auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article précédent

Revue de stress #152

L'éthique en prime, ou le prix de la vertu

Une Balle dans le pied – Les primes d'éthique ne sont pas propres au PSG, et ne concernent pas seulement l'obligation de saluer les supporters. Mais elles témoignent d'une forme de cynisme désenchanteur. 

Partager

 

(…) D’un point de vue peut-être "moraliste", mais pas illégitime – le point de vue de personnes probablement moins blasées et moins résignées que l’amateur de football –, on peut s’étonner que ce qui semble le minimum à assurer de la part de professionnels soit l’objet d’une gratification financière.

 

Saluer les kops à la fin du match est un geste symbolique auquel les supporters sont attachés ; savoir que les joueurs sont rétribués pour l’accomplir est pour le moins attristant. Certains le font sans doute spontanément, mais le doute est sur tous quand l’obligation morale, désintéressée, devient une obligation contractuelle et rémunérée (ou sanctionnée financièrement si elle n’est pas respectée).

 

D’un autre point de vue, qui n’adhère pas à ce moralisme et à cette exigence d’exemplarité des joueurs, ces démarches mettent en œuvre une sorte de police comportementale, qui assure le respect des bonnes mœurs et de l’hygiène de vie. On célèbre les bad boys de jadis, fêtards et fauteurs de troubles, mais les moindres écarts sont aujourd’hui accueillis par la réprobation générale. On déplore la langue de bois, mais on cautionne un code de bonne conduite, un dispositif disciplinaire qui proscrit les critiques envers le club ou l’entraîneur… (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Les clubs et les équipes


Hind
2019-10-16

Comment faire une Rudi Garcia ?

Démode d'emploi – Réussir un entretien d'embauche, c'est bien. Faire passer la pilule de ses déclarations passées, c'est plus compliqué. 


Philippe Rodier
2019-10-10

Real, OL : quel est le bon moment pour arriver sur un banc ?

S'il veut que son banc soit un fauteuil et non un siège éjectable, un entraîneur a intérêt à s'y installer dans le bon timing. Soit, pour le futur coach de l'OL, plutôt celui de Zidane que de Benitez à Madrid.


Stéphane Pinguet
2019-09-26

All the president’s OM, ces amis qui ne veulent pas partir

L’OM a inventé un métier: ancien président de l’OM, un poste plus durable que celui de président de l'OM, et qui permet d'exister indéfiniment dans les médias. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)