auteur
La rédaction

Du même auteur

> article précédent

Avis aux lecteurs

> article précédent

Partout ailleurs malheureusement

Reprise

Notre séminaire de remise en cause s'est évidemment conclu par la décision de poursuivre l'aventure, sans filtrage des réactions mais avec quelques nécessaires mises au point de notre part. Qui sont les Cahiers du football, et pourquoi?
Partager
Après avoir pris le temps de réfléchir à tout ce que signifiaient les réactions à notre volonté de filtrage, nous sommes donc de retour. Avec une mesure évidente: il n'y aura pas de "censure", même si nous devons pleurer devant certains messages.
Mais c'est aussi l'occasion de faire quelques rappels et d'apporter quelques précisions sur les Cahiers du foot et ceux qui les font, rappels qui nous semblent nécessaires afin d'éviter de la frustration de part et d'autre. A toutes fins utiles, voilà donc le cahier des charges des Cahiers, mis à jour.

Pas de "censure"
Vos opinions sont donc unanimes sur un point: nous nous sommes trompés en voulant opérer ce que nous n'appelions pas très sérieusement une "censure". Il faut croire que c'était plus sérieux et le message est clair: vous êtes capables de faire le tri tous seuls comme des grands, et nous reconnaissons volontiers la qualité générale des textes.
Il y a bien une certaine ironie à voir un site indépendant et ouvert —qui parle justement de ce que censure implicitement l'immense majorité des médias sportifs— susciter des réactions quand il veut encadrer cette liberté d'expression pour lui éviter d'être gâchée. Mais vous nous avez justement rappelé qu'il fallait assumer ce statut jusqu'au bout. Dont acte. Il nous reste un doute sur l'opinion de la "majorité silencieuse", mais après tout, elle n'avait qu'à sortir de son silence.
Nous voudrions juste maintenir notre invitation à ne pas déborder excessivement du sujet de l'article. Si l'envie est trop pressante, annoncez l'ouverture d'un fil de discussion dans le forum, qui est sous-utilisé par rapport aux articles. Merci aussi à ceux qui nous torchent une missive incendiaire (pendant leur pause déjeuner en finissant leur sandwich) de se donner au moins la peine de se relire, voire de lire nos articles.

De quoi on parle?
Certains ont profité de l'occasion pour aligner des reproches qui relèvent d'un certain malentendu, bien que nous ayons déjà eu l'occasion de dire clairement quels étaient nos partis pris (voir Aux lecteurs et aux réacteurs). Notamment celui de ne s'imposer aucune contrainte de production, de ne pas être un site d'"information" mais de commentaires et de débat, avec un point de vue critique et satirique bien rare dans ce monde-là. Pas question donc de couvrir tout le spectre de l'actualité footballistique, alors que nous n'arrivons même pas à couvrir sa partie qui nous intéresse le plus...
Il ne faut donc pas nous reprocher par exemple, au lendemain d'une journée de Ligue des champions, d'évoquer des sujets qui n'ont rien à voir. Le match PSG-La Corogne a suscité à lui seul une dizaine de dépêches dans Yahoo! football et des centaines d'articles dans la presse, quelle nécessité y aurait-il à en parler si nous n'en avons pas envie? Pour faire comme tout le monde? Ce n'est pas l'objectif, il y a des dizaines de sites tous plus mis à jour les uns que les autres, que nous n'avons aucune envie d'imiter.
Enfin, ne nous demandez pas de ne parler que de "football" au sens le plus strict du mot. A la base de nos choix éditoriaux, il y a la volonté d'aborder les aspects politiques, médiatiques, économiques de notre discipline préférée. Ceux qui vivent à Disneyland ou veulent juste manger du football n'ont effectivement rien à aimer sur notre site et trouveront leur bonheur sur ceux des industriels du Net ainsi que sur les chaînes de télévision. Les uns et les autres nous semblent bien assez nombreux et sont tout à fait disposés à ne parler que de la Ligue des champions.

Les Cahiers, c'est qui?
Il faut certainement en dire plus à notre sujet pour espérer modérer l'intransigeance de nos lecteurs. Les Cahiers du football, c'est un collectif de gens qui un jour en ont eu assez que les Cahiers du football n'existent pas, et ont donc décidé de les faire eux-mêmes, pour prêcher et rigoler dans le désert médiatique. Leur première saison en 97/98, fut glorieuse, la suivante entièrement consacrée à cuver le titre de champion du monde.
Les plus perspicaces auront compris qu'en l'absence de tout indice de revenus sur le site, soit les Cahiers sont financés par un mécène anonyme (mais on sait que cela n'existe pas), soit ils font tout cela pour l'amour, la gloire et la beauté... On sait que l'idéalisme, ça ne paye pas, et qu'on s'en prend plein la gueule. Mais ne tapez pas trop fort quand même.
Quant au camarade qui reproche à Curtis Midfield de se cacher derrière son pseudonyme (et signe son message d'un pseudonyme), qu'il sache que le "vrai nom" de Curtis ne lui dira rien de plus, qu'il est moins drôle et ne rend même pas hommage à un très grand artiste de la Soul. Désolés, mais aucune vedette des pelouses ou des tribunes de presse ne se cache derrière nos signatures.

Les Cahiers, c'est pas une start-up
Au contraire de ceux des petites et grandes entreprises du journalisme sportif, les auteurs des CdF n'ont donc pas de patron, ils écrivent quand cela leur chante, et ils consacrent parfois plusieurs jours à l'écriture d'un article. Ça paraît incroyable à l'époque actuelle, mais c'est malheureusement exact. On ne peut pas leur demander de traiter un sujet s'il ne les intéresse pas ou s'ils ont autre chose à faire ce soir-là. Parfois, une bonne brève suffit à leur bonheur de la semaine, et ils ont tendance à radoter. En même temps, on ne peut pas leur en vouloir, les CdF, c'est de foot et d'eau fraîche et il n'y a même pas de pain.
Notre temporalité est donc plus lente, et il ne faut pas juger notre contenu sur quelques semaines, mais plutôt sur plusieurs mois, et rendre justice à nos archives. Petits mais prétentieux, nous rappelons que selon l'enquête menée par un laboratoire suédois, nos articles vieillissent de 5 à 20 fois moins vite que leurs équivalents de L'Equipe et France Football (50 à 800 moins par rapport à Sportal ou Football365). De plus il est possible d'y retrouver toutes les conneries que nous avons proférées par le passé, ce qui est pratiquement impossible chez nos confrères, qui en écrivent pourtant tous les jours.

Les Cahiers, c'est gratuit, et c'est pas obligatoire
Si ce dernier épisode nous a rappelé que le site appartenait un peu à ses lecteurs, il ne faut quand même pas que certains s'adressent à nous comme s'ils étaient nos clients ou nos actionnaires en nous réclamant des articles ou des changements, sur le ton du consommateur mécontent. A ceux-ci, nous voulons rappeler qu'ils ne nous payent aucune redevance et que l'abonnement est résiliable à tout moment. Nous espérons également que le matraquage médiatique et publicitaire qui nous entoure n'est pas trop envahissant.
Cela peut choquer la morale contemporaine, mais nous ne courons pas derrière l'audience. Pas de pub, donc pas de chasse à la connexion, pas de commercialisation des lecteurs auprès des annonceurs, pas de racolage, pas de concours pour gagner des voyages etc. Après ça, on peut bien nous taxer d'élitisme... Nous aimerions certes rassembler une communauté la plus large possible, mais pas au prix de compromis dans lesquels nous perdrions notre identité.

Les Cahiers, c'est des Bolcheviques
Tous ceux qui trouvent juvéniles ou archaïques nos combats contre la prétendue fatalité du foot business sont également invités à faire baisser nos stats, parce que nous ne sommes pas prêts de changer d'avis. Il faut être un peu timbré pour mettre de la politique dans le football, mais celui-ci contient toutes les images, les discours et les dérives de l'idéologie libérale. Si les Aulas, Darmon, G14 et compagnie imposent aussi facilement leurs vues, c'est justement parce qu'ils n'ont pas d'opposition, que leur démagogie suffit à faire passer leurs intérêts pour l'intérêt général. Le résultat, ce sont des médias qui ne font que vendre leur "produit" et des "consommateurs" qui leur donnent raison. Pour notre part, nous ne trouvons pas irréaliste de vouloir plus d'humour et de sens critique chez les journalistes sportifs, des politiques et des lois qui protègent le sport, la vérité sur le dopage, des contradictions dans les débats "économiques", le respect de certaines valeurs sportives, etc.

Les Cahiers, ça pourrait être mieux
C'est vrai, et nous en sommes bien conscients. Idéalement, nous devrions coller un peu plus à l'actualité, rendre compte plus régulièrement de l'actualité qui nous intéresse, parler plus de jeu et de technique, lancer plus de débats, ouvrir de nouvelles rubriques... On ne désespère pas d'y arriver, mais en comptant sur votre patience, et toujours sur votre participation.

Voilà, nous espérons que ces précisions auront été utiles, et que les débats reprendront de plus belle sur nos pages. Merci de votre fidélité, et de votre indulgence...

PS: Pour lire dans les Cahiers les articles ou les sujets que vous voulez y trouver, écrivez-les et envoyez-les nous, ou faites-nous des offres de service. Jusqu'à présent, aucune candidature ne nous est parvenue. Il n'est donc peut-être pas si évident de se mettre à notre place...

Partager

> sur le même thème

Best of

Les Cahiers du foot


La rédaction
2019-07-08

La revue des Cahiers, numéro 3 !

172 pages, 800 grammes de foot et d'eau fraîche: le troisième opus de notre revue est sorti et il peut se pavaner parce qu'il est riche et beau.


Écrire le sport
2019-04-02

Entretien entre revues : les Cahiers du foot et Supersub

Transversale – Gilles Juan (de chez nous) et Maxime Renaudet (de chez Supersub) ont parlé ensemble de nos (sublimes) revues respectives. 


La rédaction
2019-01-14

La revue des Cahiers, numéro 2 !

Il sera jeudi 17 en librairie, dans son habit de lumière (noire). Présentation d'un numéro par définition exceptionnel. 


>> tous les épisodes du thème "Les Cahiers du foot"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Neymar n'est pas un trop grand joueur pour le PSG, il est un trop gros problème pour lui" - https://t.co/1DKCj2Scwu

RT @LucarneOpposee: 📰#LOmag n°7 spécial compétitions continentales La #CopaAmerica de sa naissance à nos jours, les épopées 🇹🇳🇧🇯 à la #CAN…

RT @Le_Corner_: Le Corner souffle sa première bougie ! 🕯 Dur de savoir comment vous remercier, mais merci infiniment à tous ceux qui ont l…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 03h17 - Gouffran direct : Quelle vie ça doit être pour ton pote.sinon et sans transition,serge le disait23/07/2019 à... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 02h39 - Brian Hainaut : (Et l'Ep de remixes - plus dansants que l'original - qui vient de sortir ne fait que prolonger le... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 02h16 - Redalert : Cette citation de l'article de Wikipédia n'était là que pour montrer que l'argument d'Alexandre... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 02h06 - Tricky : (Oui du coup Walker est titulaire ‘à l’expérience’ dans une défense à 4 et titulaire... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h20 - Gilles et jeune : Classico23/07/2019 à 20h56Le Barça est clairement devenu le nouvel ennemi sacré du PSG. C'est... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

23/07/2019 à 23h35 - Mevatlav Ekraspeck : Et je triple pour prévenir : ce 1-2 c'est deux pénos gaguesques et une gogogadjeto-sortie du goal... >>


Marinette et ses copines

23/07/2019 à 23h24 - CHR$ : LLBB1975 > tu as raison, les grands clubs commencent à s'y mettre et à recruter les grandes... >>


Gerland à la détente

23/07/2019 à 22h57 - Hyoga : Tu as des emformação ? >>


Le fil dont vous êtes le héros

23/07/2019 à 19h45 - axgtd : Donc en finale Maxime se fait dominer par Mamedyarov (censément sa bête noire, donc) dans la... >>


Café : "Au petit Marseillais"

23/07/2019 à 19h10 - djay-Guevara : S’ils se basent sur la gestion des Dodgers de maqueuecourte ils s’attendent peut-être à un... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)