auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Revoir Guadalajara

> article précédent

La Gazette : 17e journée

> article précédent

Défendons le bonus offensif !

Le Diaporama : 17e journée

Même bimenstruel, le Diaporama reste saignant et ne mélange pas les torchons et les serviettes. Une exclusivité absolue des Cahiers du football, et on comprend pourquoi...
Partager
Le Top "Terroir / petit commerce" de Guy Roux sur Canal+
1. "Élie Baup a une casquette de marcassin".
2. "Quand je suis à la maison, je choisis toujours le Zap Foot sur le canal 152".
3. "Mes gants viennent de Rovaniemi en Finlande, le pays du Père Noël".
4. "La pelouse pourrait croustiller en surface".

Le Top "Disneyland Lyon"
1. Tiago (Le Progrès) : "Tant mieux si nos deux avant-centre marquent ensemble. Cela prouve que nous sommes vraiment une famille".
2. Fred (Le Progrès) : "Sur ce but, j'ai tout de suite pensé à ma fiancée et à ma petite fille qui va venir et qui sera lyonnaise".
3. Tiago (Le Progrès) : "[Pauleta] est un très grand ami. Mais au terme de la soirée, j'étais un peu embêté car si j'ai savouré cette victoire, je ne suis pas sûr que Pauleta l'a beaucoup appréciée".


armand_tete
Sylvain Armand essaie de faire sortir une bonne excuse de sa tête, mais il a beaucoup de mal.


Le Top "Gérard Houiller"
1. Pablo Correa (AFP) : "Le coeur était là".
2. Élie Baup (AFP) : "Vous savez, on a un gros cœur".
3. Pape Diouf (F365) : "Djibril a Marseille dans le cœur".

Le Top "Autosatisfaction lyonnaise"
1. 2. et 3. Jean-Michel Aulas (Le Progrès) : "Il y avait ce soir (hier) deux classes d'écart entre l'OL et le PSG et l'on peut dire que l'on vient d'écarter un concurrent au titre. Pour ma part, j'ai assisté à l'une des plus belles premières mi-temps avec celle du Real à Gerland. Notre groupe est fort de vingt à vingt-deux joueurs qui ont tout l'envie de gagner. En outre, il y a un coaching et un management exceptionnel, non seulement de Gérard Houllier, mais aussi de tout le staff et quand on est président d'un tel club, c'est un vrai moment de plénitude".


barthez_oruma
Net désaccord entre Fabien Barthez et Wilson Oruma à propos du positionnement de Mamadou Niang sur le terrain.

L'effet Axe
Laszlo Bölöni (AFP) : "J'avais dit il y a deux semaines [...] que j'aimais beaucoup les victoires à 1-0 qui sentent la transpiration". C'est pas la victoire qui sent la sueur, c'est Alexander Frei qui a levé les bras.

L'Anigo du pauvre
Frédéric Antonetti (AFP) : "Les clubs du Sud ne sont pas arbitrés de la même façon que les clubs du Nord".

Le quart de compliment
Dominique Bijotat (lequipe.fr) : "Strasbourg est une équipe joueuse, qui est bien jusqu'à vingt mètres".


leroy_clone
Grâce à un morceau de tibia retrouvé sur les lieux de son dernier accident, Laurent Leroy a pu être entièrement cloné et reconstitué.


La Ligue 1 de derrière les champions
Tiago (Le Progrès) : "La rencontre a presque ressemblé à un match de Ligue des champions". Toutes les autres ont presque ressemblé à un match.

L'équipe relative
Serge Le Dizet (Ouest-France) : "En prendre un au bout de deux minutes, dans l'absolu, cela peut arriver". Dans la défense nantaise aussi.

L'attaquant qui a forcé la dose d'euphorisant
Alexander Frei (Ouest-France) : "286 points, c'est pas mal".


noel_strasbourg
Afin que les supporters y croient encore, le nouveau président du RC Strasbourg ne sera ni Alain Aflelou, ni Alain Ginestet, mais carrément le père Noël.


Le recrutement urgent
Jean Fernandez (La Provence) : "Il nous manque peut-être aujourd'hui un attaquant pour faire la différence". Il vous manque surtout quelqu'un pour faire la différence entre un attaquant et Mendoza.

L’entraîneur anticyclonique
Dominique Bijotat (AFP) : "Dans l'ensemble, on n'a pas créé assez de perturbations dans la défense adverse".

L'un est tendre, l'autre joue
José Anigo (La Marseillaise) : "Autant quelques fois on peut être tendre avec les joueurs, autant là je ne le suis pas du tout".


petard_losc
D'accord, les Lillois n'ont toujours pas de stade, mais ils détiennent désormais le record du monde du plus gros pétard.

La coloscopie par fibre optique strasbourgeoise
"Quelque part, tout au fond du trou, scintille forcément une petite lumière" (DNA).

L'étoile morte
Laurent Fournier (Le Progrès) : "Nous sommes à des années-lumière de l'OL".

Le capitaine qui se fixe des objectifs ambitieux
Fabien Barthez (La Marseillaise) : "On peut tous passer au travers, on peut faire un, deux, trois mauvais matches ou plus, mais il ne faut pas que cela dure six mois".


stadiers_lescure
Malgré de nouvelles battues, la gourmette de Mickaël Madar n'a toujours pas été retrouvée.

Le clin d'œil au Téléthon
Dominique Bijotat (AFP) : "On a été amorphe, on a manqué de mouvements bien coordonnés".

L'intrus dans la liste
Pascal Delhommeau (Ouest-France) : "On a fait des erreurs flagrantes au niveau du placement, de la concentration, de l'agressivité et de la naïveté".

La demande implicite
Tiago (Le Progrès) : "À Chelsea, j'avais un hymne à mon nom".


moreira_123
Daniel Moreira a beau jouer à "1-2-3 soleil", il n'y a jamais aucun partenaire derrière lui quand il se retourne.

Les petits papiers du Seigneur (1)
Gervais Martel (rclens.fr) : "En ce jour de Sainte-Barbe, qui est une fête très importante dans notre région, nous nous devions de l’emporter".

Les petits papiers du Seigneur (2)
Gervais Martel (rclens.fr) : "Je suis en discussions avec Jean-Michel Aulas, et je pense que nous sommes sur la bonne voie".

La surenchère dans la facilité
Sidney Govou (olweb.fr) : "Après le but, c'était plus facile, surtout face au PSG qui doutait déjà avant".


beye_table
L'OM prépare déjà son mercato. C'est Habib Beye qui a hérité du premier bon de sortie.

La ménagerie des Verts
Bernard Caiazzo (Le Progrès) : "On peut être fier des garçons. Ils se sont battus comme des lions". Et dimanche, ils se font battre par Lyon?

L'excuse qui sent le cramé
Laurent Fournier (Sport24.com) : "Même le Real Madrid s’est incliné ici".

L’épithète qui change tout
Gérard Houllier (AFP) : "Il fallait donc un grand Lyon pour battre un gros PSG".


toque_sochaux
Depuis qu'il a arrêté sa carrière, Fabrizio Ravanelli a pris un sacré coup de vieux.

La case prison
Dominique Bijotat (AFP) : "Le football ne peut pas se jouer arrêté". Eydelie et Robert confirment.

Le chambrage subtil
Gérard Houiller (AFP) : "Nous avons seize points d'avance sur Paris mais il faut avant tout resté concentré". Pour ne pas rigoler?

La chasse à l'intrus
Frédéric Antonetti (L'Équipe) : "Que voulez-vous dire aux joueurs qui ont fait beaucoup d'efforts quand un élément extérieur influence le sort d'une rencontre?" Que l'arbitre est un mal nécessaire?


fred_touffe
Polémique autour d'une expérience chirurgicale : fallait-il autoriser la greffe des cheveux de Coridon sur un attaquant de l'OL ?

L'insensibilité totale
Fred (sport24.com) : "À l’OL, nous n’avons pas le droit de penser à la défaite". Même pas à celle des autres.

Le bout de l'impasse
Jacky Duguépéroux (L'Équipe) : "Je me demande jusqu'où la malchance va nous poursuivre". Dès qu'elle vous aura rattrapés.

La précaution inutile
Mamadou Niang (om.net) : "Je ne suis pas venu ici pour entendre dire 'Mamadou, il flambe'". C’est bon, il n'y a plus de risques, tu peux commencer à marquer des buts maintenant.


warmuz_coucou
Complètement euphorique, Guillaume Warmuz a même cru voir des spectateurs dans les tribunes du Stade Louis II.


Le chercheur de pétrole
Serge Le Dizet (Ouest-France) : "On a des ressources mais il faut aller les chercher, creuser sans arrêt!"

L'attaquant qui réceptionne les égo-centres
Alexander Frei (Ouest-France) : "Ce n'est pas Frei qui fait la différence, mais toute l'équipe". Tu veux dire tous ces anonymes qui parlent d'eux-mêmes à la première personne?

L'équipe qui attaque discrètement
Dominique Bijotat (AFP) : "En seconde période, on a quand même deux ou trois occasions dans leur dos".


cana_dehu
Lorik Cana craint que malgré cette tentative de camouflage, les attaquants nancéiens aient bien vu qui allait diriger la défense de l'OM.


Le juste milieu
Gérard Houllier (Le Progrès) : "On a pu voir un essaim de joueurs lyonnais autour des Parisiens". L'an passé, un Essien suffisait.

La précision inutile
Pape Diouf (maxifoot) : "Djibril Cissé serait le renfort idéal […] Un prêt de six mois, avec une option pour prolonger l'aventure si tout se passait bien, est envisageable". Un prêt de six mois, donc.

L'exonération
José Anigo (om.net) : "Et puis, il y a cette occasion de la dernière minute (…) Sur ce genre de situation la seule issue c'est le but. Il n'y a pas d'excuse à avoir". Même pas celle de l’avoir recruté toi-même ?


poeme_rcs
Jeu-test : trouve la dernière ligne de ce quatrain:
a) Les gros bâtards de leur mère
b) On est grave vénère
c) Livrez-nous Marc Keller


Partager

> sur le même thème

La Gazette : 17e journée

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)