auteur
Kevin Quigagne

Du même auteur

> article suivant

CSC collectif

> article suivant

PSG, les maux de la fin

> article précédent

Le Mario de l'an 12

> article précédent

Neuer, premier rempart

Top 10 : les frasques de Balotelli

Le renégat étant en passe de devenir héros national en démontrant sa valeur sur le terrain, remettons en une la liste de ses plus grands exploits extra-sportifs.

Partager

 

Produit en décembre dernier par Teenage Kicks, le blog du football anglais sur les Cahiers.

 

 

 

Fin mars 2011, la cote de Mario Balotelli est au plus bas. Souvent blessé, irrégulier, régulièrement cartonné (neuf jaunes, deux rouges), ingérable et constamment en froid avec Roberto Mancini, l’enfant terrible du football italien accumule les amendes et les apparitions dans la rubrique bad boy des tabloïds. Pour les médias, "Badotelli" est une erreur coûteuse. Neuf mois plus tard, l’Angleterre est devenue accro à Super Mario. L’excentrique Transalpin réconcilie le pays avec Manchester City. Retour sur quinze mois farces et attrapes.

 


1. Mario l’âne du volant

29 août 2010 – À peine débarqué sur le sol anglais, Mario plante son Audi R8 dans une collision avec une BMW, en se rendant à l’entraînement. Ironiquement, le conducteur de la béhème est abonné Citizen depuis 1985. Sonné, Mario ne s’aperçoit pas que 5.000 £ lui tombent de la poche arrière du jean. La police se pointe, ne le reconnaît pas et lui demande pourquoi il a autant de cash sur lui. Mario hausse les épaules et répond benoîtement: "Parce que je suis riche".
Les quelques témoins en profitent pour se faire signer des autographes. L’un d’eux: "Il était seul dans sa voiture, y’avait un max de fumée, la voiture n’arrêtait pas de tourner sur elle-même. J’en reviens pas que personne n’ait été blessé." Balotelli: "Je m’en fous de la voiture, je ne l’ai reçue que hier soir." Un employé du club vient le chercher et il part s’entraîner.

 

 

 

 

2. Mario le curieux

1er octobre 2010 – Mario récupère d’une opération au genou en Italie. Un après-midi, lui et son frère cadet Enock décident de tuer l’ennui… en essayant de s’infiltrer dans la prison pour femmes de Brescia. Aux gardiens et à la police, il raconte qu’il "a fait ça par curiosité et voulait juste jeter un coup d’œil."
Un surveillant, Calogero Lo Presti, explique: "Il était 16 h, une grosse Mercedes débarque, avec deux jeunes hommes à l’intérieur. On discute et là on se rend compte qu’il s’agit de Mario Balotelli! On l’avait reconnu, mais il nous fallait suivre la procédure officielle pour établir son identité, donc on l’a interrogé. Au début lui et son frère avaient l’air un peu effrayés. Ils nous ont dit avoir vu la porte ouverte et ne pas s’être imaginés avoir besoin d’un permis spécial pour visiter la prison. Ils étaient particulièrement intrigués par le fait que c’est une prison pour femmes. Balotelli parlait d’une petite voix et s’est excusé. Il avait l’air gêné. Bon, on les a laissés repartir au bout d’une demi-heure."

 

 

 

3. Mario l’élégant modeste

20 décembre 2010 – Noël avant l’heure et joli doublé pour Mario. Tuttosport lui décerne le Golden Boy Trophy (meilleur joueur européen de moins de 21 ans), devant le Gunner Jack Wilshere. Le lauréat s’auto-évalue: "Je ne vois pas qui d’autre que moi aurait pu recevoir cette récompense. Le deuxième, comment il s’appelle déjà? Wil…? Non, je ne vois pas qui c’est mais la prochaine fois qu’on affrontera Arsenal, je le surveillerai de près. Et peut-être pourrai-je lui montrer ce trophée et lui rappeler que je l’ai remporté." Avant de conclure, en toute modestie: "Sur tous ceux qui ont déjà reçu ce prix, seul un joueur m’est légèrement meilleur: Lionel Messi. Tous les autres sont derrière moi."
Le soir même, Balo se pointe au Man City–Everton avec le couvre-chef le plus ridicule jamais porté en Angleterre, une espèce de bonnet ganté apparemment inspiré du film d'animation The Wrong Trousers (Wallace et Gromit). Quasi instantanément, un site de grands-mères tricoteuses propose différentes versions du "chicken hat in the style of Mario Balotelli", pour 64 £ tout de même. Aussi gonflées que Mario, les mémés.

 

 

 

 

4. Mario l’oisif

Début mars 2011 – Mario s’ennuie ferme au premier étage du centre d’entraînement de Carrington. Ça tombe bien, des jeunes du centre de formation passent sous les fenêtres. Le mariole ne trouve alors rien de mieux à faire que de leur balancer des fléchettes. Un geste bête et méchant mais fort heureusement sans conséquence (Mario vise aussi mal que sur le terrain). Sommé de s’expliquer devant une commission de discipline du club, l’Italien déclare qu’il "s’ennuyait." Il écope d’une amende équivalente à une semaine de salaire (100.000 £).

 

 

 

5. Mario le violent

17 mars 2011 – Pendant l’échauffement d’avant match contre le Dynamo Kiev (Ligue Europe), on a le droit au désormais mythique sketch de la chasuble (bib). Hilarant, surtout quand Robbie Savage raconte. Puis, à la 36e minute du match, Mario se prend pour Jackie Chan. Le pauvre Goran Popov encaisse tandis que Balo prend un rouge.
Selon une "source" au club, l’après-match est chaud. Mancini, hors de lui, engueule le karaté kid: "Tire-toi, je ne veux plus voir ta tronche." Balo répond par une amabilité. Les deux hommes se chauffent, le manager prend une valise et la balance sur le trublion. Empoignade, le staff de City intervient. L’attaquant claque la porte des vestiaires et disparaît. Il se verra infliger une amende de deux semaines de salaire (200.000 £) pour l’ensemble de son œuvre ce soir-là.

 

 

 

 

6. Mario l’allumeur

25 mars 2011 – Mars 2011, Mario remarque Jenny Thompson (l’infortunée escort girl qui dut se taper Wayne Rooney) dans son restaurant-cantine de luxe, le San Carlo. Il s’approche d’elle et lui sort un chant de tribunes: "Rooney, Rooney."
En s’éclipsant, il fait un doigt d’honneur aux amis de Jenny, tout en se marrant. Il aurait conclu son one-finger-show en crachant une groseille en direction du groupe (selon les différents Tweets). Seulement, dans le groupe, il y a Sam Birch, un costaud pas du genre à se laisser impressionner. Le ton monte, Balotelli attrape violemment Birch par le bras et l’insulte en italien. Le personnel intervient et le Citizen s’éclipse. Birch: "Il a essayé de me tirer dehors par le bras et il a collé son front au mien en me disant 'Allez, sors dehors avec moi'. Puis il m’a insulté en italien. Les serveurs sont alors arrivés et ça s’est calmé. Son comportement était celui d’un vrai dingue. Ce type est complètement givré."

 

 

 

7. Mario le Bon Samaritain

20 avril 2011 – Après avoir raflé 25 000 £ dans un casino mancunien en compagnie de Chris Samba (Blackburn), Mario est d’humeur partageuse. En sortant, il remarque un sans-abri qu’il connaît vaguement de vue. Il va le voir et lui donne 1 000 £ ! Un des proches du charitable Italien, au Sun: "Mario est très généreux. Ce SDF-là, c’est un rouquin avec des dreadlocks et il le connaît, il traîne souvent dans le centre-ville. Mario donne toujours 20 £ aux vendeurs du Big Issue [équivalent de Macadam] de Manchester tout en leur laissant le magazine."

 

 

 

 

8. Mario le justicier

10 mai 2011 – Mario signe des autographes après l’entraînement quand il remarque un tout jeune supporter, accompagné de sa mère. "T’es pas à l’école toi ?" lui lance l’histrion italien. "Non" répond le garçon, "J’ai des gros problèmes avec des gars au collège, alors j’y mets plus les pieds." Le collégien explique la situation. Révolté par le sort du gamin et sa déscolarisation forcée, Balotelli le fait monter dans sa Maserati et file directement au collège où il exige de voir le directeur de l’établissement.
L’adolescent, d’abord réticent à révéler l’identité du coupable, crache finalement le morceau. Le caïd en herbe est convoqué sur le champ et découvre Balotelli dans le bureau du protal! L’Italien, après l’avoir obligé à s’excuser auprès de sa victime, lui fait la morale. Il joue ensuite les médiateurs et fait promettre au bully de ne plus jamais recommencer. Satisfait de sa réponse, notre Zorro repart. Un insider commente: "Mario prend le harcèlement scolaire très au sérieux."

 

 

 

9. Mario l’artificier

22 octobre 2011 – Son plus beau fait d’armes. Une heure du matin, les pompiers du Cheshire débarquent toutes sirènes hurlantes chez Mario: le premier étage de sa nouvelle maison est en feu. La police rapplique également, histoire de s’assurer que Balo ne re-rentre pas dans la villa: il est agité et a tenté de récupérer de l’argent liquide et une valise. Mario s’explique. Il organisait une petite fête, lui était en bas tandis que son frère et un ami s’amusaient à faire éclater des pétards et fusées dans sa salle de bains du premier étage. En voulant démarrer un feu d’artifice par la fenêtre, une fusée atterrit sur une serviette…
Quand il habitait dans le centre-ville de Manchester, Mario avait déjà reçu un "avertissement" (caution) de la police pour avoir fait éclater une forte quantité de pétards et fusées du balcon de son appartement (1.500 £ partis en fumée). Quelques jours avant l’incendie, Mancini assurait avoir noté une "grosse amélioration" dans le comportement de Balotelli... Ce dernier confirmait, dans une interview livrée quarante-huit heures avant son show pyrotechnique: "J’ai grandi cette année, j’ai l’intention d’arrêter de faire parler de moi en négatif. J’ai changé de vie, je ne vis plus en ville mais à la campagne, c’est plus tranquille." Le lendemain, il met le feu à la défense des Diables Rouges. Ses primes de but ne seront pas de trop pour rembourser les dégâts, estimés à 400 000 £.

 

 

 

 

10. Mario l’énigmatique

23 octobre 2011 – Après avoir ouvert le score dans le derby mancunien, il dévoile son cri du cœur "Why always me?" Tous les éminents experts anglais ès déchiffrage de messages sibyllins sont consultés pour expliquer la signification profonde de cette question. En vain, même Glenn Hoddle sèche. Peut-être était-ce lié à un commentaire ironique de Roberto Mancini qui, exaspéré par les médias suite à une provocation de Balotelli (sur Rio Ferdinand, demi-finale de FA Cup), déclara: "Pour vous, c’est toujours Mario Balotelli… Vous voulez que le club le mette en prison?" Des slogans de buteur rebelle (Cantona, Fowler, etc.), le foot anglais en a vu passer quelques uns mais celui-ci est promis à un bel avenir à la boutique du club. Instantanément, un chant naît:
Oh Balotelli he's a striker...
He's good at darts, has an allergy to grass
But when he plays, he's fucking class.
He drives around Moss Side with a wallet full of cash
Can't put on his vest, but when he does he is the best
Goes into schools, tells teachers all the rules
Sets fire to his gaff with rockets from his bath
He doesn't give a fuck, he just did it for a laugh
Runs back to his house for a suitcase full of cash

 

[Oh Balotelli, c’est un attaquant…
ll joue bien aux fléchettes, est allergique au gazon
Mais quand il joue, putain qu’il est bon.
Il circule dans Moss Side* le portefeuille plein de biftons
Il sait pas enfiler son chasuble mais avec c’est lui l’ meilleur
Va dans les écoles et rappelle aux profs le règlement
Fout le feu chez lui en s’amusant avec des fusées dans sa salle de bains
Mais putain qu’il s’en tape, il a fait ça pour déconner
Il se précipite dans sa maison récupérer une valise pleine de billets

*quartier chaud de Manchester]

 

Retrouvez Mario Balotelli, le bonus sur Teenage Kicks.

 

Partager

> sur le même thème

Top 10 : France-Espagne

> Dossier

Tops 10

Tops 10


Les Dé-Managers
2015-04-01

Top 15 : les espoirs de Ligue 1

Le championnat de France regorge de jeunes talents. Quelles sont les qualités qui peuvent les mener vers le très haut niveau et jusqu'où peuvent-ils aller? Revue d'effectif.


Julien Momont
2015-03-05

Top 10 : les footeux taclés par le fisc

Champions du monde 98, légende du foot, Australien à forte tête ou arrière-gauche survitaminé de l'OM: devant le fisc, on est (presque) tous égaux.


Roy compte tout et Alain Paie rien
2015-02-02

Top 10 : les stars de l'ESTAC

Gomis, Matuidi, Niang ou Loko, mais aussi Rothen, Benachour, Ziani ou Fiorèse: tous sont passés à Troyes, avec plus ou moins de bonheur pour la suite de leur carrière.


>> tous les épisodes du thème "Tops 10"

Sur le fil

Aston Villa, West Ham, Burnley… Le match des maillots claret and blue: https://t.co/LRRjT8rtjt Par @richardcoudrais https://t.co/ErX898qwhD

Et à la fin, le PSG craque… Étude des buts encaissés par Paris dans le dernier quart d’heure en Ligue des champions… https://t.co/0qeSRVzwan

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h23 - Jean-Huileux de Gluten : Ouh la... Alors qu'on soit bien d'accord, ce forum c'est bien pour la fantasy league de basket des... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h34 - LYon Indomptable : Je viens de lire le tract des Bad Gones.Bala, too qui les as connus un temps, dis leur de ma part... >>


Déclarama

aujourd'hui à 01h18 - Portnaouac : Le probleme, ce n'est pas tant le sujet du propos que le propos lui-même.En gros, s'il est bien... >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

aujourd'hui à 01h06 - Milan de solitude : Et l'équipe-type avec De Gea et Dani Alves... Et Hazard en relayeur... Est-ce bien la peine de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h03 - Milan de solitude : "Forain" en vieux français, qui doit tirer son origine de "fors", c'est-à-dire "hors", je... >>


Observatoire de la violence dans le football

aujourd'hui à 00h10 - asunada : Je suis abonné au virage Nord et pour rappel, le virage Nord, pour ses anneaux inférieur et... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h09 - le Bleu : Moi, il y a quinze ans, je rêvais d'une adaptation de Quatrevingt-treize de Victor Hugo, par... >>


CdF Omnisport

24/09/2018 à 23h33 - patrice : pelecanosaujourd'hui à 02h35- - -j'ai commencé à regarder cette histoire de niveaux de jeu. A... >>


Observatoire du journalisme sportif

24/09/2018 à 23h33 - L'amour Durix : C'est toujours facile de critiquer le résultat de ce type d'exercice mais le 11 type FIFA est... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

24/09/2018 à 21h56 - Moravcik dans les prés : Geste :Le ballon laissé passé par Edinson Cavani pour Angel Di Maria, comme une passe décisive... >>


Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)