> article suivant

Une jeunesse à toute vitesse

> article précédent

Petits poucets et gros poncifs

L1 :: J22 :: la Gazette

Partager
Le classement en relief

gazette_22_cer.jpg

Si vous voulez savoir comment mettre Paris en tête de la Ligue 1, consultez le générateur de classements mis aux points par Poteau rentrant.


Les résultats de la journée

Toulouse FC 2 - 0 AS Monaco FC
Stade Brestois 29 2 - 1 AS Nancy Lorraine
Olympique de Marseille 1 – 0 AC Arles Avignon
OGC Nice 1 - 0 FC Sochaux Montbéliard
Stade Rennais FC 1 - 0 Paris Saint-Germain
RC Lens 1 - 1 Valenciennes FC
AJ Auxerre 1 - 1 LOSC Lille Métropole
Olympique Lyonnais 0 - 0 Girondins de Bordeaux
Montpellier Hérault SC 1 - 2 AS Saint-Étienne
SM Caen 0 - 2 FC Lorient


amateurs_protestation.jpg
"Entraîner une équipe de foot amateur? Non, c'est pas dur. D'abord, je leur apprends à réussir à faire une touche. Ouais, bravo Bernard, mais t'as lâché le ballon! Après seulement, je leur explique que ça se fait pas au milieu de terrain."


Les gestes de la journée

• L'action en six passes et sept touches de balle qui remonte cinquante mètres à travers huit Caennais effacés par l'éponge lorientaise comme des croix tracées à la craie sur un tableau noir, pour aboutir à la frappe de Monnet-Paquet repoussée par Thébaux.
• Le centre parfait de ce diable de Maoulida, qui se défait de Mater à la réception d'une touche et lifte à merveille le ballon à destination du crâne de Jemaa.
• L'extérieur de Mathieu – Sébastien Loeb me demande de le conduire jusque chez lui – Bodmer, sans contrôle, qui passe au dessus de la défense rennaise et atterrit sur le cou de pied de Giuly – lequel rate son contrôle sur l'offrande divine.
• La bicyclette retournée de Gignac, geste incroyable consécutif à un contrôle grossièrement raté, que les dieux du football font atterrir sur la barre parce qu'il ne faut pas trop se foutre de leur gueule quand même.
• La bicyclette retournée de Moussa Sow, qui termine au fond des filets de Sorin, pour chambrer Gignac.


Les antigestes de la journée

• L'alignement créatif de la défense caennaise sur le but de Gameiro, autrement appelée "défense en T": trois points sur la même ligne et un quatrième dix mètres derrière.
• La sortie d'Ospina, buffet en avant et en plein dans la tête de Perquis, qui pendant quelques secondes a étrangement ressemblé à Jacques Santini.
• La prise de balle d'aveugle arthritique d'Elana sur un coup franc de Vahirua, qui remet sur un Nancéen pour le csc de Brou Apanga, à la suite d'un cafouillage rappelant le charme des buts de D3 anglaise.
• L'emmêlage de crampons de Gourcuff, qui préfère les poteaux de corners posés par Laurent Blanc à ceux installés par Claude Puel, et qui shoote dans le plastique au lieu de tirer dans le ballon.
• La tête en retrait plein cadre de Nampalys Mendy, qui oblige Ruffier à une parade
reflexe… qui renvoie le ballon sur Sissokho pour le but.


banc_amateurs.jpg
Malgré la grogne des ultras, Robin Leproux confirme: "Il est trés bien, ce nouveau Parc des Princes".


La bannette

L'entraîneur qui ne sait pas jouer du triangle
Didier Deschamps (AFP) : "Mes joueurs je vais pas les téléguider, je suis pas avec ma Playstation".

Le bilan d'une relation avec Stéphane Sessegnon
Antoine Kombouaré (AFP) : "On a six ou sept situations très franches".

L'équipe qui n'a rien compris au Rocky Horror Picture Show
Stéphane Ruffier (AFP) : "On regarde le spectacle sans rien faire".

L'équipe de Robobocop
Eric Roy (AFP) : "C'est à croire que nous sommes programmés pour souffrir à tous les matches".

La saison en Tirelipimpon
Franck Dumas (AFP) : "C'est les montagnes russes: un coup en haut, un coup en bas".

L'entraîneur qui jouerait la coupe en aller-aller-aller-aller-retour-retour-retour…
Frédéric Antonetti (AFP) : "Quand on voit le match de Reims, on devait le gagner cent fois!"

La comédie inhumaine
Faruk Hadzibegic (AFP) : "Ils ont honoré le maillot".

Le temps de la digestion
Frédéric Antonetti (AFP) : "Avec l'arbitre, j'ai dit que la faute était pour nous, puis je pense que j'ai raison. Et il m'exclut. Demain, ça fera des émissions".

L'entraîneur qui n'a pas compris que maintenant, c'était les experts
Claude Puel (AFP) : "C'était un match de costauds".

Le top "Hostel 2"
1. Paul Fischer (AFP) : "C'est un match plutôt inquiétant".
2. Francis Gillot (L'Équipe) : "Je retiens l'arbitre de touche. Lui, il ne voulait pas qu'on gagne. Il va falloir que je prenne son nom".
3. Nicolas Seube (L'Équipe) : "On leur a donné les outils pour se faire battre".
4. Stéphane Ruffier (AFP) : "Je suis très inquiet ce soir".
5. Moussa Sissoko (AFP) : "Cela me fait plaisir, car mes coéquipiers avaient pris l'habitude de me brancher car je ne marquais pas assez".


gomis_drap.jpg
"Après les critiques des supporters, j'ai pensé que la meilleure réponse était de me draper dans ma dignité. Mais j'avais qu'un vieux couvre-lit sous la main."


Les minutes
La minute mère de toutes les autres minutes, passées et à venir, de Pierre Ménès
"Je pense que tout ce qui est exagéré est insignifiant". (Canal+)

La minute Karapaoké de Franck Dumas
"Ce soir on avait la musique mais on avait pas les paroles". (Canal+)

La minute cohérente de Jacques Crevoisier
"S'il met un jaune là c'est sévère […] eh ben c'est sévère". (Canal+)

La minute "rappelez vous que j'ai joué à côté de Pierre Issa" de Franck Dumas
"Quand t’as les deux pieds, c’est quand même plus facile de jouer au foot". (AFP)

La minute qui explique pourquoi Drucker était en tribunes à Rennes, de Benoit Assou-Ekoto
"Ce que j’aime c’est aller au café, à Arras, m’asseoir à coté du mec qui a travaillé dur toute la semaine et l’écouter me parler de son chien".


heinze_gignac_explication_2.jpg
"APG, les gars, APG. C'est HPG qui fait dans le porno. Sinon vous pensez bien que je vous aurais invités."


Les observations en vrac

• Une association qui milite pour l'inscription du bassin minier à l'Unesco a déployé une écharpe de quatre-cents mètres de long avant le match Lens-Valenciennes. On espère qu'elle a été récupérée par Rudy Mater, qui s'est fait enrhumer tout le match par Maoulida.

• Dites, à force de jouer la partition de la crise à l'OM quand le club est à un point de la seconde place, vous n'avez pas peur que ça se voie que vous n'avez rien à dire?

• On apprend que Jemaa est le meilleur buteur de l'histoire de la sélection tunisienne. Merci, ça situe beaucoup mieux le niveau d'une sélection que le classement FIFA.

• Il va falloir arrêter avec les coiffures en crête, vraiment.

• Et le prix de la réflexion la moins pertinente du week-end est attribué à Raphaël Raymond de L'Équipe, qui nous explique que Marseille ne peut pas s'enorgueillir d'avoir maîtrisé facilement l'attaque de l'ACA, parce qu'il "n'y avait ni Rooney ni Berbatov en face".

• Et le prix de la statistique la plus pertinente du week-end est attribué à Canal+, qui nous explique que Lens n'a pris que deux points sur douze possibles contre les clubs nordistes.

• Cherchez l'erreur dans cet extrait du blog Pierrot le foot: "Sincèrement, j'en ai plus que marre de parler des boulettes d'arbitrage mais à chaque fois, ça me révolte. [diatribe de dix lignes] J'arrête là sur les arbitres, car on va encore dire que je m'acharne".

• Un reportage sur Ronaldinho au Flamengo, généreusement agrémenté de deux secondes de gris-gris sur un terrain, un long sujet sur la vie de patachon de Cris, sa femme, ses filles, ses sorties au restau et sa perruque, mais aucune trace de la superbe action au début de Caen-Lorient. Canal+ ne nous en voudra donc pas de renvoyer les lecteurs vers ce lien pour voir l'action en question, puisque les images achetées 35 millions d'euros ne sont pas diffusées dans le Canal Football Club.

• On imagine la tronche de l'attachée de presse de Benjamin Biolay quand il lui annoncé qu'il avait choisi d'aller à 100% Foot pour faire la promotion de son film Qui a envie d'être aimé?

• Sur Canal+, on peut défoncer les arbitres à longueur de talk-shows, mais quand Jour de foot suit Kévin Anin rentrant dans les vestiaires après son expulsion, on l'entend s'exclamer "La vie de ma mère, ça me véner, les arbitres c'est des biiiiip". Un bip sur les insultes, merci, il ne faudrait pas que les enfants soient mal éduqués à cause du foot.

• Si vous trouvez que la L1 est trop serrée et qu'aucune équipe ne se dégage, surtout, ne regardez pas le classement en relief de la Ligue 2.

nicollin_soupir.jpg
Saison 2019/2020 : Pierre Ménès n'a pas changé d'avis sur la Ligue 1.



Jouons au Margottonico
La mode étant au naming de matches rimant en "ico", les membres du forum se sont amusés à donner des petits noms à des affiches classiques, ou plus originales.

Toulouse-Boca Juniors : Le Betomarcico
PSG-Chelsea : Le Luisetnico
Steaua Bucarest-Rapid Bucarest : Le Ceaucesco
FC Néendertal-US Sapiens : Le Grottedelasco
Sainte Maxime-Saint Tropez: Le Quandcétrocétropico
Reims-Dijon : Le Veuveclico
Detroit-Sochaux : Le Têtededelco
Lille-Lyon : Le Pathé-tico
MC Alger-USM Alger : L'Algeco
Nancy-Metz : Le Marcelpico.
Nancy-Lorient : Le Synthetico
AS Saint-Etienne AS Monaco : L'AStico
CA Lanus-Colon Santa Fé : Le Colosco
Lyon-Marseille : Le Betclico
Bastia-Ajaccio : Le Plastico
Modena FC-US Reggio Calcio : Le Balsamico.
Lille-Le Mans : Le Fernandodamico
Fluminense-Vasco da Gama : Le Salucéchico

michel_supporter.jpg
Bruno, secrétaire général de l'Association des moustachus au chômage, n'est pas peu fier d'accueillir Guy Lacombe.


Oxymore de faim
Les contenus éditoriaux liés aux paris sportifs se sont développés à vitesse grand V depuis la légalisation en juin dernier. Pas parce que ces articles font plus de clics, mais parce que beaucoup de sites web sont rémunérés à l'ouverture de compte provenant de leurs pages. La tentation est  donc forte de pousser à la consommation par des articles mis en valeur dans le fil d'actu.
L'exemple ci-dessous, tiré du site lephoceen.fr est assez frappant. Pour inciter les visiteurs à tenter leur chance, l'enrobage éditorial est particulièrement tendancieux, et il y aura certainement eu quelques débutants pour se laisser convaincre par ce "pari sécurité", oxymore comique qui promet la fortune aussi formellement qu'une bague vendue par Danièle Gilbert.
Cela devient pernicieux quand les matches sont présentés comme joués d'avance. Dans trois championnats, le premier contre le dernier (deux fois), Arsenal contre un promu "qui n'a pris que deux points lors des quatre dernières journées" (ce qui fait tout de même la moitié des matches sans défaite, mais une telle présentation inciterait moins à l'achat), et le Bayern contre le 16e de la Bundesliga.

gazette_22_pari_securite.jpg


La technique commerciale est classique: faire comprendre à son interlocuteur qu'il serait stupide de refuser de gagner 370€, surtout avec un "combiné sécurité". Pas de service après vente le lundi: étrangement, le seul match bien pronostiqué est celui dont la cote est la plus basse. Les docteurs en statistiques engagés par les sites de paris ont une mission qu'ils remplissent bien: faire en sorte qu'à terme, il soit impossible de gagner. Tous ceux qui auront fait ce pari sécurité en seront de 100€ de leur poche.



Vu du forum

Fil : Paris est magique
=>> le petit prince - vendredi 4 février 2011 - 22:58

Les explications avancées ici-même pour justifier la non-prolongation de Sakho sont:
- il est nul et mal coiffé.
- gagner un peu de temps et le prolonger dans quelques mois.
- le vendre 25 millions cet été parce qu'il y aura bien un club pour les payer même avec seulement un an de contrat.
- rien ne sert de courir pour négocier car en tout état de cause le contrat ne sera signé qu'après l'arrivée des nouveaux investisseurs, tout étant gelé d'ici là.
- pour Colony, à quoi bon investir et diminuer de 6.200 000 le résultat au moment de revendre ce bilan à un tiers? Mieux vaut vendre Sakho à Arsenal et l'améliorer de 15.000.000.
- c'était un coup de pression de AK47 sur son actionnaire, ou l'inverse, mais à la fin tout le monde sera d'accord.
- on a encore retrouvé une clause dans le contrat de Sammy Traoré qui précise qu'il sera prolongé aux mêmes conditions que Mamadou Sakho.
- d'après son ex-agent, Sakho serait le père d'Ambroise Apoula Beyaména Edima Bete Edel. La maman Karaba se porte bien, mais les sextuplés ont été touchés par un étrange cas de cannibalisme : le premier né a dévoré ses cinq frères au fur et à mesure qu'ils sortaient. Et il a gardé tous les prénoms en souvenir.
- l'ONU a préempté Mamadou.
- vous voulez VRAIMENT le prolonger, ce Sa'ko dont le contrat arrive à échéance en 2012? Je veux dire, autrement qu'avec des talonnettes?
Et la vraie raison :
- Sakho attend d'être officiellement président pour se prolonger en tant que joueur.


La bonne enseigne

gazette_22_enseigne.jpg

Ils l'ont vu passer ici et là, ils l'ont même vu en modèle réduit: Pedretti, poids lourd de la Ligue 1. Merci à Erwann, Jeff et David pour leurs envois.

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 16h27 - Panda : Easy, la seule chose qui ne me convainc pas c'est le décalage que je ressens entre ton discours,... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h17 - Nos meilleures Sané : pour le "super mercato", c'était (un peu) de la provoc' hein... en vrai, je pense qu'il est plutot... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 15h41 - tikko : Y aurait eu but de Marseille, puis caca nerveux pour réclamer l'utilisation de la VAR, puis... >>


Manette football club

aujourd'hui à 15h20 - Flo Riant Sans Son : Tes retours sur Greedfall sont une petites déception pour moi, je l'attendais un peu car j'étais... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h17 - L'amour Durix : Nos meilleures Sanéaujourd'hui à 13h41------Je ne sais pas où tu habites mais je me demande s'il... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 15h12 - Seven Giggs of Rhye : Je poste à nouveau les codes pour ceux qui veulent participer aux concours de prono C1 et C3 :- C1... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h43 - Run : 4 TD meme. Je sais pas si on se rend compte de ce que fait Mahomes sur un terrain de football. Il... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h43 - Kireg : Jérôme RottenLigue 1 : Monaco se décompose à nouveau (lequipe.fr) >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 14h35 - serge le disait : On y verra plus clair après Lyon et Rennes.Néanmoins on va pas bouder notre plaisir, ces 10... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 14h25 - contact : Westhamaujourd'hui à 12h36Bizarrement la proposition des demi-finales fait nettement plus... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)