse de résonance du récent mouvement social dans l’île. "Nous, on se contente de jouer au football", déclare Stéphane.

Au États-Unis pour la Gold Cup, les Gwadaboys espèrent rééditer leur performance de 2007. L’objectif suivant sera de "devenir n°1 dans la zone Caraïbes", selon Stéphane Auvray.


(1) Lire à ce sujet l'article Wikipedia.
(2) La Guadeloupe affrontera dans le groupe C le Mexique, le Nicaragua et le Panama. Les matchs se joueront à Oakland, Houston et Phoenix.



La sélection imaginaire

Franck Grandel, meilleur gardien de la Gold Cup 2007, a accepté de jouer au sélectionneur. Voici son équipe-type.

gwadaboys1.jpg

Remplaçants: Y. Ulien-Thuram, Sommeil, Dacourt, Louval, E. Capoue, Gotin, Briand, Fleurival, Tacalfred.
Entraîneur: Marius Trésor. "Car à l’époque ça allait moins vite. Aujourd’hui, il ne pourrait pas suivre" (rires).
Commentaire de Stéphane Auvray: "Elle a de la gueule cette sélection. Ça ne m’étonne pas. Je suis sûr qu’on peut en faire au moins deux aussi belles".
Partager

Sur le fil

Statut des footballeuses: un "contrat fédéral" fait-il d'elles des joueuses professionnelles? Explications:… https://t.co/3ofeFA7d0r

RT @byOMForum: 1ère partie du dossier sur Andre Villas-Boas, par @Benedettomf : Porto ou l'apogée de son dogmatisme. https://t.co/YyJw4wNPE…

RT @chroniquebleue: On se doutait que l’après Coupe du monde de l'@equipedefrance serait compliqué à négocier, et il l’a été. Pour l’instan…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 20h22 - Nicordio : On va ptet attendre que l’intersaison commence avant de juger des chances de titre ou de PO des... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 20h14 - Paul Paquebot : Runaujourd'hui à 19h45On a eu le debat il y a quelques jours. --------------Ah j'ai loupé ça.... >>


Ventre mou's League

aujourd'hui à 20h01 - l'homme de la pampa : Tu drafteras probablement plus tôt il faut surveiller l'avancement de la draft car dès qu'un mou... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 20h01 - valdo : Et Gracia qui gagne également. Moutet qui confirme son entrée dans le Top 100 en gagnant un... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 20h00 - Aristofan : Plutôt réservé sur "Parasite" pour ma part.La première scène est parfaite, ainsi qu'une scène... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h53 - Luis Caroll : Ça ne caractérisait rien du tout, ne prends pas - une fois de plus - tes désirs pour des... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 18h35 - Westham : Il me semble que la NFL grinçait un peu des dents. >>


Libertadores / foot sud-américain

aujourd'hui à 18h12 - Run : Et fait etrange, les 3 finales des 3 coupes se jouent le meme jour. La WWC, la Copa et la Gold Cup. >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 17h53 - arnaldo01 : Il ne restait pas qu'un an de contrat à Hazard ? >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 15h55 - Toni Turek : Il y a deux choses qui m'émerveillent.1/ le club intéresse encore quelques investisseurs.2/ il y... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)