auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article précédent

Galerie de portraits bleus

Nikepark : fascisme light et marketing lourd

La multinationale du sport a l’intention de déporter des milliers de jeunes consommateurs bien dressés dans son camp de La Défense. Petit décryptage de l’idéologie publicitaire selon Nike.
Partager
A l’occasion du Mondial, Nike — propriétaire-exploitant de Ronaldo et de l’équipe du Brésil — ouvre un "Nikepark" sur le parvis de La Défense à Paris: parc d’attraction entièrement dédié à la gloire de l’équipementier, avec magasin, statue géante d’une chaussure à crampon (génial!), tournois pour les jeunes... On a vu à cette occasion une série d’affiches annonçant l’événement avec un graphisme dans un style explicitement fascisto-stalinien, qui nous ramène droit dans les merveilleuses années 30 (Nike n’existait pas mais Mussolini et Himmler si).

Le plus stupéfiant est que cette opération proclame non moins que la "République populaire du football", dont le Président n’est autre qu’Eric Cantona. Notre penseur, qui poursuit sa carrière de rebelle virtuel et d’homme-sandwich, a enregistré les textes des messages radio en les répétant très sérieusement, mais évidemment sans en changer le moindre mot. Des mots qui trahissent sans états d’âme leur idéologie publicitaire: "liberté" oui, mais "pour les footballeurs" seulement. "Jeunes de tous pays, rejoignez-nous", oui, à condition que les enfants du Pakistan ou d’Asie du Sud-Est restent sagement devant leurs établis pour fabriquer les chaussures, ballons et maillots de leurs cousins des pays riches.

"Joueurs-citoyens du Nikepark, consacrer chaque jour au football sept jours par semaine n’est encore pas suffisant. Nous aurons donc un huitième jour". En plein débat sur la réduction de temps de travail, cette profession de foi n’est pas sans ironie. Elle continue ainsi: "Nous nous entraînerons plus, nous ferons plus de passes et nous marquerons plus de buts"... et nous ne penserons plus jamais.

Le foot n’est plus un jeu mais un travail appliquant aux enfants sa propre violence. Intéressante conception du citoyen dans cette République qui proclame aussi son indépendance, c’est-à-dire son indifférence à tout ce qui ne relève ni du divertissement ni du commerce. Fun et business : les parcs d’attraction sont bien le symbole des industries du bonheur, camps de concentration aussi apolitiques que saturés des mythologies de la consommation, instruments d’abrutissement précoce... La République populaire du football de Nike est un univers totalitaire, qui dissimule derrière une idéologie paradoxalement aussi grossière et apparemment bénigne qu’efficace des formes d’aliénation qui touchent en premier les plus vulnérables. Ce n’est pas du football, c’est du marketing de masse.

Partager
>> aucune réaction

La Coupe du monde 1998


K14
2003-05-12

Le bûcher des inanités

En écho à notre article sur le procès intenté à Aimé Jacquet par L'Équipe (1998, une plaie encore ouverte), un lecteur monte à la tribune pour plaider la cause du quotidien sportif, injustement victime de nos foudres…


La rédaction
2003-04-28

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…


La rédaction, canal historique
2002-05-26

La Rétro 1998

Nous avons récemment entré dans la base l'essentiel des articles de la première saison des Cahiers (décembre 97 / juin 98). Voilà l'occasion de les survoler ou de se replonger dans l'ambiance de la Coupe du monde 1998 avec une petite sélection thématique…


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 1998"


Le forum

Etoiles et toiles

aujourd'hui à 17h37 - 12 mai 76 : Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit07/12/2019 à 21h1- - - (petit aparté, je suis allé dans... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h16 - Lucho Gonzealaise : Comme d'habitude sur la même ligne que toi concernant Nemanja. Il est encore jeune, limité et... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h16 - De Gaulle Volant : Nothing to regraet"Sepp Blatter a « la conscience tranquille pour Noël »" (lequipe.fr) >>


Messages de service

aujourd'hui à 17h10 - Hierro sauve Plasil : Euh il n'est que animateur et tu es deux ans trop tôt ! >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 17h05 - lyes : Si peu d'activité ici malgré une victoire avec 4 buts et la mort du Berger...Sacré personnage... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h53 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Avec la frappe d'Adli, je pense finalement que ce que j'ai prefere du match c'est la banderole des... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 16h49 - André Pierre Ci-Gît Gnac : Après, dans la mesure où la Russie est condamnée en tant qu'Etat mais que les athlètes ont... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 16h46 - Charterhouse11 : Maniche Nailsaujourd'hui à 11h28D'ailleurs, c'est quoi le mieux entre Magic et Gonzaï?****** Les... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h45 - Santiago Padchili : idney le grand Govouaujourd'hui à 12h39La dernière fois que j'ai vu Mass Hystéria. Ça ne s'est... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 16h40 - Toni fils brillant : Oui. Sur les angles de caméra choisis par la lfp, tu vois bien que le geste de Valls relève de la... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)