auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Adios Niño

> article précédent

Revue de stress #152

L'éthique en prime, ou le prix de la vertu

Une Balle dans le pied – Les primes d'éthique ne sont pas propres au PSG, et ne concernent pas seulement l'obligation de saluer les supporters. Mais elles témoignent d'une forme de cynisme désenchanteur. 

Partager

 

(…) D’un point de vue peut-être "moraliste", mais pas illégitime – le point de vue de personnes probablement moins blasées et moins résignées que l’amateur de football –, on peut s’étonner que ce qui semble le minimum à assurer de la part de professionnels soit l’objet d’une gratification financière.

 

Saluer les kops à la fin du match est un geste symbolique auquel les supporters sont attachés ; savoir que les joueurs sont rétribués pour l’accomplir est pour le moins attristant. Certains le font sans doute spontanément, mais le doute est sur tous quand l’obligation morale, désintéressée, devient une obligation contractuelle et rémunérée (ou sanctionnée financièrement si elle n’est pas respectée).

 

D’un autre point de vue, qui n’adhère pas à ce moralisme et à cette exigence d’exemplarité des joueurs, ces démarches mettent en œuvre une sorte de police comportementale, qui assure le respect des bonnes mœurs et de l’hygiène de vie. On célèbre les bad boys de jadis, fêtards et fauteurs de troubles, mais les moindres écarts sont aujourd’hui accueillis par la réprobation générale. On déplore la langue de bois, mais on cautionne un code de bonne conduite, un dispositif disciplinaire qui proscrit les critiques envers le club ou l’entraîneur… (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Les clubs et les équipes


Nicolas Sarzeaud
2019-03-14

Le Stade rennais, mieux que "rien"

"Culture du vide", "vingt ans de rien", "club inutile", "club insipide"… Derrière le mépris ordinaire du Stade rennais, celui des clubs "moyens" qui font aussi l'épaisseur de notre football.


Christophe Zemmour
2018-07-30

OM : retour à la case nouveau départ

Après une saison riche en émotions et en promesses, l'OM de Rudi Garcia va reprendre la compétition avec des attentes élevées, et quelques atouts pour y répondre. 


Jérôme Latta
2018-04-23

Hamburger SV, dinosaure au bord de l'extinction

Engagé dans une lutte désespérée pour échapper à la première relégation de son histoire, le HSV recevait Fribourg, samedi. Récit d'une rencontre qui a surtout démontré l'amour des supporters pour cette institution. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Sur le fil

Une frappe à bout portant, une joueuse qui enlève son bras, mais un penalty qui décide d'une qualification. Encore… https://t.co/q38UcK5tyx

RT @jeromelatta: "Les réseaux sociaux ont ouvert une sorte d'espace de rencontres libertines entre marques et journalistes, où l'on transgr…

RT @R_Direktor: VAR : Requiem pour mon foot. https://t.co/22m28sZXQK

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)