auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

L'avenir retrouvé de l'équipe de France

Une Balle dans le pied – Les Bleus ont atteint l'objectif d'un quart de finale, préparant ainsi l'Euro 2016, s'épargnant scandales et polémiques. Un retour à la normale dont on espère qu'il ne concernera pas que le terrain.

Partager

 

L'édition 2014 de la Coupe du monde a mis un terme à une "loi" qui s'appliquait à l'équipe de France depuis 1954 dans cette compétition: soit elle ne sort pas de son groupe (1954, 1966, 1978, 2002, 2010), subissant un échec plus ou moins retentissant, soit elle atteint le dernier carré (1958, 1982, 1986, 1998, 2006), écrivant une page de sa légende.
 

Cette fois, donc, son parcours a été "normal", s'arrêtant à mi-chemin de ces extrêmes. Le parcours d'un outsider sans résultats probants depuis trois phases finales (Euros compris, même si celui de 2012 ne fut qu'un échec relatif), mais arrivé sur la dynamique positive d'une qualification arrachée dans des conditions extrêmes et d'une année 2014 prometteuse. La sélection française aura connu au Brésil d'heureux moments de plénitude footballistique, avant d'atteindre des limites que l'on pressentait et qu'elle n'a pas su repousser – sans que l'on puisse le lui reprocher vraiment. Elle avait certainement les ressources pour faire mieux, mais toute la difficulté est d'aller chercher ces ressources, d'actionner de minces leviers, de profiter des aléas plutôt que les subir, d'entretenir une fragile dynamique, de compter sur l'efficacité toujours un peu miraculeuse de gestes individuels…
 

On a pu, en partie pour amoindrir le spleen toujours étonnamment tenace que provoque une élimination, se livrer à l'analyse de cette fin de parcours, en faire la chronique, en traquer les raisons tactiques. Soupeser la part des regrets et celles des bons souvenirs en dressant un bilan forcément personnel pour ce qu'il tient au rapport de chacun avec l'équipe de France (et à tout ce qui fait, hors d'elle et fort heureusement, une Coupe du monde). (...)


Lire l'article :


 

Partager
>> aucune réaction

Les Bleus


Jérôme Latta
2019-05-22

Les absents donnent toujours tort (au sélectionneur)

Une Balle dans le pied – Si une liste des 23 suscitera toujours d’inévitables controverses, peut-être faut-il arrêter de croire que l’équipe de France est une méritocratie.

 


Philippe Rodier
2019-03-25

Antoine Griezmann, le triomphe de l’intelligence

C’est une vielle tradition française: pour remporter une grande compétition internationale, il faut d’abord un homme providentiel. En 2016, il s’agissait d’Antoine Griezmann, alors nouvelle coqueluche du public français. Qu’en est-il aujourd’hui?


2018-11-21

Sans peine mais pas sans péno

 L'équipe de France a dominé l'Uruguay dans un match agréable où elle s'est retrouvée, un peu tard. • l'édito • la nalyse • les gars


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Sur le fil

RT @jeromelatta: "Neymar n'est pas un trop grand joueur pour le PSG, il est un trop gros problème pour lui" - https://t.co/1DKCj2Scwu

RT @LucarneOpposee: 📰#LOmag n°7 spécial compétitions continentales La #CopaAmerica de sa naissance à nos jours, les épopées 🇹🇳🇧🇯 à la #CAN…

RT @Le_Corner_: Le Corner souffle sa première bougie ! 🕯 Dur de savoir comment vous remercier, mais merci infiniment à tous ceux qui ont l…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 00h38 - Hydresec : (la saison n'a même pas commencé que j'ai déjà plein de points à distribuer) >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h34 - leo : Les deux clubs ne s'apprécient pas, c'est le moins que l'on puisse dire mais ce n'est pas pour... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h04 - Rolfes Reus : Et après on vient me dire que le tennis est un sport de riche !(Très intéressant toutes vos... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

23/07/2019 à 23h35 - Mevatlav Ekraspeck : Et je triple pour prévenir : ce 1-2 c'est deux pénos gaguesques et une gogogadjeto-sortie du goal... >>


Marinette et ses copines

23/07/2019 à 23h24 - CHR$ : LLBB1975 > tu as raison, les grands clubs commencent à s'y mettre et à recruter les grandes... >>


Gerland à la détente

23/07/2019 à 22h57 - Hyoga : Tu as des emformação ? >>


Premier League et foot anglais

23/07/2019 à 21h46 - khwezi : Wan Bissaka meilleur que TAA ??????? Ok. Attends, je pouffe et je reviens. Bien mieux placé... >>


Le fil dont vous êtes le héros

23/07/2019 à 19h45 - axgtd : Donc en finale Maxime se fait dominer par Mamedyarov (censément sa bête noire, donc) dans la... >>


Café : "Au petit Marseillais"

23/07/2019 à 19h10 - djay-Guevara : S’ils se basent sur la gestion des Dodgers de maqueuecourte ils s’attendent peut-être à un... >>


Manette football club

23/07/2019 à 19h04 - Jeanroucas : Je connais de nom/réputation, mais est-ce qu'il y a un vrai scénar de coop ? Je veux dire par là... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)